Mon homme est + age et ne veux pas d'enfant. [Résolu/Fermé]

Loulou - 16 sept. 2009 à 11:41 - Dernière réponse :  lili
- 8 mai 2018 à 20:57
Bonjour,

J'ai 34 ans et je suis avec un homme de 53 ans. Nous sommes ensemble depuis 7 ans. Des le debut il m'a dit ne pas vouloir d'enfant: il en a déjà deux qui sont grand (20 et 24 ans), et n'en veux plus, c'est catégorique.
Je pensais qu'il changerai d'avis avec le temps, mais ce n'est pas le cas; de mon côté, je me disait que mon amour pour lui me suffirai peut être et que je pourrai vivre sans enfants, mais plus le temps passe, plus mon envie monte... Autour de moi, tout le monde a des enfants, et le sujet préféré des êtres humains sont leurs enfants, ce qui me fait beaucoup de mal... Je me voit vieillir et j'ai vraiment peur de lui en vouloir à mort après; seulement, je n'arrive pas à le quitter car je l'aime... je ne sais plus quoi faire... Il a confiance en moi, mais je pense de plus en plus à lui faire un enfant dans le dos... ça me rend malade de lui faire un coup pareil ! Et puis, il y a toutes les chances qu'il n'accepte pas plus une fois enceinte, et là....
En même temps, je comprend qu'il se trouve trop vieux pour un autre enfant... Que faire ? A ceux qui ont traversé ce problème, je suis preneuse de vos expériences
Merci
Afficher la suite 

158 réponses

Meilleure réponse
39
Merci
Bonjour à toutes,

votre problème me touche profondément, et là je sais de quoi je parle.
En effet, il est très dur de vivre avec quelqu'un de plus âgé en sachant qu'il ne sera pas possible d'avoir d'enfants.
Sauf qu'à l'inverse de vous, je suis un homme. J'ai 39 ans et mon amie 56. Elle a déjà é grandes filles qui elles même ont déjà des enfants. Mon ressenti est idendique au votre, et je me retrouve dans cette même impasse.
au fond de moi, je sais qu'un jour ou l'autre il me faudra 'trancher' si je veux enfin vivre mon désir de paternité et ne pas finir mes jours en ayant des regrêts.
en tout cas, bon courage à vous toutes.

Merci olive 39

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

journal des femmes avec santé médecine a aidé 7798 internautes ce mois-ci

Publi-information
11
Merci
bon soir ,en lisant ton message j'ai commencer par rire ,pas parceque c rigolot mais c plutôt triste et surtout je vit la même chose avec mon mari qui a 53ans (et moi 30ans) .je n'ai pas vraiment de solutions a te proposer car j'en cherche aussi mais au moins un soutien car je sais a quel point tu en souffre et surtout quand il refffuse catégoriquement de t'écouter et que des fois ose te dire "ARRÊTE DE ME CASSÊR LS BONBONS JE T'AVAIS DIS DEPUIS LE DéBUT QUE J'EN VOULAIT PAS !!".Alors dans ce cas tu lui rappelle aussi que lui savait aussi que toi tu veux avoir un bébé et tu veux savoir ce que c d'être maman .Je ne veux pas te décourager mais s'il a la même tête dur que mon mari alors il te fauderas un miracle ,pense plutot a toi et surtout dans 10 ans et + .Moi je n'ai pas de solution maintenant mais je crois que je vais lui laisser encore une chance pour réflichir et s'il résiste il n'a qu'a rester tout seul ni femme ni bébé ni boulot car bientot c bon jour la retraite .C beau de faire des sacrifices pour faire preuve d'amour mais je te dis que c un suicide tu pleure déja maintenant et c tu l'écoute tu va pleurer encore toute ta vie .j'aime mon mari au point de lui donner un organe s'il a besoin mais je ne rennoncerai jamais a mon droit de devenir maman.Oublis pas une chose nos mari ont fait leur vie ont eu du boulot se sont marier ont eu des maisons des gamins .......etc mais ma chère toi et moi on fait que de commencer a batir alors ce n'est pas pas maintenent qu'on doit se laisser guider vers la déprime et dire qu'on est amoureuse et on respecte le choix de nos mari ,pourquoi et c a toi et moi d'assumer seul ce "putain" de choix ,il savaiten aussi qu'il allaient se marier avec des jeunes ,belles et intelligentes femmes (ils veulent le beurre et l'argent du beurre ) Alors qu'il asssume aussi si non il doivent comprendre une chose que c n'est pas encore tard pour nous .Tout ce que je t'ai dis maintenant je te le dis avec une rage car il savent pas ce qu'en soufres et ce qu'on endures tout les jours surtout quand tu croise une femme enseinte et sans que tu te rend compte t'as déja tourner te tête car tu ne supporte plus ,ou bien un bébé dans sa poussette ou quand tu passe devant un magasin pour bébé et tu te sent obligée de passer a l'autre côté de la rue ......etc .Merde car de toute façon si on auras pas de bébé ben on seras jamais heuereuse dans notre vie de couple . Mieux partir maintenant avant que ca soit trop tard .
Publi-information
titelfe > bigfoot - 1 mars 2010 à 22:55
Salut,

J'ai aussi vécu la même expérience avec un homme plus âgé que moi de 12 ans. Je l'ai rencontré lorsque j'avais 24 ans et il avait déjà 3 enfants (assez jeunes). Au début, il ne savait pas s'il allait en vouloir un autre, il disait que rien n'était immuable et qu'en gros, il ne pouvait pas tellement se projeter. Et puis, au fil des discussions il s'est avéré que c'était clair, il n'en voulait pas.

J'étais pareille : je l'aime mais en même temps, n'est-ce pas du gâchis ? Vais-je le regretter un jour ? Et à quel prix ? Vais-je le détester de m'avoir privée de ça si un jour j'en ai envie ?

Je voudrais répondre à toutes celles qui se posent cette question existentielle : "que dois-je faire s'il ne veut pas d'enfant ?"
Partir. Le quitter. Trouver l'homme qui aura les mêmes aspirations que vous. C'est ce que j'ai fait avant qu'il ne soit trop tard (j'ai 29 ans aujourd'hui et l'ai quitté il y a un an; C'était dur mais c'est un mal pour un bien)
Car je pense qu'il n'y a rien de pire que de rester aigrie toute sa vie face à une telle situation .. même si l'amour est fort ... ça bouffe de l'intérieur et c'est un mal qui restera à vie (désolée d'être si directe, mais je pense sincèrement que c'est un sentiment dévastateur ne serait-ce que pour son propre bien-être)
Et faire un bébé dans le dos, c'est pire encore. Effectivement avoir un enfant est une décision qui se prend à deux et le mettre devant le fait accompli sera pour lui, un sentiment de trahison et je ne suis pas sûre qu'élever un enfant dans ce contexte soit très sain.

Et je suis d'accord avec toi bigfoot, les hommes sont égoïstes .. Cette expérience me l'a appris aussi. Toutefois il est vrai que chaque expérience est différente et peut-être que si vous ne baissez pas les bras, votre homme vous entendra raison et alors peut-être changera t-il d'avis. Mais si ce n'est pas le cas, le conseil est donné plus haut ... pensez à vous aussi !!!!! Ecoutez-vous !
jenesaispas > titelfe - 5 mars 2010 à 11:09
Bonjour à vous toutes, je suis un homme de 46 ans et ma femme en a 36. Elle veut un enfant, et moi je réfléchis pour savoir si j'accepte, sachant que j'avais défini avant de la rencontrer que je n'en voulais plus. J'ai 3 filles.

Je vous écris car je trouve injuste de lire que les hommes sont égoïstes. Je pense simplement que la différence provient d'un projet de vie différent, car l'âge est différent. En tant qu'homme, je dis aussi que ma femme est égoïste : elle veut un enfant sinon elle me quitte. C'est ça l'amour ? Avoir un enfant sinon je te quitte ? Je suis quoi moi la dedans, l'homme de sa vie ou un géniteur ? C'est moi qu'elle veut ou un enfant ?

On peut dire que les deux sont égoïstes ou simplement que les deux ont des besoins différents.

Pourquoi n'est il pas possible de vivre d'amour à 2 ? Pourquoi faut-il que l'amour à 2 devienne un amour à 3 ? Quand j'ai rencontré ma femme, c'était pour vivre une vie d'amour à 2, la coocooner, voyager, sortir. bref, une vie d'amour et d'eau fraîche, Adam et Eve. Alors, pourquoi avoir des enfants ? Par conformisme ? faire comme les autres ? Pour prendre le risque de tout gâcher ? Avoir des enfants, c'est super, mais il faut bien voir que c'est aussi de "l'élevage". Et que ça demande du temps et que ça met le couple à rude épreuve.

Moi, pour en avoir discuteé avec d'autres hommes, presque tous nous avons perdu notre femme avec l'arrivée des enfants. Vous comprenez alors pourquoi l'homme qui vous aime ne veut pas d'enfant : il ne veut pas vous perdre. Il sait, ou redoute que sa femme va se transformer en mère, donc qu'il va perdre sa femme. Donc, si j'ai un conseil à vous donner pour arriver à vos fins, rassurez le que vous serez la même, aux petits soins pour lui, qu'il ne va pas vous perdre. Plus vous allez parler de cet enfant, plus il va ressentir que c'est essentiel pour vous et plus il va refuser car il va conclure que lui il va devenir accessoire dans votre vie.

je trouve que le comportement des hommes tel que vous les décrivez n'est pas normal. On ne peut pas dans un couple refuser de discuter. Je suis choqué par ce type de comportement. Dans un couple, sur un sujet aussi essentiel, on doit aboutir dans la discussion, la compréhension mutuelle, sinon, c'est quoi l'amour ? Et si vous n'aboutissez pas, si vous voulez un enfant et qu'il n'en veut toujours pas, alors vous n'avez plus le même projet de vie et vous devez vous séparer. Ce n'est pas l'homme qui est égoïste, ni la femme, mais vous ne voulez pas la même chose.

Bon courage à vous.
miss62 > jenesaispas - 5 mars 2010 à 16:55
Bonjour,

Merci pour ton conseil, enfin quelque chose de concret pour mieux me positionner dans ma demande de bébé avec mon homme...
En fait, oui, çà n'est même pas le bébé qui prend toute la place, c'est la question du bébé! C'est certainement notre horlogue biologique qui nous met la pression et parfois nous nous mettons dans une position très ferme, voir rigide...
Après nous être mariés, je n'arrêtais pas d'en parler avec mon mari et c'était blocage sur blocage et j'avais l'impression d'une très grande frustration...
J'ai perdu mon emploi et çà m'a fait changer complètement de vision.
C'est parce que j'aime très fort mon homme et que je suis si bien avec lui justement que j'ai ce désir d'enfant. Comme le dit la chanson d'Axel Red, "c'est parce que c'est toi et pas parce que c'est le moment" et je crois que sur cette question là, les hommes ne sont pas dupes. Comme tu le disais, ils veulent être rassurés sur le fait qu'on les aimera toujours aussi fort et qu'ils garderont leur place au sein du couple.
Alors, à eux je leur dirais, je crois que justement, la reconnaissance des femmes dans notre situation sera encore plus grande, parce que ce bébé a tellement d'importance et si ce bébé arrive, çà sera justement grâce à notre homme...
Il faut trouver les mots justes, doux et qui touchent dans des discussions qui peuvent être emportés et houleuses! Pas facile quand on a en plus l'horloge qui fait tic tac! Mais si on se projette dans l'amour du couple plutôt que dans son égocentrisme de maternité, je crois qu'on peut réussir à trouver ces mots.
Il faut être persévérante et aimante malgré tout.
Donc, encore merci pour ton conseil, prochaine étape, je vais rassurer mon homme sur sa place à mes côtés, même si pour moi c'est tellement évident...merci merci merci!
Bon courage à toutes et à tous
jenesaispas > miss62 - 5 mars 2010 à 18:38
Quelle belle réaction miss 62!

Je pense que tout est une affaire d'amour. Si j'analyse pourquoi je ne veux pas d'enfants, c'est parce que j'ai plein de peurs associées. Sont-elles justifiées ? Certainement, mais elle ne sont peut-être pas raisonnables non plus. Alors, limiter la question à "je veux un enfant" ou "je ne veux pas un enfant", risque de tourner à l'affrontement stérile. Il faut dépasser ce simple résumé, qui n'est en fait que le titre d'un projet de vie.

je pense donc que cette discussion à deux, c'est plutôt de comprendre les craintes de l'autre. En tant qu'homme, si j'arrive à parler avec ma femme sur toutes mes craintes, déjà je ressentirai que je suis compris, c'est déjà un grand bénéfice rassurant. Et si je suis compris, alors je peux espérer que ma femme prendra en compte mes peurs. De même, la femme peut alors expliquer aussi à son homme pourquoi elle veut un enfant, ce que ça représente pour elle, que c'est un acte d'amour et de complétude avec son homme et non un désir de maternité, d'horloge biologique ou je ne sais quoi d'autre. car dans ce cas, vous êtes centrées sur vous-même, et déjà vous montrez sans le dire que l'enfant, qui n'existe pas encore, va prendre la place de l'homme, de l'amant.

L'amour c'est donner à l'autre. Donc, ce n'est pas "je veux un enfant", c'est mon amour pour toi qui s'exprime en voulant un enfant avec toi, et toi seul. Et demain, avec cet enfant, mon amour pour toi sera encore plus fort. Je reçois un enfant de toi, donc moi aussi je te donne ce que tu attends de moi. Qu'attend t il de moi ? Est-ce que vous le savez ? Si vous vous intéressez à lui, à ses besoins, alors vous pourrez les remplir. Les hommes expriment peu leurs besoins d'amour. C'est donc plus difficile. Intéressez vous à ses besoins d'amour, et engagez vous à remplir ses réservoir d'amour. Alors, chacun donne pour l'autre, et c'est le bonheur.

C'est donc l'inverse de tout ce que je lis "je veux un enfant".

Attention quand vous dites l'enfant c'est le lien, c'est pour solidifier l'amour : l'homme va interpréter ça comme une prison, comme une chaîne. D'ailleurs c'est certainement le cas de bien des femmes, même si elles n'osent se l'avouer, c'est inconscient (avec cet enfant, on est lié à vie, l'engagement est plus fort qu'un simple mariage et encore plus qu'une simple vie commune).

Pour finir, pour celles qui disent "les hommes savent bien en étant avec une jeune qu'elle voudra un enfant", je dis à ces femmes : "vous saviez bien compte tenu de son âge qu'il n'en voudrait pas". ça ne sert à rien d'accuser les autres. On doit se regarder soi-même et prendre du recul pour se comprendre et comprendre l'autre. Et prendre les décisions douloureuse quand c'est nécessaire.

Bien à vous toutes
miss62 > jenesaispas - 8 mars 2010 à 13:35
Bonjour Monsieur jenesaispas...

merci pour la réponse,
j'en ai encore appris, parfois la vie avance plus vite qu'on ne le crois...
j'ai l'impression d'être bien éclairée sur la façon de penser de mon homme avec vos explications,
d'ailleurs, hier matin, j'ai réussi à lui parler, j'avais le trac et il m'a écouté... je lui ai dit que moi aussi çà me faisait peur d'avoir un bébé, mais que c'était un désir qui grandissait grâce à notre amour, et que j'espèrais qu'il allait ressentir la même chose que moi, mais que çà allait prendre plus de temps que moi...
bon, il faudra encore que j'en reparle avec lui, j'aimerai tant qu'il essaie de regarder calmement ses peurs et je crois qu'il verrait que je suis à ses côtés pour les affronter et du coup tout serait beaucoup plus simple pour lui, comme pour moi d'ailleurs...
il lui faut encore du temps, des discussions et peut être aussi de ces évènements de la vie qui vont font faire des bonds en avant d'un coup...! je trouve qu'il a assez souffert dans la vie et j'ai envie de lui apporter du bonheur et qu'il se projette... je l'aime

Pour vous, Monsieur Jenesaispas,
j'ai tout comme l'impression en vous lisant qu'au contraire vous savez bien,
çà n'est pas un problème de désir, c'est une question d'être compris par votre femme,
vous attendez je crois qu'elle vous dise les mots clefs, puis que ces mots pour percutent le coeur...
mais, pour vous, c'est à elle seule de faire le chemin jusqu'à votre coeur...
pourtant, ce que vous écrivez, vous devriez lui dire, tout ce que vous attendez de sa compréhension avant de pouvoir vous imaginez "recevoir un enfant d'elle" (je reprends vos mots, si bien choisis...)
peut être pourriez vous la guider un peu vers votre coeur et je crois qu'elle fera le reste du chemin, vous verrez alors très vite je crois quelle place elle vous donne à ses côtés dans cette conception d'enfant...
vous craignez peut être une attitude de sa part pas suffisamment tournée vers vous...
çà sera l'occasion de lui dire, si tel est le cas et pour elle de vous montrez alors toute l'attention que vous meritez,
après tout, il n'y a que ceux qui ne font rien, qui ne risquent rien...

bonne chance et encore merci de vos mots
miss62
6
Merci
Bonjour,

j'ai le même problème que toi, j'ai 35 ans et lui 47. Il m'avait dit dès le début de notre relation qu'il ne voulait plus d'enfants (il en a 3) mais comme tu dis, je pensais que mon amour comptait pour le moment, je ne pensais pas trop aux enfants. on s'est marié et j'y pense de plus en plus. j'ai peur aussi de le regretter un jour quand ca sera trop tard. je pense aussi à lui faire un enfant dans le dos mais j'ai pas envie de lui faire ce coup là, et j'ai peur que notre mariage ne résiste pas à cette trahison.
donc voilà je sais pas du tout quoi faire... A tu trouver une solution?
merci
Nadia
passemuraille - 8 janv. 2010 à 19:51
5
Merci
Je crois que vous avez raison. L'homme qui choisit une femme plus jeune et qui ne veut pas entendre parler d'enfant est un égoïste. Il n'a surement pas pensé à cela au départ mais le problème se pose un jour ou l'autre pour toutes ces filles qui acceptent de partager le quotidien avec un homme qui a vécu la vie de famille. Il y a des hommes qui ont à nouveau des enfants avec leur seconde femme, mais ceux qui en choisissent des plus jeunes, ceux-là ont un problème avec la paternité. Ils ne les choisissent pas par hasard les jeunes femmes. C'est un engagement de vouloir d'autres enfants d'une autre femme, s'engager à fond ça leur fait peur. Les hommes qui "tapent" dans les jeunettes cherchent une nouvelle jeunesse sans les désagréments des bébés qui pleurent la nuit, les maladies, les contraintes, la vie à trois ou plus. C'est peu-être même pour cela qu'un jour ils ont quitté leur femme parce qu'elle était devenue aussi une mère et accordait moins de temps à leur mari. Je pense sincèrement que ces jeunes femmes se plantent et vont souffrir plus tard. Je me demande pourquoi elles sont attirées par des hommes qui pourraient être leur père souvent. 20 ans d'écart, qu'est ce que ça peut devenir comme relation plus tard, bien plus tard. L'amour c'est surtout vouloir le bien de l'autre, vouloir son épanouissement, accepter que l'autre n'ait pas forcément les mêmes désirs mais toujours trouver un terrain d'entente qui solidifie la relation. Ben ça m'a pas l'air gagné mais bon chacun son expérience. Pourquoi avez vous choisi un homme qui ne vous donne pas ce que vous voulez au delà de tout ? Posez vous la question...
Bonjour,
Je suis tout à fait d’accord avec toi et Comme j’ai dis dans mon 2ème message que mon mari avant le mariage m’a promis d’avoir un enfant mais il faut attendre un an, après 2 ans après il faut que je travaille et trouver un CDI et si le CDI ne vient jamais je fais croix aux enfants à ça c’est hors de question, tu sais à part ce problème d’enfants mon mari m’a donné son amour le moment ou j’avais le plus besoin de l’amour, il était toujours là pour m’épauler c’est pour cela que je l’ai choisi, s’il m’a dit dés le début que je ne voulais pas d’enfant ou qu’il ne comptait pas le faire je l’aurais sûrement dis : NON et à haute voix sans même un regard en arrière mais malheureusement ça fait 5 ans que je suis avec lui et RIEN, il ne me donne même pas un petit espoir et même quand il me dit on verra je ne sais pas mais je doute qu’un jour il me dira OUI, je vais attendre un peu car je l’aime comme j’ai dis si je vois que ça ne change pas et mon bonheur n’est pas avec cet homme alors je vais le chercher ailleurs, rester bras croisés ça ne mènerait à rien sauf aux regrets, j’ai pleuré, je pleure et je ne vais pas finir ma vie ainsi.
Cordialement
SireneTriste > monbebe74 - 12 janv. 2010 à 09:54
@Passemuraille : un beau message que voilà... Franchement, tu as tout dit ! Avoir une fille plus jeune mais sans les contraintes !
Et c'est franchement égoiste de vouloir priver une femme de sa vie, pire encore ceux qui promettent et se défilent :(

Sinon pour l'attirance de femmes vers des hommes plus âgés, certaines doivent effectivement rechercher l'image d'un père, mais pour moi c'est la première fois que ça m'arrivait, et c'est l'homme qui m'a vraiment séduite. La différence d'âge m'apporte une expérience "sécurisante" . (sentiment assez faux au final, puisque justement ces hommes qui prennent des jeunes ont clairement besoin d'être sécurisés sur tout un tas de choses, jeunesse perdue, pouvoir de séduction etc)
lapéruche - 16 sept. 2009 à 15:28
4
Merci
Salut loulou, je suis dans la meme situation que toi sauf que moi ça fait à peine deux ans que je suis avec lui.
J'élève sa fille quand elle est avec nous comme si c'était la mienne, alors que ça ne l'ai pas. J'ai tout fait pour lui, je l'ai relever de sa dépression après sa séparation de la mere de la petite, je me suis battu avec lui pour qu'il ait des gardes, à la fin c'est meme moi qui faisait les courrier qui prenner RDV à l'avocat et tout. Mais il continu à dire à qui veux l'entendre qu'il ne veux plus d'enfant, qu'à chaque fois qu'il fait un enfant c'est pour le perdre( il à un filsde 17 ans qu'il ne connait pas). Je comprends leur réticense mais nous comprennent ils. Se mette t'ils à notre place. J'ai les meme penser que toi, mais à force d'y penser est ce que je pourrais vivre sans enfants, je n'en suis pas sure. C'est vrai aussi qu'en ce moment ils s'acharnent tous avec les enfants, c'est insuportable.
Je connais un couple qui à me semble t'il ont 15 ou 20 ans d'écart. Lui ne voulais plus d'enfant et finalement à 52 ans il a accepter et est devenu papa pour son plus grand bonheur. Je suis d'accord avec fée des eaux il faut pas qu'il soit égoiste et nous non plus, mais je souffre énormément de se manque d'enfant et je ne sais plus quoi faire de ma vie, je me relève d'une dépression qui pour lui était rien par rapport à ce qu'il à connu lui quand elle s'est barer avec la gamine, et tout mes reve s'écroule (mariage, enfants), malgrès tout je l'aime et je suis de tout coeur avec avec toi et te comprends tout à fait. La psy m'a dit la meme chose qu'à 35 ans j'allais me réveiller et voir que ma vie était un gachit, mais c'est dure de le quitter. Désoler je ne peux pas t'apporter de solution, mais croit moi je comprends tout à fait ce que tu ressent, et moi maintenant des qu'il y a le sujet bébé sur le tapis je m'en vait. Est ce qu'il le remarque ou pas je sais pas et la prochaine fois qu'il me parlera de la grossesse de son ex, je lui dirai le reste(stop la torture)
Bisous et bon courage
Les papillons en HaJe pleure du sang ?iti - 23 mars 2010 à 07:03
TU ES MON MONDE NADERGE

J'ai rêvé d'un monde qui n'est que merveilles
Où ton sourire rayonnant me servait de soleil
Il n'y avait dans l'air aucun bruit ambiant
Juste l'onde de ta voix qui coulait comme un chant

J'ai rêvé d'un monde de myriades de couleurs
Où j'allais serein, cueillir de belles fleurs
Il n'y avait là ni temples, ni sanctuaires
Juste les traits de ton visage ma lumière

J'ai rêvé d'un monde de sources claires et calmes
Où tes yeux étaient le cristal où se mire mon âme
Il n'y avait en ce monde ni troubles ni mouvement
Juste les lignes de ta silhouette que je suivais longuement

Tu es on pays des merveilles et tu es mon seul soleil
Tu es mon monde de couleurs, mon jardin de fleurs
Tu es mon temple, mon sanctuaire et tu es ma lumière
Je ne suis plus moi, je ne vis que par toi

Tu es le chant qui berce ma quiétude
Ton visage est la lumière qui illumine ma solitude
Tes yeux sont le miroir où je me sonde
J'ai rêvé de toi car tu es mon monde

sorin©
Bonjour, je vis la meme chose que toi, cela fait 3 ans que nous sommes ensemble j'ai 23 ans et lui va avoir 40 ans, il ne veux toujours pas d'enfant il me dit que c'est pas le moment qu'il travail bcp pour pouvoir se relever la tête de l'eau, mais moi je suis seule tout le temps, si j'ai de la chance je le vois tous les 6 jours parfois 15 jours et c'est difficile pour moi...
Je pense que tu devrai essayer de faire un enfant sans lui dire, puis quand tu sera enceinte tu lui dit que c'est un accident mais que tu le garde pace que toi tu n'as pas d'enfant...
Il sera choquer mais si c'est un mec bien il te laissera pas tomber et après un temps il tombera amoureux de son enfant et tu aura ce que tu veux...
Parfois les hommes ne veulent pas d'enfant mais il n'arrete pas de regarder les autres enfants c'est paradoxale je sai mai les hommes sont comme ca
Bonne chance
Bonjour lapéruche,

Oui, pas toujours facile,
je crois qu'il faut souvent chercher plus loin que l'égoîsme,
chacun a une histoire et elle est souvent très difficile dans ce genre de situation
Aujourd'hui, je sais qu'il même,
et que c'est à moi de choisir,
je pense que j'ai encore du chemin à faire avec lui
alors je fais le bilan et je vais me faire accompagnée dans cette démarche par un "psy-quelquechose", je verrai bien.
Il est bientôt temps de prendre une décision, même si cette décision, c'est d'attendre...
Mais chaque réponse n'est propre qu'à soit même
chaque situation est différente
Il faut être honnête avec soit même, par respect pour l'homme qu'on aime
et essayé de faire un choix
Je pense que c'est en faisant un choix que l'on saura si c'est le bon,
et alors on pourra toujours changer d'avis,
mais parfois, choisir, c'est plus dur voir impossible pour le moment
ou parce qu'on a autre chose à vivre en attendant
Moi, je vais déjà essayé d'alléger ma souffrance pour pouvoir envisager de faire un choix, et savoir que rien n'est immuable dans la vie me rassure
alors je suis moins impatiente

Je l'aime et je suis certaine qu'il m'aime
il est courageux et honnête avec moi

parfois quand on pratique le lacher-prise, c'est après que tout vient
alors, je vais essayé de lacher...
pour continuer à être heureuse pour moi et avec lui

BON COURAGE A TOUTES ET A TOUS AUSSI
Utilisateur anonyme - 16 sept. 2009 à 14:48
3
Merci
Bonjour,

Comme l'as dit Isarh pense a toi .

Imagine que d'ici une dizaine d'année ce soit fini avec cette personne, tu aura 44 ans... A cet ag on peut encore avoir des enfants mais chez certaines personnes la ménopause arrive tôt, et si tu es ménopausé et plus avec cette personne , ne le regretteras tu pas de ne pas avoir eu d'enfant?

Certes tu l'aimes mais réfléchis bien et fait ce que te dit ton coeur, soit tu lui explique clairement les choses , qu'il ne faut pas non plus qu'il soit égoiste car tu n'as pas d'enfant et que tu aimerais avoir un petit bout de lui;
soit tu le quitte et refais ta vie avec un autre homme qui acceptera d'avoir un bébé avec toi...
3
Merci
Oui, c'est vrai que régulierement je pense à ça... à plus tard...
Mais est ce une raison pour lui faire subir quelquechose qu'il ne veux pas ?
Nous sommes dans une impasse...
Je ne lui en parles plus car à chaque fois que le sujet a été abordé, c'était catégorique et c'est pas la peine de discuter... puis... il ne me touche plus pendant des semaines... de peur que je n'ai arrêté ma contraception !
Il passe son temps à dire qu'il n'attends qu'une chose, c'est que ses enfants soient enfin indépendants pour qu'il puisse faire ce qu'il a envie, alors, c'est difficile de lui en remettre pour 20 ans...
En même temps, il faut que je pense à moi, et je n'ai pas envie de me réveiller un jour vieille fille, sans enfants, aigrie...
Que faire ???
Bonjour, je suis exactement dans le même cas que toi, et je voulais savoir comment tu vis les choses après les quelques mois qui viennent de passer. As-tu réussi à prendre du recul par rapport à la situation?
Je suis pacsée à un homme de 18 ans mon ainé, qui a lui aussi 2 enfants. Dès le début il est radical: il ne veut pas d'autre enfant. Il sait depuis le début que moi j'en veux. Je me pose alors une question: si réellement il n'en veut pas, pourquoi n'a t'il tout simplement pas refusé de vivre avec moi, et de se pacser avec moi? Si vraiment il pensait que ce serait un obstacle, pourquoi a t'il accepté tout ça?
Je suis complètement perdue, chaque année qui passe me rapelle que je vieillis, et le désir d'être mère est de plus en plus fort. J'ai comme toi souvent pensé à lui faire la "surprise" d'être enceinte, mais je n'ose pas. Je me demande si cela ne mettrait pas l'enfant sur un piédestal, et qu'au final ce soit lui qui en souffre. Comme toi je l'aime, mais je demande si je ne dois pas le quitter. Je n'arrive plus à aborder le sujet des enfants avec lui. Je l'ai tellement fait, et à chaque fois ça débouche sur une violente dispute. Je suis complètement perdue, et ne sais plus que faire...
Je rejette ce sang...Ma Caraïbe! - 23 mars 2010 à 07:05
Je rejette ce sang...Ma Caraïbe!


Je rejette ce sang qui m'a fait du mal.
Je rejette ce sang qui m'a conditionné.
Je nie ce sang qui m'a donné
Toute la plénitude de l'Etre que je suis!
Je nie ce sang qui m'a permis d'être l'Etre que je suis !
Je nie cette histoire qui annihile ma vie.
Je nie ce sang au travers duquel, la conquête m'a fait un damné.
Je déplore ce sang qui circule dans mes veines,
Le dessein est de m'appeler « Mélange ».
Je déplore ce sang qui me donne la vague honteuse
Sensation de « Mélange ».
Je rejette et nie le mot mélange.
Je ne suis pas ce que vous avez voulu que je sois!
Je ne suis pas le canal où ruisselle et fertilise ma
Pseudo impuissance.
Je ne suis pas cet hybride sans racine!
Sans identité!
Le « Mélange » est ma déception, ma honte, mon combat,
Ma lutte...
J'ai tant supporté.
J'ai assez joué le rôle dont vous étiez les seuls « directory »
Je suis ulcéré par mon propre esprit.
Je suis fatigué, épuisé de l'effort accompli ;
Je suis ivre de cette méthode.
Guindé par la velléité de nos rapports,
Mon zèle détruit,
je me lève avec tous les miens pour dire assez !
Assez de tout.
Nous sommes prêt pour autre CHOSE.
De quelle chose s'agit-il ?
Je ne dirais pas d'une « prise de conscience ».
Parce que rien n'est exactement science!
Et ce sang qui nie ma valeur!
Inocule une serve incolore à ma racine.
Sans être le maître.
Dans ce jeu du « paraître ».
Je dois hausser mon échelle de valeurs
Et si je ne le fais pas,
Une autre personne le fera
Autrement !

©SORIN
Ouah,
t'es qui?
par ce que si t'es une femme en mal d'enfant,
tu pourrais aussi être mon mari, en mal de sa vie et du pourquoi il n'arrive pas à vouloir d'enfant...
sauf que pour la fin du texte, chacun peut l'interpréter comme il veut!

quoi qu'il en soit,
courage et espoir...celui d'aller mieux tout au moins, c'est déjà pas si mal!
Utilisateur anonyme - 16 sept. 2009 à 22:10
2
Merci
Bonsoir Loulou,

Bon, 19 ans d'écart... moi j'en ai 18 avec mon mari... Je l'ai connu à presque 36 ans, et la petite est arrivée alors que j'avais 37 ans et demi.
Le même schéma : 2 grands enfants, une de 32 et un de 23 ans... Donc, il n'en voulait plus.
Mais comme je dis souvent : lorsque l'on ne veut plus d'enfants, sous prétexte qu'on en a déjà des grands, on fréquente des ménopausées.. Bref, l'horloge biologique tourne, et de plus en plus vite.
Il n'a pas été question de faire un bébé dans le dos... ça, t'oublies !
Essaie de le mettre en confiance et de le rassurer.
Mon mari ne voulait plus d'enfant parce qu'il avait peur que la "maîtresse" se transforme en "mère", vu que cela lui est arrivé deux fois (maintenant il a donc 3 enfants de 3 lits différents !)

Bref. Enceinte, il a voulu partir. Mais il est toujours là, est devenu un papa gâteux, et voilà.
Mais je dois t'avouer que je l'ai payé très cher : il ne s'est jamais occupé de notre fille lorsqu'elle est née. Il a commencé à s'intéresser à elle vers 6-7 ans...

Le couple en a pris un coup. Notre fille est notre rayon de soleil.

A toi de voir... Mon schéma n'est pas une généralité. Mais la différence d'âge joue énormément quant à l'éducation de l'enfant et tout ce qui en découle.

Bon courage.
2
Merci
Cher madame monbebe74 (c'est dommage de commencer par se prendre de haut mais apres tout c'est votre choix)

Je vais essayer d'etre clair et de vous expliquer pour que vous compreniez: la majorité des gens trouvent que faire des enfants c'est super , que c'est le but de leur vie, etc etc et sont fier de porter leur descendance jusque dans le choix de leur pseudonyme. Apres tout pourquoi pas. De mon coté je vois l'enfant comme une source de probleme, d'epuisement , de contraintes, et donc il est absolument inconcevable de concevoir.

Evidemment que je suis malheureux, je pensais avoir trouvé la femme de ma vie et tout s'ecroule car la personne n'a pas su refrenner son besoin animal et genetique de se reproduire (c'est une "excuse" certes , mais je pensait que notre ideal et nos discussions avaient depassé de loin tout ca et depuis longtemps) , sans compter la maniere dont elle la fait...

@lolotte91

je n'excuse pas cette solitude qu'a vécu votre enfant à sa naissance: c'est votre sang et pas une simple reproduction.
Un mélange de vous deux, une parcelle de votre bonheur, votre avenir..


Pour moi ce n'est qu'une "simple reproduction" pas pour elle (en tout cas je l'espere pour l'enfant car sinon ce serait affreux), c'est bien sur un etre humain mais pour moi ca ne va pas plus loin. Ca na rien a voir avec le bonheur ou l'avenir. Peut-etre que vous idealisez ca comme on vous le represente dans votre education depuis toute petite ...j'adore ce coté fleur bleue present chez beaucoup de femmes , mais mon avenir que je voyais jusqu'alors sans nuagues a virer gris tempete. Pour moi ce n'est pas mon enfant, c'est celui de mon ex amlgré que le sperme qui ait servi a le faire soit le mien. Encore une fois je n'ai pas l'impression d'en avoir fait un batard car je n'ai rien decidé dans cette histoire, quitter mon amie n'est pas pour moi un choix, c'est quelque chose qui s'impose de lui meme dans cette situation, croyez moi j'aurais voulu ne jamais en arrivé la.

Tout le but de mon temoignage etant de dire aux femmes qui mettent leur amis devant le fait accompli, tout en se disant "c'est mon droit d'etre mere , je fait ce que je veux comme je le veux " qu'elle ne se rendent pas compte de se quels font ou s'appretent a faire et agisse de facon plus proche de l'animal que de l'humain meme si les deux sont intimement liés.

@passemuraille

Merci de ta comprehension, c'est d'autant plus beau de ta part que par rapport a ton histoire personnelle je ne joue pas ici le plus beau role, meme si ton geniteur/pere est parti peut-etre pour d'autre raisons qui ne sont pas les meme que les miennes. Merci en tout cas.
bonjour,

Je trouve que votre témoignage est courageux car ce n'est pas une situation facile pour vous, pour ma part je comprend votre position il me semble inconsevable de faire un enfant dans le dos.
Par contre, je pense sans jouer la psy de base que c'est vraiment dommage de penser qu'un enfant et un boulai une charge et que ça n'apporte que du négatif.
Une fois que l'enfant est là je pense que c'est tout de même important d'être présent pour lui et de le soutenir ce petit bou n'a rien demandé et peu être avait vous peur d'être père suivant ce que vous avez connu dans l'enfance c'est possible.
Maintenant je ne porte aucun jugement sur votre histoire je pense que chacun fait comme il peut et comme il veut on recheche souvent des conseils ou des expériences similaire sur le net mais la décision final nous revient toujours c'est notre vie et on en fait ce qu'on veux.
On réagi par rapport à notre vécu et à notre passé donc on fait au mieux le plus important c'est de réfléchier à chaques situations et de peser le pour et le contre et parfois se lancer les yeux fermer en écoutant son coeur c'est bien aussi ça évite tout regrets.
Bon courage à vous.
Un homme depité - 4 mars 2010 à 16:41
2
Merci
Je suis effaré par certains messages que je lis...

Mais attendez mesdames vous croyez que c'est facile pour nous d'avoir une femmes dont on est fou amoureux et avec qui on vit le parfait bonheur et qui tout d'un coup est prete a tout detruire pour avoir un enfant!

Comme la dit un homme plus haut , je peux comprendre que l'instinct de reproduction soit fort chez vous, mais reflechissez y 2sc , nous sommes certes tous des animaus mais des animaux evolués! Nous avons le pouvoir de resister a ces instincts primitifs pour preserver notre couples.

Est-ce OBLIGATOIRE pour une femme d'avoir un enfants ??? Pour une femelle oui , pour une femme non , vous avez plus qu'un uterus mesdames... un cerveau
Plus ça va et plus je me dis que l'on devrait passer un contrat au début d'une relation même si celle ci est amenée à évoluer. Exprimer son ressenti, ses attentes, ses envies et ses refus dans une vie de couple. Ca aurait le mérite d'être clair. Et penser à réévaluer la situation à certaines occasions. En fait, co mmu ni quer ! C'est pas facile d'en arriver là. En sachant qu'à chaque demande de l'un, il peut y avoir un refus... ou une acceptation ! C'est ça aussi vivre en couple. Maintenant si le désir d'enfant est si fort chez la femme, c'est parce qu'elle est génétiquement faite pour enfanter, comme l'homme est aussi "mené" par sa testostérone. Ca on y peut rien. Aussi parce qu'elle concrétise son amour, aussi parce qu'elle consolide le lien... ya plein de raisons.
Comme dit l'homme dépité, les femmes ont aussi un cerveau mais il a oublié un coeur.
Maintenant, chaque chemin mené par chaque être humain reste un chemin pour son propre épanouissement. Et ce n'est pas forcément de l'égoïsme, mais notre raison d'être.
Alors les solutions s'imposeront d'elles-mêmes, séparations, frustrations... ou entente.
Je vous souhaite à tous un merveilleux chemin de vie, même avec ses douleurs et ses obstacles.
je suis très surprise certains message de vous monsieur, lorsque vous sortait avec une femme plus jeune vous pouvez vous douter d'avance qu'un jour ou l'autre elle souhaiterai avoir un enfant.
Avoir un enfant ce n'est pas seulement un besoin primaire c'est aussi une continuité de l'amour qu'on éprouve pour son conjoint on souhaite fonder une famille avec l'homme qu'on aime tout simplement.
Et je peu comprendre qu'un homme d'un certains âge qui à déjà eu des enfants souhaite autres choses dans ce cas là messieurs choissisez des femmes qui ne souhaite pas avoir de famille car malgré ce que vous dites demander à une femme par amour de ne pas connaître la maternité c'est de l'égoisme.
Je suis d'accord aussi que dans l'autre sens une femme qui demande à un homme d'être à nouveau père par amour pour cette femme peu paraître égoiste mais c'est peu être là aussi aux personnes d'analyser l'amour qu'il on l'un pour l'autre et si leur projet reste les même.
Pour moi avoir un enfant c'est fonder une famille avec l'homme que j'aime plus que tout cela ne changera en rien mes sentiments pour lui et je resterai toujours une femme sa femme sa maîtress et la mère de son enfant certaines femme peuvent concilier tout ça en lui enlevant le maximum de charge quotidienne.
Fonder une famille pour moi est essentiel ainsi que son bonheur au quotidient dans un couple on doit toujours faire des concessions.
Pensez ce que vous voulez mais ne balancer des phrases si facile de jugement chaque couple et différent heureusement le plus important c'est de communiquer
bon courage à toute et à tous
2
Merci
Juste une question: si vous etes pretes a tout pour avoir un enfant, ce qu'il vous faut ce n'est pas un compagnon , c'est juste du sperme !

Alors c'est simple: sortez un soir, trouvez un type qui vous plait, baisez et voila c'est terminé. Puisque votre envie est trop forte et qu'il vous faut un geniteur, puisque vous etes pretes a lui faire un enfant dans le dos, puisque son avis ne compte pas, puisque c'est votre droit supreme d'avoir un enfant de qui vous voulez quand vous le desirez.

Je ne comprend pas, a quoi sert de construire une relation de confiance avec quelqu'un si c'est pour le trahir et se foutre de lui , de son avis, et de sa vie.

Mais ne venez pas pleurez apres si votre plan egoiste foire mesdames, car si vous vous comportez en salope il se peut qu'au final il finisse par vous traiter comme tel, et vous jeter avec pertes et fracas...au final un joli bébé a qui vous raconterez plus tard que son pere vous a quitté (le salaud) et qui grandira sans amour paternel du fait de ce choix egoiste.

Ca a ete mon cas, sauf que j'ai fini par le retrouver et apprendre la verité, autant vous dire que le monde s'est ecroulé quand j'ai compris. Moi qui avais grandi avec tekllement de colere contre mon pere, elle s'est aujourd'hui retourné contre ma mere.

Vous allez jouer avec la vie de 2 personnes et ca ne vous derange meme pas ! Je me demande comment certaines arrivent encore a se regarder dans la glace...c'est triste
2
Merci
rosie;
salut j'ai le meme problem j'ai 32 ans et mon mari a 42 ans il a un enfant de 18 ans il veut pas avoir u enfant avec moi je vais le quitter sans regret pour rencontrer un mec qui veut partager le bonheur de ce reve avec moi c'est super egoiste de leur part j'ai fait pas de sacrifice pour lui et il refuse de donner l oppurtunite d etre heureux il se croit pour qui c pas le seul homme au monde
je regrette de faire ce mauvais choix j accepte jammais un comportement pareil
c est hyper egoisme je deteste ca
bon courage
tifina 52 Messages postés jeudi 10 septembre 2009Date d'inscription 26 septembre 2009 Dernière intervention - 16 sept. 2009 à 13:55
1
Merci
essaye de le convaincre a nouveau ,et explique lui ce que tu ressens , pour qu il te comprend
1
Merci
A sarahmoon: Donc finalement, il ne l'a pas désiré réelement ! Disons qu'il a pris le risque... De mon côté, si je ne prends plus de contraception et que je lui dit, fini les rapports... déjà qu'il n'est pas très porté sur la chose, alors, là, c'est sûr, c'est TERMINE ! J'aurai du faire comme ça depuis le début, au moins, il aurai pris ses responsabilités à sortir avec un fille beaucoup plus jeune et sans enfants !!! Aujourd'hui, c'est beaucoup plus difficile... Tu me dit que votre couple en a pris un coup; dis moi franchement, est ce que ça en vaut le coup ? est ce que avoir un enfant est réellement la chose la plus fabuleuse dans la vie d'une femme ? Faut il prendre le risque de perdre celui que l'on aime, mais avoir le bonheur d'un enfant ???
A laperuche: N'as tu pas peur de regretter ce sacrifice ? ne penses tu jamais qu'un jour vous pourrez vous séparer et que tu te retrouveras toute seule ? ou bien même son décès s'il est beaucoup plus agé que toi ? que lorsque tu aura passé l'age limite pour procréer, tu ne te morfonde pas en te rendant compte que tu es passée à côté de la maternité ? Ton discours ressemble étrangement à celui que j'avais lorsque je l'ai rencontré: j'avais alors 27 ans. Quel âge a tu ? Aujourd'hui, à 34 ans, l'approche de l'age fatidique te fait réaliser que de ton choix dépend tout le reste de ta vie... qu'après, il sera trop tard...
Utilisateur anonyme - 17 sept. 2009 à 15:00
Ben non il ne l'a pas désirée... Combien de fois ai-je entendu : "tu l'a voulu, tu l'as eue !".
Pas évident de passer sa grossesse seule et de s'occuper de tout pendant des années. Alors évidemment, t'es crevée après. Mais notre fille, onze ans et demi aujourd'hui va super bien. Mais c'est sûr qu'elle est plus proche de moi que de lui. Bien que maintenant, il ne pourrait plus s'en passer. C'est sa vie.
Mais il est vrai que c'est notre rayon de soleil. Sans elle, cela fait longtemps que l'on se serait séparés.

Pour en revenir au désir, je ne l'ai pas forcé. Ça s'est fait, c'est tout. Après, le temps qu'il assimile qu'il allait être à nouveau papa, ce n'était pas évident. Il travaillait beaucoup, était souvent absent. Bref...

Lorsque j'avais 20 ans, la même. Lui 25 ans, déjà un enfant. Il ne voulait pas entendre parler...
Mais tous les hommes ne sont pas pareils. Heureusement.

Mais je déconseille fortement de faire un enfant dans le dos. C'est pas cool du tout du tout.
Je préconise vraiment le dialogue. Il n'y a que ça.

isarh 1807 Messages postés lundi 15 juin 2009Date d'inscription 24 décembre 2009 Dernière intervention - 17 sept. 2009 à 12:55
1
Merci
avoir un enfant "c'est la chose la plus fabuleuse dans la vie d'une femme". Moi j'ai 5 enfants. Mon mari n'en voulait pas autant mais moi si. Alors il a fait avec et aujourd'hui il est très heureux d'avoir ses 5 enfants.
1
Merci
bon soir ,en lisant ton message j'ai commencer par rire ,pas parceque c rigolot mais c plutôt triste et surtout je vit la même chose avec mon mari qui a 53ans (et moi 30ans) .je n'ai pas vraiment de solutions a te proposer car j'en cherche aussi mais au moins un soutien car je sais a quel point tu en souffre et surtout quand il refffuse catégoriquement de t'écouter et que des fois ose te dire "ARRÊTE DE ME CASSÊR LS BONBONS JE T'AVAIS DIS DEPUIS LE DéBUT QUE J'EN VOULAIT PAS !!".Alors dans ce cas tu lui rappelle aussi que lui savait aussi que toi tu veux avoir un bébé et tu veux savoir ce que c d'être maman .Je ne veux pas te décourager mais s'il a la même tête dur que mon mari alors il te fauderas un miracle ,pense plutot a toi et surtout dans 10 ans et + .Moi je n'ai pas de solution maintenant mais je crois que je vais lui laisser encore une chance pour réflichir et s'il résiste il n'a qu'a rester tout seul ni femme ni bébé ni boulot car bientot c bon jour la retraite .C beau de faire des sacrifices pour faire preuve d'amour mais je te dis que c un suicide tu pleure déja maintenant et c tu l'écoute tu va pleurer encore toute ta vie .j'aime mon mari au point de lui donner un organe s'il a besoin mais je ne rennoncerai jamais a mon droit de devenir maman.Oublis pas une chose nos mari ont fait leur vie ont eu du boulot se sont marier ont eu des maisons des gamins .......etc mais ma chère toi et moi on fait que de commencer a batir alors ce n'est pas pas maintenent qu'on doit se laisser guider vers la déprime et dire qu'on est amoureuse et on respecte le choix de nos mari ,pourquoi et c a toi et moi d'assumer seul ce "putain" de choix ,il savaiten aussi qu'il allaient se marier avec des jeunes ,belles et intelligentes femmes (ils veulent le beurre et l'argent du beurre ) Alors qu'il asssume aussi si non il doivent comprendre une chose que c n'est pas encore tard pour nous .Tout ce que je t'ai dis maintenant je te le dis avec une rage car il savent pas ce qu'en soufres et ce qu'on endures tout les jours surtout quand tu croise une femme enseinte et sans que tu te rend compte t'as déja tourner te tête car tu ne supporte plus ,ou bien un bébé dans sa poussette ou quand tu passe devant un magasin pour bébé et tu te sent obligée de passer a l'autre côté de la rue ......etc .Merde car de toute façon si on auras pas de bébé ben on seras jamais heuereuse dans notre vie de couple . Mieux partir maintenant avant que ca soit trop tard .
Je réponds tardivement... aurais-tu eu un changement dans ta situation ? J'ai le même problème que toi... et je sais pas trop quoi faire ? A part le quitter, mais c'est dur !
quelles sont les décisions prises ?
je suis ds la même situation....
patdereims - 13 oct. 2009 à 08:08
1
Merci
Bonjour, je rentre dans votre conversation juste pour vous dire une petite chose: vivre pour soi et non pour les autres.il sera trop tard plus tard pour avoir des regrets.faire un enfant dans le dos; pas d'accord, par contre expliquer sa détermination, et donner un "préavis"; d'accord. dire les choses comme on les pense, un enfant se fait à deux, mais s'il faut choisir entre le plaisir d'être mère et celui d'être en couple, peser le pour et le contre et se lancer...certaines femmes souhaitent ne pas avoir d'enfant, c'est leur choix, il leur appartient. mais si c'est une privation que de ne pas en avoir, je ne suis pas d'accord, pour s'épanouir il faut réaliser ses rêves, et un enfant, ce n'est pas rien, c'est un vrai but qui change la vie...il faut absolument discuter avec son conjoint et expliquer les choses exactement comme on les ressent, et aller jusqu'à dire qu'une vie sans enfant est inacceptable, que tu préfère cesser la relation de couple au profit de fonder une famille...si c'est vraiment ce que tu penses. ne pas hésiter à dire les choses, personne n'est mort de çà...si c'est mal pri, tant pis, les hommes souvent réfléchissent "après coup" aux remarques qu'on leur fait...
1
Merci
salut, je me fis à mon expérience par rappotr à la différence d'âge, j'avais 25 ans et j'ai rencontré un homme de 50 ans "le double" qui avait 2 enfants à l'époque 24 ans et 8 ans issus de 2 femmes différentes qui se sont tirés avec d'autres mecs... lui , de son côté, a largement participé à l'éducation de ses enfants même si les méres n'ont pas été trés claires (et c'est une femme qui parle) , pour ma part, aprés 2 ans de relation, des réflexions m'ont fait dire qu'il aurait sans doute remis ça ! pour ma part, j'ai trop réfléchi à cette différence, me dire que j'avais peur d'un père qui attends notre enfant à l'ecole et qu'on lui dise "ton grand père est venu te chercher", car à 10 ans , son père en aura 63... aujourd'hui notre enfant aurait 10 ans! je n'ai toujours pas d'enfant, le copain avec qui je suis n'en veut pas, j'ai 38 ans et je me dis que je n'en aurait peut être jamais ! c'est nous avoins reussi toute cette histoire à ignorer le regard des autres, j'ai manqué de courage...je crois que je le regretterais plus tard ....
Les filles faîtes ce dont vous avez envie de faire : ne restez pas avec un homme qui ne veut pas d'enfant alors que c'est votre désir le + fou. Les années passent et après ce sera trop tard pour vous et vous en voudrez toute votre vie. Pourquoi ? Juste pour satisfaire un homme. Même si vous l'aimez quittez le et des hommes ce n'est pas ce qui manquent sur Terre et surtout des hommes avec un désir d'enfant. Des hommes généreux comme on en trouve, des hommes qui aiment la famille, le partage, entendre les joies et les peines d'un enfant.
L'enfant est l'Avenir de l'Homme.
Assumez votre désir d'êre mère et ne passez surtout pas à côté de çà, c'est si merveilleux d'être mère. Moi j'ai 2 garçons de 12 et 10 ans et tous les jours j'ai le droit à "Je t'aime maman", "Tu es une maman formidable", "Tu es la plus belle des étoiles" etc... C'est si boostant d'entendre çà et de rendre heureux des enfants. L'échange, le Partage, l'Amour c'est celà la vie.
Les filles allez au bout de vos désirs. Tant pis même si vous aimez votre homme et bien ce sera dur au début mais vous vous en remettrez et trouverez le Bonheur dans le bras d'un aurre homme qui lui partagera votre grossesse dans la joie et la séreinité.
1
Merci
Mince alors ! Moi qui croyais être un cas "rare", finalement on est nombreuses ! J'ai aujourd'hui 35 ans, lui 44 ans, bientôt 11 ans de vie commune, et pas d'enfant. Lui en a un âgé de 19 ans maintenant, m'a avoué qu'il ne l'avait pas désiré, et sa phrase fétiche vis-à-vis de ma question de désire d'enfant, c'est "pas pour l'instant" ! Je trouve qu'il est faux, je vois bien qu'il m'aime mais il pense avant toute chose à LUI, en toute circonstance. Je pense que lui même a des problèmes d'enfance à régler avec sa propre famille car il se comporte comme s'il était encore ado ! Alors avoir un enfant dans ces conditions... Je suis passée par plusieurs étapes, et aujourd'hui j'en suis à l'étape de l'autruche (celle qui fait semblant que tout va "bien") désespérée. En 10 ans, Ca fait bien 8 ans que je peine dans cette bataille. Je vieillis et je commence à être lassée et fatiguée. C'est dommage car notre couple est totalement bien mis à part ce problème. Il ne se rend pas compte qu'il risque de me perdre et moi d'avoir perdu 11 ans de ma vie, c'est énorme ! QUEL BANDE D'EGOISTES CES HOMMES, quesqu'on peut souffrir... Aucune solution.
1
Merci
bonjour,

je vit la même histoire le plus important c'est de beaucoup communiqué et de prendre le temps d'écouter ses peurs et ses angoisses et de l'accompagner à t'apporter une vie de famille avec mon homme on à 26 d'écart j'ai 31 ans et lui 57 ans il à déjà plusieurs enfants qui sont âgés et petit enfants j'ai failli perdre mon histoire de couple car lui non plus ne voulait plus d'enfant jusqu'a ce qu'il comprenne qu'il allait me perdre et dans quelle souffrance j'était nous avons beaucoup discuté on s'est beaucoup disputé et depuis 2 mois je ne prend plus la pillule il le sait et sans le dire vraiment à sa façon il me fait comprendre qu'il veut bien m'offrir cette enfant car cela sera le fruit de mon amour pour lui et que j'ai vraiment envie d'une vie de famille à ses côtés.
Garde le moral et essaye de parler avec ton homme donne moi de tes nouvelles tout n'est pas perdu tu n'est pas seul dans cette situation bon courage
bonjour sandysurf, j'aimerais bien discuter avec toi si çela ne te dérange pas. notre histoire est si proche. à bientôt.
Publi-information