Pervers narcissiques,comment en être sûre?

[Résolu/Fermé]
Signaler
Messages postés
3
Date d'inscription
dimanche 19 juillet 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
20 juillet 2009
-
 Profil bloqué -
Bonjour,

C'est la première fois que je ressens le besoin de m'inscrire sur un forum, et je le fais car je suis dans l'incapacité d'y voir clair, malgré les nombreux témoignages de personnes victimes de pervers narcissiques.
J'ai rencontré un homme il y a 5 mois...ADORABLE! Il m'a comblée (affectivement) tant et si bien que je ne parviens pas à comprendre son changement de comportement si soudain vis-à-vis de moi.
Il correspond de près à la description du pervers narcissique, mais aussi longtemps que je n'en ai pas la certitude, j'entretiens l'espoir de construire un avenir avec lui.
Il est en effet manipulateur, très intelligent, il ment effrontément, il est très orgueilleux, imprévisible, impulsif et surtout semble parfois être complètement indifférent à la douleur qu'il m'inflige.
Il a toujours la position de victime, ou de "plus grande victime" que moi par rapport à un événement quelconque.
Etre certaine que j'ai bien affaire à un pervers narcissique me renforcerait dans l'idée que ce n'est pas un homme pour moi (ni pour personne, d'ailleurs...). Mais le problème est que je ne parviens pas à en être totalement convaincue!!! Comment faire pour arrêter de me poser cette question sans arrêt, l'est-il ou ne l'est-il pas?

J'ai été malmenée par lui dernièrement, insultée...par simple jalousie (alors qu'il se dit ne pas être jaloux)!
Il a réitéré une semaine après, nous a gâché toute une soirée et la nuit parce qu'il ne parvenais pas à me faire adhérer à SA façon de voir les choses, alors que ça ne concernait que moi (il s'agit de mon avenir professionnel).
Il y a quelques jours, j'ai appris qu'il avait dit du mal sur moi à son entourage, ce qu'il nie! Il en a profité pour mettre un terme à notre relation.
J'en souffre, bien sûr, mais pour parvenir à m'en détacher je tente par tous les moyens de savoir si il est effectivement un PN ou non.

Qu'est-ce qui détermine cette pathologie de manière incontestable?
Je le ressens comme ça, mais j'ai tellement peur de me tromper...je l'aime tellement que s'il est possible qu'il change (tel qu'il l'avait promis la dernière fois qu'on s'est vus), je ne me pardonnerais pas de ne pas avoir au moins tenté de lui laisser sa chance de devenir meilleur.

Merci à toutes celles (et ceux) qui auraient à m'apporter leurs conseils, à me parler de leurs propres hésitations et de la manière où ils sont passés à la certitude d'avoir affaire à un PN.

Merci, et courage à tous...

61 réponses

c est galilee


suis pas bien ce soir ,me pose des questions sur moi sur ce que je suis devenue....apres "lui"
dur!!!gros manque d objectivité dans ma nouvelle relation 2ans et demi apres...

je n aime les hommes qu en ami!!!
je n arrive plus a etre objective,j ai peur de tout de rien,d etre trahie,flouee et je prends tout au premier degré..est ce moi qui le dit ou lui?
Comment se remet on d un pervers qui vous a detruit et lavé le cerveau pendant 6ans,et frappé aussi,;et torturé avec du feu??
Je fais la fiere,je souris je dis que tout va bien,je fais la forte au milieu des gens,au boulot,j ai peur que l on ne m aime pas fragile, et aujourd hui ,dans ma maison je m ecroule et il n y a personne pour me voir m ecrouler craquer...et je me deteste,me deteste d etre aussi nulle...!!!Mon pere me le dit tioujours.aujourd hui j'ai toussé pres de ma mere qui a un cancer des os au dernier stade ...Il me dit mechament:"bien bien quand elle sera au cimetiere,tu pourras arreter de lui tousser dans sa gueule pour lui apporter des fleurs....Pardon de respirer papa,et d exister aussi!!!ma presenbce memle te derange,mais je suis si morte a l interieur que je ne t en voudrai pas!!!

mon cerveau est fatigué"pourri moisi comme disait mon ex le bourreau!!!et comme pourrai le dire mon pere aussi ds ailleurs!:!!"

Pourtant suis une jolie femme,gentille,douce,plutot drole , intelligente...Qu est ce qui cloche chez moi?

J ai mal et j en veux a la vie qui m impose des epreuves depuis l age de 4ans
help
galilee
Bonjour à toutes,


évidemment je me reconnait dans vos envoies,
Mon ex est un PN et mon plus grand soulagement fût le jour où je suis allé chez le Dr, parceque je me sentais fatiguée, vidée, malade...bref dépressive. Mon Dr qui est extraordinaire disons le, m'a demandé de lui parler de ma vie, je me suis alors lancé sur mon divorce, ma vie avec lui, la violence de ses propos, mon isolement... Je pleurais bien sûre, sans raison logique puisque ça fait un an qu'on est séparée et il me semblait que je n'avait plus de raison d'en être atteinte.
Elle m'a alors dit: " vous avez vécu une relation perverse avec un narcissique, ça marque, et il est normale que vous soyez sous le choc." Wow d'entendre une proffessionelle de la santé me dire ce que je pensait mais dont je n'était pas sûre... quel soulagement. Je ne suis pas folle c'est lui qui a un problème ça m'a fait un bien fou.

Elle m'a recommandé une EMDR pour me remettre sur pied, et bien c'est incroyablement efficace! Je me sent comme neuve, j'ai retrouvée ma bonne humeur, mon énergie,mon enthousiasme. Il ne peut plus m'atteindre avec ses mots et ses paradoxes, je me sent libre et quand je le vois, il me fait presque pitié. Après tout si il est comme ça c'est qu'il est blessé au plus profond de lui même et JAMAIS il ne pourra guérir.

Je vous conseille vivement la EMDR, mais pour que ça marche je pense qu'il faut avoir fait dabbord le travail psychologique qui vous permet d'avoir un discour cohérent, ensuite c'est le corps qu'il faut soigné pour cessé de se sentir toujours en alerte, de toujours avoir peur.
Bonjour Galilé,
En lisant ton msg j'en avais les larmes aux yeux! Je me sens exactement comme tu le décris, moi j'ai passe deux avc un PN et j'ai mis fin définitivement (cette fois) à la relation il y a deux semaines! J'ai l'impression de mourrir à petits feux de l'intérieur et pourtant tellement consciente de ce qu'il est mais encore un tel besoin de ce fumier! Si tu veux on échanger et discuter, ces dernières semaines je me suis aperçue que parler ça aide mais ça aide encore plus qu'en en face de toi tu vas avoir quelqu'un qui te comprendra plutôt que d'avoir une ou une ami qui finira par te dire"je ne comprends pas que tu sois dans cet état là vu ce que tu me raconte etc..." j'espère avoir de tes nouvelles, au plaisir

Sylvia
Messages postés
14
Date d'inscription
samedi 11 décembre 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
17 décembre 2010

bonjour
on est nombreuse dans ce cas
bizarre cette affaire
je n'y étais pas preparé
trop genereuse
altruiste
non ct eux le probleme
pas nous
restons fiere de notre existence
soyons nous même
bise
preface
C est galilee

Bonjour!!!
Je tenais a vous tenir au courant du reinvestissement affectif intense de mon ex le p.n tout a coup dans la vie demon fils et de la mienne....
Comme je m y attendais et comme vous vous y attendiez aussi, il a bien recu sa citation a comparaitre et il est tout a coup d une douceur et d une gentillesse sans borne...>Mielinette,te souviens tu mot pour mot de ce que tu m avais dis mots une page plus haut au sujet de cela?bingo,

Et bien j avoue que j'ai ete tenté de revivre cette douceur et cette facon qu il a si speciale d etre le seul a savoir de quoi j'ai besoin;je suis venue sur le forum pour me raffraichir la memoire,car j en avais besoin,merci genevieve pour tes reflexions sur "l amour",merci mieline pour tes reflexions sur ses reactioins previsibles a 2mois des correctionnelles




c est dur,sa phase de destruction n est plus d actualité depuis un bout de temps...Dur de regarder nos photos aujourd hui
est il borderline ?et dans le tunnel de ma vie telle que je la supporte aujourd hui,me donne t on encore le choix de profiter de cette douceur que lui seul sait me prodiguer,de cette fusion,passion?
NON NON NON
Bon dieu 2ans et demi que je me bat seule et j y suis presque arrivé,mais j avoue que mon entourage n est pas la et que je suis fatiguee parfois seule,je pôrte,je donne,et je porte sur mon dos et je ne dors plus

Je tiens
JAmais je ne pourrai retourner en arriere meme si certains passage dans la vie sont plus douloureux que l amour un instant dans ses bras,certes ephemeres....

C etait qq reflexions pour ne pas oublier q je suis vivante et que je veux vivre loin et sereine..
Je ne lacherai pasJamais
galilee
.
Ouiiiii! Ne lâche pas !!!!
Nous avons toutes tendance à fondre d'émotion au rappel de quelque bons encrages positifs... c'était tellement bon, tellement merveilleux n'est ce pas ?
Bien oui, c'était génial, mais..... ce qui était vrai pour nous est mensonge pour eux !
NE JAMAIS OUBLIER pour ne pas mourir !
Ne pas hésiter à relire effectivement nos témoignages, nos souffrances. Pas pour se vautrer dans la victimisation à outrance mais juste pour nous préserver de replonger dans le cloaque de leur folie!
Il sera toujours temps plus tard... bien plus tard de repenser à leur "douceur"ou, pour être plus exacte, à la douceur que nous avons ressentie comme étant sincère !
Tiens bon! Tenons bon !
Amitiés, Geneviève Schmit
je suis dans la même situation que vous mon compagnon est elle que vous décrivez le votre de plus je trouvais qu'il était parfais temps que nous vivions chez moi depuis que nous louons une autre maison il me répète sont arrêt qu'il est chez lui je paye pourtant la moitié de tout les charges commune.voir plus il m'insulte sans aucune limite cela peux duré des heures.Depuis notre déménagement il boit sans aucune mesure.Pour lui je suis sa femme nous vivons ensemble mais il me domine tout le temps.
Je suis sa chose quand les gens nous parle il dit que nous sommes monsieur je garde sont nom secret par respect.Quand il parlais à mes enfants de moi il crier haut et fort ma femme. maintenant il ne veut plus que je vois mes enfants et mes petit enfants .Sous prétexte que nous sommes un coupe et non pas une famille.Je viens de le quitter car cela était invivable.
Il devenait de plus en plus méchant verbalement. Il est venu me voir il y a trois jours pour m'offrir une semaine de vacances avec lui.Je sais maintenant qu'il est impossible de vivre .avec un homme comme cela.Cela est impossible voir dangereux pour ma vie.J'ai tout essayer et je ne peux rien pour lui .car en plus il dit que tout est de faute?il subit voilà ce qu'il me dit,à ses yeux tout est de ma faute . j'ai tout quitter ma maison mes enfants mais petit enfants
es gens la sont trés manipulateur est surtout toujours raison.
Voulez-vous réellement être certaine d'avoir à faire à un PN ?


Vous n'aurez cette certitude absolue que lorsqu'il vous aura totalement détruite. Quand serez mariée, avec enfants, engluée par des problèmes pécuniaires, que vous penserez au suicide, vous serez absolument certaine.

Êtes-vous certaine de vouloirenarriver là ?

La phase d'emprise estdéjà commencée pour vous.

Vous avez sans doute déjà lu les écrits de Marie-france Hi goyen d'Isabelle nazare AGA.

Prenez le tempsde lire "femmes sous emprise", un passage peut vous donner une idée decedont ce genre d'homme est capable, tuer sa femme, ses enfants, se suicider après.

Si vous vous posez la question et auvu de ce que vous décrivez, c'est un PN et très dangereux.
Cela nefait que 5 mois et il en est déjà à ce stade ? Imaginez que ça ne fera que se dégrader.

Sivous avez encore un doute, retrouvez ses ex, faites-les parler. Si ce sont des femmes devenues angoissées, vous savez ce quivous attend.
Bonjour,
Sache qu'un PN, tu ne pourras pas le changer, seulement peut être l'améliorer. Renvoi lui la balle, ne réponds pas à ses questions mais répond par une question, met le en tant que victime à ta place et tu verras sa réponse... Je te conseille le livre "La manipulation affective dans le couple" de Pascale CHAPAUX-MORELLI chez ALBIN MICHEL. Tu trouveras tes réponses.

Bon courage car je sais , c'est difficile de vivre avec ces gens là...

mumu
la description que tu fais correspond à celle d'un pervers narcissique en effet. le fait qu'il ne semble pas culpabiliser quand il t'inflige une souffrance (morale en l'occurrence je suppose) est du au fait qu'il est dans le déni de l'autre c'est à dire que l'autre est un objet (au sens psychanalytique du terme) et non un sujet, alter ego de lui même. Comme pour lui tu es objectalisé tu n'es pas pourvue d'affect et d'émotions (de toute façon le pervers narcissique n'est pas sensible aux émotions). Donc je pense malheureusement que tu as raison...
Vivre avec une telle personne ne peut te rendre heureuse, s'il est le seul à pouvoir te blesser (car toi tu ne pourra pas le blesser) tu pars dans une relation bancale, a ton désavantage. Je ne suis pas à ta place mais mon conseil serait de laisser tomber...car je sais que quand on aime, on peut accepter beaucoup de choses, endurer beaucoup de souffrance, avec toujours de l'espoir mais vain...
Je suis désolé après tu peux essayer d'en parler avec des professionelles Je suis en maitrise de psychologie, je ne suis pas donc pas encore psychologue mais par rapport à tout ce que jai appri vu et entendu c'est presque sur...
Courage, pense a prendre soin de toi, sortir, voir des amis
Bonjour,
J 'ais connu ce type de garçon dans ma jeunesse 7 a 8 mois de bonheur sans täche.Il doit quitter la ville son étude étant fini après quelques belles lettres, je m'aperçois qu'il commence a m'embrouiller, me mener en bateau, il finira par m'envoyer une lettre de rupture terrible pleine de sous entendus et entre autre veut me faire accepter le fait que la rupture est mon initiative.Il s'en servira pour amadouer son chef de projet, , ses amis qui ne me connaissent pas en jouant les victimes, il m'aimait tant, j'était la femme de sa vie etc Certains plus proche de moi comprendront , qu ils ont eu affaire a un manipulateur pervers mais ils avaient déja tous payés. IIl est revenu me relancer en jouant les victimes, comme j était distante, il m ' dit je passerai si j 'ai le temps , en fait il n 'était pas sur la ville, c'était un test.Aujourd hui c'est un cadre supérieur qui doit savoir amadouer ses victimes.Moi, étant toujours sous son emprise aprés cette ruture, j' ai retrouvé le même type de bourreau puissance x ,grace a ces témoignages j'ai pu mettre un nom sur cette pathologie qui est assez répandu même si tous les critères ne sont pas présentset mieux comprendre ce qui m était arrivé.
on ne change pas un homme surtout ceux la
Bonjour, un peu tard pour répondre. Quittes-le si ce n'est déjà fait. Ces gens là ne changent jamais. Le problème est dans l'affect, ils n'ont pas d'empathie, pas de sentiments et se servent des gens. Oublies-le, l'image qu'il a cré pour toi est fausse. Trouve un homme avec lequel tu te sentes en confiance et où tu ne te poses pas de questions . L'humeur stable c'est cool. L'interaction vraie entre deux personnes aussi. Bonne chance. Salutations . Liliaos.
Messages postés
14
Date d'inscription
samedi 11 décembre 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
17 décembre 2010

bonjour,
j espere que ce message te parviendra
je te souhaite beaucoup de courage et de voeux de reconstruction
après une histoire pareille
ces personnes là sont des prédateurs
c'est un maillon de notre chaîne chez les etres humains
il s'est servi de toi pour satisfaire son ego
la chasse était terminé s'il ta abandonné
cet homme n'aime pas les femmes il a besoin de seduire pour lui même
et de laisser sa victime dépouillé, détruite, brisé, malheureuse,
morte où juste assé vivante pour la regarder se détruire
pour se satifaire lui
il ne t'aime pas
tu es maso où suicidaire si tu penses encore à lui
prends soin de toi
aime toi
profite du temps et du bonheur d etre sur cette terre
bise à toi
preface
Y a-t-il des PN que ne soient pas violents physiquement parlant?

Il y a le mensonge constant, comme un vice, la manipulation, l'incapacité d'amour passée la periode de passion (3, 4 mois), le charme permanent pour les autres, le manque d'amis, cela je crois est très important, il n'a aucun ami, il n'a que des connaissances, l'enfance abandonnée, le besoin constant de pouvoir, personne n'a le courage de lui faire face, il veut manipuler même la loi, n'accepte pas la critique, il élève la voix et est violent avec les mots. Il me fait sentir culpabilisée de tout. Moi aussi, je l'ai quitté 3 fois... et je m'en doute encore???? Est-ce un PN?
Bj Marie. Il présente à mon avis toutes les caractéristiques. Une seule solution : la fuite au plus vite ! On ne change pas ces personnes même avec toute la bonne volonté et l'amour (qui est de la dépendance car ct aimer des personnes aussi détestables ?) qu'on leur porte. Fuyez, ne répondez pas à ses menaces, ses textos, ses appels, son chantage. Ne culpabilisez pas de le quitter. Il a certainement aucune affection pour vous. Son seul centre d'intéret, c'est lui. C'est très dur de quitter un PN à cause de la dépendance qu'il est arrivé à créer mais avec le temps on se rend compte qu'on a échappé à la catastrophe et l'on ressort que plus forte.

Courage !
Bonjour Mieline,
Vous avez dit. Pas un homme pour moi (ni pour personne) d'ailleurs. Bien VU ! Bien entendu aussi par votre petite voix qui vous prévient que vous allez souffrir. Oui c'est un PN. et non il ne changera pas pour vous ni pour une autre. Mais biensûr sous son emprise il est si difficile de le quitter. Lisez donc Isabelle Nazare " Les manipulateurs et l'amour " et Marie Andersen " La manipulation ordinaire " ça va vous conforter et je l'espère vous donnez la force, la détermination , le courage de rompre. La chute se fera petit à petit de cet amour perdu. Mais croyez-moi un jour vous allez re-sourire et vous dire " JE SUIS LIBRE " et je vous le souhaite de tout mon coeur. ça va allez. bonne chance. Liliaos
Le beau spécimen que j'ai rencontré il y a 3 mois me servait du chaud, du froid, du paradoxe, du flou et cherchait sans arrêt le conflit. Il sabote lorsque tout va bien, il me complimente et sait exactement ce qui me plait lorsqu'il revient.
En fait il a réussi à me faire souffrir très profondément en me retournant contre moi, un jour où je m'y attendais le moins, tout ce qu'il avait pu retenir de ce que je lui avais confié. Et il chantonnait alors que je pleurais. Je me justifiais, je ne comprenais pas ses accès de colère avec sa voix monocorde où il parlait d'un coup de moi à la 3 ème personne et se parlait tout seul en disant "tu le savais que cette fille te convenait pas mon vieux, eh non, il a fallu que tu la ramène chez toi etc." Et il s'énervait et claquait les portes en me disant d'arrêter de chialer, que c'était de ma faute sa colère parce que je le ramenait à sa tête, que même sexuellement, il s'ennuyait un peu (alors que moi, je trouvais qu'on avait de très bons moments sur ce point là).
J'étais complètement pétrifiée, moi qui peux me qualifier de "gentille", je n'avais jamais entendu ça, même avec mon ex avec qui c'était dur mais plus pour des incompréhensions liées à nos valeurs respectives.

Il a employé mes mots, mon langage pour me retourner les choses. C'est tout le temps des critiques sur mon être et la personne que je suis profondément. Il parle de lui pendant des heures et me dit que je ne sais pas écouter ou que nous deux, c'est pas possible. Il m'a aussi dit que son comportement venait de la peur qu'il a des femmes, que j'étais une prédatrice qui faisait peur. Il est complètement misogyne avec l'air de pas y toucher"Les femmes ci les femmes là...", critique son ex et tous ceux qu'on croise à tout bout de champ. Il a tout le temps tout un tas d'ex autour de lui et m'a dit qu'il avait quand même couché avec une ou deux autres filles quand on était ensemble mais qu'il ne voulait pas me faire de mal. En 3 mois il m'a quittée 2 fois car je le fachais, parce que je ne correspondait pas à ses exigences (je suis kiné, ouverte aux autres, mais avec la lucidité de ce que je ne veux plus pour mon bien-être aujourd'hui après un divorce difficile), que j'étais de ces gens parfaits qui vivent dans des mondes de bisounours, d'Alice au pays des merveilles etc. Il a aussi su me dire que j'étais complexe, il projetait sur moi son poison émotionnel alors que la seule chose que je voulais c'était passer de bons moments de tendresse, de sexe aussi, de sport, une vraie relation quoi, sans disputes (que j'ai vêcu les 3 dernières années avec mon divorce.)
Le pire c'est que je suis ultra lucide, j'ai compris dès la première discussion qu'il n'était pas pour moi....mais j'ai craqué car il sait me tenir avec des compliments, du sexe où j'ai un plaisir immense que je n'avais pas avec mon ex.
Comment faisait-il pour être si attachant?

Aujourd'hui j'ai réfléchi et je ne réponds même plus à ses textos, il m'en envoie régulièrement en me disant que je lui manque, qu'il me demande pardon etc. j'ai osé répondre une fois et il m'a sorti un message ultra compliqué et incompréhensible dans un beau françois bien parlé car ça, c'est clair il maitrise les mots, il est très habile pour semer le doute et le paradoxe! J'ai compris qu'il savait ce qui m'avait le plus manqué avec mon ex (je me suis livrée à lui!): de la tendresse et de la reconnaissance de la part d'un homme de ma beauté et du fait que je pouvais attirer. Il revenait en me disant que j'étais belle, douce, intelligente etc... c'est ça qui m'attachait à lui, le fait qu'il flatte mon égo et il l'avait compris.

Je m'en sors seule, j'en ai aprlé à quelques amis et il m'ont dit "oh là là mais laisse tomber" mais ils ne comprennent pas que ce sont des vampires qui nous boivent tout ce qu'il y a de plus beau en nous.
Je vais peut être recraquer à cause du manque de confiance en moi (sur lequel je travaille), mais je crois quand même avoir atteint un point de non retour et surtout, quand j'ai une crise de manque de lui, je lui écris des textos et je les effaces tout de suite. Essayez aussi, vous arriverez à prendre le rythme de en pas envoyer de message, et de ne aps répondre, dès que vous voulez le faire, allez boire un verre d'eau, ouvrez la fenêtre pour respire run grand coup, écoutez de la musique, remplissez vous de joie et ne créez pas cet affreux manque dont ils savent bien jouer ces prédateurs!. Il est même arrivé un moment où je passais tous les jours devant chez lui devant le bar où il traine, mais je ne montais pas, je me forcais à redémarrer et à partir.
Je me répète qu'il n'a aucun sentiment, je me répète qu'il m'a fait souffrir et que je mérite le mieux pour moi-même et pas ça, même si le sexe est carrément bon avec lui, c'est la seule chose!

Désolée pour le roman, c'est juste mon expérience et courage à toutes, même si vous avez un doute sur "le diagnostique: pn? pas pn?" vous n'avez aucun doute sur le fait que cet homme a osé vous faire du mal et ça c'est déjà bien suffisant pour dire "NON".
Bonjour,
Soit simple, claire et précis..
De mon point vue, il n'y a pas de plus value à déterminer (vous et nous en sommes nous capable d'ailleurs ???) à déterminer si cette homme est PN ou NON dans la relation de couple que vous souhaitez manifestement construire avec lui..

Par nature, homme et femme, nous avons tous des bobos lié à notre histoire qu'il NOUS FAUT ACCEPTER ou REGLER (dependemment de la gravité) lorsque nous nous mettons en couple..

Le couple doit etre en mesure d'entendre et de comprendre les difficultés de l'autre et d'y faire face au mieux de leur capacité.. Car c'est l'écoute et la confiance qui est a la base de tout, car il s'agit de cela pour pouvoir réaliser des projets communs, des envies communes, etc
Dans le cas contraire, c'est l'échec assuré !

Dans votre cas, aucune excuses, ou origine ne peut excuser un tel comporte même pas la maladie!! -"Il faut etre conscient de sa maladie, et qu'on est malade pourvoir guérir et entamer les demarches nécessaire " - vous avez identifiez le probleme, il vous faut lui exprimer, et lui présenter la solution et la possibilité de refuser également.. Mais que vous ne pouvez pas continuer ainsi. Il en va de votre santé mentale et physique, voir de vie.. Protegez vous en parallele




Cordialement,
Messages postés
2305
Date d'inscription
jeudi 21 décembre 2006
Statut
Membre
Dernière intervention
20 novembre 2019
295
Bonjour
Je n'ai entendu parler de cette pathologie que depuis peu.
Je suis un homme et voudrait savoir si une femme peut avoir ce genre de comportement.
Les hommes semblent être cités dans chaques cas. Y a t-il des exemples de PN chez les femmes?
Merci
Bonjour, Je confirme, oui, cela peut se décliner au féminin.
Il n'en reste pas moins que c'est une "construction" du cerveau de type "masculin", et que les femmes, manipulatrice parfait au plus haut point ..., entrent peu d'une manière profonde dans les critères des PN
Je connais personnellement deux hommes qui ont une femme qui ont la plupart de ses critères.... dur pour leurs enfants !
Courage, et j'espère que vous trouverez ici et ailleurs une aide conviviale!
Amitiés, Geneviève Schmit
oui on pourrait developper le chapitre PEUR!!!genevieve


Tu vois je vais te faire rire,chaque soir je met mes clefs dans la serrure en biais et je vais verifier plusieurs fois qu elles n ont pas bougées avant de dormir...MOn chéri me voit faire,je sais pas s il comprends,j en ris c'est comique,ca me rassure,...Mon copain m a egalement fait remarqué que je me retournais souvent ,comme pour verifier qu il n etait pas derriere moi,planqué....le fou me faisait suivre au boulot pour verifier que je n allais pas parler avec un auitre homme que lui,et baiser avec,bien sur...Aujourd hui je trouve cela d un tel gout que j arrive aussi a en rire.Je ne me prends pas pour une dingue,non,j essaie d etre indulgente avec moi et de me dire que ces verifications passeront avec le temps...Et il ne faut pas m en empecher ca sert a rien,voila pourquoi on en rit,le rire fait passer bien des tracas


Les flics ne peuvent comprendre ces relations intimes,normal,ils ne sont pas assez formés,mais c'est courant et moi meme j'ai eu envie de me retrouver au lit avec mon ex pendant longtemps...faut le vivre pour le croire
mais nous on sait.bisous!!
Oui, en effet, nous on sait...si tu savais combien je culpabilise pour ça! Avoir envie de faire l'amour avec un tel monstre, je ne peux qu'avoir moi-même de gros problèmes psychologiques...c'est ce que je me dis en tous cas...
Les rêves......
Le Fou m'a violée, battue, étranglée deux fois.... Il fait de ma vie , encore aujourd'hui un enfer d'angoisse, il m'a mise dans une précarité totale... Hors.. hier, mon amie psychanalyste m'a fait entendre que j'avais encore un attachement à ce psychopathe (Syndrome de Stokholm) .... Je repoussais vivement (un peu trop) cette idée choquante. Et pourtant, cette nuit j'ai rêvé de lui.... de lui dans mes pulsion primaires, animales... l'odeur de la peau, le désir de lécher sa peau. Je sais que je ne vous choque pas, c'est souvent ce que l'on vit avec ces hommes pour qui l'amour est une affaire de pulsion souvent incomprise et animale. Pourtant, ce matin, en repensant à ce rêve, je me suis rendue compte que jamais je n'y avais vu le visage du Fou. Toujours de dos.... C'est bon signe!
Il y a un chemin entre le travail conscient et l'acceptation, le deuil inconscient.....
Saloperie de psychopathe !!
On y arrivera !!!
Bisous, Geneviève Schmit
(le Fou, si tu lis ceci, ce qui est probable, sache que je me fiche de ta vie, et que je me fiche de ce que tu es, et surtout de ce que tu n'es pas.)
bonjour,

qu est ce que une EMDR? Je retrouve ce mot souvent ici,est ce un type de therapie?
Aujourd hui mieux qu hier....Mon ex le bourreau je l ai quitté...MAIS...
Mon pere,qui ,un jour prendrs son pied a deverser sa rage sur moi et le lendemain me faire quilikili ,je le vois toujours... et hier notemment,je crois que c'est pour cela que je n arrivais pas a etre bien....Je ne sais pas s il est pervers ,mon pere,pervers narcissique,je ne me suis posé la question que lorsque j'ai vu avec quel acharnement inhumain il me detruisait losque je suis sortie de ma relation avec mon ex le P.N il y a 2ANS et demi...Comme s il voulait prendre la releve...Maman a toujours considere que de se faire traiter elle, de "pute de merde "c est pas dans un sens mechant,mon pêre a toujours raison ,attention!, et je suis la seule de ces filles qui le fuit...Et la seule qu il a dans le collimateur...Moi j ouvre les yeux!!
il est aimant,puis detruit tout,est capable du meilleur comme du pire..;Le pire ce fut une scene de violence au sortir de ma separation parce que je demandais a ma mere un peu d argent pour nourrir mes petits...Honte a moi,il m a jeté par terre,mon fils dans mes bras avec, ma mere lui en a voulu puis l a excusé en disant que j etais tombé toute seule...c est comme cela ici! Il ne le voulait pas vraiment!!!mon ex ,lui, c etait different voyons,enfin qu est ce que tu racontes ma fille?On le respecte ici mon pere!!! attention,c est un homme avec une situation et tres chretien...Moi je dois etre bizzarre de dire qu il y a qq chose qui ne va pas...


33ans,debarrassée de mon bourreau,mais aujourd hui je sens la portee de mon existence avec mon pere,chose que j avais longtemlps laissé de coté...ET si j etais qq de bien et lui juste un papa qu il ne faut surtout pas ecouter?

galilee
Galilée,

La EMDR n'est pas vraiement une thérapie, puisque c'est très court, ça te permet vraiement de passer à autre chose dans la vie, tu cesse de reminer toujours les même choses, tu es comme libéré.
C'est vraiement pour soigner les troubles post traumatique.
Moi ça devenait obsessionel, j'avais des flash de ce qu'il me disait qui revenait sans arrêt, je ne parlais que de ça et n'arrivait pas à reprendre le cours de ma vie, à retrouver ma spontanéité, ma bonne humeur...même jouer avec mes enfants devenait une tâche difficile.

La EMDR pour eyes mouvment desensibilisation and reprosesing, est une thérapie mécanique qui sert à "réconcilier" l"affectif et le logique, tu sais que tu n'es plus en danger, mais le moindre souvenir qui te rappel l'évenement traumatique te replonge dedans et ton corps tout entier est comme bloqué. Tu te sent dépressive... après la EMDR tu es libérée tu peux passer à autre chose et ton agresseur n'a plus d'emprise sur toi...c'est magique.

Bonne chance
Courage Galilée,
dit toi bien que ce n'est que pour mieux te détruire qu'il est mièleux aujourd'hui.

Moi pour la première fois depuis que je l'ai rencontré, je me sent redevenir moi-même, je le découvre d'une Baufitude incroyable! J'arrive enfin à le regarder droit dans les yeux et à rire de ses propos tellement paradoxeaux! J'ai repris confiance en moi et j'arrive à m'amuser d'un rien, me réveiller le matin n'est plus pénible, bref, la vie est belle!

Pour y arriver j'ai traversé bien des tempêtes, des envie de faire demi tour comme toi, l'impression que personne ne me croyait, la solitude, mais bat toi, car au bout il y a ton salue.
merci pour ce temoignage
il est difficile de se retirer du jeu pervers lorque le harcelement est a l interieur du couple ,qu il est insidieux,et que ce que l on pourrait appeler "amour"est present...Il est difficile de se departir d un pn au boulot puisque il est important de maintenir sa situation sociale et financiere...Ce que j'ai personnellement constaté,c est que le harcelement fait souvent echo a un autre etat d harcelement subi et plus ou moins ancien....Y a t il un profil type du harcelé?


c est difficile de subir en vase clos(couple) la violence perverse ,c est tout aussi difficile de la subir parfois devant temoin encore plus quand ces temoins ne disent mots...
J ai mis un terme a une relation passionnelle avec mon ex le pn...Actuellement,il attend sa condamnation en correctionnelle en octobre qui va je le pense et pardonnez mon amertume vis a vis de la justice etre tres legere-ne faudrait il pas que nous mourrions de leur violence pour enfin voir notre bourreau etre puni-comme il se doit?
Je suis allé deposer notre enfant en terrain neutre devant gendarmerie meme si on sonne pas chez les gendarmes pour faire l echange cette semaine,et j'ai la presence d esprit actuellement de me faire accompagner...Il m attendait...La pêrspêctive de la prison le retient de me reduire en miette(que dirait on de lui mon dieu?),mais j'ai senti a l expression de son visage sa folie et sa haine palpable....A tel point que la personne qui m avait accompagné m a vu revenir pleurant tout a coup et tres angoissée..

JE ME DEMANDE combien de temps encore aura t il cette emprise,ou plutot cette influence sur moi....
Et au nom de quel droit se targue t il de me dire;"vas te suicider,j irai pisser et cracher sur t
a tombe"moi qui n ai eu que le malheur de vouloir l aider et le changer au nom de l amour!!!

difficile de voir l avenir apres ces blessures... Un nouveau jour se leve ,2ans et demis apres je m autorise a m attacher a qq...Mais tant de reserves et de peurs...Pourquoi est ce mon bourreau qui me tient par le coeur?

non nous ne sommes pas folles...

Je souhaite trouver le moyen d etre hermetique au harcelement desormais.Pas de patron verreux,de structures typiuques ou regne la loi de la terreur..Je vais me former a la rentree pour exercer un metier qui me passionne:infirmier psychiatrique...On en rirait presque et pourtant j'ai l envie farouche d apporter mon grain de sable a ce monde qui me touche et ne me fait pas^peur...
Vais je y arriver?estce auportun?Les gens me font douter et moi je sens ce feu qui brule
amicalement