Stérilité masculine [Fermé]

Signaler
Messages postés
54
Date d'inscription
vendredi 20 février 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
24 janvier 2014
-
Messages postés
3
Date d'inscription
mercredi 12 mai 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
12 mai 2010
-
Bonjour à tous,

Je suis perplexe et incapable de comprendre la situation vécue par le couple de ma fille et de mon gendre. Ils sont encore plus désemparés que moi. Je cherche parmi vous des personnes qui pourraient nous rendre un peu moins obscure la situation et nous renseigner, nous donner des avis....
Mariés depuis presque 2 ans, ils ont voulu, il y a 6 mois avoir un bébé. Les mois ont passé sans succès. Ils ont consulté un gynécologue qui a prescrit, après échographie etc, les différentes analyses nécessaires aux deux. Elles ont révélé que ma fille est normalement apte à procréer. Son mari souffrait d'une azoospermie et une infection qui a été dûment traitée par antibiotiques et dont le contrôle s'est avéré négatif.
La FSH est basse
La testostérone normale
Le gynécologue a prescrit un traitement "hormonal" de 3 mois : des piqûres et des comprimés.
Avant de passer à l'exécution de l'ordonnance, ils ont consulté un endocrinologue-andrologue. En effet, le psy que mon gendre suit et traite pour dépression les y avait poussé. Il préconisait de devoir diminuer les doses de ses médicaments s'ils s'avéraient être pour quelque chose dans cet état.
L'endocrinologue-andrologue a demandé, pour compléter les analyses ,d'abord un taux de prolactine qui était normal (ce qui lui a fait déduire que les médicaments n'étaient pas responsables) et enfin, une analyse du caryotype avant d'envisager tout traitement et/ou une biopsie. Et même une IRM (je crois savoir qu'elle est faite en dépistage d'adénopathie hypophysaire . Dans ce cas en quoi celle-ci peut-elle être responsable de stérilité? Diminue-t-elle la FSH? Et il y a-t-il un espoir de traitement? Celui-ci pourrait-il ramener la fertilité?)
Analyse du caryotype en cours. Ils ont compris que si la stérilité est génétique , il n'y a aucun traitement et aucun espoir possibles d'avoir un jour un enfant.
Cependant, ils sont intrigués par le taux de FSH effondré qui d'après le gynécologue signait le fonctionnement des testicules voyant donc un espoir de pouvoir traiter (Ils ont compris qu'une FSH élevée était un mauvais signe quant au fonctionnement des testicules...).
Ils ont également constaté que les médecins exprimaient des hypothéses non concordantes...
C'est un domaine extrêmement compliqué...
En admettant que la stérilité masculine totale soit prouvée par le caryotype, reste la possibilité de l'adoption ou de l'insémination artificielle par donneur de sperme.
Mais, le problème se compliquera là aussi car ce couple est musulman pratiquant même si ouvert) vivant en pays musulman où l'insémination par donneur est assimilée à l'adultère (Mais jusqu'à quel point ? Avez-vous des avis, des contre-exemples, des exceptions à ce sujet?) et l'adoption plénière est vivement critiquée.
Pouvez-vous nous aider à y voir un peu plus clair sur la base de votre expérience, de vos connaissances et des données que vous ais soumises?
Merci infiniment à tous qui m'en ferez part!
A voir également:

5 réponses

il faut très vite aller au centre de PMA de SEVRES (service du docteur bellaish allart) - mon mari est azoospermique (la forme la plus grave) et grace à ce centre, je suis enceinte de sept mois !
11
Merci

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

journal des femmes avec santé médecine 25507 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Messages postés
3
Date d'inscription
mercredi 12 mai 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
12 mai 2010

bonjour! j'aurais aimé plus de renseignements sur ton expérience Rano ! mon mari a un souci de necrospermis (une partie des spermes sont morts) et nous voulons aller ver une fiv !
comment cela c'estsil passé ? et quels sont les centres où il y a plus de chance de réussite ?,?
merci de tes réponse d'ava,nce
v
Bonjour,

Mon mari a subi tous les axemens possible, prise de sang, irm,cariotype, échographie des testicules, tous s'avérent normale, hormis son taux de prolactine élévé mais il a pris dostinex pendant 3 mois. ( j'ai oublé de précisé qu'avant d'avoir fait tous sa, le problème était à la base du spermogramme à 0)

enfin après tous sa, il a subi la semaine dernière une biopsie testiculaire et là pas de trace de sperm. Donc pour nous plus rien à faire.

je suis perdue et c'est très dure. Nous sommes musulmans aussi et le don n'est pas possible pour nous donc nous allons nous orienter pour l'adoption mais je ne sais même pas par quoi commencer.

C'est quoi les injections à quoi servent'ils?

MERCI INFINIMENT ET BON COURAGE A TOUS
Messages postés
4079
Date d'inscription
samedi 15 novembre 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
20 mars 2018
6 437
Si, à la biopsie testiculaire, il n' y a pas de spermatogénèse, les injections ne serviront, hélas, à rien.
Messages postés
4079
Date d'inscription
samedi 15 novembre 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
20 mars 2018
6 437
Bonsoir,
Problème très complexe effectivement:
- la FSH est basse. C' est l' hormone qui fait fabriquer des spermatozoïdes aux testicules , mais ça ne veut pas dire que cette FSH basse est la cause exclusive de l' azoospermie ( c' est une cause possible ).
- cette baisse de la sécrétion de la FSH peut venir d' une anomalie de la commande de cette sécrétion qui siège au niveau de la base du cerveau (hypothalamus ) . Mais il était logique de rechercher par une IRM un adénôme de l' hypophyse qui, soit par la compression qu' il exerce sur le reste de cette glande, soit par une sécrétion inapropriée de prolactine, pourrait expliquer la FSH basse.
Si il n' y a pas d' adénôme de l' hypophyse, ni cause chromosomique de d' azoospermie, il faut tenter un traitement par injections de FSH qui dure plusieurs mois.
Bonjour ts l monde,
en fait, c'est le meme problème que nous venons de rencontrer moi et mon mari, nous somme mariés depuis 3 ans, et ça fait 1 ans qu'on éssaie d'avoir notre bébé, mais ....
on a consulté un gynéco, qui nous a prescri tt lé analyses possibles, à nous deux, et là le grand choc: azoospérmie totale ( suite à deux spermogrammes) avec hyperspérmie, dc mon mari a fé tt lé analyses d hormones et echo doppler, on a détécté une varicocéne+ FSH élevée, dc azoospérmie sécrétoire,
notre urologue nous a proposé une biopsie testiculaire à faire la semaine prochaine, mais sans grande chance,
on va éssayé de la faire, avant de perdre complétement l espoire,
d'autre par, nous sommes aussi musulmans, dc pas question de don d sperme, et pour l adoption, je pense que c'est trés compliquée,
si vous avez une idée sur une solution, merci de m la faire parvenir, prck j commenc à me déprimer,
merci,
Courage pour tous nous vivons la même chose depuis 10ans mon mari et moi. Nous avons essayés traitement traditionnel et moderne de même que 2 tentatives de FIV cause azoospermie. Now nous sommes résignés car on n'y peut rien du moment que nous avons tout tenté. Nous n'espérons que sur la miséricorde divine. Donc je suis en mesure de vous comprendre ne baissez pas les bras jusqu'à atteindre la ménopause. Courage et By
Messages postés
1
Date d'inscription
lundi 3 mai 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
3 mai 2010

bonsoir ,
Il est peut etre trop tard pour te faire partager mon experience , eh oui qui c'est? ta fille et ton gendre ont peut etre eu un bébé... bref dans le doute je t'explique brièvement ma situation: je suis donc française mariée a un marocain , nous nous sommes connu au maroc en 98 et mariés en 2001, rapidement ns avons voulu avoir un enft, les galères ont commencé !!! en 2004 apres 2 ans d'arret de pillule ns avons consulter gynéco qui apres ts les tests que tu connais , nous a diriger vers le pole mère enfant de nantes , pour y consulter un professeur ( medecine du developpement et de la reproduction), puisque tu l'as compri le diagnostic de l'azoospermie venait de tomber.

Suite au rdv il prescrit donc a mon mari une prise de sang avec établissement du cariotype , je te fait l'histoire en raccourci puisque pour des pseudo raisons "religieuses" mon mari a toujours laisser ça entre les mains de dieu et refusait tt examen.Il s'est donc écouler 4 ans entre le diagnostic de l'azoospermie et la consultation au pole mère enfant. Ceci ns ramène donc au 25/05/2009... nous sommes aujourd'hui le 3 mai 2010, j'ai bon espoir que mon mari accepte enfin d'aller faire sa prise de sang demain matin ( je te passe les phases d'engueulade , de doute , de colère etc ...) Voila mon experience s'arette la.

En revanche je peux te parler du don de sperme qui est clairement assimilable a un adultère dans la religion musulmane ( si ton gendre est pratiquant autant oublier tt de suite cette option), en ce qui concerne l'adoption , le chemin est long , le parcours est semé d'embuches , et l'investissement financier conséquent. j'ai compris que ta fille et ton gendre vivaient a l'étranger , je suppose ds le pays natal de ton gendre . Si par hasard il s'agit du maroc ( peut etre est ce la mm choz ds d'autres pays musulmans), il existe une sorte de prise en charge d'enfant ki s'appelle la kaffala, il ne s'agit en aucun cas d'une adoption , l'enfant ne portera pas leur nom et ne figurera pas sur le livret de famille . Généralements orphelins les enfts pris en charge deviennent l'enfant de la famille , mm s'il n'a pas le titre d'enft adopté .Les choses se compliquent lorsqu'il s'agit d'accorder un visa a c enfts puisqu'il ne figurent pas sur le livret de famille et ne st pas reconnu comme enft légitime . Cependant si tes enfts viventà l'étranger ceci peut etre pr eux une solution détournée de l'adoption mais ki reste légale aux yeux de la loi et surtout autorisée par l'islam ...

voila experience partagée, si questions ravie d'y répondre si je peux , courage