Appel : rachi anesthésie ratée et paralysie.

Résolu/Fermé
lola1989 Messages postés 2 Date d'inscription jeudi 5 mars 2009 Statut Membre Dernière intervention 5 mars 2009 - 5 mars 2009 à 13:50
 Mad45 - 5 mars 2019 à 12:42
Bonjour,
un cas a subi une rachi anesthésie non réussie et a en pour conséquence une paralysie sans récuperation
je vous demande de bien vouloir me renseigner s'il y a en des cas similaires ou' il y a en guerison de cette paralysie .
avec tous mes remerciements anticipés.
A voir également:

16 réponses

valeria16 Messages postés 2 Date d'inscription jeudi 3 septembre 2009 Statut Membre Dernière intervention 3 septembre 2009 82
3 sept. 2009 à 17:38
bonjour
j'ai subi en avril 2007 une rachi-anesthésie (ratée) pour la naissance de mon deuxième enfant, depuis ce jour, j'ai énormément de séquelles et j'en veut terriblement aux personnes concernées, c'est la première fois que je parle de mon histoire car j'ai toujours penser que je résoudrais mon problème toute seule car je pense être très forte psychologiquement et je suis également très sportive mais maintenant plus de 2 ans après je me rend bien compte que j'ai beaucoup de séquelles voici mon histoire :
je suis arrivée à la maternité en urgence un samedi soir car j'étais en contraction, un accouchement prévu par césarienne car mon bébé était en siège. appel des médecins , gynécologue obstétricien et anesthésiste de garde en urgence, un peu la course quoi !! là commence la galère.
j'étais vraiment détendue malgré l'urgence car j'avais déjà eu césarienne et péridurale pour mon premier enfant je savais donc ce à quoi je m'attendais, on m'a donc installer sur la table et l'anesthésiste m'a demander de faire le dos rond afin de me faire la rachis, et là commence la galère, elle me pique dans la colonne et là je ressent une douleur vive dans la hanche gauche, je leur dis sur l'instant «j'ai mal dans la hanche gauche» et là une décharge électrique me prend toute la jambe gauche de la hanche aux orteils et ma jambe se lève toute seule derrière ma tête j'ai hurler la mort, et cela trois fois de suite, bien évidement quand ma jambe s'est levée la première fois, mon dos s'est forcément redressé ils sont donc venus à 3 m'écraser le ventre sur la table car j'avais l'aiguille dans le dos et aussi mon bébé dans le ventre, c'est une image qui me restera marquée à vie, c'était horrible.
Je tremblais de partout, je savais qu'il venais de se passer quelque chose de grave, effectivement ce fut la cas. Les jambes enfin endormies par la rachis, ils me sorte mon bébé, celui-ci va bien heureusement. Mais mon réveil dans ma chambre fut très difficile voir horrible, la jambe droite se réveille mais pas la gauche et des décharges électriques me prennent du haut du bassin aux orteils toutes les trois secondes avec hurlement comme si j'avais le hoquet, scanner en urgence le lendemain , rien n'en ressort et IRM 2 jours après et là on trouve un hématome dans la moelle épinière, donc je suis en fait atteinte du syndrome de la queue de cheval, compression des nerfs qui me paralyse la jambe. Pas de solution avec le neuro-chirurgien.
À savoir que je suis restée 24 jours en maternité à souffrir et 5 mois en centre de rééducation et quasiment un an de kiné libéral , j'ai n'ai pas du tout profiter de mon bébé et j'ai dû prendre quelqu'un à domicile pour s'occuper de mon bébé, mon intérieur et aussi de mon premier enfant durant 5 mois. Ce fut une période très difficile pour moi.
Au jour d'aujourd'hui, j'ai récupérer de la mobilité mais je boite toujours car le releveur est aboli, je suis totalement insensible de la hanche aux orteils (je ne ressent aucune douleur, ni chaud ni froid); j'ai des soucis de vessie de libido et d'intestins( tout fonctionne au ralentit mais c'est en quelque sorte encore anesthésiés) , et je suis sous traitement neurologique et anti-douleur.
Biensur je me retourne contre l'hôpital, il m'ont proposé un accord à l'amiable, une contre expertise a était faite via l'assurance de l'hôpital. Aujourd'hui nous en sommes au grade supérieur, à savoir que c'est l'hôpital qui refuse l'amiable, nous allons donc en justice.
Mon discours est très long mais çà me fait énormément de bien d'en parler alors merci de m'avoir lu.
205
réré du 26
15 mars 2010 à 16:51
bonjour valeria du 16

bien lu votre message qui m'a beaucoup touché !! j'ai subi le même cas que vous en 2005 ::
une rachianesthesie, dont ma jambe droite ne s'est pas reveiller non plus !!! actuellement je suis restée
paralysé de mon talon de mes doigts de pied!!! dont je suis allée 1 mois en grand centre de réeducation
j'ai eu plus de 400 séances de kiné !! et en vain je subis cette douleur depuis 5 ans cette année !!
mais mon neurologue n'a jamais rien voulu savoir !!!
et depuis je ne peux plus me chausser comme d'autres personnes !!
donc pour me coucher !! j'ai l'astuce de m'ecarter mes doigts de pied avec un papier (genre mouchoir ou sopalin )
ce qui me soulage un peu pour avoir quand même un sommeil paisible !!!
en tout cas je vous souhaite pour vous bon courage ! merci de me lire
*
1
c'est pareil comme chez moi sauf que chez moi j'ai pu doucement apres commencer a bouger les jambes.je me rends seulement maintenant compte que j'ai eu beaucoup de chance
0
Bonjour à vous tous

Je dois subir une hystéroscopie opératoire pour ablation d'un polype à l'utérus.

J'ai le rendez vous avec le chirurgien pour le 16 mai, je comptais demander une rachi plutôt qu'une anesthesie générale mais là je me pose des questions qu'est ce que je dois faire quand je vois vos commentaires je sais plus....
0
bonjour,j'ai lu votre message,et je subi la même chose que vous,meme chose apres l'accouchement,plus de mobilité dans ma jambe gauche,le releveur est aussi inerte,je dois m'occuper de mon fils en faisant attention ou je mets les pieds vu que je boite,ca me fatigue énormément,maintenant je fais de la réeducation tous les jours,je dois repasser des examens,scanner et emg,car l'irm n'avait rien révéler non plus,je compatis grandement avec vous,pour subir moi aussi la meme chose,c'est triste et ces choses là de nos jours ne devrait pas nous arrivé,apres résultat,je verrai si je me retourne contre l'hopital car depuis le début,je me demande si ca en vaut la peine,vu qu'ils vont tous faire pour que ca me retombe dessus,et se décharger de toutes responsabilités.ca fait 2 ans que vous avez écris l'article,dites moi svp si maintenant vous avez retrouvez votre mobilité,merci
0
Bonsoir san, merci de votre réponse, je suis sincèrement désolée qu'il vous soit arriver la même chose que moi, je m'apperçoi via quelques forums qu'il y a beaucoup trop de cas similaires au notre, çà me dépite !!!
Sachez que malheureusement je n'ai rien récupérer au niveau de ma mobilité, aucun progrès depuis mon dernier message et pourtant j'espérai tellement ... au moin recupépérer des sensations sensitives concernant ma vie sexuelle . (c'est le pire pour moi) j'ai tout essayer via un centre anti douleur mais sans résultat .Sans être défétiste car je suis une battante et aussi une très grande sportive (avant cet accident j'étais sportive haut niveau) alors je sais ce que c'est que de se battre et de ne jamais baisser les bras mais quand çà vous arrive à 31 ans , çà fou les les boules.
Je suis dégoutée de cette situation, actuellement je suis reconnue handicapée à 25% , voilà comment ma vie a basculée du jour au lendemain .
Perso mes démarches contre l'hopital ne sont pas finies et jespère en venir à bout , çà me fatigue et je voudrais que tout cela soit derrière moi et je voudrais ne plus en parler meme si je sais que je n'oublirai jamais car j'ai subi un gros choc spychologique.
Vous dites ne pas savoir si vous allez vous retourner contre l'hopital, et bien moi j'ai pas hésiter et je peux vous dire que je suis meme tomber de très haut. Pour deux causes ; la 1ere je suis dans cet état car l'anesthésiste s'est plantée de placement dans son geste, je suis passée devant des expert médicaux et il en ressort une belle erreur médicale et la 2eme encore mieux c'est que j'ai découvert lors de l'expertise que cette personne (anesthésiste) n'était pas apte à éffectuer ce geste car Mme était stagiaire ; cela faisait 15 jours qu'elle venait d'arriver en france pour se perfectionner pour son futur métier LES BOULES !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Alors faut que je réagisse ; je peux vous dire que j'ai versé toutes mes larmes ; victime d'une incompétente , voilà ce qu'à été mon sort !!! Alors quand on nous dit que ce genre de chose n'arrive jamais et qu'il faut faire confiance à la médecine et ben je sais pas .......merci san de m'avoir lu , fallait que je me défoule un peu , je te souhaite courage pour la suite et donne moi de tes nouvelles et sinon tu es de ou ?
1