Angoisse, peur, stress ou doutes fondés ?

Tornado16 Messages postés 2 Date d'inscription mardi 20 septembre 2022 Statut Membre Dernière intervention 20 septembre 2022 - 20 sept. 2022 à 11:03
begonie Messages postés 79772 Date d'inscription mardi 13 avril 2010 Statut Modérateur Dernière intervention 29 septembre 2022 - 20 sept. 2022 à 12:19

Bonjour,

Je viens vous écrire pour trouver un avis.

Depuis petite, j'ai toujours été de nature très stressée. Je me souviens avoir eu beaucoup de TOC étant jeune ; vérifier que les interrupteurs étaient bien positionnés en "éteint", que la cage de mon lapin était correctement fermée, que les portes soient bien fermées à clé... De façon répétitive.

J'ai également toujours eu beaucoup tendance à imaginer le pire des scénarios, parfois sans raison apparente ; il suffisait que je vois un escalier pour m'imaginer, un membre de ma famille ou moi-même, tomber la tête la première - que mon poney allait essayer de sauter la clôture et se prendre dans les fils la nuit et le retrouver mort au beau matin... 

En couple, j'ai toujours douter beaucoup de mon partenaire. Mais disons que cela s'aggrave au fil des années. J'ai l'impression d'avoir toujours dû trouver des broutilles insignifiantes lorsque tout allait bien, pour avoir des raisons de douter.

Il y a environ 3 ans, j'ai été en couple avec ce que je nomme un "pervers narcissique". Beaucoup de manipulation, il m'a mis à l'écart de mes ami(e)s et famille, jalousie et possessivité à l'extrême, violence verbale et violence physique, il m'a presque poussé au suicide.

Après plusieurs tentative de séparation, sous emprise, je revenais continuellement. Et puis, au bout d'un peu plus d'un an, j'ai réussi à partir définitivement.

Ensuite, j'ai eu plusieurs histoires amoureuses, assez courtes, 3 mois et 1 an. Je me sentais apaisée avec ces hommes, car finalement, de leur part, il n'y avait pas d'envie apparente de s'engager ! Donc, je me plaisais à me dire que eux, ils n'étaient pas des manipulateurs... Sauf que bien évidemment, au moment des ruptures, j'ai beaucoup souffert, mais cela était couru d'avance, ils ne voulaient pas s'engager, et cela était visible dés le départ.

Aujourd'hui, je suis de nouveau en couple. Avec un homme d'apparence très bienveillante, il m'apaise réellement. Il veut de l'engagement, et ça, il n'y a aucun doute ! 

Les premiers mois, j'étais persuadée que c'était un manipulateur, cela était beaucoup trop beau pour être vrai ! Gentil, attentionné, aimant, bienveillant Je n'ai jamais connu cela. J'ai donc eu des pensées envahissantes dans mon esprit durant environ 3 mois, m'empêchant de mener à bien mes activités quotidiennes. Et puis... J'ai bien dû me mettre à l'évidence, difficilement, que non, il était normal... 

Sauf que... La simple réception d'une vidéo qu'il m'a envoyée m'a fait de nouveau me poser 1000 questions. Il était à un évènement de famille, et comme il le fait bien souvent lorsque nous ne sommes pas ensemble, il m'a envoyé une vidéo de ce moment. Là, il s'agissait de sa nièce (8 ans) qui lui demandait de "venir l'arroser dans le jardin". A cette réception, j'ai ressenti un malaise envahissant et de suite je me suis dis "et s'il était pédophile ????" (avec toutes les images que cela puisse amener). Ces pensées m'ont fait me renseigner sur internet sur la pédophilie, et me poser 1000 questions à la minute, pendant plusieurs jours, sans interruption, me réveillant même la nuit à ce propos.

J'ai fini par me "raisonner" ; non, cette vidéo n'était pas malsaine, et sa volonté n'était certainement qu'une envie de me partager ce moment.

Sauf que sur plusieurs semaines, dés qu'il s'agissait d'enfant, cette idée me revenait en tête, me provoquant des moments de stress très lourds. 

Dans sa chambre, il a des portraits de visage d'enfants de nationalités différentes avec des citations sur l'innocence. Dans le reste de sa maison se trouve également d'autres portraits de ce type, avec des adultes de nationalités différentes également (indien, personne de couleur...). 

A l'anniversaire de famille d'un de ces meilleurs amis, il a demandé à ce dernier "ta petite nièce n'est pas là ?". La mère de la nièce en question était elle présente, et a lancé une visio avec cette dernière. Il a regardé quelques instants cette vidéo, alors qu'elle ne lui était pas destiné.

Et puis, il a regardé la fille d'un de ses potes durant un festival, avec un regard insistant (comme s'il était scotché dessus) et cette impression "d'admiration". Je me souviens m'être dit "mais pourquoi il est si heureux de voir cette gamine qu'il ne connait finalement pas ?". 

Toutes ces petites choses m'ont fait totalement repartir en angoisse. Et si ?

Le souci dans tout ça, c'est que je sais que tout se base sur mon interprétation, et mes peurs... Qu'est-ce qui relève de l'intuition, de la peur excessive, des angoisses...

Je lui en ai parlé, car je ne pouvais plus porter ça toute seule. Lorsque je lui ai dis que je pensais qu'il pouvait être pédophile, bien sûr il a été très surpris... Et puis on a beaucoup discuté, calmement, et il a fini par me dire qu'il savait ce que j'avais vécu (l'histoire avec mon ex manipulateur + lorsque j'était petite, un adulte à eu un comportement douteux à mon égard, mais rien de répréhensible. Disons que ce n'est pas quelque chose qui me perturbe outre mesure aujourd'hui), et donc qu'il pouvait me comprendre, qu'il était prêt à me soutenir mais que je ne pouvais pas porter de tels propos à son égard. Il a toujours été très calme lorsque je lui ai parlé de mes peurs et doute à ce propos.

Ces pensées sont en boucle dans ma tête, depuis des mois, ça ne part pas, c'est comme une cassette qui se reset, où je revis les mêmes scènes. Je me dis bien que tout cela n'est pas rationnel, mais cela continue... 

Je ne sais plus quoi faire ni quoi penser...

Je suis désolée pour la longueur du message, mais cela fait du bien de décharger d'une certaine manière...

3 réponses

Andy31200 Messages postés 135350 Date d'inscription mardi 1 octobre 2013 Statut Modérateur Dernière intervention 29 septembre 2022 26 339
Modifié le 20 sept. 2022 à 11:10

Bonjour et bienvenue sur ce forum ,

Tu semble bel et bien souffrir de phobies et tu as grandement besoin de parler  .

Une consultation avec un médecin psychiatre pourrait t'aider à faire le point et surtout te soulager, qu'en penses tu ? sais tu à qui et où t’adresser ?

Quel age as tu ?


J'appelle un chat un chat *
     *en Français dans le texte

0
Tornado16 Messages postés 2 Date d'inscription mardi 20 septembre 2022 Statut Membre Dernière intervention 20 septembre 2022
20 sept. 2022 à 11:16

Bonjour Andy,

Merci pour ton retour. Je viens de me relire, chose que je n'avais pas faîte en amont. Je m'excuse pour ces innombrables fautes d'orthographe.

Quelles types de phobies cela pourrait donc être ? Je n'en ai jamais entendu parler... 

J'ai bientôt 27 ans.

0
begonie Messages postés 79772 Date d'inscription mardi 13 avril 2010 Statut Modérateur Dernière intervention 29 septembre 2022 9 783
Modifié le 20 sept. 2022 à 12:22

Bonjour

Tu n'as donc jamais eu le bénéfice d'une rencontre avec un ou une Psy (Médecin Psychiatre ou Psychologue reconnu(e), en tout cas tu ne le cites pas.

Tu décris fort bien ce que tu vis depuis ton enfance et cela peut faire penser aux ruminations que tout le monde vit de temps en temps mais dans ta situation ces ruminations, les doutes et l'anxiété paraissent maintenant présent d'une façon excessive et quasi automatique.

Cette présence donne lieu à la situation qui est de ne plus vivre la réalité, l'ici et maintenant, mais t'handicape fort sur le plan de tes relations avec autrui et, en particulier, avec la personne devenue le centre de tes préoccupations.

C'est l'excès qui est problème et ce problème se soigne.

Je te conseille donc, tout comme Andy, de rencontrer un Médecin Psychiatre pour discuter déjà de ce que ce comportement (et les pensées), les ruminations, peuvent représenter dans ta vie, d' òu cela vient et comment s'en débarrasser et retrouver un mieux-être.

Je te propose déjà de prendre contact avec un CMP (Centre Médico Psychologique) pour une consultation (gratuite et anonyme) avec un ou une Psychiatre qui, te proposera probablement une suite correspondant aux difficultés identifiées tout en tenant compte de tes besoins et les nécessités.

Voilà le lien vers l'information et les adresses :

CMP : https://www.annuaire-inverse-france.com/e635-centre-medico-psychologique


Bonne journée, bonne soirée ou bonne nuit !
begonie

0