Oisiveté...

Résolu/Fermé
E621-CI77891
Messages postés
7
Date d'inscription
lundi 2 mai 2022
Statut
Membre
Dernière intervention
4 mai 2022
- Modifié le 2 mai 2022 à 14:13
begonie
Messages postés
78568
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
28 juin 2022
- 3 mai 2022 à 08:42
Bien le bonjour.

Je suis plongée dans la profonde fenéantise, l’oisiveté m’enlace et m’étouffe.

Je tâche toujours d’éviter les actions engendrant un effort, même un moindre. Je reste immobile, ne fournis absolument aucun effort afin faire quoi que ce soit. Tout m’est fastidieux et laborieux. J’ai arrêté brusquement mon année scolaire, arrêté également mes anciennes activités extra-scolaires. En effet, j’étais inscrite en conservatoire, mais prise par l’effort que je devais fournir pour apprendre mon instrument ; je lâcha aussitôt par fenéantise d’en fournir, très rapidement. Pourtant, j’aimais mon instrument, mais avec cette fenéantise envahissante, il m’était impossible de continuer.
Je délaisse tout ce que j’entreprends par évitement constant de l’effort.
L’hygiène m’est devenue fastidieuse et désagréable : je ne prend plus le temps de me laver quotidiennement, de laver mes linges, à cause de l’effort que doit fournir ces lavements. Rien de m’intéresse, tout m’est fade, morose, terne et inintéressant. La vie réelle m’est si fade que je préfère mon monde imaginaire me suivant depuis tant d’années maintenant.

Et par pitié, ne me prenez pas en dérision, j’ai bien conscience que mes soucis sont des problèmes d’Occidentaux trop assistés, faibles et vivant dans le luxe à outrance. Problèmes de riches comme je dis très souvent.

Je ne veux absolument rien faire, mais culpabilise de ne fournir aucun effort.
Et je ne veux en aucun cas vivre au RSA et par conséquent profiter des aides de l’état de part mon non souhait de travailler non-plus.
Alors il faut que j’agisse, mais comment ?
L’armée m’aidera peut-elle ?
Et je précise que je ne suis pas en dépression.
A voir également:

9 réponses

DCI
Messages postés
81570
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
28 juin 2022
35 866
2 mai 2022 à 14:18
Bonjour,

"Et je précise que je ne suis pas en dépression. " : cela reste à vérifier ....!
0
Andy31200
Messages postés
132397
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
28 juin 2022
25 990
2 mai 2022 à 14:29
Et comment ! et nous ne manquons pas de symptômes dont une importante aboulie
" Alors il faut que j’agisse, mais comment ?"
Une consultation avec un médecin psychiatre pourrait t'aider à faire le point et surtout te soulager, qu'en penses tu ? sais tu à qui et où t’adresser ?
Quel age as tu ?
0
DCI
Messages postés
81570
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
28 juin 2022
35 866
Modifié le 2 mai 2022 à 14:42
0
E621-CI77891
Messages postés
7
Date d'inscription
lundi 2 mai 2022
Statut
Membre
Dernière intervention
4 mai 2022

Modifié le 2 mai 2022 à 14:43
Bonjour andy31200.
J’ai 15 ans. J’ai pris rendez-vous pour bientôt, non pas avec un psychiatre mais chez un psychologue comportemental. Cela serait susceptible de me donner aide ou faut-il avec préférence un médecin psychiatre ?
0
E621-CI77891
Messages postés
7
Date d'inscription
lundi 2 mai 2022
Statut
Membre
Dernière intervention
4 mai 2022

Modifié le 2 mai 2022 à 14:49
DCI. Ces posts n’ont absolument aucun rapport avec mon post.
0
DCI
Messages postés
81570
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
28 juin 2022
35 866
2 mai 2022 à 14:53
Ils viennent toutefois du même ordi, ta façon de t'exprimer est également la même, et les problématiques exprimées se rejoignent.
0

Vous n’avez pas trouvé la réponse que vous recherchez ?

Posez votre question
E621-CI77891
Messages postés
7
Date d'inscription
lundi 2 mai 2022
Statut
Membre
Dernière intervention
4 mai 2022

Modifié le 2 mai 2022 à 15:11
Certes mais à quoi bon les évoquer ici ? Les aborder ici ne vont pas m’aider, ce post crée aujourd’hui étant l’oisiveté. Et d’ailleurs, "l’addiction" dont je parle dans un ancien post ne me correspond plus actuellement.
0
Andy31200
Messages postés
132397
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
28 juin 2022
25 990
2 mai 2022 à 15:15
Tu as donc réglé ce souci d'addiction en trois semaines ?
Quoi qu'il en soit, tu es en souffrance et nous t'avons conseillé de consulter un médecin psychiatre en première intention
0
begonie
Messages postés
78568
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
28 juin 2022
9 807
Modifié le 2 mai 2022 à 16:04
Bonjour

Je viens de parcourir tes quelques questions déjà posées en avril passée.

Ce qui ressort en particulier, à mon avis, c'est un besoin, voire une nécessité, de pouvoir parler de ce que tu vis .... mais pas sur le NET mais en direct, en tête-à-tête et peut-être avec un ou une Pédopsychiatre (Psychiatre pour enfants et adolescents) qui est donc spécialisé(e) dans ce domaine des troubles à l'adolescence.

Malgré la transmission de pas mal de détails concernant ton vécu, ton mal-être, un vécu de vide, et du manque de sens à ce qui peut se vivre dans l'Ici et Maintenant, il y a grand besoin d'une aide psychologique et émotionnelle mais en direct.

Tu as évoqué une futur rencontre avec un psychologue comportemental .......

Qui te l'a conseillé ? Est-ce un Médecin Psychiatre ou est-ce que tu as pris contact après avoir vu des informations sur le Net ?

Merci de répondre à ces quelques questions,

...
Bonne journée, bonne soirée ou bonne nuit !
begonie
0
E621-CI77891
Messages postés
7
Date d'inscription
lundi 2 mai 2022
Statut
Membre
Dernière intervention
4 mai 2022

Modifié le 2 mai 2022 à 16:09
Bonjour begonie. Non, ce n’est pas un médecin psychiatre, c’est un psychologue comportemental. Personne ne me l’a conseillé, je l’ai seulement trouvé sur Internet.
0
begonie
Messages postés
78568
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
28 juin 2022
9 807
Modifié le 2 mai 2022 à 16:31
Dans ce cas je te conseille vivement de prendre contact avec une MDA (Maison des Adolescents) pour y rencontrer un ou une Médecin-Pédopsychiatre pour discuter de ce que tu as décrit ici.

Pour orienter une personne vers des spécialistes il y a nécessité absolue de rencontrer au préalable Le ou LA Médecin spécialisé(e) et ceci durant un premier entretien.
Ce ou cette spécialiste pourra par la suite t'offrir le bénéfice de rencontres thérapeutiques qui tiendront compte de ta situation de santé et ceci après t'avoir vu et entendu ou te diriger vers un(e) spécialiste compétent(e) dans le domaine qui te concerne.

Il me semble avoir vu que tu as 15 ans, tu peux donc prendre contact sans autres.


Voilà un lien pour des informations qui se trouvent sur le site que je t'avais déjà conseillé :

https://www.filsantejeunes.com/cest-quoi-une-maison-des-adolescents-6710

et les adresses : https://www.filsantejeunes.com/carte_mda

Pour rappel : C'est gratuit !

Voilà ..... n'attend donc plus et prend contact ou passe par tes parents pour prendre contact.
1
E621-CI77891
Messages postés
7
Date d'inscription
lundi 2 mai 2022
Statut
Membre
Dernière intervention
4 mai 2022

2 mai 2022 à 21:33
Merci.
0
begonie
Messages postés
78568
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
28 juin 2022
9 807
3 mai 2022 à 08:42
De rien

Bonne continuation.

Je vais fermer la question.
0