Nombreuses nausées inexpliquées

Signaler
-
Messages postés
97286
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
3 août 2020
-
Bonjour, je m'appelle Sarah, j'ai 16 ans et cela fait maintenant 3 ans que chaque mois de nombreuses nausées se manifestent chez moi.
Cela a commencé en 4eme. J'étais prise de nombreuses nausées et vertiges sur des périodes variant de 3 jours à une semaine, mais très irrégulières. J'avais également des maux de ventre de temps en temps. J'ai loupé de nombreuses journées de cours et nous avons fini par aller voir mon médecin, qui m'a prescrit du Spasfon et du vogalen, ainsi que des vitamines. Ces médicaments me soulageaient et j'ai pu retourner en cours même si c'était assez désagréable. Ces nausées persistant, nous avons consulté une gastroentérologue, un cardiologue et d'autres médecins. J'ai même fait des prises de sang, mais rien. Aucun résultats. L'année de ma 3eme, ces nausées ont beaucoup diminuées et se sont manifestées seulement 3 4 fois dans l'année, sur des périodes de 2 jours. Le médicament me suffisait.
Mais cette année était vraiment insupportable. Mes parents ont cru à du stress mais je sais que ce n'est pas ça. Le vogalen s'étant habitué à mon corp, il ne fait plus autant d'effet qu'avant et je me retrouve à devoir partir du lycée en milieu de journée ou même de cour. De plus, les nausées sont de plus en plus désagréables et j'ai failli vomir plus d'une fois.
Ces symptômes me pourrissent la vie et je ne sais pas quoi faire. Cette année, ils étaient plutôt régulier donc on suppose que cela pourrait être hormonal (ma mère a prévu de prendre rdv chez la gynéco).
D'autres personnes sont elles dans le même cas que moi? Si oui, auriez vous une solution à ce problème?
Merci d'avance
A voir également:

5 réponses

Messages postés
97286
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
3 août 2020
12 854
Bonjour Sarah,

" Mes parents ont cru à du stress mais je sais que ce n'est pas ça"
Et je pense que c'est fort possible
Si tous les examens n'ont rien retrouvé, et seulement dans ce cas, il va falloir penser à une composante psychosomatique du symptôme
Une consultation avec un médecin psychiatre pourrait t'aider à faire le point et surtout te soulager, sais tu à qui et où t’adresser ?
Cliquer sur les liens bleus pour en savoir plus
Messages postés
97286
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
3 août 2020
12 854
Mais de rien...
"Pour moi, du coté psychologique il n'y a rien a signaler! "
Je n'en suis pas si sur...nous sommes tous névrosés, à des degrés moindre mais c'est lorsque les symptômes deviennent pesant qu'il faut consulter

J'ai parlé de composante psychosomatique de certains symptômes, je n'ai pas dit que tout était psychique, j'ajoute que parfois ,notre psychisme nous joue de sales tours et une souffrance psychique inconsciente peut très bien se convertir en souffrance physique où les symptômes sont bien présents et la souffrance authentiquement ressentie par le patient cela peut aller jusqu'à la somatisation, voire même la conversion
http://sante-medecine.journaldesfemmes.com/contents/756-trouble-de-conversion-le-corps-n-obeit-plus
Et aussi lire :
https://sante-medecine.journaldesfemmes.fr/contents/754-maladies-psychosomatiques
Merci pour votre réponse si rapide!
J'ai fait énormément de recherches cette année et j'ai effectivement pensé à ce que vous venez de me dire. Cela pourrait être une possibilité, mais je ne voit pas quel évènement aurait pu participer au déclenchement de ces symptômes.
Loin de vouloir me venter, j'ai une vie joyeuse, je n'ai rien vécu de traumatisant (la plupart des gens pensent à des décès familiaux mais je n'en ai pas véritablement connu, j'avais 6 ans). Je n'ai pas connu de période de dépression ou quoi que ce soit dans le genre. Je ne me prend pas la tête (mis à part pour les cours mais mes résultats scolaires sont plus que bons... sans vouloir me vanter ;)). J'ai eu beau chercher des causes, des antécédents familiaux, des disputes ou autres qui auraient pu me marquer, rien. Pour moi, du coté psychologique il n'y a rien a signaler!
Merci tout de même de m'avoir répondu
Cette souffrance psychique peut elle être régulière, chronique?
Bien que votre supposition soit extrêmement intéressante et tout à fait plausible, une souffrance psychique n'est elle pas présente continuellement? Mes symptômes se manifestent de temps à autre de façon très régulière, que ce soit dans les bons ou les mauvais moments, mais ne sont omniprésents
Messages postés
97286
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
3 août 2020
12 854
Cela peut effectivement être fluctuant