Tatouage

Signaler
-
 Cherrylcerise -
Bonjour, j'aimerais savoir si un tatouage sur la colonne vertébrale pourrait s'avérer être une mauvaise idée dans la mesure où, par exemple un médecin doit me faire une piqûre dans la colonne vertébrale pour me sauver et cette piqure doit être fait exactement à l'emplacement où j'ai mis mon tatouage. Vu que cette intervention serait impossible puisqu'on ne peut pas piquer dans un tatouage par conséquent je serais vouée à mourir.

Alors faut-il laisser sa colonne vertébrale vierge dans l'éventualité ou je peux quand même faire un tatouage dessus (bien sûr en évitant le bas du dos pour une possible péridurale) ?

Merci en avance.

3 réponses

Messages postés
33825
Date d'inscription
vendredi 21 décembre 2007
Statut
Webmaster
Dernière intervention
8 août 2020
15 888
Évite bien sûr
1
Merci
Docteur Pierrick Hordé

Directeur éditorial de Santé Médecine et du Particulier Santé

Messages postés
74551
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
8 août 2020
22 568
Bonjour,

"puisqu'on ne peut pas piquer dans un tatouage"

Et pour quelle raison ?

Bonjour, eh bien ma tante qui est infirmière m'a dit de laisser ma colonne vertébrale libre pour toutes éventuelles interventions et qu'on ne piquait pas là où il y avait un tatouage (en tout cas sur la colonne vertébrale). Après je ne sais pas peut être que les particules de l'encre pourrait se loger dans des endroits qui pourrait s'avérer dangereux ?... Et sur internet je n'ai pas de réponse claire.
Messages postés
74551
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
8 août 2020
22 568
Bien qu'il soit préférable de piquer ailleurs, on peut tout à fait piquer au travers d'un tatouage sans conséquences particulières.

Extrait d'une publication de la société française d'anesthésie réanimation (SFAR):

"Les données scientifiques étayant une quelconque responsabilité des tatouages à l’origine de complications au niveau péridural font défaut. Il existe un risque d’inséminer des fragments de tissus des couches superficielles vers les couches profondes (phénomènes de « carottage ») par des aiguilles sans mandrin . Cependant, ce risque concerne le plus souvent des fragments sanguins et graisseux, sans tissu épidermique. Par ailleurs, les fragments du tatouage présents dans le derme sont rapidement assimilés par les macrophages, et il y a donc peu de risque que ceux-ci soient mobilisés par l’aiguille lors de la ponction. Le risque de réaliser une anesthésie péridurale à travers un tatouage apparaît donc actuellement quasi nul et, en tout état de cause, il a été largement surestimé.

Je vois mais d'après ce que j'ai compris, si un tatouage perdure c'est parce que les défenses immunitaires ne parviennent pas à éliminer les gros pigments. Donc je me demandais justement si c'est gros pigments parvenait à arriver dans des couches profondes au niveau de la colonne vertébrale à cause d'une piqure est ce que cela ne serait pas dangereux ?.. En tout cas merci pour vos réponses.
Passez une excellente soirée !