IVG

Signaler
-
begonie
Messages postés
104572
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
4 avril 2020
-
Bonjour,
J’ai une petite fille de 3 ans et demi, elle me comble c’est un réel bonheur au cotidien, malheureusement avant de l’avoir j’ai eu quelque complication grossesse arrêter à 3 mois et demi curetage en urgence, 3 mois après grossesse molaire encore un curetage que j’ai mal vécu, ma fille est mon bébé miracle l’accouchement a eu beaucoup de complication... mais elle est là et en bonne santé, avec mon compagnon il était difficile d’envisager un autre enfant, je suis tombée enceinte je l’ai découvert à 5 semaines et demi un choque pour ma part ( sous pillule, sans oublié) j’ai laissé passer du temps la grossesse me fatigué énormément j’avais un mauvais pressentiment mon conjoint n’a pas su me rassurer après un nouvel empoyeur (2mois) et une réduision de boulot pour mon conjoint nous avons envisagé un avortement, A 7 semaines passé! Malheureusement depuis j’en dors pu, je pleure beaucoup, je ne comprends pas ce qu’il m’arrive cela a un role important sur mon couple, on se rejette la faute puis pour lui qui voulait une grosse famille, ne veut plus l’envisager...
je n’arrive plus à être épanouie que cela soit dans mon travail ou à la maison... la communication ne se fait pu, un énorme regret, avec un si je pouvais revenir en arrière... «  mon corps, mon choix » je n’ai pas choisi financièrement je voulais juste donner une situation stable à ma fille je l’ai fais par dépit, à l’heure d’aujourd’hui je ne peux pas revenir en arrière mais je n’arrive plus à avancer

1 réponse

Messages postés
104572
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
4 avril 2020
4 527
Bonjour

Ta situation est suffisamment lourde à vivre aussi bien par toi que par ton conjoint que cela nécessite une aide auprès d'un ou d'une spécialiste dans le domaine des préoccupations psychologiques et émotionnelles.

Tu peux en parler avec ton médecin habituel qui te connaît bien ou avec ton/ta gynécologue pour une orientation vers un(e) psychothérapeute spécialisé(e).

Tu peux aussi prendre contact avec un CMP (Centre Médico Psychologique).

Il ne faut plus rester seule avec ces troubles qui, d'après tes dires, t'empêchent d'avancer.

Prend donc contact au plus vite afin de ne pas prolonger cette détresse dans laquelle tu vis actuellement.

Voici un lien vers l'information et des adresses autour des CMP : https://www.annuaire-inverse-france.com/e635-centre-medico-psychologique
Publi-information