Insomnies récurrentes.

Signaler
-
 Lunetique -
Bonsoir, ou bonjour/nuit plutôt.

Je suis une femme et j'ai 14 ans, je n'aime pas dire mon âge (surtout sur Internet de nos jours) prudence, prudence et car ça influence également beaucoup sur la perception de ma personne et cela me frustre de ne pas être prise au sérieuse quand je m'exprime. Mais j'ai vu que cela se faisait sur ce forum et qu'apparemment il n'y a pas trop de problèmes à ce sujet là. Introduction finie passons au sujet principal :

J'ai un grand mal à dormir ou à m'endormir, je souffre d'insomnies et je ne sais plus quoi faire...
J'en ai déjà parlé avec mes parents. Surtout ma mère où je lui parlais de ça, et où je faisais de petites allusions à chaque fois avant d'aller "me coucher. "
Je ne peux pas dire précisément quand ça a commencé mais on m'a déjà dit que petite je ne faisais pas mes siestes x)
(Je suis très stressée, des baisses de morale fréquentes et j'ai tendance à procrastiner et à avoir peur du lendemain.)
Mais avec l'adolescence les insomnies sont de plus en plus continuelles et ont une durée de plusieurs mois, je ne sais pas ce qui bloque. Est-ce un problème psychologique ? Ou seulement "les hormones" ? Un dérèglement ?

=> Soit je m'endors aux alentours de 5-6h du matin et me lève soit tard en période de vacances scolaires. Soit tôt (7h) en période scolaire. Et la fatigue se fait très ressentir, (je m'endormais en cours l'année dernière ) bien que maintenant j'essaie de gérer ça.
=> Soit je m'endors tôt (10h du soir ) et je me réveille trois à quatre fois dans la nuit. Souvent à la suite de cauchemars, mais le sommeil n'est pas réparateur et je me sens terriblement fatiguée.
J'ai un grand mal à m'endormir, je pense beaucoup trop, je me retourne, je regarde l'heure, puis je m'énerve et je prends enfin mon téléphone. Ce compagnon qui m'aide à m'occuper. Si on me le prend, ce sera un livre, si on m'interdit la lumière, je commencerais à compter. Enfin vous aurez compris. On dirait que je fais tout pour rester éveillée, et pourtant je cherche quand même le sommeil.
Si je fais des nuits blanches de suites j'ai des trous de mémoires et des migraines, parfois une vision trouble, le jour.

J'ai déjà essayé plusieurs méthodes mais aucun résultat :
_les tisanes à la camomille
_arrêter les écrans une heure avant de me coucher
_ne penser à "rien"/ fermer les yeux
_la méthode 4-7-8 *pouffe de rire* Oui oui.
(Si vous en avez d'autres je suis preneuse)

Je m'écroule juste de fatigue un soir le moment venu puis tout recommence.
Pour ce qui est traitements médicamenteux je ne prends pas de somnifères. Et quand bien même je ne sais même pas si il en existe pour mon âge :/
Prendre rendez-vous chez un/une psy ne me plait pas vraiment, surtout que je ne peux pas le demander directement à mes parents ce serait juste un problème de plus pour eux et j'ai envie de régler ça seule. Ils ne prennent même pas ça au sérieux. Évidemment de mon côté je ne leur dit pas tout véritablement par peur d'être réprimandée alors que ça ne changerait en rien mon sommeil.

Le problème c'est que je sais que ce n'est pas trop possible..enfin bref je suis perdue tellement que ça devient normal pour moi. Peut-être que ça l'est juste. Mais je demande : Que faire ? C'est mon stress le problème ? Des facteurs environnementaux ? Ou juste moi ? J'ai besoin d'un avis extérieur..pourquoi je fais ce pavé ici...juste pour en parler ou pour avoir des conseils et de l'aide. Je ne sais pas. Je lisais le forum et l'idée m'est venue.

Désolée de déranger avec ça, et merci de m'avoir lu. Juste un besoin d'écrire sans doute.

1 réponse

Messages postés
103219
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
15 février 2020
4 203
Bonjour

En tenant déjà compte de ceci :

" Prendre rendez-vous chez un/une psy ne me plait pas vraiment, surtout que je ne peux pas le demander directement à mes parents ce serait juste un problème de plus pour eux et j'ai envie de régler ça seule. Ils ne prennent même pas ça au sérieux. Évidemment de mon côté je ne leur dit pas tout véritablement par peur d'être réprimandée alors que ça ne changerait en rien mon sommeil."

Cela me paraît utile, voir urgent de contacter quand-même un service qui est spécialisé dans le domaine des préoccupations des enfants et des adolescents.

Je pense à 2 services en particulier :

Le CMPP (Centre Médico Psychologique et Pédagogique)dont voici un lien pour ton information et des adresses en France : https://annuaire.action-sociale.org/etablissements/jeunes-handicapes/centre-medico-psycho-pedagogique--c-m-p-p---189.html

La MDA (Maison des Adolescents) : https://www.filsantejeunes.com/carte_mda

Dans les 2 cas les consultations sont gratuites et confidentielles.

Tu peux te rendre à la MDA même sans en informer tes parents.
Concernant le CMPP, il faut une signature de la part de tes parents avant le début d'une consultation.

C'est quand-même préférable que les parents soient informés. A toi de décider.

Merci de donner ton avis à ces 2 propositions.
Publi-information
Bonsoir, 

Excusez moi de l'heure tardive (j'adore mon humour.) Merci beaucoup de votre réponse très rapide. Ce n'est pas vraiment urgent à vraiment dire c'est juste une chose qui gâche un peu mes nuits. 

Pour ces deux propositions je ne suis pas vraiment à l'aise. J'ai consulté les différentes adresses et cela reste assez loin pour moi qui ne sort presque jamais de ma ville seule. Et surtout cela impliquerait des mensonges et des horaires bien trop courtes rien que pour m'y rendre. Donc MDA on raye. 
Reste CMPP ou une quelconque assistance psychologique avec l'accord de mes parents qui serait beaucoup plus pratique...mais comme je l'ai déjà dit ci-dessus ce n'est pas vraiment une option, même si je sais que cela est préférable. 

Je sais que mes parents ne seraient pas réellement contre. (Quoique si ils prennent ça comme une plaisanterie..) Le problème vient de moi, je sais qu'ils sont déjà bien occupés et que ça ne sert à rien d'en rajouter pour l'instant. 
Je pense que je vais juste y réfléchir et trouver le bon moment, je ne sais pas quand, mais de toute façon on a l'habitude now. Ahah. 

Voici mes avis, comment conclure ? Merci ? Je suppose. ^^