Second rapport non protege dans la nuit

- - Dernière réponse : Andy31200
Messages postés
76493
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
20 septembre 2019
- 22 juin 2019 à 09:27
Bonjour,

Je viens à vos témoignages et réponses.

J’ai eu mes règles du 9 au 13 juin, et nous avons eu un rapport protégé (car je ne prends pas la pilule pour raisons personnelles) avec mon copain dans la nuit du dimanche 16 au lundi 17. Dans le feu de l’action et surtout de l’alcool, non avons eu un second rapport mais qui a débuté cette fois-ci sans préservatif.
Mon copain a donc pratiqué le retrait à la fin..

Ma période d’ovulation étant censée être entre le 20 et le 23 juin, pensez-vous qu’il est possible d’envisager une éventuelle grossesse ?

Nous ne serions pas contre cette grossesse finalement après discussion donc bon..

Auriez-vous des témoignages ou des statistiques de grossesse ayant eu lieu sans ejaculation mais avec un précédent rapport quelques minutes plus tôt ? J’attends avec impatience de voir si mes règles arrivent ou non ! Je me dis que d’échanger avec vous me permettra de trouver le temps moins long.

Je pense que j’ai des symptômes psychologiques liés à l’envie de bébé car je vais beaucoup uriner depuis quelques jours, je suis ballonnée et j’ai un peu mal sur les côtés des seins.

Qu’en pensez-vous ?
A très vite :)
Afficher la suite 

1 réponse

Meilleure réponse
Messages postés
76493
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
20 septembre 2019
7014
1
Merci
Bonjour,

Tout rapport sexuel non protégé = risque de grossesse et IST, une femme peut en fait ovuler n'importe quand. même pendant ses règles, ou deux fois par cycle, et même " en rafale " ( jumeaux dizygotes, triplés...) le risque zéro n'existe pas...

Pour info, le retrait n'a JAMAIS ÉTÉ un moyen de contraception fiable, plus de 30% d'échecs ça veut dire que sur 1000 femmes qui pratiquent cette méthode, 300 vont tomber enceinte... c'est vraiment ENORME... et si tu clique sur le lien bleu tu verras que cette «  méthode «  n'est même pas citée et un simple contact direct gland/vulve peut être à risque .

Le seul signe tangible et médical de grossesse c'est l' aménorrhée (absence de règles) et l'augmentation significative des bétaHCG , tout ce que tu décris peut être autre chose, certaines femmes sont enceintes et ne ressentent aucun signe particulier.
Le seul moyen fiable à 100% pour savoir si tu es enceinte , c'est de faire un dosage des bétaHCG ( prise de sang ) après 8/ 10 jours de retard ou 3 semaines après le dernier rapport non protégé et pas avant .
Les tests urinaires ne sont pas fiable à 100%, beaucoup de"faux négatifs"et même parfois de"faux positifs", surtout s'ils ne sont pas faits dans de bonnes conditions avec la première urine du matin

J'appelle un chat un chat *
     *en Français dans le texte

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Journal des Femmes Santé

journal des femmes avec santé médecine 14630 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Publi-information
Commenter la réponse de Andy31200