Je suis à bout et je veut en finir

- - Dernière réponse : begonie
Messages postés
95693
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
14 janvier 2019
- 6 janv. 2019 à 09:51
Bonjour,
J’ai 15ans aujourd’hui je suis tomber sur ce site et je me suis dit qu’il serais bien d’enfin parler de ce qu’il m’arrive car c’est plus facile de le faire anonymement.
Pour raconter brièvement mon enfance ma sœur se scarifiait mais c’était assez grave elle est déjà partit à l’hôpital et en psychiatrie pour les jeunes pour se faire aider sa m’a beaucoup toucher mais c’était surtout avant aujourd’hui j’ai réussit à refermer cette blessure mais je ne vais pas bien je suis en seconde et depuis le début de la quatrième je vois la vie en noir j’arrive à passer des bon moment mais ils sont rares. Sa a commencer parce que je n’est aucune confiance en moi je souffre d’acné depuis maintenant 3ans, aujourd’hui ça va un peut mieux mais j’ai encore des boutons mais en quatrième c’était une catastrophe ça m’a baisser le moral à zéro jetait vraiment complexer et je ne pensais qu’à ca quand je parlais à quelqu’un ou que jetait à un endroit tout se qui me passais par la tête c’était mes bouton tout le monde vois ca, je suis pas belle.. Aujourd’hui ça va un peut mieux j’y pense moins qu’avant. Mais un problème que j’ai outre l’acné c’est les personnes dans la vie en général, mon groupe de copines est vraiment énervante elle parle sur tout le monde et n’ont aucun sujet de discussion à part lui a fait ça elle elle est moche et je trouve qu’elle veulent absolument l’attention de tout le monde je pense que c’est depuis la quatrième bien que j’ai evoluer en mentalité et que je me suis rendu compte de la connerie des c’est filles et je me sent pas a ma place , je ne suis pas comme elles mais je fait semblant je garde le sourire quand elle me parle je rigole alors que j’aimerais leurs crier à qu’elle point elle sont hypocrites et superficielles vous me direz de changer de groupe de copines de leurs en parler mais je ne suis pas capable de ça et puis elle sont toutes comme ça. Seulement une amie à moi je l’ai considére comme ma sœur elle a toujours été là pour moi en quatrième elle savais que j’en nallais pas bien et elle m’a toujours soutenu on se voyais tout les soirs tout les week-ends c’était mon bol d’air quand je n’était pas au collège mais maintenant on est plus dans le même lycée et je la vois beaucoup moins qu’avant et c’est assez dure. Il y a deux mois je me suis mise en couple avec quelqu’un, jetait enfin heureuse j’ai vécu deux moi de pure bonheur avec lui il a rencontrer ma famille il a dormis chez moi .. j’avais enfin quelqu’un qui était là pour moi qui me soutenait quand je n’allais pas bien parce que je me prenais la tête avec ma mère il était là je pouvais lui parler. On était dans le même lycée il avais 3ans le plus que moi donc quand je ne me sentait pas bien dans mon groupe de copine j’allais le voir et tout allais bien jetait tellement amoureuse c’était ma première relation et c’était la meilleure chose qui me soit arrivée mais un jour avant nos deux moi il a commencer a se foutre de moi totalement alors que je lui avais déjà laisser comprendre que jetait fragile et que c’est lui qui m’aidais et qui me tenait vers le haut je lui est dit clairement que si il venais à m’abandonner je songerais à en finir parce que je ne comptais plus que sur lui et peut être qu’il ne l’a pas pris sérieusement je comprend un peut mais jetait très sérieuse au fond de moi.. le jour de nos deux mois on s’est séparé j’ai du le quitte à contre coeur parce qu’il ne m’aurais jamais re envoyer de message. Je ne dormais plus jetait vraiment déprimé je le suis toujours je n’arrive pas a m’en remettre comment il a pu me laisser comment il peut s’en foutre de moi après tout se qu’on a vécu , j’ai même pleurer le jour de Noël. Là jetait en vacances pendent deux semaine on s’est séparer le premier jour des vacanses donc je ne l’est pas revu mais dans deux jour je vais devoir le voir et je sais pas si j’en vais arrivé à voir sont visage je suis tellement mal j’ai mal au coeur j’ai envie d’en finir car je ne sais plus à quoi me rattacher je n’est pas d’objectif et j’en peut plus je suis à bout de force j’arrive à ne pas le montrer mais c’est très dure je fume car sa m’aide mais je ne supporterais pas cette situation encore longtemps , j’aimerais partir d’ici je me dit que la mort ne peut pas être pire que le monde dans le quelles je vie une fois morte je ne sentirais plus rien plus de douleur et tout sera finit, enfin..
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

Meilleure réponse
Messages postés
95693
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
14 janvier 2019
4046
1
Merci
Bonjour

Je viens de lire ta question juste maintenant et ce qui ressort de ce texte c'est une tendance à te sous-estimer et une tristesse que tu as du mal à exprimer.

Le fait de te sentir maintenant aussi " abandonnée " par ce copain que tu ne connais donc que depuis peu de temps paraît te plonger dans un état où tout te semble sans issue.

Il est utile voire même urgent de pouvoir parler de ces émotions qui sont difficiles à gérer seule.
Une rencontre avec un ou une spécialiste des préoccupations des adolescents me paraît donc justifiée.

Voilà un lien vers un article sur Santé-Médecine qui t'offre des informations et des adresses selon les régions en France. Il s'agit de la MDA (Maison des Adolescents de 11 à 25 ans) en espérant qu' il y a une MDA proche de ton domicile :

MDA : http://www.anmda.fr/nc/les-mda/la-carte-de-france/?departement=31

S'il n'y a pas de MDA proche ... demande à tes parents qu'ils prennent un rendez-vous dans un CMPP (Centre Médico Psychologique et Pédagogique). Voilà le lien :

CMPP : https://annuaire.action-sociale.org/etablissements/jeunes-handicapes/centre-medico-psycho-pedagogique--c-m-p-p---189.html

Dans les deux cas les consultations sont gratuites et confidentielles.

Tu peux prendre contact avec une MDA sans te référer à qui que ce soit.
Pour le CMP, un accord doit être donné par tes parents avant la première consultation.

Merci de me répondre à ce sujet.

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Journal des Femmes Santé

journal des femmes avec santé médecine 12923 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Publi-information
Commenter la réponse de begonie
Publi-information