Les personnes méchantes...

Signaler
-
Messages postés
75554
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
4 décembre 2021
-
Bonjour,
Pour moi, même le fait de tenir des propos méchant, blessant, rabaissant ou humiliant, sous le coup de la colère ou de la mauvaise humeur est à prendre en considération et à ne pas oublier. C'est un manque de contrôle de soit. Certes, si cela viens d'une personne étrangère, sans attache quelconque avec nous-mêmes, ça peut être pris plus légèrement... Mais toujours est-il que quand l'on aime une personne (ami, famille, amoureux...), qu'on l'aime vraiment, on sait ce contrôler, on sait peser les mots afin de ne pas blesser l'être aimé, car son bien-être nous importe plus que tout, et même une personne que l'on ne connait pas, si on la rend triste sans remord, c'est que l'on est pas normal. Être méchant ou blessant avec autrui est le symptôme d'un mal-être, car comme vous l'avez dit, cela relève d'une état second, une colère ou autre, donc une personne méchante est une personne constamment dans ce mal-être, cet état second, donc c'est quelqu'un qui jamais n'est vraiment elle-même. Et qui aimerai être aux côtés d'une personne n'étant jamais vraiment elle-même..? Pour ma part, si je dis quelque chose de blessant, c'est volontaire, et si j'aime une personne, j'essaie de trouver les mots afin de partager mon point de vue sans être blessant ou condescendant. C'est pour moi la première marche du respect... Souvent (trop, j'en souffre, sinon je ne serai pas là) on me parle avec méchanceté, me blesse et ne tient pas compte de mes sentiments, mais je préfère de loin être comme je le suis que de devenir comme eux. C'est juste un choix, certains préfère devenir méchants à leurs tour en espérant acquérir une certaine armure... Je suis quelqu'un qui jamais ne recule devant la violence, mon corps est jalonné de cicatrices malgré mes 30 petites années ici-bas, je réponds à la violence par la violence, et une partie de moi aime le défi et le combat, comme en témoigne mon corps, mais blesser un coeur gratuitement, est pour moi tout aussi grave que de blesser un visage sans raison, la différence est juste que je sais répondre à la violence, mais non à l'humiliation ou la violence verbale blessante... Bref (je tenais simplement à décrire un minimum ma personnalité pour ne pas venir écrire sans même présenter un minimum mon approche et comportement sur le sujet :-) ), ne perdez pas espoir, sachez que c'est une force et non une faiblesse que de voir les choses comme cela... Je vous souhaite plein de courage, et de réussir à vous entourer des bonnes personnes... Cela change tout. Niko
A voir également:

1 réponse

Messages postés
75554
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
4 décembre 2021
9 336
Bonjour.

L'usage d'insultes, de paroles blessantes entre dans le domaine de la violence psychologique.

Alors que la colère est une émotion normale qui peut s'exprimer sous des formes les plus diverses sans pour cela nuire à son interlocuteur et en particulier les proches car cela représente, en cas de non-respect, une tentative d'atteindre ses buts sans tenir compte des besoins de l'autre.

La personne qui utilise un comportement de violence a tout intérêt de soigner ce comportement socialement inacceptable.

Les comportements de violence (psychologique, physique, sociale, économique) expriment un grand problème de la gestion des émotions (frustration, des blessures émotionnelles vécues durant l'enfance,etc... etc....


Et quelle est la préoccupation actuelle qui a motivé l'ouverture d'une question ici
sur le forum Psychologie ?

..................................................................................................
Bonne journée, bonne soirée ou bonne nuit !
begonie