Comment diminuer sa libido et ses envies?

JordiElNino 3 Messages postés samedi 7 juillet 2018Date d'inscription 8 juillet 2018 Dernière intervention - 7 juil. 2018 à 23:10 - Dernière réponse : JordiElNino 3 Messages postés samedi 7 juillet 2018Date d'inscription 8 juillet 2018 Dernière intervention
- 8 juil. 2018 à 17:12
Bonsoir,
Je me presente, julien 26 ans et sans emploi. Je fais ce topic par desespoir et pression sexuelle trop forte. En effet je suis trop attiré par les femmes. Que ce soit sur un ecran (pc ou tv) ou en dehors de l'interieur de ma maison, dès que je vois une femme un minimum attirante (je ne vais pas employer le terme "belle" car certaines femmes que la plupart ne trouve pas belle m'excitent) me font sauter le coeur ou parfois me dresse le sexe.
Je n'ai jamais eu de copine. Je ne sais même pas detecter les signaux quand on est amoureux ou pas, car je n'ai jamais connu l'amour avec une fille.
Malheureusement, je ne suis pas bogoss et je n'ai pas une situation financiere avantageuse, du coup misere sexuelle et affective oblige, j'en ai par dessus la tête de penser sans cesse à quelque chose avec lesquelle j'ai une chance quasi nulle de voir se realiser, je veux debarasser de mon cerveau cette libido et mes envies cerebrales.
Mon psychiatre m'a prescrit un anti depresseur qui baisse legerement ma libido mais pas mes envies, mais c'est peut etre parcequ'il me l'a donné pour soigner ma depression et pas mes problemes de sexualité. J'aimerais tellement lui en parler mais j'ai honte, j'ai peur d'étre vu comme un pervers et d'étre jugé. A chaque fois que je vais le voir j'ai envie de lui en parler mais ça bloque, entre autre car je sais qu'il n'a pas de solution et qu'il s'en balance (remarquez lui profite bien de sa vie sexuelle donc il s'en fiche).
Du coup ma derniere idée serait de m'orienter vers un specialiste pour effectuer une castration chimique associé à un medicament qui "desactive" toutes idées liées au sexe (même si je sais qu'il y aura des effets secondaires).
Je veux absolument trouver une solution car je ne peux pas avancer dans ma vie et la construire si mon esprit est bloqué par des pensés inutiles vous comprenez ?
Bonne soirée.
Afficher la suite 

Votre réponse

4 réponses

Andy31200 52396 Messages postés mardi 1 octobre 2013Date d'inscriptionModérateurStatut 20 juillet 2018 Dernière intervention - 8 juil. 2018 à 10:06
0
Merci
Bonjour et bienvenue sur le forum,

Tu es en thérapie et tu dois parler DE TOUT avec ton psychiatre, et tu n'as pas à avoir honte, il en a entendu d'autres...et il est dans une neutralité bienveillante donc ne te jugera pas
Et avoir du désir sexuel, ce n'est pas être pervers, c'est être normal, tout simplement
JordiElNino 3 Messages postés samedi 7 juillet 2018Date d'inscription 8 juillet 2018 Dernière intervention - 8 juil. 2018 à 12:13
Bonjour,
Non je ne suis pas d'accord, je vais voir ce psychiatre depuis 4 ans maintenent et il y a comme une sorte de confiance amicale (pour moi seulement bien sur) qui s'est installé, et lui parler de ce probleme est malaisant, j'aurais un peu l'impression de parler à mes parents même si je sais comme tu le dis il est neutre.
Je sais pas ce que je dois faire, par moment ça me brule de lui en parler mais je crains qu'il n'ait pas de solution et du coup que je regrette de lui avoir dis.

Pour en revenir au sujet de base, j'ai vraiment un probleme de ce coté, une addiction aux femmes mais sans malheureusement pouvoir ne serait-ce que leur parler...
Il ne fait aucun doute que je serais seul toute ma vie et que je ne connaitrais jamais ce plaisir (de plus ma jeunesse est derriere moi maintenent), du coup je pense qu'il faut absolument et vite me debarasser de ces envies et cette libido.
C'est comme d'avoir tout le temps faim mais ne pas avoir les moyens de se nourrir, quand je sors de chez moi et que je vois une femme qui me plait (et ça arrive tres vite) c'est comme si vous n'aviez pas mangé depuis 3 jours et qu'on vous mets votre plat préféré devant vous derriere des barreaux. Comprenez qu'ainsi ça provoque chez moi frustratiion puis tristesse.

Je n'ai pas le choix, si je veux m'investir dans des choses vraiment à ma porté, je dois en quelque sorte trouver un moyen de devenir assexuel.
Les mots sont forts mais proportionnels à ma souffrance, il me faut une solution et je pense pas que le psychiatre prendra ce probleme au serieux.
Commenter la réponse de Andy31200
Andy31200 52396 Messages postés mardi 1 octobre 2013Date d'inscriptionModérateurStatut 20 juillet 2018 Dernière intervention - 8 juil. 2018 à 14:05
0
Merci
"et je pense pas que le psychiatre prendra ce probleme au serieux. "
Oh que si...nos soucis avec la sexualité sont en lien avec nos souffrances psychiques
JordiElNino 3 Messages postés samedi 7 juillet 2018Date d'inscription 8 juillet 2018 Dernière intervention - 8 juil. 2018 à 17:12
je sens que je vais le regretter, je sais pas faut que je reflechisse. En tout cas le plus judicieux pour le moment c'est d'essayer autre chose.
Commenter la réponse de Andy31200
Publi-information