Pensez-vous que je puisse surmontez tout ça

marynelle Messages postés 3 Date d'inscription mercredi 18 janvier 2017 Statut Membre Dernière intervention 18 janvier 2017 - 18 janv. 2017 à 13:19
lekabilien Messages postés 16182 Date d'inscription jeudi 18 décembre 2014 Statut Contributeur Dernière intervention 21 février 2020 - 18 janv. 2017 à 18:57
Et bien il m'a fallu beaucoup de "courage" pour faire ce qui va suivre à l'instant alors svp personnes blagueuses ou moqueuses s'abstenir merci.
Il paraît qu'il est plus facile de s'ouvrir à l'inconnu qu'à une connaissance et si j'ai pris la peine de le faire c'est que j'ai vu que dans ce principe, il y'a du vrai car bien que chacun soit libre de donner son opinion après analyse, cela reste moins frustrant dans ce sens que tout se passe dans l’anonymat.
Toutefois? j'espère ne pas avoir à me sentir frustrée ou déprimée davantage mais trouver des réponses qui m'aideront à tenir ou pourquoi pas à améliorer voir changer ma vie.
J'ai 23 ans et à cet âge et surtout dans mon pays l'on est sensé avoir déjà une certaine orientation, savoir ce que l'on veut et surtout à quoi l'on veut aboutir ce qui est loin d'être mon cas.
je suis dans un monde que je qualifierai de "parallèle", ma conception des choses, mes agissements sont toujours à l'opposéde la norme.au point ou un jour quelqu'un est allé jusqu'à me demander si je suis "possédé"? A vrai dire moi mêe j'y crois presque parce qu'au honnêtement je n'arrive pas à me comprendre moi même et pour comprendre quelqu'un ou quelque chose faut d'abord le /la connaître ce qui est loin d'être le cas. je ne me connais pas pas. je ne me comprends pas.
J'aimerais tellement qu'on m'explique, qu'on m'éclaire, oui trouver des solutions, des réponses la vie devient e plus en plus insupportable au fure et à mesure que les jours s'écoulent.
A qui parler? Aqui se confier?
Le monde est parsemé d'hypocrites et de juges qu'il difficile est de faire confiance.
des amis je n'en ai pas, avec une tel personnalité comment pourrai-je en avoir même moi je n'aimerais pas m'avoir comme ami? j'ai beau essayé mais ça ne donne pas. je suis tout le refermé sur moi, je ne sais pas communiquer tout reste reste enfermé dan le coeur, douleur , tristesse, joie, dépession tous ces sentiment ne paraissent jamais ils restent enfouis au fond de moi. QUE FAIRE? COMMENT FAIRE? QU4EST CE QUI NE VAS PAS? Des copain j'en ai perdu tellement et je suis sure d'en perdre celui avec qui je suis présentement car lui aussi se plaint déjà assez et se pose beaucoup de questions. le plus difficile est d'accepter que le problème vient de moi car je peut vous assuré que se sont des hommes parfaits, des hommes dont toutes les femmes en rêvent , ils ont tout pour eux mais moi je passe à côté le pire est que ce n'est pas par choix je sens vraiment que je vais finir par demeurer seul, peutêtre exsilée et mon fils qu'en sera-t-il de lui? j'ai eu un garçon il y'a 8 mois et je me demande comment sera sa vie avec une telle mère sera-t-il lui aussi rejeté à cause de moi?
QUE DOIS-JE FAIRE? COMMENT DOIS-JE VIVRE. BESOIN DE REPONSES ET DE SOLUTIONS.

3 réponses

lekabilien Messages postés 16182 Date d'inscription jeudi 18 décembre 2014 Statut Contributeur Dernière intervention 21 février 2020 1 193
18 janv. 2017 à 13:52
Bonjour marynelle
Une thérapie avec professionnel de santé apportera certainement des réponses a tes questions. Il faut dialoguer librement de tout ce qui te semble pas normal et avec le temps tu comprendras le sens de tout ce mal-être qui est en toi, et comprendre c'est évacuer.
0
marynelle Messages postés 3 Date d'inscription mercredi 18 janvier 2017 Statut Membre Dernière intervention 18 janvier 2017
18 janv. 2017 à 14:00
malheureusement j'en connais pas
0
lekabilien Messages postés 16182 Date d'inscription jeudi 18 décembre 2014 Statut Contributeur Dernière intervention 21 février 2020 1 193
18 janv. 2017 à 15:24
Ton médecin peut t'orienter, il faut lui en parler.
0
marynelle Messages postés 3 Date d'inscription mercredi 18 janvier 2017 Statut Membre Dernière intervention 18 janvier 2017
18 janv. 2017 à 16:03
je n'en ai pas
0
Andy31200 Messages postés 135328 Date d'inscription mardi 1 octobre 2013 Statut Modérateur Dernière intervention 28 septembre 2022 26 339
18 janv. 2017 à 16:06
Dans le pays de notre ami, il n'y a que 4 psychiatres exerçant en hôpital et pas du tout de psychologue
0
lekabilien Messages postés 16182 Date d'inscription jeudi 18 décembre 2014 Statut Contributeur Dernière intervention 21 février 2020 1 193
18 janv. 2017 à 18:57
Je comprends mieux pourquoi tu ne peux accéder a un suivi de la part d'un professionnel de santé et c'est bien dommage.
Pour ma part ce que je pourrai te dire déjà c'est que de s'ouvrir aux autres, d'écouter, de prendre en compte des avis de personnes neutres, peut en soi déjà soulager, libérer, et cela peut créer une dynamique a aller encore plus de l'avant.
Quand a t'apporter des réponses tranchées nettes et sans bavures seulement a travers un clavier, ce sera difficile, il t'appartient de faire un gros effort sur toi même pour positiver.
A 23 ans on est encore jeune, si pour certains tout les objectifs de la vie sont tracés, rares seront cela, pour d'autres, beaucoup d'objectifs sont encore en réflexion. Alors j'ignore ces orientations dont tu parles, ces objectifs, mais il n'est jamais trop tard pour se fixer des objectifs ou orientations dans la vie. Et puis certains de nos buts seront atteints d'autres non, cela ne veux pas dire échec. Bien entendu il faut que tu saches ce que tu veux dans la limite de tes possibilitées, te fixer un but hors portée n'a pas de sens.
"Je suis dans un monde que je qualifierai de "parallèle", ma conception des choses, mes agissements sont toujours a l'opposé de la norme". Quelle norme ? De quoi tu veux parler ?
Tu dis pensée être possédée, cela est a celui qui croit, tu n'es pas bien dans ta tête et cela ne veut absolument pas être possédé, tu es perturbée ça oui, il faut que tu retrouves un équilibre dans ta vie.
Tu n'arrives pas a te comprendre car tu n'es pas bien au fond de toi, et rassures toi, parfois on se découvre aussi une chose qu'on ignorait sur soi même. Et puis on évolue au cours de l'age, cela aussi crée des choses en nous qu'on apprend a découvrir. Tu ne te comprends pas car tu te poses aussi trop de questions peut être sur des choses auxquelles tu n'as pas de réponses, et on a pas réponse a tout. Tu donnes certainement trop d'importance a certaines choses qui n'ont pas de sens, alors cela te trouble, il faut vivre ta vie tout simplement.
A qui parler ? Si pas possible a un pro de santé, il faut en parler a des gens de confiance. Tu as 23 ans, donc tu as des parents. Un, une amie sur. Cela serait une bonne chose sans que ça puisse remplacer un psy.
Et puis cool. Il faut prendre sur toi pour avoir et conserver des amitiés, tu n'es pas asociale quand même.
Il faut faire confiance quand même un peu, tout le monde n'est pas hypocrite.
Il faut t'ouvrir aux autres car en te renfermant sur toi même c'est ainsi que tu fais fuir les gens, tu te méfies, ils se méfient, rien d'étonnant.
Avec ton copain il faut parler clairement pour qu'il ne fuit pas, il faut aussi que tu aies du courage pour affronter ce qui ne va pas en toi. Tu as un enfant, tu as un copain cela mérite que tu fasse des efforts pour eux, pour toi.

0