Crise de tachycardie bouveret??

Résolu/Fermé
ilana69
Messages postés
1
Date d'inscription
dimanche 23 novembre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
23 novembre 2008
- 23 nov. 2008 à 17:50
 k'wett - 12 janv. 2011 à 22:54
Bonjour,
J'ai 21 ans à peine et je suis une angoissée depuis toujours. Je fais des crises d'angoisses à répétition mais plus souvent à partir de l'automne et jusqu'au printemps. les symptomes sont variés cela peut aller de simples tremblements jusqu'à 'la sensation d'ettouffer. Je n'en ai jamais parlé en dehors de mes prches car je ne voulais pas poser un nom sur cette "maladie" mais aujourd'hui devant d'autres temoignages je decide d'en parler car ça me pourrit la vie.
Au début j'arrivais à m'auto maitriser pendant les episodes d'angoisses mais desormais je ne peux plus me calmer toute seule et je ne trouve aucune solution, j'ai toujours l'impression que je vais mourrir et j'ai peur ke les gens autour me prennent pour une folle. En surface je parait forte et toujours sur de moi mais ce profond mal-etre m'empeche d'avancer.
depuis environ 6mois je suis devenue agoraphobe, je ne peux plus aller dans les endroits ou il ya du monde et je prends sur moi pour sortir ne serait ce que pour faire les courses.
j'ai du me descolariser et prendre des cours à domicile, j'ai consulter un psychologue ki ne m'a pas apporté grand chose. Mon docteur m'a prescrit plusieurs antidepresseur et anxiolitik ke je n'ai jamais voulu prendre car ce serait un engrenage, je ne pense pas ke les medicaments soient une solution à mon âge.
Le probleme c'est que j'ai constament peur de la mort et des maladies touchant au coeur, j'ai l'impression de faire 10 arret cardiake par jour et c'est trés désagréable.
Il ya 1 semaine je travaillais en mission interim dans une usine et sans penser à autre chose ka mon travail j'ai fait une crise de tachycardie simplement en me baissant, je n'ai rien dit pendant 5 minutes car je pensais ke ce n'etait que de l'angoisse mais au bout d'un moment mon coeur n'arretait pas de battre et c'etait la premiere fois que ca me faisait ca. Les pompiers sont donc intervenus et ont pris mon poul ki etait à 260/min ce ki est enorme je pense. Ils ont appelé le samu ki est arrivé 30min plus tard et mon coeur etait descendu a 200. j'ai été conduite a l'hopital et mise sous o2 et on m'a donné un lysanxia. Au bout de 3h mon coeur est redescendu a 100/110/min.
Le medecin m'a envoyé faire un ecg et ils ont conclu à une "maladie de bouveret" ce qui me parait un peu rapide en une crise. Mardi je dois donc passé sur la table pour subir cette intervention qui consiste dans un 1er tps à declencher une tachycardie et j'angoisse de cette intervention.
est ce que quelqu'un a deja subi cette intervention?
est ce que quelqu'un sait si l'angoisse peut declancher cette tachycardie a 260??

Merci d'avance de votre aide
A voir également:

15 réponses

Cette intervention qui permet d'explorer le coeur en l'activant ou en essayant de recréer une crise est importante car elle permet de déterminer un éventuel traitement en observant les phénomènes électriques dans toutes les régions du coeur. J'ai des crises depuis ma naissance (j'ai 55 ans) ; je suis ceinture noire de karaté, cours deux marathons par ans, et mes crises dure de quelques minutes à plusieurs heures, avec des rythmes dépassant les 260 (mon poul devient inexistant parfois et se transforme en vibration) ; je ne prends pas de traitement, parfois je devais gérer cela au cours de compétitions importantes ; je ne suis jamais allé aux urgences, en levant mes jambes à la verticale, corps allongé, le crise finit par passer. Il est important dans ces cas là de rester calme, de se relaxer malgré tout, et de se concentrer sur une respiration lente et profonde. Enfant, les médecins disaient que ce n'était que de la "nervosité" !
Quoi qu'il en soit, l'examen que j'ai passé était sympa, j'avais des fils dans la bouche et le nez; quand j'ai demandé au cardilogue pourqu'oi il ne mettait rien dans les oreilles, il a piqué un fou rire ... A chacun sa croix !
67
J'ai 50 ans, des crises de bouveret depuis toujours, un bon paquet angoisses personnel, un long travail psychanalytique. Je ne vais plus aux urgences, je ne prends aucun traitement de fond et j'ai oublié l'ordonnance de Lyxansia quelque part. Bien calmée j'ai réduit ma dernière crise il y a deux jours en une bonne heure - je suis capable de performance sur la durée en matière de tachycardie - Bref douillettement installée comme un bébé j'ai inspiré calmement et profondément par le nez, puis espiré profondément par la bouche. En changeant de position, assise, l'expiration profonde par la bouche a été efficace et a fait cédé la crise. Fière de ma prouesse j'espère bien diminuer encore le temps de réduction de la crise. Le corps allongé et les jambes à la verticales, ça m'intéresse mais comment et pourquoi ça marche ?
0