Gros problème sexuel avec mon fils de 17 ans

Fermé
Signaler
-
 Yuri2901 -
Bonjour, je viens ici car j'ai vraiment besoin de conseils sur une situation vraiment intolérable.

Je suis vraiment désolée de venir étaler ce problème sur ce site, mais j'aspire vraiment à trouver des solutions.

Hier, mon fils de 17 ans, scolarisé en première L, étant parti chez sa copine du même âge que lui aux alentours de 14 heures, je décide de faire du rangement dans sa chambre. En voulant passer l'aspirateur sous son lit comme je ne l'ai pas fait depuis longtemps, j'ai trouvé une assez grande boite en plastique transparente dans la quelle j'ai trouvé un très grand nombre de culottes de petites filles (environ taille 6-8 ans) qui étaient souillés de traces d'excréments ! J'ai également trouvé dans la grande boite une petite boite dans laquelle se trouvait un excrément... très dur à encaisser. Dès son retour, vers 18 heures, je me suis empressée de lui passer un savon, de lui demander de rendre des comptes. Et là sa réponse m'a terrifiée: Il me dit sans aucune gêne ni pression qu'il prends su plaisir sexuel avec ces toutes petites culottes souillées d’excréments, qu'il se les ais achetées (il dit en avoir 88 !), propres, pour les salir lui-même ensuite, les renifler et se faire du bien. Il m'annonce que le sexe "normal" le dégoûte au plus haut point, l'idée de le pratiquer lui donne la nausée. Chose très grave encore, Il se considère comme pédophile et scatophile à la fois, car sa copine de son âge ne l'attire pas du tout, il se "force" à sortir avec elle pour faire bonne impression en société et dans son lycée, et repousse toutes ses avances sexuelles. Il me confie d'ailleurs être attiré uniquement par les petites filles de 8 à 12 ans, mais selon lui, cette attirance n'a rien de sexuelle, juste un besoin d'être leur "amoureux", chose très douteuse pour moi. Il se considère comme un enfant de leur âge, mais pour moi c'est un adulte, majeur ou pas. J'ai alors ressentie une très forte envie de le frapper mais je ne l'ai pas fait. Je me suis contentée de lui dire que les choses qu'il pratiquait étaient intolérables, que je ne laisserais jamais passer cela, et que dès sa majorité, il devrait quitter le domicile familial pour notre sécurité. Il à d'ailleurs une petite sœur de 10 ans, et j'ai très peur qu'il se serve d'elle et de ses culottes pour assouvir ses désirs pédo-scatophiles. Je suis d'ailleurs en fin de soirée allée déposer une main courante contre lui à la gendarmerie pour les prévenir de cet éventuel danger. Il ne lui à jamais rien fait, mais je veux la protéger de ce malade. Je compte en parler à sa copine, le déscolariser de son lycée, et le faire interner en unité psychiatrique. Son père n'est pas au courant de cela, mais je vais lui en parler dès demain pour qui lui même prenne des mesures.

Mais avant de faire tout cela, je vous demande des conseils, doit t il aller en prison, en hôpital ou encore quitter le domicile familial ? Merci de m'aider, et encore désolé du "pavé".

5 réponses

Messages postés
13544
Date d'inscription
vendredi 11 janvier 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
26 décembre 2021
193
je ne peux pas le comprendre, c'est bien trop immoral.

Il ne s'agit pas d'une question de moralité mais d'une question de santé.

Votre réaction permet de penser que vous êtes en partie responsable de la situation. Ne rejetez pas la totalité des causes du comportement que vous constatez sur votre fils. Ce jeune a besoin d'être aidé et c'est votre DEVOIR de l'aider. Ne fuyez pas vos responsabilités.

Dans une famille digne de ce nom, quand il y a un problème, tout le monde fait front et essaie de le résoudre.
45
Je suis d'accord avec vous, mais le problème, c'est que lorsque vous êtes en face d'une personne qui ne semble pas être dérangé par sa déviance, qui ne voit pas l’intérêt de changer, cela complique la tâche.
0
Messages postés
102023
Date d'inscription
mercredi 7 octobre 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 juin 2021
19 474 > Yuri2901
D’où l’intérêt de parler avec lui . Pas de le virer de la maison .
0
Je ne vois pas comment je peux entamer une discussion posée avec lui, mon dégoût envers lui est tel, que mes propos envers lui risquent d'être démesurés, violents.
0
Messages postés
102023
Date d'inscription
mercredi 7 octobre 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 juin 2021
19 474 > Yuri2901
D’où l’intérêt de consulter un psychologue pour t'aider toi .
0
D'ailleurs, que pensez vous de la main courante ?
0
Re-bonjour, j'en viens aux nouvelles: Mon fils viens de quitter sa petite amie, en lui expliquant les raisons de sa rupture (culotte, pédo, excrément...): Elle lui à collé une gifle. Il n'est même pas affecté de cette rupture, au contraire, il en rit. Je viens de croiser sa petite amie, qui lui en veux énormément, qui est abattue, le voit comme un monstre. J'ai désormais peur qu'il se cherche une autre copine dans la tranche d'âge qui lui plait (8-12 ans)... Par précaution: Je lui ai coupé sa connexion internet, confisqué son GSM. Car dans ses contacts, j'ai trouvé environ 5-6 filles qui ne semblent pas du tout avoir 17 ans !! je suis allée fouiller leurs discussions, rien de bien méchant, ils parlent des cours, des vacances de noël... Mais bon, on est jamais trop prudent ! Ayant les moyens, j'ai par ailleurs décidé de lui payer un appartement loin de chez nous, et demander son émancipation, car je ne le supporte pas. 2 jours avec un pédo-scatophile, c'est déjà de trop pour mes mœurs.
22
Messages postés
102023
Date d'inscription
mercredi 7 octobre 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 juin 2021
19 474
Bonjour

Et en agissant ainsi il ne se confiera plus du tout . Et vous ne serez plus au courant de rien ...
Pas forcément ce qu'il y a de mieux à faire.
18
Que me conseillez vous ? Il m'a également dit qu'il s’abonnait à cette pratique depuis ses 5 ans environ, avec des culottes de ses amies de maternelle qu'il leur volait.
Je ne sais pas quoi faire d'autre, j'ai peur pour moi, pour ma fille, cet homme est malade.
0
D'ailleurs, est-ce possible de le réorienter vers des pratiques sexuelles acceptables ?
0
Messages postés
102023
Date d'inscription
mercredi 7 octobre 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 juin 2021
19 474
c'est avec un psychologue qu'il faut voir ça.
Déjà pour vous , pour savoir comment vous devez agir .
0
J'ai pris rendez-vous avec un sexologue pur le jeudi 22 décembre.
Mais il dit qu'il assume clairement sa sexualité et ne veux pas la changer...
0
Messages postés
102023
Date d'inscription
mercredi 7 octobre 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 juin 2021
19 474 > Yuri2901
Pour toi ?
0

Bonjour,

Je comprends votre réaction "à chaud" face à une situation qu'apparemment vous ne pouvez pas gérer facilement.

Il faut quand même que vous compreniez quelques petites choses :

- Votre fils n'a pas choisi cette orientation sexuelle. Par exemple, moi, je suis hétérosexuel. Je ne l'ai pas choisi non plus. Et personne ne me fera changer d'orientation sexuelle.

- Ce n'est pas parce qu'il est pédophile qu'il va se jeter sur sa petite sœur. De la même façon, un homosexuel ne va pas subitement violer son frère, et un hétérosexuel ne va pas violer sa mère...

- Il faut par contre qu'il comprenne (et c'est là qu'un psychologue et sa famille peuvent intervenir) qu'il est totalement interdit de faire du mal à des enfants, et que c'est sévèrement puni par nos lois. Et que son orientation sexuelle entraîne forcément de faire du mal à des enfants s'il lui venait à l'idée de passer à l'acte.

- Il va être extrêmement difficile pour lui de vivre avec cette orientation sexuelle et l'interdiction totale de passer à l'acte. Il faudra qu'il apprenne à gérer cela.

- Heureusement, pour l'instant, jusqu'à preuve du contraire, il n'a pas fait de mal à des enfants. Collectionner des culottes de gamine et faire des cochonneries avec n'est pas puni par la loi.

Maintenant, prenez une grande respiration et réfléchissez : c'est votre fils, vous l'aimez, c'est votre devoir de l'aider à gérer cette situation qui va le faire souffrir et lui pourrir toute sa vie. Ce n'est pas en le faisant interner, en faisant une main courante, en le déscolarisant ou en le dénonçant à sa copine que vous allez l'aider. Là, vous l'enfoncez carrément.

Voilà, je vous ai donné mon avis en tant que parent... Bon courage à vous.
12
Merci de votre réponse, j'en ai parlé à son père ce matin et il à préféré partir 2 jours à l'hotel le temps de réfléchir... Mon fils à cependant bien conscience du mal et de l'interdiction que pose la sexualité pédophile, et pour lui, il serait inenvisageable de passer à l'acte. Il sait également que son côté scatophile dégoûterait les petites filles qui l'attirent. Ce matin encore, il m'a annoncé qu' il se contente d'un "mannequin" en tissu rembourré qu'il à confectionné lui-même avec un pyjama de gamine, et une culotte pour assouvir ses fantasmes... Je préfère cela qu'une vraie petite fille... Mais je ne peux m'empêcher d’avoir peur, pour mon autre fille et les autres enfants qu'il côtoie... c'est vraiment dur à encaisser, et je ne vois pas comment surmonter ce choc...
1
Messages postés
102023
Date d'inscription
mercredi 7 octobre 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 juin 2021
19 474 > Yuri2901
Contacte l'ange bleu peut être .
http://ange-bleu.com/fr/accueil Ils seront les plus apte à aider je pense .

J'ai quand même de sérieux doutes sur la véracité de cette histoire.
Il a un mannequin en tissus qu'il a fait ...
et vous ne vous ne l'avez pas trouvé en rangeant sa chambre...
Vous l'avez dénoncé a la police et ils ne vous on rien dit de particulier ..
son père se barre ...
0
Si, la police m'ont dit d'aller les prévenir si il se passait quelque chose de grave et que le simple fait de se délecter avec des culottes de gamines n'était pas un délit en soit....
Son mannequin est rangé dans un tiroir, selon lui, mais ma découverte des culottes m'a tellement choqué que j'ai arrêté le ménage, je n'ai pas eu le temps de tout faire...
0
dès sa majorité, il devrait quitter le domicile familial

Vous pensez vraiment que vous aller l'aider eh agissant de la sorte ?

Votre fils a besoin d'être aidé, pas d'être mis à la porte. Les parents ne sont ils pas là pour aider leurs enfants ? (L'inverse étant vrai aussi à certains moments de la vie).
10
Je ne pense pas que cela va l'aider, mais ce geste me permettra d'avoir la conscience tranquille pour ma fille et ses amies qui viennent régulièrement à la maison. Je suis capable d'aider, de comprendre mes enfants dans toutes circonstances, mais son cas je ne peux pas le comprendre, c'est bien trop immoral.
0
Messages postés
41541
Date d'inscription
dimanche 6 mai 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
18 janvier 2022
10 830 > Yuri2901
Bonjour,

Ton raisonnement m'étonne et m'indigne.

Tu préfères jeter ton fils dehors et qu'il aille faire ailleurs ce que tu ne veux pas qu'il fasse chez toi.

Pas très responsable comme attitude parentale.
0
Je sais que ma réaction peut choquer, mais à l'heure actuelle c'est la seule solution que j'envisage. Soit il quitte le domicile familial, soit je le fait interner en unité psychiatrique.
Cautionnerez-vous un tel comportement sexuel ?
0
Messages postés
102023
Date d'inscription
mercredi 7 octobre 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 juin 2021
19 474 > Yuri2901
Tu ne peux pas interner une personne comme ça.
Et ce n'est dans un hp que tu le changeras .

il faut qu'il soit aidé , entouré , et que quelqu'un lui explique .
Pas d'être enfermé .
0
Lui expliquer quoi ?
0