Je dois maigrir au plus vite ... [Résolu/Fermé]

lilya2710 1 Messages postés mercredi 6 juillet 2016Date d'inscription 6 juillet 2016 Dernière intervention - 6 juil. 2016 à 21:58 - Dernière réponse : joraline 29715 Messages postés dimanche 6 mai 2012Date d'inscriptionModérateurStatut 22 juillet 2018 Dernière intervention
- 6 juil. 2016 à 22:00
Bonsoir je m'apelle Lilya, j ai bientôt 16ans. Je fais 1m72 pour 90kg.(J'ai les os lourd de naissance) Je fais 1h de danse, 1h30 de gymnastique et 4h d'aérobic par semaine. Je fais aussi tous les soirs 20 minutes de musculations (abdos,pompes,gainage ect...). Je n'arrive pas à maigrir, je me sens mal dans ma peau, depuis 1 ans je n'arrive plus a vivre correctement, je ne supporte pas le regard des autres surtout quand je fais du sport et que je me retrouve avec des personnes qui ne sont pas grossent. (Je suis souvent la seule grosse et je le vis mal surtout que depuis qu'à la gym , une fille dans le groupe superieur m'a dit que j'allais cassé le trampoline...) Je ne grigote pas enfin ca depend, mais quand on doit manger je mange jusqu'à vouloir vomir. On m'a dit le fait que je fasse plusieurs sports font qu'une masse musculaire se créee et donc augmente mon poids. Sauf que je ne maigris plus, je suis super complexée, je suis vraiment motivée a maigrir meme si mes parents ne me soutiennent pas et crient et haut et fort que je suis grosse. Ca devient un mal de vivre intense, je n 'arrive quasi plus a m'amuser tellement que je me sens triste et moche dans ce corps. J ai vraiment besoin de votre aide... Si quelqu'un peut m'aider ca serai super....
Afficher la suite 

1 réponse

joraline 29715 Messages postés dimanche 6 mai 2012Date d'inscriptionModérateurStatut 22 juillet 2018 Dernière intervention - Modifié par joraline le 6/07/2016 à 22:00
0
Merci
Bonjour,

Voir un médecin et en parler avec tes parents

Seule beaucoup trop difficile et parfois dangereux.

Le verbe  aimer est le plus compliqué de la langue. Son passé n'est jamais simple. Son présent n'est qu'imparfait et son futur toujours conditionnel. Jean Cocteau.
Publi-information