Jeune adulte, en surpoids et dépression qui se pose des question

Alice - 5 juil. 2016 à 11:13
begonie Messages postés 80346 Date d'inscription mardi 13 avril 2010 Statut Modérateur Dernière intervention 1 décembre 2022 - 5 juil. 2016 à 16:34
Bonjour,

Je m'appelle Alice et je suis âgée de dix neuf ans, je mesure un mètre soixante quatre pour quatre vingt treize kilos.

Depuis plusieurs année, j'ai été victime de harcèlement et d'insultes vis-à-vis de mon poids qui m'ont alors fait tomber dans une profonde dépression.

J'ai fais quelques régimes qui ne m'ont pas vraiment aidée. J'aimerais savoir comment faire pour perdre du poids avec une opération car cela devient vraiment invivable pour moi.

Merci d'avance pour vos réponses.
A voir également:

3 réponses

ysoline Messages postés 23 Date d'inscription mardi 5 juillet 2016 Statut Membre Dernière intervention 6 juillet 2016 2
5 juil. 2016 à 11:52
Bonjour,

Il y a plusieurs opérations en effet : l'anneau gastrique, le bypass, la sleeve...

Ces opérations sont lourdes et ne sont pas sans conséquences. Je te conseille déjà de te tourner vers ton médecin traitant pour lui demander son avis, ses conseils ...
0
bonjour, Voilà un lien sur ce même site qui vous donnera quelques indications sur les aliments, lesquels il faut éviter, ainsi que les boissons.
Seule l'eau plate est indispensable, et il faut en boire environ Un litre et demi par jour, ce qui aide à calmer la faim aussi.

Il faut distinguer la faim et la gourmandise, c'est cette dernière qui fait prendre du poids ou qui évite d'en perdre.

ASTUCE :, mettre l'essentiel du repas sur une seule assiette pas trop grande et diminuer la taille de l'assiette éventuellement. et à côté mettre un fruit ou un yaourt nature.

Les gens qui se font opérer ne peuvent manger que le volume d'un pot de yaourt par repas environ, s'ils veulent manger plus, ça ne passe pas car le volume de l'estomac est diminué.

Normalement, votre IMC n'est pas assez important pour subir une intervention bariatrique.

- Si envie de grignoter, prendre : une tomate ou deux,ou bien des tranches de concombre ou de courgette, ou encore deux grands verre d'eau, ou à la rigueur un fruit de saison (limiter les bananes) ou des petits fruits rouges frais.

- Ne pas perdre une occasion de marcher, de faire du vélo, d'aider à la maison, de monter les escaliers, de faire de la natation (le meilleur des sports : non seulement on perd des calories en nageant, mais en plus la température de l'eau étant nettement plus basse que celle du corps, ça fait perdre encore plus de calories. On peut aussi faire des exercices à la maison, en montant les escaliers, avec un tabouret, en faisant quelques abdos tous les jours, du gainage : corps bien droit, on s'appuie sur les bras et sur le pieds. Si c'est trop difficile au début, sur les bras et sur les genoux. On peut le faire sur le canapé ou sur le lit, c'est plus souple.

- ETRE PATIENT : ne pas se peser tous les jours, mais une fois pas semaine, le matin au saut du lit. Si on se pèse entre, ça ne comptera pas.

Si on a un kg de plus, pas de panique : comme on a en permanence plus ou moins deux à trois kg en cours de digestion, avoir un kg de plus ou de moins, n'est pas forcément significatif, donc pas de découragement.

- En faisant les courses, on ne met dans le caddie que le strict nécessaire et pas tout un tas de biscuits, gâteaux appéritif, sodas, boissons sucrées pour les amis ou je ne sais quoi... Si tout cela est à disposition, ce sera très difficile, voire impossible de résister. Et cerise sur le..... régime, la note du supermarché est plus faible, plein d'économies à faire, ce qui est toujours agréable, c'est même bien mieux que les promos qui nous font acheter plus que besoin sous prétexte d'économiser.... soyons plus malins que les publicitaires.

Perdre du poids, c'est possible, mais ça demande quelques changements dans sa façon de s'alimenter, et pas seulement sur une courte période, car si on revient aux anciennes habitudes, les mêmes causes produisent les mêmes effets.

- Et si un jour on craque, là aussi, pas de panique, le lendemain, on revient aux bonnes habitudes, et ça repart.

- on peut manger des kiwis qui favorisent le transit, et /ou prendre un demi verre de jus de pruneau par jour qu'on peut diluer dans un litre d'eau, ça aide à boire.

voilà le lien :

https://sante.journaldesfemmes.fr/fiches-sante-du-quotidien/2504854-comment-perdre-du-poids-durablement-et-efficacement/

Voilà déjà de quoi commencer à voir ce qu'il faut faire et ce qu'il faut éviter. Patience, le résultat est au bout.

Et bien entendu, une fois les kg perdus, il ne faut pas revenir aux anciennes habitudes, sinon les mêmes causes produisent les mêmes effets.
0
ysoline Messages postés 23 Date d'inscription mardi 5 juillet 2016 Statut Membre Dernière intervention 6 juillet 2016 2
5 juil. 2016 à 15:41
Vous dites que son IMC n'est pas assez important pour qu'elle se fasse opérer mais j'ai bien une amie qui s'est faite opérée d'une sleeve avec 91 kilos et mesurant 1m62.
0
guy > ysoline Messages postés 23 Date d'inscription mardi 5 juillet 2016 Statut Membre Dernière intervention 6 juillet 2016
5 juil. 2016 à 16:03
bonjour, oui, mais il y a des cas particuliers.

Mais, il faut bien s'informer sur ces opérations qui ne sont que la dernière solution, il semble que vous n'en mesuriez pas toute la portée, ce n'est pas une solution simple pour perdre du poids, comme si on appuyait sur le bouton d'une machine. Et ça reste une opération lourde.

Je ne suis pas farouchement contre, mais normalement en dessous d'un IMC inférieur à 40, on évite.
0
begonie Messages postés 80346 Date d'inscription mardi 13 avril 2010 Statut Modérateur Dernière intervention 1 décembre 2022 9 755
5 juil. 2016 à 16:34
Bonjour.

Ton poids se situe statistiquement proche de l'obésité sévère.

Il faut en parler avec ton médecin pour son avis et une orientation vers un médecin nutritionniste. Un bilan général de ta santé est nécessaire.

Voilà un lien qui explique les différentes techniques de la chirurgie de l'obésité :

https://sante-medecine.journaldesfemmes.fr/faq/chirurgie-de-l-obesite-165

Mais, un point important ... en tenant compte de ceci : " Depuis plusieurs année, j'ai été victime de harcèlement et d'insultes vis-à-vis de mon poids qui m'ont alors fait tomber dans une profonde dépression. "

Qui s'occupe de cet état dépressif qui dure depuis plusieurs années ?
0