Envie de tuer ma mère

Fermé
cassies000
Messages postés
2
Date d'inscription
mardi 25 août 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
25 août 2015
- 25 août 2015 à 11:50
littlekitty
Messages postés
32
Date d'inscription
vendredi 24 juillet 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
28 octobre 2015
- 26 août 2015 à 00:48
Bonjour j'ai 17 ans et j'ai un très gros problème qui est ma mere. Je ne suis pas la pour vous faire part d'une de nos engueulades mais j'aimerais juste savoir suis je normale? elle m'agace au plus haut point, je sais que sans elle je ne serais rien et que si elle disparaissait je serais très triste pourtant cest plus fort que moi je ne vois que ses défauts. Je sais que le problème vient de moi car cest un peu bizarre mais comme ma mere me prend pour sa poupée ( elle vit au travers de moi ) alors qu'on est totalement différente ( sue tt les critères) sa m'énerve et après j'ai pas envie de lui faire plaisait étant donner quelle ne l'accepte pas comme je suis( ex: Je ne porte que du noir et ma mere des couleurs, elle m'oblige a en porter alors quelle sait que je suis mal a l'aise avec , ben après quand on sort même si je veux mettre de la couleur ben je le fais pas car sinon sa la rendra heureuse) je sais que c un peu provocateur mais pourquoi je ferais plaisir a quelqun qui me rabaisse sans cesse? Il n'y a clairement plus aucune communication entre nous.
Récemment j'ai essayer de faire des efforts mais sa a empirer la situation . Et c'est la que j'ai compris quenfaite j'avais juste 2 solutions :
1. Je me casse et je vais très loin delle( chose que j'ai déjà faite et qui le fonctionne pas)
2. Je cesse davoir des sentiments pour elle
Sa parait un peu dingue mais je lai déjà fait avec d'autres personnes, ne plus avoir aucun sentiment pour elle faire comme si elle n'existait pas ne plus lui parler totalement faire comme si elle était invisible. Quand je me relis j'ai l'impression d'être une ingrate mais je ne supporte vraiment plus cette situation, et en comparant ma relation avec ma mère par rapport aux autres je vois bien qu'il y a un problème ( qui vient de moi essentiellement, mais ausssi ma mere) . Si je dis que le pb vient de moi cest parce ue je sais que l'adolescence, les règles rt sa sa empire la situation. Ce qui me fait le plus peur cest que depuis un bon moment quand elle me parle , jarrive a sentir quelles sujets vont magacer et quand elle en aborde un j'ai envie de lui mettre une grande baffe parfois a table lui fracasser la bouteille qur la tete, récemment j'ai fait un reve( ou cauchemar?) ou je la tuer , j'avoue que sa ma fait du bien mais aptes je me sentais mal parce que cest ma mere et je devrais pas ressentir sa. Donc je le sais pas si cest a cause des " hormones" que je réagis comme sa ou si c'est vraiment moi, si c'est moi est ce que je suis normale?
Merci d'avance pour vos réponses et désolé pour les fautes d'orthographe

1 réponse

littlekitty
Messages postés
32
Date d'inscription
vendredi 24 juillet 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
28 octobre 2015
23
25 août 2015 à 14:51
Bonjour,

J'ai connu cet épisode là durant mon adolescence tout comme toi. Je ne supportait plus ma mère car elle ne me laissait jamais sortir s'il y avait des mecs. J'ai dû lui mentir à chaque fois. Je ne mettais que du noir aussi lol. Et elle me prend aussi comme sa poupée, dans le sens qu'elle veut que je fasse ce qu'elle n'a pas réussi à faire dans sa vie alors que j'ai d'autres motivations.
J'habitais en Asie du Sud Est, et j'ai voulu partir loin d'elle, donc à 16 ans je suis revenue en France chez une amie d'enfance qui m'a hébergée (10 000 km de séparation). Je me suis sentie libre de faire ce que je voulais, elle n'avait plus aucune emprise sur moi. Mais avec le temps, je me suis rendue compte que j'étais seule, surtout pendant les fêtes de Noël, les anniversaires... Quand je voyais mon amie être proche avec sa mère, tout ça me fendait le coeur, et j'avais besoins de conseils d'une mère mais je n'avais personne à qui parler. J'ai donc grandit en faisant beaucoup d'erreurs que j'aurais pu éviter... Je suis rentrée 2-3 fois pendant les vacances d'été et je pleurais à chaque départ. Même si quand je retournais, il arrivait qu'on se disputait, qu'elle me blesse avec ses mots, mais à la fin, elle reste quand même ma mère, donc je la pardonne quoi qu'elle me fasse. C'est là que j'ai compris à quel point j'avais besoin d'elle, rien que sa présence.
J'ai mis du temps à comprendre, j'ai aujourd'hui 22 ans, je vis actuellement avec mon copain en France, et je n'ai que lui pour me soutenir, mais quand ça va mal entre nous et pendant mes moments de faiblesse, je voudrais trop qu'elle soit là à mes côtés car je n'ai nul part d'autre où me réfugier. Le fait d'être partie nous a permis de nous rapprocher encore plus. Je pense que tu t'en rendras compte à partir du moment où tu seras privée d'une mère.

Voilà, je pense que ce n'est qu'une crise d'adolescence, c'est passager, à cet âge là on n'en fait qu'à sa tête, tu as beau la détester, mais au fond tu sais que tu l'aimes et que tu as besoins d'elle. Ca finira par se calmer quand tu commenceras à prendre ta vie en main et avoir des responsabilités. Je pense que si j'étais restée chez elle, je n'aurais pas autant mûri dans ma tête, car j'ai mon petit frère qui est aussi venu en France, mais à 18 ans et là il n'est pas du tout débrouillard, il se comporte comme s'il était encore à la maison et ne se soucis de rien, c'est maintenant moi qui joue le rôle de la maman.
6
cassies000
Messages postés
2
Date d'inscription
mardi 25 août 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
25 août 2015

25 août 2015 à 17:59
Merci beaucoup pour ce témoignage, ta situation ressemble beaucoup a la mienne a quelques détails près, mais quand tu étais encore avec elle comment faisais tu pour " supporter " ta mère? Ce que tu as dit a propos de ton petit frère me fait peur car a force d'être surproteger et toujours avec ma mère j'ai developper pas mal de phobie sur le monde extérieur et je voudrais etre autonome a mes 18 ans mais comment pourrais je si je suis toujours avec elle? Maintenant que tu as compris tes erreurs aurais tu un conseil pour me calmer quand sa ne va pas avec ma mère?merci de ta reponse ?
0
littlekitty
Messages postés
32
Date d'inscription
vendredi 24 juillet 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
28 octobre 2015
23
26 août 2015 à 00:48
Honnêtement, je m'enfermais beaucoup dans ma chambre et je la voyais que pendant les repas ou pour faire quelques courses... Puis j'étais en cours et elle travaillait donc on ne se voyait que le soir. Et les weekends je sortais avec les copines, je dormais même chez elles assez souvent. En quelque sorte, je l'ai beaucoup évité, c'était une obsession presque, à la moindre occasion, j'étais dehors... C'était ça ou on se prenait la tête quand on restait trop longtemps ensemble. C'était le seul moyen que j'avais trouvé : sortir avec les amis, rigoler, s'amuser, se vider la tête quoi, du coup je rentrais chez moi de meilleure humeur.
Pour ce qui est d'être autonome à 18 ans, ce n'est pas si facile que ça. Il faut avoir l'occasion de se mettre à l'épreuve pour mûrir. En étant chez les parents, tu n'auras pas cette occasion parce que tu ne te soucis pas de payer les factures, te nourrir, faire le ménage, les courses etc... car ce sont eux qui le font à ta place. En ce qui me concerne, à 18 ans j'ai emménagé avec mon copain puis j'ai fais de l'alternance et c'est vraiment pas mal car tu entres dans le monde du travail et tu fréquentes des personnes adultes. Du coup, il fallait que j'apprenne à gérer les cours, le travail et la maison parce que qui d'autre va le faire ? Ce que tu peux faire si tu ne fais pas d'alternance, c'est de trouver des petits boulots et aider à payer quelques factures, ça te responsabilisera et tu pourras te faire de l'argent de poche, tu n'auras donc plus à demander à ta mère. De plus, tu auras une certaine fierté, car ça sera de l'argent que tu auras gagné de tes propres mains, tu pourras donc en faire ce que tu veux.
Mais rassures-toi, j'étais aussi craintive à l'époque, surtout quand je suis arrivée en France, tout était différent, je ne connaissais pas le train, le tram, le métro... Mais je me suis fais des amis qui m'ont aidés, puis petit à petit je me suis mise à me débrouiller seule et ne plus rien demander à ma mère, plus de comptes à rendre. Il n'est donc pas trop tard pour voler de ses propres ailes :)
0