Je ne ressens plus rien pour personne ( dépression ? ) [Résolu]

Nonosoy - 4 juil. 2015 à 14:52 - Dernière réponse : Nonosoy 3 Messages postés samedi 4 juillet 2015Date d'inscription 4 juillet 2015 Dernière intervention
- 4 juil. 2015 à 16:45
Bonjour les amis,

Je me retrouve aujourd'hui dans une situation extrêmement inconfortable, pour ne pas dire insoutenable, aussi je prends l'initiative de vous demander de l'aide..

Je suis un étudiant de 21 ans, j'ai toujours été gentil et sociable. Mes soucis ont commencé il y a deux semaines quand, lors d'une ballade avec ma copine ( je suis avec elle depuis 3 ans ! ), je me suis vu me jetant sur elle et la tuant, de manière brutale. J'ai été pris instantanément d'une espèce de crise de panique, que j'ai réussis à maîtriser. Mais à partir de ce moment là, ces pulsions sont revenues, à plusieurs reprises, avec mes parents, ou mes amis proches. Je suis tétanisé de voir ces images dans ma tête, et de ressentir cette violence profonde qui s'évanouit en un instant, apparaissant et disparaissant sans aucune raison valable. J'ai l'impression qu'un jour je perdrais le contrôle de mon corps et ferais du mal aux gens qui m'entourent. J'ai l'impression de devenir fou et je pense devenir un danger pour les autres..

A certains moments, quand j'angoisse sur ce qui m'arrive, je serre le poing subitement et le serre très fort. Je me regarde parfois dans la glace et une envie de hurler me prend, je fais parfois des grimaces dans le miroir en me regardant dans les yeux, et ce en ressentant une colère, mélangé à du désespoir. Puis mon corps se détend, et je me sens très mal moralement. Il est important que noter aussi que je ne suis absolument pas tolérant face à la douleur ( et ce depuis très longtemps ) et si quelqu'un me cause une douleur physique aiguë et inattendue ( comme un lancer de balle arrivant dans les parties intimes, sous les éclats de rire de la personne ne sachant pas encore la douleur que vous ressentez ), je dois alors me maîtriser pour ne pas encastrer la personne dans un mur, ou lui dévisser la tête d'une seule tarte, même si c'est une personne que j'aime.

Plus récemment, mon mal-être à empiré drastiquement. Je me suis fait virer de mon job d'été assez brutalement ( je n'étais pas assez efficace pour la restauration rapide ) et me suis retrouvé désoeuvré. J'ai toujours détesté l'été et fait des petites déprimes depuis des années, mais la dernière fois que je me suis sentis aussi mal était il y a 4 ans, quand mon ex m'avait largué. J'ai passé une nuit entière réveillé, le coeur battant la chamade, et je me suis tourné vers ma copine. Et là, ce fut le drame.

J'ai l'impression de ne plus l'aimer. Je dis bien l'impression, car j'ai toujours envie de l'embrasser, son odeur me manque, elle me manque. Je suis partis chez mes parents hier pour ne pas lui faire de mal, car ma présence à ses côtés m'était devenu insupportable. Quand elle me disait je t'aime, j'avais l'impression de me forcer à lui dire la même chose. Je ne ressens plus aucune joie dans la présence des autres. Je me traîne du matin au soir avec un boulet dans le ventre. Je ne ressens même plus d'amour pour ma famille, ou mes amis. J'ai l'impression d'être anesthésié au niveau des émotions, et cela fait du mal autour de moi. J'ai dis ce que je ressentais à ma copine, ce qui lui a fait beaucoup de mal, et je m'en veux encore plus.

Je n'ai plus envie de manger, je ne ris plus, esquisse à peine des sourires, je ne ressens qu'une profonde mélancolie entrecoupées de périodes de stress intenses, où je me dis que ma vie est fichue à jamais. J'ai l'impression que ma vie ne sera plus jamais normale. Je ressens une grande fatigue dans tout mes mouvements..

Je suis désespéré, perdu, et plus le temps passe, plus les gens autour de moi souffre de me voir comme ça. Je n'ai ni envie de perdre ma copine, ni mes amis, ni ma famille.

Tout commentaire est du pain béni dans ma situation, alors n'hésitez pas à partager vos expériences ou m'orienter vers quelque chose..
Je compte sur vous pour me dire ce qui m'arrive...

Merci de m'avoir lu, j'espère que mon expérience résonnera avec d'autres personnes qui ce sont sortis de cet enfer mental que je traverse en ce moment.
Afficher la suite 

Votre réponse

6 réponses

Andy31200 54956 Messages postés mardi 1 octobre 2013Date d'inscriptionModérateurStatut 16 octobre 2018 Dernière intervention - 4 juil. 2015 à 15:01
0
Merci
Bonjour,
"Je compte sur vous pour me dire ce qui m'arrive... "
Pour pouvoir te répondre , il faudrait pouvoir t'examiner, difficile donc de te répondre...
Dans ton titre tu pose la question d'une dépression, peut être, l'irritabilité que tu décris en est un des symptômes .En tout cas tu décris bien ce que l'on appelle " phobie d'impulsion " .
Tout ceci se soigne et se guérit.
Publi-information
Nonosoy 3 Messages postés samedi 4 juillet 2015Date d'inscription 4 juillet 2015 Dernière intervention - 4 juil. 2015 à 16:18
J'ai vu sur Internet ce qu'étais les phobies d'impulsions, et effectivement cela correspond trait pour trait à ce que je ressens par moment.. Cela fait très peur. On a tendance à se croire au dessus de tout ces problèmes, et être différent des autres.. Jusqu'à ce que cela ne nous arrive aussi.
Merci Andy31200 de m'avoir lu, j'espère que d'autres personnes s'intéresseront au sujet et partageront leurs expériences également.
Andy31200 54956 Messages postés mardi 1 octobre 2013Date d'inscriptionModérateurStatut 16 octobre 2018 Dernière intervention - 4 juil. 2015 à 16:25
Comme je te le disais, cela se soigne et se guérit, je pense a une dépression en y ajoutant cet émoussement affectif que tu décris. Je te conseille de prendre RDV avec un professionnel en santé mentale, de préférence un médecin psychiatre.
Tu peux contacter un psychiatre privé ( risque de dépassement d'honoraires, se renseigner avant la consult ) soit prendre RDV dans un CMP ( Centre Médico Psychologique ) proche de chez toi ( service public,gratuité des soins aucune avance d'argent )
Pr contre :
" j'espère que d'autres personnes s'intéresseront au sujet et partageront leurs expériences également"
La vocation du forum est d'apporter des réponses simples et si possibles pratiques aux questions relatives à des problèmes de santé, mais ce n'est pas la vocation de Santé-Médecine d'offrir des espaces de type blog, témoignages,
Nonosoy 3 Messages postés samedi 4 juillet 2015Date d'inscription 4 juillet 2015 Dernière intervention - 4 juil. 2015 à 16:32
Je suis désolé d'avoir débordé du cadre de ce site, je suppose que dans ma détresse je n'ai pas fait attention aux règles de cet endroit, et j'en suis désolé..
Merci beaucoup Andy31200 pour tes réponses concises et efficaces, il ne me reste plus qu'à suivre tes conseils et à voir un médecin psychiatre.
Andy31200 54956 Messages postés mardi 1 octobre 2013Date d'inscriptionModérateurStatut 16 octobre 2018 Dernière intervention - 4 juil. 2015 à 16:43
Ne soit pas désolé beaucoup d'internautes se trompent, tu n'as pas débordé tu a failli déborder ...;-).
Ce serait sympa de repasser donner de tes nouvelles.
Nonosoy 3 Messages postés samedi 4 juillet 2015Date d'inscription 4 juillet 2015 Dernière intervention > Andy31200 54956 Messages postés mardi 1 octobre 2013Date d'inscriptionModérateurStatut 16 octobre 2018 Dernière intervention - 4 juil. 2015 à 16:45
Avec plaisir ! =)
Commenter la réponse de Andy31200
Publi-information