Ma femme dit qu'elle ne ressent plus rien

Fermé
klor
Messages postés
3
Date d'inscription
dimanche 18 juillet 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
20 juillet 2010
- 18 juil. 2010 à 23:42
 Dam - 12 avril 2020 à 01:20
Bonjour,
Il y a une quinzaine de jours des amis vivant à l'étranger et en vacances en France sont venus nous voir, moi, ma femme et mon fils.
C'est cette visite qui m'a fait ouvrir les yeux et notamment un commentaire de la femme du couple qui était surpris de la réaction de mon épouse envers moi (ma femme était devenue réticente à toutes marques d'affection envers moi).
Je me suis donc mis à tirer un bilan personnel de mon couple, quoi de plus normal lorsqu'on affiche à 42 ans que j'ai. En fait nous sommes au moi de juillet et nous n'avons plus eu de rapports sexuels avec mon épouse depuis le mois de mars dernier. Pire aucun rapport d'affection se manifeste entre nous, tout juste un petit bisou le matin et le soir et encore parce que je la sollicite. En fait, elle n'a jamais aimé être embrassée langoureusement mais maintenant c'est le strict minimum.
D'ailleurs, depuis plus d'un an nos rapports sexuels sentaient le devoir conjugal plutôt que le réel plaisir. Elle me disait, aller viens dans moi et une fois que c'était fait bonne nuit. Avant, on se caressait, je la masturbais et elle me rendait la pareil. Parfois, mais rarement, elle me faisait une fellation mais moi je n'ai jamais pu lui en faire une, elle a toujours refusé.
Après que mes amis soient partis, c'est mon fils qui est parti en vacances (il a 6 ans), et on s'est retrouvé alors ensemble nous deux en tête à tête. Une occasion pour se retrouver si ce n'est qu'en fait, je l'ai trouvé agressive envers moi. Oh je sais que rien n'est tout rose dans un couple et j'ai certainement pêché de facilité parfois sans faire l'effort de lui affirmer mon amour, mais elle aussi...
Il y a plus de 3 ans, nous habitions hors métropole dans une île tropicale. On avait un bon boulot nous deux, moi comme cadre supérieur et elle dans le domaine de la santé (elle faisait les heures qu'elle voulait). Pourtant, elle me disait qu'elle en avait marre et voulait changer d'horizon... Je me suis donc mis en quête d'un travail et six mois plus tard nous rentrions en métropole avec un bon boulot en poche et pour elle nous avions pensé que nous trouvions toujours dans son domaine. La région que nous avons choisi, même si elle est dans le sud est peu peuplée et loin des grands centre d'intérêts économiques. Au bout d'un an, elle a trouvé un job radicalement différent de l'ancien, un travail administratif de bureau ennuyeux, peu payé mais par contre où elle s'entend bien avec ses collègues.
Donc la semaine dernière, en tête à tête, j'ai donc souhaité me rapproché d'elle, pour constater que je me faisais renvoyer sur les roses. J'ai donc voulu en savoir plus et elle a d'abord dit qu'elle n'avait plus désir, que c'était normal, c'était une passe à franchir, mais qu'après plusieurs années de vie en commun ça lui semblait normal... Quel choc pour moi de constater que mon couple vacillait. J'ai donc attendu plusieurs jours pour relancer le débat et la avec un ton plus agressif elle m'a dit qu'elle étouffait, que boulot, s'occuper de la maison et de mon fils ne lui donnait pas assez d'air... Pire, elle se mit même à me reprocher que je ne me bougeais pas alors que lorsqu'elle m'a demandé de changer de boulot, je l'ai fait, persuadé que c'était le bon choix pour nous deux. Elle a donc souhaité avoir de l'air, ce que je lui donne puisque même si elle ne se plait pas à son boulot, elle s'y est fait des amis et il arrive qu'elle passe des soirées avec eux (en tout bien tout honore, je le sais ça par contre) 2 soirées en six mois.
Elle n'a personne d'autre dans sa vie, j'en suis sûr, la ville est petite et elle n'a pas le temps matériel pour faire son travail, avoir un amant et être à la maison quand je rentre.
Depuis qu'elle m'a dit ça, je me suis écroulé, d'autant que dans mon travail je traverse aussi une passe difficile. Depuis, je pleure sans cesse... Elle s'en est rendu compte, pourtant je fais tout pour le cacher. Je suis en totale déprime.
Nous nous sommes fixer des buts, comme prendre une femme de ménage, changer notre 2ème voiture (pour elle), changer de région (je suis donc à la recherche active de boulot) pour aller plus près de la mer. Depuis, je lui montre plus encore mon affection, je me charge de l'aider dans ses taches quotidiennes faites à la maison (à savoir, que nous nous étions répartis depuis longtemps les taches de la maison c'est-à-dire pour moi la rénovation de cette grande maison que nous avons acheté, l'entretien extérieur, et pour elle les taches ménagères... mais la maison est trop grande !!!). Pourtant, elle n'aime pas que je rentre dans son quotidien ménager, par exemple, j'ai repassé les vêtements et cela ne lui a pas plu (pourtant je m'étais dit que de la soulager de son quotidien le temps qu'on trouve la femme de ménage lui ferait du bien).
Bref, je vois le temps passer et toujours rien... On dirait vraiment qu'elle ne m'aime plus. Je suis désemparé ! Je l'aime tant. C'est toujours comme ça, je n'ai rien vu venir, je me suis donné corps et âme à ma famille et maintenant, je me retrouve seul en son sein... Et plus je me sens seul, plus je me rends compte que je l'aime fort...
J'ai remarqué qu'il y a trois mois on a perdu notre chien qui a vécu tout avec nous depuis le début et que depuis, plus rien au niveau sexuel. Est-ce que ça un rapport ?
Je ne veux pas que mon couple s'effondre. Je ne sais pas comment gérer cette crise ? Je ne peux pas penser que les prochaines années de notre couple seront réduites à une vie sans amour ? J'ai besoin d'elle et je ne veux pas devenir un simple amis : je veux rester son amant. Cette histoire est en train de me détruire, de m'anéantir... je veux qu'on s'en sorte ! Dans moins de 7 jours nous partons pour l'Amérique du nord, nous trois en vacances... Je l'aime...mais elle ?
Aidez-moi, je n'ai personne à qui parler !
A voir également:

27 réponses

Bonjour,


J'ai été interpellée par votre message car j'ai vécu la même situation, comme votre femme, je m'ennuyais, j'étouffais, je ne supportais plus mon partenaire et n'avais finalement plus de désir pour lui.

Je vous confie mon point de vue, vous faîtes tout pour lui faire plaisir, dîtes amen à tous ses désirs, et pourtant elle vous repousse....
Je pense que votre femme n'attend qu'une chose, que vous preniez des initiatives personnelles, par pour elle mais pour vous !

Affirmez-vous, cessez de vivre à travers elle.

Vous avez trop peur de la perdre et vous y accrochez (pardonnez-moi l'expression) comme une moule à son rocher.
Pour quelqu'un cela n'a rien de flatteur, cela peut même devenir angoissant, étouffant.
Elle a besoin d'air et vous la coller encore plus...

Ayez confiance en vous, faîtes des choses de votre côté, des activités personnelles, sans forcément la tenir au courant de vos moindres faits et gestes et sans la "pister" dans toute la maison.

N'ayez pas peur de prendre un peu le large car "fuis moi ce je te suis et suis moi je te fuis"...

Vous avez peut-être un problème personnel à résoudre, avant de chercher à lui faire plaisir à tout prix, pensez d'abord à vous, la simple idée de la perdre vous fais perdre tout vos moyens.

Faîtes lui une surprise, agissez de votre propre chef, si vous le pouvez, offrez-lui un voyage avec une copine (sans vous), elle vous en sera très reconnaissante j'en suis sûre, ou bien faîtes des choses de votre côté.

La peur n'évite pas le danger, alors puisqu'elle veut de l'air, laisser la respirer (et pas en étant encore plus dans ses jupes sous prétexte de l'aider dans ses tâches ménagères).
Agissez en homme, elle ne demande qu'à vous admirer.
205
J'ai rarement lu des choses plus justes
J'ai un tas d'ennuis avec ma copine (5ans) et je me retrouve assez dans le comportement et les angoisse de Klor.
FInalement, je prend en main tout un tas de problème personnel et je la met de côté. Bilan, elle voulait me quitter depuis des mois alors que je lui courrais après et maintenant que je lui ai dit que je voulais du temps de mon côté, elle m'appelle régulièrement, triste, même si elle n'a pas confiance en notre couple.
Au final, les filles sont trop compliquées (suit moi je te fuis et fuis moi je te suit est d'une stupidité incroyable...mais cela fonctionne vraiment) et aiment les MECS !
3
c'est exactement ce que je vis sauf quelle est partis depuis 6 jours je c'est plus quoi faire
0
Bonjour, je suis particulièrement touchée par cette réponse pour klor, car je suis moi même passée par là, malheureusement, j'étais incappable de comprendre ce qu'il m'arrivé et surtout de mettre des mots dessus pour justifié à mon compagnon mon comportement, c'est pourquoi je devenais de plus en plus distante, agressive, et il y avait un réel manque de communication entre nous !
Nous n'avons pas survécu à cette étape, et aujourd'hui je culpabilise encore car, je m'entend parfaitement avec mon ex compagnon, et fait tout pour que notre bonne entente dure, pour notre fille de 5 ans surtout, j'ai refais ma vie et j'attend un enfant avec mon nouveau compagnon, et pourtant je suis nostalgique des moments passés avec mon ex et notre fille! Je me pose souvent la question si j'ai encore des sentiments pour lui, et je ne peux dire non ni oui !
Je pense que l'on se completais parfaitement mais on n'arriver plus a vivre ensemble, le temps aurait pu nous sauver, helas j'ai refais ma vie avant de m'en rendre compte et pourtant....
0
a cause de mon boulot cet été je me suis eloigne de ma femme, on a ete mis a distance geographique, elle avais besoin de moi et je n'était pas la....elle ete enceinte et mal, depuis septembre j'essaye d'etre plus present car elle a souffert de mon absence, et la c elle quiq me repousse de plus elle me reproche une liaison que je n'ai pas eu etc.....
je suis dans le flou total et dans une emotivité trop vive je ne sais que faire
1
Il y a un mois de cela ma femme m'a annoncé qu'elle ne ressentait plus la même chose pour moi.
ça fais 23 ans que l'on vit ensemble et on à un fils de 11 ans.
J'ai craqué j'ai pris des médicaments et j'ai fini à l'hôpital pour 6 jours.
aujourd'hui elle m'a demandé de me retirer au chalet afin que je fasse le point.(mais je l'aime comme au premier jour et je suis complètement perturbé. J'ai 42 ans et je ne pense pas refaire ma vie.
Je ne vois pas le bout du tunnel et j'ai toujours cette envie de suicide et je compte le faire ces prochains jours. avez-vous un conseil a me donner ? je n'ai pas d'amis, pas de travail et c'est la seule solution que j'ai trouvé. je n'arrive plus à réfléchir correctement, aidez-moi s.v.p c'est urgent

Patrick
0