Ivg: besoin d'en parler

juju - Modifié par Strumpfette le 1/06/2015 à 08:44
 juju - 2 juin 2015 à 12:36
Bonjour,

Voilà ça fait 8 ans ou j'ai vécu mon avortement pour lequel j'ai très mal vécu et encore maintenant. J'avais tout juste 15 ans quand cela m'est arrivé. J'étais avec mon premier amour seulement après notre séparation il m'a demandé de couche avec lui sans que j'ai l'envi mais il a joué avec ma naïvete et ce qui est arrivé est arrivé. L'annonce a mes parents était dur, il mon pas soutenu ne mon pu adresse la parole et m'ont dit d'en parler a personne car c'était une honte. Celui qui m'a fait ça avait une copine entre temps. L'était perdu personnes a qui parler j'ai rien vu venir le médecin m'a dit qu'il Me restait seulement une semaine pour ivg donc ma mère m'a emmené a l'hôpital ou j'ai Mal vécu et seulement a la sortie ma mère m'a aadresse la parole. Les années ont passé une aculpabilité horrible en moi un dégoût pour que j'avais fait et depuis je ne récent plus rien sexuellement je supporte pas quon me touche je me suis renferme sur moi perdu des amis voir tous. Ca fait deux ans que je suis avec mon ami et on aimerais avoir un enfant mai je fais un blocage et nsais comment m'en sortir malgres le soutien de mon amis et de ma mere qui a bien voulu mparler mais a qui jarrive pas a exprimer mon ressentit de cette souffrance qui dure depuis huit ans. Je. Cherche des personnes qui peuvent m'aider ou qui ont vécu ca. Merci

Titre "ivg par aspiration" modifié. La modération.

2 réponses

Andy31200
Messages postés
132537
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
3 juillet 2022
26 020
1 juin 2015 à 11:57
Bonjour,
Apparemment, cette IVG a eu chez toi un énorme retentissement avec culpabilité, repli sur toi même , perte de confiance en toi etc...ce qui a pu induire même une névrose traumatique.
"ma mere qui a bien voulu mparler mais a qui jarrive pas a exprimer mon ressentit de cette souffrance qui dure depuis huit ans"
C'est bien mais ta mère ne vas pas t'aider d'avantage, trop d'implication affective entre vous.
La névrose traumatique , ça se soigne et se guérit, il te faudrait rencontrer un professionnel en santé mentale.
Qu'en pense tu ?
1
J'ai était suivi après cet événement cependant je me suis senti juge donc j'ai arrêté mais c'est vrai que peut être essayer de voir quelqu'un d'autre me conviendrai. Même si j'ai l'impression de ne pas voir le bout du tunnel j'essaye de me rassurer en me disant que un jour j'arriverai a admettre et accepter cet événement
0
Andy31200
Messages postés
132537
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
3 juillet 2022
26 020
2 juin 2015 à 08:46
"cependant je me suis senti juge" Peut être une impression de ta part car les professionnels sont dans une neutralité bienveillante qui exclu toute forme de jugement.
Essayer quelqu'un d'autre serait une bonne idée. Tu peux contacter un psychiatre privé ( risque de dépassement d'honoraires, se renseigner avant la consult ) soit prendre RDV dans un CMP ( Centre Médico Psychologique ) proche de chez toi ( service public,gratuité des soins aucune avance d'argent )
0
juju > Andy31200
Messages postés
132537
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
3 juillet 2022

2 juin 2015 à 12:36
Merci pour cette réponse
0
Chocolatew
Messages postés
4
Date d'inscription
dimanche 31 mai 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
1 juin 2015

1 juin 2015 à 04:40
Je comprend ta douleur j'ai vecu presque la meme chose que toi j'avais 18ans et je suis tomber enceinte de mn premier amour mais lui un bebe netais pas dan c projet et je me suis fais avorter javais ressenti les meme degout que personne me touche
Puis un beau jour je me suis dit le passer et deriere faut avancer parle avec ton ami il comprendra demande lui de te donner du temp...
Je suis en couple moi aussi et je c comment c quand on a vecu un tel chose mais ai cnfiance en toi et lerest se fera tou seul
Bisous
0
Merci pour ta réponse. Mon ami me laisse tout le temps mais je ne peut arriver a quoi que ce soit. Je me trouve pas normal. La réponse que j'ai pu entendre c'est que ça ira mieux que quand j'aurai trouve le bon ou que un avortement c'est rien que plein le fond. Donc autant dire que les réponses me réconforte pas vraiment. Mon ami m'écoute mais il y a pas de dé blocage rien donc que dois je faire?comment as tu pris confiance en toi? Comment tu as pu faire pour dire que c'est le passé
bisous
0