Je suis au bord de la dèprime

Résolu
Utilisateur anonyme - 14 déc. 2014 à 22:33
 simou200 - 15 déc. 2014 à 16:36
Bonsoir :

cela fait maintenant 09 mois que j'ai arrêter le tabac a priser , au début j'ai rien ressenti les 03 premiers mois j'ai commencer a développer des tics nerveux et violents parfois , j'ai fini par consulter un psychiatre en mois d'aout elle ma prescrit des antidépresseurs , j'avais peur de finir comme un droguè alors j'ai préférer de ne pas les prendre et de ne plus revoir cette psy , mais ces tics me bouffent la vie après 09 mois comme mème je souffre je souffre ... de plus en plus je bois du cafè noire tout les jours ( une tasse par jour ) rien que pour surpasser la douleur sa m'aide un peux , dois je consulter un neurologue ?? mais sinon je ne sais plus quoi faire ..


ps : je suis un homme 25 ans en chomage et je ne pratique aucune activité physique

A voir également:

1 réponse

begonie
Messages postés
78410
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
22 juin 2022
9 791
14 déc. 2014 à 22:38
Bonjour.

Plutôt revoir ton médecin-psychiatre d'abord et discuter de tes difficultés depuis l'arrêt des médicaments.
Reprendre les discussions avec lui et voir aussi comment te trouver une activité physique, indispensable durant les sevrages des substances.

0
Utilisateur anonyme
14 déc. 2014 à 22:40
merci pour la réponse , la psy ne pas beaucoup aider
0
Utilisateur anonyme
14 déc. 2014 à 22:40
je lui et exposè mon problème , tout de suite elle ma prescrit de la paroxetine et du lysanxia
0
begonie
Messages postés
78410
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
22 juin 2022
9 791
14 déc. 2014 à 23:00
C'est que tu as besoin d'un soutien médicamenteux pour ces problèmes de tics et aussi pour un degré d'anxiété et de déprime que tu exprimes et qui accompagnent souvent des sevrages de produits, y compris le tabac.

Retourne la voir et discute de ton problème de tics et aussi de cette déprime.
Il faut accepter qu'un traitement médicamenteux peut s'avérer nécessaire durant un certain temps.
0
Utilisateur anonyme
14 déc. 2014 à 23:19
par contre je ne lui et pas parler du sevrage tabagique
0
begonie
Messages postés
78410
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
22 juin 2022
9 791
14 déc. 2014 à 23:25
Et bien voilà ... aborde ce problème aussi et n'hésite pas non plus d'exprimer l'idée de l'éventualité d'une consultation auprès d'un neurologue, en posant la question.
Tu verras bien ce qu'elle en pense.
0