Comment en finir en douceur?

Valerie - 20 oct. 2014 à 16:07
begonie Messages postés 80312 Date d'inscription mardi 13 avril 2010 Statut Modérateur Dernière intervention 28 novembre 2022 - 20 oct. 2014 à 17:38
Bonjour,

Je suis constamment malheureux, triste, besoin de pleurer, plus rien ne m'intéresse sur cette planète pourrie, vouée à disparaître.
Pourtant, j'ai tout pour être heureux: une compagne honnête, fidèle de 20 ans ma cadette, je touche une bonne retraite, ma maison est payée... Et pourtant, je m'effondre en larmes sans apparente raison, j'ai de la peine pour tout ce qui m'entoure et souffre réellement et je me dis sans cesse :" à quoi bon tout ça, c'est quand même pour pourrir un jour. " Je n'arrête pas de penser au suicide comme si quelqu'un me martelait cette idée dans le crâne sans arrêt.

Je veux bien mettre fin à mes jours, je n'ai pas peur de la colère divine puisque je ne crois en aucun dieux. J'hésite à le faire car je ne veux en aucune manière faire du tort autour de moi. Pourtant, ce que j'ai imploré ce dieu en qui je ne crois pas pour qu'il me reprenne, pour qu'il me file un cancer ou l'autre... Il y en a tant qui ont la chance de l'avoir et moi qui le veut, nada !!

Je ne veux plus être complice de ce que font mes semblables.

Que deviendront mon chat et mon chien ?
Ma femme est jeune 34, elle retrouvera facilement quelqu'un.
Ce que les gens diront, je m'en tappe de toute façon, 3/5 jours plus tard plus personne n'en parlera.

Ve n'est pas ma disparition qui mettra la pérennité d l'espèce à mal.

Enfin voilà, je pensais que le fait de l'écrire me ferait du bien, et bien, non même pas. j'en ai tellement mare .

Quand je pense aux ambulances qui tracent en faisant un boucan d'enfer pour tenter de faire vivre une vieille branche encore quelques mois, je pense:" mais arrêtez ce chahut, laissez-là crever, bordel" d'accord vous n'aurez pas votre cota d'adrénaline quotidienne mais qu est-ce qu'on s'en tape....

Ah si je tenais le con qui m'a mis au monde...

2 réponses

begonie Messages postés 80312 Date d'inscription mardi 13 avril 2010 Statut Modérateur Dernière intervention 28 novembre 2022 9 747
Modifié par begonie le 20/10/2014 à 16:18
Bonjour.

Ce que tu décris fait fort penser à une déprime importante. Tu n'as que 54 ans.
Toujours professionnellement actif, malgré la retraite ?

Est-ce que tu as eu l'occasion de discuter de cet état de pensées sombres avec un professionnel de la santé ? Je pense en premier à ton médecin personnel et autant que possible à un psy qui est spécialisé dans le domaine des troubles de l'humeur.

Vivre en ayant tout pour être heureux et pourtant vivre le contraire est assez caractéristique d'une déprime. La dépression se soigne.

Bonne journée, bonne soirée ou bonne nuit !
begonie
1
Je crois, Beggonie, que ce qui pourrait me redynamiser, ce serait faire une merveilleuse, rencontre. Tomber follement amoureux. Enfin avoir un peu d'amour, moi qui ai eu des compagnes, jamais de passion amoureuse et surtout, moi qui n'ai jamais eu de mère.
A 4 ans , suite au décès de ma mère, j'ai été mis en pension pour n'en sortir qu'à 16 ans pour entrer à l'armée ( école militaire )
Arm&e où j'ai fait toute ma carrière, allant de Corée, en Afghanistan sans oublier l'afrique où j'ai vu et participé à tant de choses qu'il m'est rare de passer une nuit sans cauchemar.
Une belle histoire d'amour, un conte de fée, à mon âge, avec la tronche que je me paie encore, franchement mieux vaut oublier.
Merci quand même

PS: t'y crois toi à un dieu qui aurait créer une terre où pour vivre il faut bouffer les autres ??
0
begonie Messages postés 80312 Date d'inscription mardi 13 avril 2010 Statut Modérateur Dernière intervention 28 novembre 2022 9 747
Modifié par begonie le 20/10/2014 à 17:39
Ce que je sais c'est que la Belgique était reconnue comme un terrain par excellence pour l'accompagnement des personnes en dépression.
Ton histoire de vie, assez impressionnante en événements probablement traumatisantes, démontre aussi qu'il y a " peut-être " une certaine fatigue importante qui t'accompagne. Ce qui fait partie aussi de ces déprimes.
Je t'encourage vivement de demander à ton médecin habituel qu'il t'oriente vers un vrai psychothérapeute (psychologue reconnu(e) ou psychiatre) pour parler, en toute confidentialité, de ton histoire de vie et de ton état actuel de déprime.
0
euffy Messages postés 250 Date d'inscription mercredi 19 mars 2014 Statut Membre Dernière intervention 22 novembre 2022 2
20 oct. 2014 à 16:23
je comprend qu'on soit desesperé au point de penser au suicide mais il faut aussi se reprendre. moi meme je suis souvent triste , j'ai eu une vie pas tres facile mais il faut se dire qu'il y a des gens qu'on aime et qui nous aime aussi. mes grand parent sont mort quand j'avais 5 ans et je n'est jamais connue les parend de mon pere et des fois je suis triste de ne pas avoir pus les connaitre mieux. il ne faut pas se dire qu'on ne manquera a personne car il y a toujours des gens qui vons nous pleurer. vous trouvez que votre vie n'a pas de sens et bien donner lui un sens , quelque chose que vous aimerais faire (un reve ,une ambition..) aider les gens ,de l'humanitaire, requeillir des animeaux abandonnee..... enfin quelque chose qui vous tiens a coeur. il y a des tas de gens qui sont malade et qui vont en mourir , eu ce qu'il veulent c'est vivre alors pour eux ne ditent pas que vous souhaiter avoir une maladie mortel s'il vous plait , vous avez la chance de vivre et d'etre heureux alors s'il vous plait essayer meme si sa n'a pas l'aire facile. mais la mort n'est pas une si bonne solution, pas pour moi en tout cas.
0