J'en ai marre de tout, absolument tout.

Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
mardi 10 juin 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
10 juin 2014
-
Messages postés
74071
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
10 septembre 2021
-
Bonjour à tous. Je voudrais vous parler de quelque chose qui me tracasse depuis un moment; je pense de plus en plus à me suicider. Je n'ai que 13 ans. Allez-y, je vous vois déjà venir avec vos "olol une gamine qui veut mourir pck elle a pas eu de 3ds a Noël XDDDDD". Eh bien figurez-vous que ce n'est pas du tout ça. Je ne supporte plus du tout ma vie, simplement. Ça serait tellement plus simple de mettre fin à tout en l'espace d'une seconde, même si c'est lâche. Lâche de fuir devant la réalité et de faire son égoïste en faisant souffrir les autres parce-que "je vais leur manquer", parce-que "je me rends pas compte que mon absence va provoquer un vide dans le coeur de mes proches, dans le coeur de ceux que j'aime." Le problème, c'est que je n'ai pas de gens que j'aime. Pas même mes propres parents, pas même m'a propre famille. Je ne les aime pas et c'est sûrement réciproque parce-que je ne suis qu'une incapable détestable qui ne mérite pas de vivre. Quelques rares personnes se disent être mes amis mais je ne les ai jamais considérés comme tels. Enfin je ne sais pas trop comment les considérer parce-que je ne sais pas ce qu'est un ami. Il me semble en avoir jamais eu. Je pense sincèrement que je ne manquerai a personne, que personne sera triste en remarquant mon absence ou autres parce-que personne ne tient à moi de toute manière. Je pleure presque tous les soirs dans mon lit, en silence,et il y a une petite voix en moi qui pèse le pour et le contre du suicide, en quelque sorte. Au début, je trouvais ça absurde. Pourquoi gâcher sa vie pour 'ca'? Je me rassurais en me disant qu'il y avait forcément pire que moi niveau problèmes, mais ça, c'était au début. Plus le temps passe et plus la liste des "pour" se remplissait. Doucement mais sûrement.

Au cas ou vous ne l'auriez pas remarqué, ce message est un appel à l'aide. J'aimerai que quelques personnes essaient d'augmenter le nombre de "contre" dans ma liste. Merci énormément d'avoir consacré quelques minutes de votre temps à lire ce message.

2 réponses

Messages postés
11
Date d'inscription
mardi 10 juin 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
10 juin 2014

Bonjour Neai,
j'ai bien compris ton message et ce que tu ressens, ce que tu vis en ce moment n'est pas anodin. Il m'est arrivé la même chose au même âge. Tu as besoin d'aide, tu as besoin de parler et d'être écouter. Il y a le CMP (centre médio-psychologique) qui est gratuit. Tu entres dans l'adolescence qui n'est pas une période facile. Il faut absolument que tu te prennes en main en commençant une psychothérapie. Il ne faut pas faire de bétîses, pense à toi, prends soin de toi et ne garde pas ce mal de vivre en toi. Ne t'inquiétes pas, tu vas t'en sortir. Courage.
Messages postés
74071
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
10 septembre 2021
8 619
Bonjour.

" Au cas ou vous ne l'auriez pas remarqué, ce message est un appel à l'aide. "

On peut le deviner en tout cas. Ce qui est un peu étonnant dans ton texte c'est cette façon de penser à la place des autres et une petite tendance à la généralisation, ce qui n'est pas très aidant pour se sentir en assez bonne santé.
Il y a peut-être un problème à ce niveau.

Il se peut que tes idées assez négatives de ce que peuvent penser les autres ont un lien avec une déprime qui s'exprime alors, entre autres, par tes larmes, tous les soirs.

Il ressort en tout cas un besoin d'être écouté et entendu mais pas par n'importe qui. C'est donc auprès d'un pédopsychiatre (psychiatre pour enfants et adolescents) qu'il faudra pouvoir t'orienter.

Exprime ta douleur morale à tes parents et demande qu'ils prennent contact avec ton pédiatre ou ton médecin habituel dans le but de trouver une orientation vers ce professionnel et de réaliser de cette façon un travail personnel en lien avec
" qui tu es, ce que tu es, ce que tu veux, ce que tu ne veux pas et surtout de quoi tu as besoin pour aller mieux.


Bonne journée, bonne soirée ou bonne nuit !
begonie