Homosexualité presque certaine et ça me détruit.

Signaler
-
Messages postés
75594
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
5 décembre 2021
-
Bonjour,

J'ai 14 ans. Au primaire je regardais parfois des hommes que je trouvais beau, mais après ça passait, j'oubliais et je continuais ma vie.

Maintenant depuis la 6ème je me rends compte que j'ai vraiment des attirances pour les hommes, et depuis la 4ème, je sens que ça s'est vraiment intensifié.
Dans ma tête j'aimerais aimer un homme, construire une vie, pouvoir poser ma tête sur son épaule en rentrant à la maison le soir...
Il m'est déjà arrivé de regarder des films X gays, et ça m'attire vraiment. (J'ai très bien conscience que ce n'est pas la vraie vie)
Quand je regarde des films et que je trouve un acteur super beau, je vais regarder des photos de lui sur Internet après et je les regarde le soir avant de me coucher.

Hier, j'étais en sortie pour 2 jours, et en allant manger au restaurant, j'étais pas loin de me liquéfier en voyant le serveur. Quand je le voyait mon coeur battait fort, le stress montait. Quand il faisait son travail je le regardait tout en mangeant. Il s'est aperçu que je le regardait. En passant quelquefois, il me regardait longuement, je le soupçonne peut-être d'être gay dans la façon dont il me regardait. Le lendemain matin à l'hôtel, il est entré pendant que je prenais mon petit-déjeuner, je ne sais pas pourquoi mais j'avais ce pressentiment la veille qu'il était présent dans l'hôtel, et il s'avère que j'avais vu juste.

Une fois dans ma ville, un gay (je le sais, sa façon de s'habiller et sa dégaine) était là et quand je suis passé en voiture (pour qu'on se gare) il m'a regardé avec un regard puissant et profond, ça m'a déstabilisé. Une autre fois quand j'ai pris le train tout seul, un gay était pas loin , je le regardais parce que je le trouvais plus que beau. Puis il s'est rendu compte que je le regardais alors lui aussi quelquefois il me regardait avec ce même regard profond, mystérieux...

Toutes ces "rencontres" me bouleversaient mais en même temps je le désirais,et la dernière en date m'a complètement détruit le moral. A chaque fois j'essaie de me contrôler pour paraître le plus neutre possible.

En 6ème, je me souviens m'être dit que je mettrais ça de côté au moins jusqu'à mes 18 ans, pour me sentir d'assumer entièrement, mais c'est trop dur. Quand je vois des mecs qui me plaisent physiquement, je rends compte que les regarde avec une certaine admiration.
C'est même des désirs sexuels que j'éprouve envers eux quand j'en vois.

Quand je regarde un film où il y'a de l'amour entre une fille et un garçon, je me sens envieux et un peu jaloux parce que j'aimerais vivre une expérience amoureuse.

Personne ne sait rien, j'aimerais assumer entièrement mon homosexualité, mais si mes amis le savent, ça va se répéter de partout et je risque d'en perdre beaucoup alors que je viens juste de renouer des liens avec une grosse partie de ma classe, je ne saurais plus quoi faire, je risque aussi du harcèlement, des moqueries. Si je le dis à ma mère, je ne sais pas trop comment elle va réagir, mais je sais que ce sera négatif, tristesse ou colère. Mon père, il le comprendra peut-être, mais le connaissant, il ne sera pas de bon conseil et je ne me sens vraiment pas de lui dire. Un/e psychologue? J'ai en ai déjà vu plusieurs pour des problèmes à l'école, ma mère, mais à chaque fois je garde ça pour moi, aussi parce qu'il/elle risque de le répéter à ma mère.

Pour vous dire, avec tous mes problèmes à l'école, les engueulades avec ma mère et ça... Là je me sens complètement détruit, épuisé mentalement et j'ai vraiment réfléchi à partir de ce monde, parce que je ne veux plus souffrir.
Je suis précoce surdoué, et je pense que ça fait que je pense différemment des autres personnes.

Ca me fait pas mal de bien de pouvoir m'exprimer en vous écrivant.

Je souhaite recevoir les commentaires de personnes gays, de ceux qui ont déjà vécu la même chose que moi ou de toute autre personne pouvant me répondre réellement. Les "tu dois pouvoir assumer ton homosexualité" ou "vie ta vie" ou encore "Laisse faire le temps, tu n'as que 14 ans" ne m'intéressent pas.

En vous remerciant de vos réponses,

mdv3075

8 réponses

Messages postés
102027
Date d'inscription
mercredi 7 octobre 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 juin 2021
19 126
Bonjour

Rien ne te dis que les personnes que tu qualifie de gay le sont en réalité.

Les hommes efféminé ne sont pas tous gay.
Leur façon de s'habiller ou de marcher ne font pas de eux des personnes automatiquement gay non plus .

Je connais des hommes très efféminé qui sont hétéro à 300 %.
Et des homosexuels qui n'ont rien d'efféminé je t'assure :)

Bonjour,

Tu as raison, j'ai un ami de ma classe qui fait vraiment penser et qui ne l'est pas.
Il n'empêche que je le ressentais, je ne peux pas l'expliquer.

En attendant, tu ne réponds pas au sujet et ne m'aides pas.

Bonne journée.

mdv3075
Messages postés
5870
Date d'inscription
lundi 1 octobre 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
14 novembre 2021
140
bonjour

et c'est quoi au juste, ta question?
Utilisateur anonyme
Je ne l'ai pas posé mais elle semble claire. Je veux qu'on m'aide.
bonjour, Essayez de ne plus regarder les garçons, mais les filles pour voir ce que ça donne...

Donc faites le test pendant quelques temps, et ne regardez plus des films gays, mais des films avec des hétéros, là aussi au moins pour voir quel effet ça fait et pour pouvoir comparer.

Attendez assez longtemps pour faire votre choix. Il ne faut pas que vous vous classiez trop tôt dans une catégorie. Essayez de vous projeter quinze ou vingt ans plus tard.

Il est vrai que les esprits évoluent, mais il se peut qu'en milieu scolaire il soit préférable d'être assez neutre.

Si vous êtes doué en classe, pensez à votre avenir pour essayer d'avoir une bonne situation. Pensez que vous avez de la chance par rapport à ceux qui ont du mal avec les différentes matières scolaires. Concentrez vous un peu sur vous aussi.

Bonjour,

Je ne regarde plus de films depuis longtemps. Dans ma classe il y a juste une fille qui pourrait me plaire, mais les garçons c'est vraiment trop fort.

Je pense être plus heureux dans mon coeur si je m'en trouvais un, peu importe que les autres le sachent...
Je pense aussi qu'il me faut une certaine sécurité et appui, car au primaire, je vivais avec ma mère et ma soeur, qui ne m'ont pas appris à vraiment me défendre. A l'école, on se moquait beaucoup de moi parce que j'étais petit, et même en 6ème ça été dur de s'intégrer.
Après, je ne vois pas ce qui pourrait faire que je suis attiré vers un homme...

Comme vous me dites, je vais essayer d'oublier les garçons, mais c'est ce que je m'étais dit pendant là 6ème et 5ème un peu. C'est plus fort que moi et le fait que je cache ça et pourquoi pas au moins tester d'être avec un garçon? Ben j'en ai marre, ça me fatigue. Ca fait plusieurs années que ça me travaille.

C'est pourquoi je réfléchis à mettre fin à ses souffrances en partant de ce monde.
Peut-être que s'il y a un après, ce ne sera pas plus heureux, mais au moins je mettrais un terme à ces souffrances là.

En ce moment je suis trop triste et trop stressé, je ne veux plus travailler.

Je n'ai plus le goût de rien faire, mes notes sont vraiment en baisse, ma mère s'énerve parce que je ne parle plus beaucoup, je ne mange que la moitié de mon assiette.

Oui, c'est sûr que plus tard j'aimerais avoir une belle maison, un beau métier et vivre dans une ville qui me plaît etc... mais là j'ai plus envie de faire quelque chose.
Ca fait plus d'une semaine que je suis en vacances et je n'ai toujours pas commencé mes devoirs avec un exposé à préparer pour le mardi de la rentrée... J'ai plus envi de rien et le fait qu'il y ait plein de choses à faire ça me donne encore moins envi de les faire.
Messages postés
102027
Date d'inscription
mercredi 7 octobre 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 juin 2021
19 126
De toute façon si tu es homosexuel tu ne deviendras jamais hétérosexuel.
Même si tu arrête de regarder les garçon .

Et si tu essayais de parler avec des professionnel .
Pour te permettre de comprendre ou tu en es .

Il existe la maison des adolescents .https://www.filsantejeunes.com/mda
Essais de voir . Ils peuvent peut être t'aider .
Messages postés
75594
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
5 décembre 2021
9 344
Bonjour.

" Un/e psychologue? J'ai en ai déjà vu plusieurs pour des problèmes à l'école, ma mère, mais à chaque fois je garde ça pour moi, aussi parce qu'il/elle risque de le répéter à ma mère. "

Tu donnes l'impression d'être un peu perturbé et surtout anxieux ce qui te fait chercher là où il n'y a probablement pas de solution constructive te permettant de continuer ton développement normal d'une façon plus satisfaisante, même si l'adolescence est une étape de vie parfois très turbulente et difficile à traverser.

Le problème c'est que tu n'arrives pas à parler de tes émotions et tes frustrations et autres sentiments dont la déprime quand-même.

Ta volonté de garder ce vécu pour toi ne t'aide donc pas.

Ce serait vraiment utile de reprendre contact avec un des psychologues, rapidement, en prenant encore un rendez-vous aujourd'hui tout en expliquant ces problèmes et ton besoin d'aide.
Je t'encourage vivement de te donner vraiment ce moyen de t'exprimer même si c'est difficile.
Le psychologue ne va pas faire un compte-rendu et l'envoyer à ta maman.
Explique lui carrément que tu as des difficultés pour t'exprimer et c'est peut-être même lié au fait que tu n'arrives pas à mettre des mots sur les maux.