Fatigue et trop de fer dans le sang [Fermé]

Messages postés
3
Date d'inscription
vendredi 21 mars 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
22 mars 2014
- - Dernière réponse :  jaqui 333 - 10 nov. 2017 à 21:43
Bonjour à tous,

Depuis quelques années, je souffre d'une fatigue chronique.
En 2006, suite à une crise intense, on me fait plusieurs examens et on me découvre uniquement un dosage en fer trop important et un épisode de cytolyse.

Depuis, on a suivi annuellement mon dosage en fer ... qui évolue de manière constante.
Le fer sérique est toujours fluctuant (mais au dessus des normes), le coefficient de saturation de la transferrine est constamment entre 49% et 67% mais la ferritine est à chaque prise de sang normale.

On m'a fait passer une IRM : pas de fer constaté sur les organes .
J'ai été testé à l'hémochromatose ; et là aussi rien de bien probant : absence de mutation C282Y mais hétérozygotie pour la mutation H63D.
Conclusion : "Dans l'état actuel des connaissance, l'hétérozygotie simple H63D est associée à un risque faible d'hémochromatose héréditaire".

Depuis, on se contente de suivre avec un bilan sanguin annuel mais rien d'autre n'est engagé car rien n'explique ces fluctuations... Mais la fatigue est toujours présente ...
J'aimerais savoir si quelqu'un se retrouve dans cette situation et ce qui a été fait pour y remédier...

Merci d'avance.
Afficher la suite 

6 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
4085
Date d'inscription
samedi 15 novembre 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
20 mars 2018
4080
71
Merci
A noter que l' excès de boissons alcoolisées a un rôle aggravant dans les surcharges en fer.

Dire « Merci » 71

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

journal des femmes avec santé médecine 11360 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Publi-information
merci oui j'ai trop et bois de l"alcool donc stop jaqui de 33
Messages postés
3
Date d'inscription
vendredi 21 mars 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
22 mars 2014
7
Merci
Merci pour toutes ces informations.

J'ai refait un bilan sanguin complet ce matin... généralement tous les paramètres sont bons sauf le fer sérique, et le coefficient de saturation de la transferrine.

En ce qui concerne le don de sang, j'y ai pensé mais je ne me suis pas renseignée plus que ça ... j'ai une autre anomalie génétique je ne sais pas si c'est contre indiqué ou pas. Il faut que je me renseigne mais ça pourrait être la solution effectivement... !!
Publi-information
J'ai l'impression d'avoir ce que vous décrivez, avez-vous trouvé la cause? J'ai vu mon docteur aujourd'hui et elle ne comprend pas les résultats. Je dois faire une échographie. Mais on semble être des cas spéciaux...
Messages postés
4085
Date d'inscription
samedi 15 novembre 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
20 mars 2018
4080
5
Merci
Avez-vous parmi vos ascendants des gens d' origine celte: bretons, gallois, écossais Galiciens d' Espagne?
Quel est votre âge?
Messages postés
4085
Date d'inscription
samedi 15 novembre 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
20 mars 2018
4080
4
Merci
Il pourait s' agir d' une hémochromatose hétérozygote composite.
Voyez le lien suivant:
http://sante-guerir.notrefamille.com/v2/services-sante/article-sante.asp?id_guerir=11220
Messages postés
3
Date d'inscription
vendredi 21 mars 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
22 mars 2014
2
Merci
A priori non ....mais je n'ai pas vraiment de contacts avec la famille du côté de mon père ... J'ai 33 ans.
Messages postés
4085
Date d'inscription
samedi 15 novembre 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
20 mars 2018
4080
1
Merci
Je vous demandais cela pour voir si il y avait des arguments pour une hémochromatose.
A 33 ans, une hémochromatose ne s' accompagne pas encore d' une surcharge en fer des tissus donc l' IRM ne l' exclue pas.
Y a t-il des troubles hormonaux? Ils se voient dans l'hémochromatose et pourraient expliquer la fatigue; je pense surtout à la fonction thyroïdienne (T3, T4 et TSH ultra-sensible) ; à la fonction cortico-surrénale: cortisol; à un diabète plus ou moins latent.

On peut éliminer l' hépatosidérose dysmétabolique car, à l'inverse de vous, il y a une hyperferritinémie et un coefficient de saturation de la transferrine normal.

Si on ne peut pas aller plus loin dans le diagnostic, pourquoi ne pas faire, comme dans l' hémochromatose, des "saignées" périodiques et voir si vos paramètres ne s'améliorent pas? Une solution simple: devenez donneur de sang ( même en cas d' hémochromatose, le sang n' est pas "mauvais").