Besoin d'aide... de points de vue... de... je ne sais pas

Doudoublue59 Messages postés 6 Date d'inscription vendredi 28 février 2014 Statut Membre Dernière intervention 28 décembre 2014 - 28 févr. 2014 à 07:17
Doudoublue59 Messages postés 6 Date d'inscription vendredi 28 février 2014 Statut Membre Dernière intervention 28 décembre 2014 - 28 févr. 2014 à 19:53
Je ne sais plus comment m'en sortir...
J'ai vu la question de deadinside et les réponses qui ont suivi...
Je ne sais plus comment trouver les ressources, la volonté, j'ai l'impression que ça m'épuise...
A voir également:

5 réponses

begonie Messages postés 85638 Date d'inscription mardi 13 avril 2010 Statut Modérateur Dernière intervention 23 avril 2024 9 465
28 févr. 2014 à 08:12
Bonjour.

Qu'est-ce qui se passe pour toi ?
Tu as des problèmes de santé ?
Qu'est-ce qui t'arrive qui te paraît peut-être insurmontable, en tout cas épuisant ?

0
Doudoublue59 Messages postés 6 Date d'inscription vendredi 28 février 2014 Statut Membre Dernière intervention 28 décembre 2014
28 févr. 2014 à 08:15
J'ai subi il y a un harcèlement au bureau il y a quelques années, et j'avais déjà une mauvaise estime de moi, ce qui n'a pas arrangé les choses...
J'ai entamé un traitement AD avec une psychothérapie, ce qui m'a aidée.
La personne qui harcelait est partie mais je suis toujours dans cette boite.
J'ai tenté par deux fois d'arrêter les AD, sans succès. Je les ai repris récemment.
Mais depuis septembre, je n'ai jamais mis en place dans ma vie autant d'actions positives pour moi que je n'avais réussi à le faire ces dernières années, ce qui me fait du bien !!
Pour autant, au boulot, une évolution m'est proposée qui attise la jalousie de ma collègue qui a subi le même harcèlement, qui est là depuis plus longtemps et qui n'en a pas...
Et malgré toutes ces choses positives mises en place, je culpabilise de ce que je suis, je gâche toutes les relations, et j'ai des idées noires en permanence... une envie de disparaitre... que je n'arrive pas à concrétiser tellement je suis 'blonde' car je ne sais pas comment faire...
Je m'en foutrais de partir... Je n'arrive pas à le faire, probablement pour mes proches et parce que j'ai encore peut-être un peu de résistance... je n'en sais rien.
Je ramène tout à moi, je n'arrive plus à écouter les autres, j'ai l'impression que ce que j'ai vécu n'est pas reconnu... Et que ce que je peux ressentir au quotidien, ou les protections que je peux mettre en place sont considérées comme non légitimes...
J'ai des hauts mais très hauts, et des bas, très bas...
Je suis paumée, je n'arrive plus à réfléchir objectivement, je ne vois que le négatif alors que j'ai toujours été contente de ma vie car je n'ai pas vécu de drame et que j'ai eu de la chance ! Et ça me culpabilise encore plus de penser à partir et d'avoir toutes ces idées noires...
Je cherche à sortir de tout ça ! J'ai l'impression de tourner en rond sans trouver la porte qui est à ma portée...
0
begonie Messages postés 85638 Date d'inscription mardi 13 avril 2010 Statut Modérateur Dernière intervention 23 avril 2024 9 465
28 févr. 2014 à 08:25
" au boulot, une évolution m'est proposée qui attise la jalousie de ma collègue qui a subi le même harcèlement, "

Tu veux dire une promotion ? Une amélioration professionnelle ?
0
Doudoublue59 Messages postés 6 Date d'inscription vendredi 28 février 2014 Statut Membre Dernière intervention 28 décembre 2014
28 févr. 2014 à 14:09
Oui, une promotion, un statut différent, et avec un bureau dans lequel je serai au calm pour travailler...
0
begonie Messages postés 85638 Date d'inscription mardi 13 avril 2010 Statut Modérateur Dernière intervention 23 avril 2024 9 465
28 févr. 2014 à 14:27
Alors si tu as obtenu une promotion c'est que les responsables ont constaté et évalué tes compétences à leur juste valeur.

Tu n'as donc pas à te culpabiliser ni tenir compte de qui que ce soit d'autres, ni donner des arguments, ni des comptes.

Accepte tout simplement le fait de cette promotion et investi cette responsabilité le mieux possible.
0
Doudoublue59 Messages postés 6 Date d'inscription vendredi 28 février 2014 Statut Membre Dernière intervention 28 décembre 2014
28 févr. 2014 à 16:23
Merci ! Votre propos me rassure.
C'est ce qu'une autre de mes collègues me dit, et une grande partie de mon entourage aussi. Et c'est ce que je compte faire.
Mais je culpabilise souvent de beaucoup de choses, et je tiens trop compte de l'avis des gens, ou de ce qu'ils pensent. Ça n'est pas évident à changer comme comportement.
Surtout quand l'autre collègue ne comprend pas pourquoi elle, ses compétences ne sont pas reconnues à leur juste valeur et qu'elle n'obtient pas de promotion. Et qu'elle vous en parle régulièrement...
Pour moi, je me disais que le problème devait venir d'elle. Et c'est ce que d'autres m'ont dit aussi, notamment la collègue qui a tenu le même genre de propos que vous.
Mais nos liens étaient plus que professionnels de par les circonstances, et j'ai du mal à accepter que le problème vient peut-être d'elle...
0
begonie Messages postés 85638 Date d'inscription mardi 13 avril 2010 Statut Modérateur Dernière intervention 23 avril 2024 9 465
28 févr. 2014 à 17:33
" Surtout quand l'autre collègue ne comprend pas pourquoi elle, ses compétences ne sont pas reconnues à leur juste valeur et qu'elle n'obtient pas de promotion. Et qu'elle vous en parle régulièrement... "

Il suffit qu'elle demande un rendez-vous et qu'elle demande des explications au bon endroit.

Ce n'est pas ton problème.
Si tu as tendance à te culpabiliser et comme tu le cites tendance à trop compter sur l'avis des autres, c'est que tu manque un peu de confiance en toi.
Les avis des autres sont toujours intéressant à écouter mais les décisions finales devront venir de toi après réflexion qui demande parfois un peu de temps et de distance des événements.
0

Vous n’avez pas trouvé la réponse que vous recherchez ?

Posez votre question
Doudoublue59 Messages postés 6 Date d'inscription vendredi 28 février 2014 Statut Membre Dernière intervention 28 décembre 2014
28 févr. 2014 à 19:53
Votre première phrase me rassure encore !
C'est exactement ce que je lui ai dit à de nombreuses reprises... sans succès.

Pour le "ça n'est pas mon problème", ma psy et mon entourage me disent la même chose que vous...
C'est aussi ce que j'ai du mal à accepter et intégrer... à cause de cette culpabilité (de quoi, je ne sais pas bien en fait).

Mon manque de confiance en moi et d'estime de moi ont tendance à me faire prendre pour argent comptant ce que les autres disent. Et effectivement, m'empêche cette prise de distance des propos et ce temps de réflexion.
Soit je m'emballe, soit je me ferme et je ne fais rien.
Et considère que je dois faire attention aux autres et à leur avis, au lieu d'être un petit "égoïste" pour mon bien-être.
J'y arrive petit à petit mais les rechutes sont là, et le mail de ce matin venait après une crise de mal-être et d'angoisse du à cet apprentissage un peu contre-nature, contre-éducation...
0