Envie de mettre fin à mes jours

LAURE009 Messages postés 42 Date d'inscription vendredi 22 novembre 2013 Statut Membre Dernière intervention 11 janvier 2014 - 22 nov. 2013 à 16:41
LAURE009 Messages postés 42 Date d'inscription vendredi 22 novembre 2013 Statut Membre Dernière intervention 11 janvier 2014 - 11 janv. 2014 à 12:02
Bonjour,

Il m'est très difficile et douloureux de faire cette démarche d'écrire au sujet de moi. Aussi, je ne sais comment mettre des mots sur ma souffrance qui est devenue insupportable au quotidien.
Je suis une femme de 33 ans qui a perdu toute envie...
Depuis quelques semaines déjà j'ai ce très fort désir de mourir afin de ne plus souffrir.
Je n'aurai imaginé me retrouver dans une telle situation.

En effet, il y a plus d'un an j'ai du céder et quitter mon entreprise qui pendant plus de un an a tout mis en oeuvre pour me faire craquer psychologiquement suite à un changement de direction. A cette période, j'étais une battante et me laissais difficilement abattre... Néanmoins après avoir eu gain de cause, je ne m'attendais pas à vivre une véritable descente en enfer. Les cabinets de recrutements vivement intéressés au début par ma candidature, ne me rappelaient pas. Je ne comprenais pas vraiment le pourquoi mais je fus rapidement fixée. Mon ancienne entreprise se permettait de tenir des propos peu élogieux à mon égard. Je ne peux malheureusement rien faire et le pole emploi ainsi que l'Apec ont été incapables de m'apporter des solutions ou même de m'épauler. Aujourd'hui je me sens complètement démunie et désespérément seule face à cette situation. Très prochainement je ne serai plus en mesure de subvenir à mes besoins car mes économies arrivent à termes. J'ai cherché en vain un emploi en intérim mais on me répond que je suis sur qualifiée et sur diplômée.
Je ne veux pas vivre cette enfer de me retrouver sans toit et préfère partir dignement.

Merci de m'avoir lu

34 réponses

Utilisateur anonyme
24 nov. 2013 à 17:32
Bonjour Laure,

Vous n'êtes pas seule. Tout autour de vous, vous avez un voisinage, de la famille, une amie qui vous a aidée ( vu sur votre demande D-F).
Comment se fait-il que vous ne les contactiez pas ? Aujourd'hui c'est dimanche, vos amis, votre famille, sont disponibles pour vous.
Réalimentez-vous, un voisin peut vous préparer un plat. N'hésitez pas à téléphoner, à sonner chez eux. Réagissez car, lorsqu'on est au creux de la vague, on ne peut que remonter.
Je vous encourage vivement à contacter les personnes, aux numéros donnés par begonie. Vous pouvez les appeler dès maintenant.
Utilisateur anonyme
22 nov. 2013 à 17:00
Bonjour, tout problème à une solution Laure, vous êtes une battante c'est vous qui le dites, la vie est faite de joie et de peine, n'abandonner pas la bataille, ne baisser pas les bras, d'autre membres vont certainement essayés de vous aider, vous conseiller, ne perdez pas espoir, accrochez-vous.
LAURE009 Messages postés 42 Date d'inscription vendredi 22 novembre 2013 Statut Membre Dernière intervention 11 janvier 2014
22 nov. 2013 à 20:54
Merci pour votre soutien mais c'est devenu pour moi tellement difficile au quotidien...
0
begonie Messages postés 86330 Date d'inscription mardi 13 avril 2010 Statut Modérateur Dernière intervention 16 juillet 2024 9 360
Modifié par begonie le 22/11/2013 à 21:36
Bonjour Laure.

Concernant ceci : " Mon ancienne entreprise se permettait de tenir des propos peu élogieux à mon égard. "

En dehors du fait que tu es en train de tomber dans une dépression, conséquence liée à ce que tu as vécu comme difficultés professionnelles, est-ce que tu t'es renseigné autour de tes droits ?

Si Non, je te proposes de voir ce problème dans la section voisine de Santé-Médecine. Il s'agit de Droit-Finances.
Tu y trouveras de réponses en lien avec tes soucis professionnels.

Je te cherche le lien en direct......

Voilà : https://droit-finances.commentcamarche.com/forum/s/harc%E8lement+professionnel

Explique ta situation en ouvrant ce lien.

Pour la question de ta santé émotionnelle, nous pouvons sans autres continuer la discussion ici. Mais fait déjà ce pas.



Bonne journée, bonne soirée ou bonne nuit !
begonie
LAURE009 Messages postés 42 Date d'inscription vendredi 22 novembre 2013 Statut Membre Dernière intervention 11 janvier 2014
22 nov. 2013 à 21:54
Bonsoir Begonie,

Merci infiniment de m'avoir lu...Il est vrai que je me sens totalement perdue et seule face à cette situation... Chaque tache du quotidien est devenue une souffrance...Me lever le matin est presque devenu impossible et ne mange presque plus.
Merci pour ton lien mais je me suis déjà rendue à l'inspection du travail et ai rencontré un avocat qui m'a dit qu'il n'y avait rien à faire et que malheureusement il fallait prendre mon mal en patience. Je n'en peux vraiment plus et n'ai plus la force de me battre...C'est trop dur. Quelques amis m'ont aidé au début puis se sont éloignés, ce qui m'a plongé dans une profonde tristesse.
0
begonie Messages postés 86330 Date d'inscription mardi 13 avril 2010 Statut Modérateur Dernière intervention 16 juillet 2024 9 360
22 nov. 2013 à 21:59
" .Il est vrai que je me sens totalement perdue et seule face à cette situation... "

Ouvre quand-même une question sur Droits-Finance.

En dehors de ce qui est à l'origine de ta déprime, est-ce que tu as trouvé un soutien moral et psychologique auprès d'un professionnel spécialisé dans ce domaine ?
Car cela me paraît important actuellement.
0
LAURE009 Messages postés 42 Date d'inscription vendredi 22 novembre 2013 Statut Membre Dernière intervention 11 janvier 2014
22 nov. 2013 à 22:31
J'ai rencontré pour la première fois un psychologue la semaine dernière. Cela ne m'a pas vraiment aidé même si il était à l'écoute...
0
begonie Messages postés 86330 Date d'inscription mardi 13 avril 2010 Statut Modérateur Dernière intervention 16 juillet 2024 9 360
22 nov. 2013 à 22:33
Est-ce que tu as un autre rendez-vous ?
0
begonie Messages postés 86330 Date d'inscription mardi 13 avril 2010 Statut Modérateur Dernière intervention 16 juillet 2024 9 360
22 nov. 2013 à 22:45
Permet-toi de passer une nuit paisible (dans les limites du possible) et demain reprend la réflexion à tête reposée.

A dans quelques heures :)
0
Bonjour Laure,

Comme dit Imagine7, tu es bienvenue ici! On te réponds et on essaie de t'aider, parce qu'on s'attache à toi, et qu'on voudrait tellement t'apporter ne serait-ce qu'un petit sourire, un petit élan pour faire des pas dans ta vie!

Je te relisais et tu parlais de tes parents qui n'ont pas retourné ton appel, de ton amie qui ne sait plus quoi te dire, que tu te retrouve seule...

Imagine, disons un jardinier, c'est son métier, il a fait ça toute sa vie. Un jour, son meilleur ami vient le voir et lui raconte qu'il a des problèmes financiers, il pense perdre son emploi et sa maison etc... et il demande à son ami de l'aider!

Alors son ami jardinier va chercher à tout faire pour lui. Il va l'accueillir et lui donner quelques conseils. Mais il n'est pas "comptable" ni "conseiller financier"... il est jardinier. Il peut lui tendre la main, l'aider moralement et un peu financièrement, mais pour les conseils, il risque de ne pas être capable de bien faire et même, sans le vouloir, mal le conseiller.

Un bijoutier ne pourra pas recevoir l'aide et conseils pour son entreprise de son papa qui lui, a toujours travaillé comme dentiste! :D

Tu vois, malgré tout leur bon vouloir, tu peux penser que les gens autour de toi ne veulent pas t'aider, mais le problème, c'est qu'ils ne sont pas "outillés" pour le faire!!

Ils te donneront de l'écoute, leur présence, leur amitié et amour autant qu'ils peuvent. Mais pour trouver les bons mots, conseils et l'aide dont tu as besoin, ils sont dans l'impasse! Ils ne peuvent pas t'aider comme tu l'attends, et ils doivent en ressentir une grande peine!

Le jardinier, après avoir fait le maximum pour son ami, va probablement dire à son ami de consulter un comptable, ou d'aller voir un bon conseiller financier...

Le papa dentiste dira à son fils qu'il n'a pas les connaissances et compétences pour bien le guider, alors il va chercher avec lui une autre personne qui saura comprendre comment régler les problèmes de son entreprise... un professionnel.

Alors ne soit pas triste et déçue des personnes de ton entourage, si parfois ils ne savent plus comment t'aider. Il faut que tu comprennes que tu en es vraiment rendue à devoir te tourner vers un professionnel de la santé. Parce que tu as besoin de personnes compétentes, "outillées", qui connaissent et comprennent ton problème et qui sauront t'aider et te soigner.

Et pareil pour l'aide, pour le moral, pour le réconfort et de l'accueil, par des personnes qui travaillent dans les Centres exactement pour ça! Ils savent mieux que tes ami(es) et parents comment t'aider, parce qu'ils sont aussi formés et ouverts pour les personnes comme toi qui traversent des moments difficiles.

Je t'en parlais dans mon dernier message. Si tu ne sais pas par où commencer, fais des appels (Imagine7 t'a donné des numéros de téléphone). C'est facile comme premières démarches pour demander de l'aide. Ils te conseilleront de la meilleure façon.

Et tu sais, te voir souffrir autant, c'est difficile pour tes proches. Qu'ils ne puissent avoir la force de t'écouter parfois, c'est normal, ils souffrent avec toi et se sentent démunis. Il t'aiment toujours, ils ne savent plus quoi faire...


Tu as une maladie, tu ne dois pas avoir peur de te faire soigner, te faire aider! N'aie pas peur! Fais ce que tu dois faire, vas où tu recevras de bons soins!

Les médecins sont là pour soigner, pas pour faire du mal! :)

Lâche prise et vas en Centre hospitalier. Te reposer, et garde espoir, un jour tu en sortiras!

Essaie! Fais-le! Vas-y! Qu'as-tu à perdre à essayer?

Je sais que tu souffres. Il est temps que tu acceptes de te faire aider.

On est là pour toi. Mais on est pas assez "outillés" pour te conseiller plus. On reste là pour toi, en espérant que tu prennes la bonne décision.

Bises

Vous n’avez pas trouvé la réponse que vous recherchez ?

Posez votre question
decapod Messages postés 129 Date d'inscription dimanche 6 octobre 2013 Statut Membre Dernière intervention 20 juillet 2014 60
22 déc. 2013 à 12:47
Oui Laure, écoute ces conseils, si j'avais été sur Paris,.....j'aurais fait plus.
Ai confiance, nous voulons tous que tu ailles mieux, tu es jeune, ton avenir t'appartient...
Utilisateur anonyme
22 déc. 2013 à 14:19
Laure,

Composez le 15, vous y arrivez et expliquez au médecin régulateur votre souffrance et dans quel état vous êtes. Acceptez l'hospitalisation, vous y serez en sécurité, entourée de professionnels respectueux.
Annoncez-nous la bonne nouvelle de ce coup de fil.
Je vous enveloppe dans mes bras, je vous réchauffe, je vous transmets beaucoup d'amour et une grande tendresse.
decapod Messages postés 129 Date d'inscription dimanche 6 octobre 2013 Statut Membre Dernière intervention 20 juillet 2014 60
24 nov. 2013 à 11:52
Bonjour,
Il n' y a donc personne pour vous soutenir, des amis,de la famille,...un homme ??
LAURE009 Messages postés 42 Date d'inscription vendredi 22 novembre 2013 Statut Membre Dernière intervention 11 janvier 2014
24 nov. 2013 à 14:14
Je suis malheureusement seule et mes amis sont tous tres occupes par leur vie quotidienne.
0
begonie Messages postés 86330 Date d'inscription mardi 13 avril 2010 Statut Modérateur Dernière intervention 16 juillet 2024 9 360
24 nov. 2013 à 20:52
Hello Laure.

Voilà que le weekend est presque terminé.

Est-ce que tu as pu atteindre un de ces numéros d'appel ?
0
LAURE009 Messages postés 42 Date d'inscription vendredi 22 novembre 2013 Statut Membre Dernière intervention 11 janvier 2014
24 nov. 2013 à 22:46
Bonsoir Begonie. Je n'ai malheureusement pas eu la force d'appeler. Je suis a bout de force. Je sais que je vais tres mal mais tout me semble impossible a surmonter.
0
LAURE009 Messages postés 42 Date d'inscription vendredi 22 novembre 2013 Statut Membre Dernière intervention 11 janvier 2014
24 nov. 2013 à 23:12
Merci Begonie . Ton soutien m'est précieux. Je viens de manger une pomme et j'ai eu beaucoup de mal.
0
begonie Messages postés 86330 Date d'inscription mardi 13 avril 2010 Statut Modérateur Dernière intervention 16 juillet 2024 9 360
25 nov. 2013 à 06:55
Hello...

Tu as eu du mal à manger ?
Est-ce que cela veut dire que tu ne mangeais plus depuis un bon moment ?

Prend donc contact ce matin avec un CMP ( Centre Médico Psychologique ) proche de ton domicile. Tu y trouveras des professionnels qui répondront à tes besoins aussi bien psychologiques, sociaux que physiques.
Tu habites à Paris même ou aux alentours ?
0
decapod Messages postés 129 Date d'inscription dimanche 6 octobre 2013 Statut Membre Dernière intervention 20 juillet 2014 60
25 nov. 2013 à 22:02
Bonsoir,
Il faut à tout prix contacter une amie, une de celles qui est tres occupée , elle vous en voudra si vous ne le faite pas.
Il faut des fois laisser sa fierté de côté, elle vous redonnera des forces....pensez à de belles choses, ultra positives...ce n'est qu'un tres tres mauvais cap....
LAURE009 Messages postés 42 Date d'inscription vendredi 22 novembre 2013 Statut Membre Dernière intervention 11 janvier 2014
26 nov. 2013 à 00:18
J'espère vraiment que vous dites vrai et que je pourrai m'en sortir... C'est si difficile d'être seule avec sa souffrance.
0
decapod Messages postés 129 Date d'inscription dimanche 6 octobre 2013 Statut Membre Dernière intervention 20 juillet 2014 60
26 nov. 2013 à 07:11
Non, vous n'êtes pas seule, mais avec le net on n'est loin, notre capacité de soutien est limité , pour ma part je suis en Suisse.
0
Utilisateur anonyme
26 nov. 2013 à 09:18
Bonjour Laure, ce matin il faut manger même en petite quantité, vous êtes en état de faiblesse, forcez vous à manger plusieurs fois dans la journée, maintenant vous n'êtes pas seul puisque déjà vous correspondez avec nous, mais il va falloir franchir une nouvelle étape et parler avec votre amie et ne nous dite pas qu'elle est très occupé appeler là, il faut aller au delà de votre souffrance, vous êtes une battante, allez Laure courage.
LAURE009 Messages postés 42 Date d'inscription vendredi 22 novembre 2013 Statut Membre Dernière intervention 11 janvier 2014
26 nov. 2013 à 11:06
Ce matin, je me sens vidée et rien ne veut passer. Je n'ai pas réussi a dormir et ne sens plus mon corps. Personne ne se souci de moi et cela me fait terriblement mal. La vie est injuste et je ne désire plus vivre ainsi. Je me sens dépassée par ce qui m'arrive et me laisse mourir. Personne ne s'en rendra compte car a Paris personne ne se souci de son voisin. Je me sens comme emportée dans une spirale ... Je n'ai plus rien a quoi me raccrocher...
0
LAURE009 Messages postés 42 Date d'inscription vendredi 22 novembre 2013 Statut Membre Dernière intervention 11 janvier 2014
26 nov. 2013 à 10:55
Ce matin rien ne veut passer. Je n'ai pas réussi a m'endormir. J'ai essaye d'app une amie mais elle ne répond pas. A Paris personne ne s'inquiète pour vous. Chacun ne pense qu'à soi. Je n'arrive pas a quitter mon lit .J'ai l'impression que mon corps ne m'appartient plus.
begonie Messages postés 86330 Date d'inscription mardi 13 avril 2010 Statut Modérateur Dernière intervention 16 juillet 2024 9 360
26 nov. 2013 à 11:25
Rebonjour
Prépare-toi pour aller à ton rendez-vous à 16 heures.
Et tu dis à ton psy exactement tout ce que tu as cité ici.
Si besoin prend un taxi.
0
LAURE009 Messages postés 42 Date d'inscription vendredi 22 novembre 2013 Statut Membre Dernière intervention 11 janvier 2014
26 nov. 2013 à 11:38
Je ne sais si je suis capable d'y arriver.Je ne sais plus quoi faire.
0
begonie Messages postés 86330 Date d'inscription mardi 13 avril 2010 Statut Modérateur Dernière intervention 16 juillet 2024 9 360
26 nov. 2013 à 11:44
Téléphone déjà maintenant à ton psy et tu verras ce qu'il te proposera.
0
Utilisateur anonyme
26 nov. 2013 à 14:49
Bonjour Laure,

Vous êtes tout à fait capable de respecter ce rendez-vous chez votre psy, en plus il n'est pas loin. Voyez-vous, il sera LA personne qui enfin pourra vous écouter. Ecouter votre souffrance et votre mal-être. Il pourra vous apporter son aide professionnelle.
Partagez avec lui ces moments précieux.
Pensez à renouveler votre appel à votre amie, en laissant un message. Faites pareil pour 2 ou 3 autres personnes, toujours en laissant votre message. J'apprécie votre effort, continuez !
Contactez la personne de votre famille avec laquelle vous partagez le plus de souvenirs, de joie et de moments heureux.
Enfin, mangez du riz ou des pâtes, ce sont des aliments doux. Ils seront bénéfiques pour votre corps et vous apporteront de la chaleur.
Nous vous apportons ici tout notre soutien pour votre après-midi.
Laure, se battre et sourire, ...Quand on veut, on peut !
0
LAURE009 Messages postés 42 Date d'inscription vendredi 22 novembre 2013 Statut Membre Dernière intervention 11 janvier 2014
26 nov. 2013 à 15:38
Je suis en train de m'y rendre et c'est très dur. Je voudrais tellement retrouver mon sourire d'autre fois. Je sais qu il ne faut pas vivre dans le passe mais je ne demande rien de plus que du travail. J'ai besoin de me sentir utile.
0
decapod Messages postés 129 Date d'inscription dimanche 6 octobre 2013 Statut Membre Dernière intervention 20 juillet 2014 60
26 nov. 2013 à 21:20
Bonsoir,
Prenez très soin de vous, faites vous des petits plaisirs, un livre peut etre. Vous êtes intelligente et vous finirez pour vous en sortir.
Si vous regardez le fonds, le fonds vous regarde, ...alors portez plutôt votre regards vers le haut, vers la vie et la lumière.
Aidez moi. Ce matin je ne vais pas bien du tout. J'ai tout prépare et laisse une lettre. J'ai peur, très peur.
0
Utilisateur anonyme
27 nov. 2013 à 09:19
Bonjour, on est toujours là, alors aujourd'hui on s'alimente, n'oublier pas d'essayer aussi de contacter votre amie, ce n'est pas J'espère tenir le coup. ma je vais tenir le coup !
lilocorsaire Messages postés 215 Date d'inscription lundi 16 novembre 2009 Statut Membre Dernière intervention 25 septembre 2019 3
28 nov. 2013 à 16:59
bonjour,
allez voir une association d'aide aux victimes , c'est gratuit et confidentiel!
ils pourront vous aider aussi psychologiquement, vous aurez à faire à des juriste qui pourront bien vous aiguiller!
bon courage, aller, tant qu'il y a de l'espoir, il y a de la vie!
begonie Messages postés 86330 Date d'inscription mardi 13 avril 2010 Statut Modérateur Dernière intervention 16 juillet 2024 9 360
2 déc. 2013 à 06:44
Re-bonjour à Laure.

Comment est-ce que tu as passé ce weekend et cette nuit ?

Ton prochain rendez-vous chez ton psy c'est quand ?

Passe une bonne journée.
je n'ai pas réussi a quitter mon lit. Les idées noires et l'envie de partir sont bien présentes. J'ai appelé une amie qui n'a pas pu se déplacer... Je veux me laisser mourir. Je ne cesse de pleurer et ma vie n'a plus aucun sens. je suis desolee de vous livrer ma vie mais j'ai besoin d'écrire pour dire comment je me sens. Je regrette tellement d'en être arrivee la mais lorsque l'espoir vous quitte et que la tristesse et la solitude vous pèsent, je ne vois ce que la vie peut m'apporte de bon. Cela fait plus de un an que je recherche un emploi mais c'est toujours la même chose: trop d'expérience et sûr qualifiée...Dans quelques mois je me retrouverai sans rien et perdrai mon appartement. Alors a quoi bon vouloir vivre... Les assistantes sociales ne peuvent rien faire: elles m'ont dit que je n'était pas un cas désespéré.Je n'ai le droit a rien sauf au droit de mourir seule.
0
begonie Messages postés 86330 Date d'inscription mardi 13 avril 2010 Statut Modérateur Dernière intervention 16 juillet 2024 9 360
2 déc. 2013 à 12:53
Pour ton problème de travail, tu n'as pas vraiment répondu ici sur l'autre section du site " Droits/Finances où tu as reçu des réponses.
Tu peux continuer à poser des questions précises.
Dans ce temps de crises, il est vrai que tu pourrais trouver de l'aide pour solliciter un poste de travail en diminuant ses exigences. Cela se passe avec beaucoup de cadres actuellement.

Voilà, pour rappel le lien :
https://droit-finances.commentcamarche.com/forum/affich-6260317-harcelement-au-travail

Pour ton état de santé, téléphone à ton psy pour demander de le voir plus tôt.
C'est aussi un moyen pour agir positivement en cas de " crise " liée à ton état d'anxiété.
0
Merci Begonie d'être présente même a distance. C'est tellement difficile pour moi de dire que je ne vais pas bien et que je souffre. Pour ma recherche d'emploi, j'ai déjà frappé a toutes les portes et ai discuté avec avocats et juristes mais ils m'ont dit qu il n'y avait rien a faire et qu'il fallait patienter... C'est pour cela que je me sens désespérée... J'ai épuisé toutes mes forces et n'ai personne sur qui me reposer.
0
Utilisateur anonyme
2 déc. 2013 à 14:30
Bonjour Laure,
Lors de votre très prochain RV chez le psy, évoquez votre problème d'emploi et de finances. Parlez-lui de votre désir d'être utile.
Entre-temps, voyez sur le net, certaines possibilités d'emplois déposées en ligne il y a 2-4 jours, sur Paris.
0
Mon psychologue est déjà au courant de ma situation. Il ne savait pas trop quoi me dire... Il sait que c'est la raison pour laquelle je le consulte.Simplement je ne sais plus a quelle porte frapper. Je me sens abandonnée et seule face a cette situation. On ne cesse de me dire que je finirai par trouver mais ce n'est pas le cas et j'ai désirais un trou sur mon cv qui effraie.
0
lucas01 Messages postés 1835 Date d'inscription samedi 31 janvier 2009 Statut Membre Dernière intervention 15 octobre 2014 102
2 déc. 2013 à 19:37
Bonjour,

Du travail ? Il y en a !

Mais ce qui est bien dans cette magnifique République que l'on appel la France, c'est que pour tondre la pelouse il faut un bac + 10 en paysagiste. Pourtant, en regardant mon jardin, je ne pense pas être si dépourvu de connaissances en passage de tondeuse. (J'ai cherché à tondre la pelouse cet été, en intérim. On a refusé d'ouvrir un dossier sous prétexte que les agences ne trouvaient plus de travail pour leur intérimaires. Egalement, je ne correspondais pas aux profils).

Je comprend ta déception, mais il ne faut pas s'arrêter là et il faut te battre à continuer à chercher du travail. Tu es malheureusement seule face à tes problèmes qui ne sont pas de tout repos, et c'est en surmontant cette étape primordiale que tu seras plus forte par la suite.

Un ami, qui ne travail que en intérim met parfois des mois à ne pas travailler (contre sa volonté).

Je te souhaites une bonne continuation,
Ne te laisse pas abattre

Hier soir, j'ai tente de passer a l'acte, j'étais a deux doigts de le faire ... C'était si fort...
Je n'avais plus peur de rien...
begonie Messages postés 86330 Date d'inscription mardi 13 avril 2010 Statut Modérateur Dernière intervention 16 juillet 2024 9 360
4 déc. 2013 à 11:01
Re-bonjour LAURE

C'est quand ton prochain rendez-vous ?
0
Je l'ai vu hier mais rapidement. Je lui ai expliqué ma s'ouffrance et mon désir de mourir. Il a compris et m'a demande de me debarasser de mes médicaments mais je n'y arrive pas... J'étais prête a partir et n'avais plus peur... Il m'a rassuré et m'a dit de faire un break en prenant des vacances mais je n'en ai pas envie. Je ne sais pas combien de temps je pourrai tenir ainsi car je n'ai plus de force. Cela me fait du bien de parler de ma souffrance mais lorsque je me retrouve seule a la maison, c'est horrible car je n'ai personne a qui parler et sur qui me reposer...
0
Utilisateur anonyme
4 déc. 2013 à 17:49
Bonsoir Laure,
Cet homme, le psy est à l'écoute. Il vous aide en vous suggérant des solutions afin d'aller mieux. Il vous avait proposé de vous hospitaliser pour reprendre des forces et diminuer vos douleurs... vous refusez.
Les autres suggestions, y compris les nôtres, obtiennent de votre part : je n'y arrive pas, je n'ai pas téléphoné, je n'ai pas envie, ...
Pensez-vous avoir fait le vide autour de vous ( famille-amis-connaissances-voisins), pour diverses raisons, lesquelles ?
Pourriez-vous vous rendre dans un salon de thé, un café, avec un journal, une revue, histoire de voir autre chose ? Quand et où, faîtes-vous vos courses alimentaires?
Quel est votre emploi du temps ?
Je vous souhaite des rendez-vous, chez le psy, désormais plus fréquemment. Vous le savez, c'est un lieu de paroles et d'écoute précieux.
Merci de répondre à toutes les questions ici et sur Droit-Finances. Merci de votre compréhension.
0
LAURE009 Messages postés 42 Date d'inscription vendredi 22 novembre 2013 Statut Membre Dernière intervention 11 janvier 2014
5 déc. 2013 à 01:40
Bonjour Imagine,

Tout d'abord merci infiniment de prendre le temps de me lire.
Pour vous répondre, je n'ai jamais eu le courage de parler de mes problèmes à qui que ce soit car j'ai toujours espéré que j'arriverai à les régler seule. J'ai quitté le domicile familiale lorsque j'avais 19 ans car il fallait me protéger. J'ai donc grandit loin de ma famille et me suis toujours débrouillée seule sans personne près de moi pour m' accompagner. J'ai effectivement repris contact avec ma famille il y a quelques années mais mes parents ne sont jamais préoccupés de moi et ne m'ont jamais posé de questions sur mon quotidien.Mon échappatoire furent mes études auxquelles je m'accrochais corps et âme afin de me construire un futur serein. Afin de subvenir à mes besoins je multipliais les petits boulots et m'offrais le strict minimum...
J'avais à l'époque très peu d'amis car je me m'autorisais pas à sortir ou même à faire un break. De plus vous savez à Paris les gens sont très solitaires et individualistes. Moi qui ai toujours aidé mes amis alors qu'ils allaient mal, m'ont abandonné quand j'ai eu besoin d'eux. Cela m'a fait énormément souffrir. Une personne très que je croyais être ma meilleure amie m'a dit : " je n'ai pas le courage d'être présente pour toi..." et puis plus de signe de sa part.

Je me suis retrouvée seule face à ma perte d'emploi et me suis donnée du courage afin de ne pas me laisser aller. J'ai frappé à toutes les portes ( Inspection du travail, médecine du travail) et des juristes m'ont conseillé un avocat qui s'est avéré être de connivence avec mon ancienne entreprise. Heureusement, je fini par gagner après m'être épuisée psychologiquement et physiquement dans une bataille qui allait me couter chère. Je pensais que j'étais enfin libérée mais ce fut le contraire. Ma recherche d'emploi et l'élaboration d'un nouveau cv ne servirent à rien. Mon ancienne entreprise déconseillait à mes futurs employeurs de ne pas m'employer. Evidemment j'ai repris contact avec mon ancien employeur en lui stipulant qu'ils n'avaient pas le droit mais ma Directrice m'a rit au nez. Je tentais donc les agences de recrutement, les intérims, les candidatures spontanées. Je pense avoir répondu à des centaines offres ces deux dernières années mais la vérification de mes références posaient problèmes. Je postulais donc dans des postes moins bien rémunérés mais ont me réplique et il y a encore de ça 2 mois : "vous avez trop d'expérience, vous allez vous ennuyer ou encore vous n'avez pas le diplôme "

Fatiguée d'avoir tout essayé, j'abandonnais tout espoir de retrouver du travail et ce fut la descente au enfer. Plus rien ne me donnait envie. Je perdais peu à peu gout à la vie et cessais de me nourrir. Très affaiblie à l'heure actuelle et n'ayant personne sur qui réellement me reposer ou s'occuper de moi, j'ai commencé à avoir des idées noires.
Faire les courses du quotidien en bas de mon domicile une fois par semaine est une corvée alors que j'adorais cuisiner. Je ne mange plus et dieu sait que je me suis forcée mais lorsque rien ne passe et que vous n'êtes plus motivée par quoi que ce soit, à quoi bon continuer.

Je suis consciente de m' être repliée sur moi même mais je n'y peux rien. Il y a des jours ou je tente de me motiver et je sors marcher un peu mais je suis tellement faible que cela est difficile.
Je m'enferme donc chez moi et dors pour oublier et ne pas penser. Plus rien ne me soulage et même regarder un film ne m'intéresse plus.

Mon courage et ma peur de commettre l'irréparable m'ont poussé il y a 20 jours à pousser la porte d'un psychologue et cela fut extrêmement difficile mais je l'ai fait et cela m'avait redonné un peu de courage. Malheureusement pour des questions financières, je ne peux le voir très souvent (je vis sur mes économies et ne perçois que 400 euros par mois). Je vis seule et la vie à Paris est très chère. J'ai essayer de faire une demande de logement social mais on m'a dit que je n'étais pas prioritaire et je le comprends.

Ce n'est pas faute d'avoir essayé tout ce qui était en mon pouvoir et comme je l'ai dit à mon psychologue je ne sais plus ce qui est bon ou mauvais pour moi. Prendre des médicaments ne résoudra pas mon problème et mon psychologue a acquiescé.

Je voudrais tellement croire que je pourrais m'en sortir et reprendre une vie normale mais je suis arrivée å bout de souffle et n'ai plus d'énergie ni même l'envie.
0
Utilisateur anonyme
5 déc. 2013 à 09:50
Bonjour Laure,
Votre récit confirme dans une grande partie, des faits que je supposais. Merci d'avoir pris ce temps de nous éclairer sur votre situation. Vous vous êtes construite en vous bataillant de toutes vos forces dès votre jeunesse et pour cela, vous méritez une grande estime, beaucoup de reconnaissance de ma part. Et Laure, cela fait partie désormais du passé, il est inoubliable et cela se comprend parfaitement. Aujourd'hui, vous avez 33 ans. Vous avez des capacités à vous construire une nouvelle vie, Votre vie. La création vous demandera une autre énergie, et celle-ci sera positive ! Votre cerveau, votre coeur et vos mains savent faire et prendre des décisions. Il est temps de vous respecter. Vous y arriverez, il vous suffit ce petit déclic. Prenez cette revanche. Acceptez qu'il y a une place qui vous attend et vos nouvelles attitudes vous ouvriront les portes. Les personnes iront vers vous. De nouvelles relations se mettront en place.

A propos des séances chez le psychologue, effectivement celles-ci ne peuvent être remboursées. Sachez que les séances chez le psychiatre le sont, lorsque vous y allez sur recommandation écrite de votre médecin généraliste.
Laure, il est temps de vous réveiller, vous allez tous les surprendre en croyant en vous. Mettez-vous à l'oeuvre. Chaque jour un pas de plus.
0
celine72300 Messages postés 66 Date d'inscription jeudi 14 novembre 2013 Statut Membre Dernière intervention 16 janvier 2014 58
6 déc. 2013 à 15:09
on tombe et on ce releve plus fort on repare a zero et la vie continue j'ai connu bien pire que toi laure moi j'ai sombrer dans l alcool suis a plusieur echec et dece dans ma famille un homme qui me batter mais je suis malgret tous rester forte pour mes enfant il faut te battre et garder la tete haute c'est comme sa qu on reprend de l assurance puis tu vera que tous ira mieu l idee de suicide je les ue aussi j'ai ete voir un psy et parler autour de moi mes amis mon tous soutenu alors si tu a des amis va les voir profite de la vie et ne broye pas du noir tous a une solution dans la vie courage laure sa va aller
decapod Messages postés 129 Date d'inscription dimanche 6 octobre 2013 Statut Membre Dernière intervention 20 juillet 2014 60
6 déc. 2013 à 17:22
Bonsoir Laure,
Juste une suggestion, et si vous repreniez contact avec vos parents?
Peut-être on ils changé , avec la vieillesse, on se retourne parfois vers ses enfants, n'y a t il vraiment rien à attendre d'eux ?
decapod Messages postés 129 Date d'inscription dimanche 6 octobre 2013 Statut Membre Dernière intervention 20 juillet 2014 60
6 déc. 2013 à 21:23
Je suppose que vous n'êtes pas partie de chez parents pour rien, quand vous parlez que c'était pour vous protéger...on peut imaginer ....que la reconsiliation semble impossible.
0
LAURE009 Messages postés 42 Date d'inscription vendredi 22 novembre 2013 Statut Membre Dernière intervention 11 janvier 2014
6 déc. 2013 à 21:59
Il m'est terriblement difficile de parler de mon enfance. Je ne peux espérer reprendre contact avec mes parents et ce même si j'ai essayé mais en vain. Je suis consciente que j'ai besoin d'aide pour pouvoir me relever et aller de l'avant mais je n'ai plus la force d'appeler au secours. Se sentir sans aucune envie de vous en sortir car ne vous retient est une souffrance supplémentaire. Je me dis à quoi bon vouloir m'en sortir...
0
Comme je vais mal ce matin et personne a qui parler... C'est tellement difficile me lever seule et les médicaments que j'ai prépare pour en finir sont toujours la a proximité. Je veux que ma souffrance cesse et ne plus me sentir dans cet état d'abandon total.
0
begonie Messages postés 86330 Date d'inscription mardi 13 avril 2010 Statut Modérateur Dernière intervention 16 juillet 2024 9 360
7 déc. 2013 à 12:00
Re-bonjour.

Dans ce cas téléphone de suite à un de ces numéros que tu trouveras dans ce lien :

https://sante-medecine.journaldesfemmes.fr/forum/affich-1574723-envie-de-mettre-fin-a-mes-jours?full#70
0
J'ai appelé et un médecin m'a rassuré par téléphone. Ca va un peu mieux. Il m'a dit de revoir tres vite mon psychologue. J'ai rendez vous avec lui ce mardi et il faut que je m'accroche.
0
Je dit pas de pas te battre !!! Attention ! Juste que tu n'est pas seul a être seul ! Reprend toi et pense a sa !