Aucune explication à mes crises d'asthme

Nadettebernie Messages postés 2 Date d'inscription vendredi 24 mai 2013 Statut Membre Dernière intervention 24 mai 2013 - 24 mai 2013 à 10:31
Docteur Pierrick Hordé Messages postés 42081 Date d'inscription vendredi 21 décembre 2007 Statut Webmaster Dernière intervention 22 février 2024 - 24 mai 2013 à 12:12
Bonjour,

Je suis âgée de 52 ans et on a diagnostiqué mon asthme depuis plus ou moins trois ans. Au début il s'agissait de petites crises passagères qui étaient bien soignées par de simples puffs à base de cortisone.

Depuis septembre 2012, après une bronchite sévère les crises sont récurrentes et s'agravent chaque fois malgré le suivi régulier de traitements de fond (puffs à base de cortisone et Montelukas). Le seul remède efficace est le Médrol, j'ai déjà fait 5 cures de 15 jours depuis octobre 2012 et me sent très rapidement en pleine forme après quelques jours de prise des comprimés. Toutefois, après l'arrêt pendant des périodes variant d'une quinzaine de jours à trois semaines, l'asthme réapparaît et la capacité respiratoire diminue à chaque fois. J'ai fait depuis lors deux scanners qui ont montré de l'inflammation aux bronches, diverses analyses de glaires de consistance épaisse et de couleur verte avec un résultat négatif, de nombreuses prises de sang qui révèlent un léger foyer allergique mais dont ne trouve pas la cause. Je n'ai pas de reflux gastriques.

Ma qualité de vie s'est depuis lors nettement détérioriée vu que lors de la réapparition des crises je ne suis plus capable de pratiquer le sport que j'adore, que j'ai de plus en plus difficile à monter les escaliers ou marcher sans être à court de souffle, ensuite tousser et cracher. La nuit je me réveille souvent chaque fois pour tousser et cracher. La toux est parfois tellement violente que je vomis et j'attrappe des douleurs au ventre.

Je suis pour le moment dans une nouvelle période de crise mais suis réticente à la prise d'une nouvelle cure de médrol vu les effets secondaires non négligeables pour son usage à long terme. Je me sens quelque peu désespérée car on ne trouve pas la cause et dans de telles conditions je ne vois pas très bien comment mon état pourrait s'améliorer car il semble qu'une désensibiliation à l'allergène soit le seul remède efficace.

Auriez-vous une recommandation pour une nouvelle piste éventuelle ou traitement plus soft ?

Merci
A voir également:

3 réponses

Docteur Pierrick Hordé Messages postés 42081 Date d'inscription vendredi 21 décembre 2007 Statut Webmaster Dernière intervention 22 février 2024 28 081
24 mai 2013 à 11:05
Des séances de kinésithérapie et un excellent suivi avec un pneumologue me paraissent indispensables.
Quant à la desensiblisation, elle ne peut être envisagée que si une allergie à été décelée et si l'asthme est bien équilibrée
Un bilan allergologique se fait chez un allergologue avec avant tout des tests cutanés.
Ne plus suivre les traitements de fond conseillés par le pneumologue vous fait courir un risque sérieux.
0
Nadettebernie Messages postés 2 Date d'inscription vendredi 24 mai 2013 Statut Membre Dernière intervention 24 mai 2013
24 mai 2013 à 11:12
Je remercie déjà les deux personnes qui viennent de me répondre.

Je tiens à préciser que je suis bien suivie régulièrement par un pneumologue qui ne m'a pas encore dirigé vers un allergologue. Je suis très bien le traitement de fond qu'il m'a prescrit mais j'avais un peu peur de prendre à nouveau du Médrol.
0
Docteur Pierrick Hordé Messages postés 42081 Date d'inscription vendredi 21 décembre 2007 Statut Webmaster Dernière intervention 22 février 2024 28 081
24 mai 2013 à 12:12
C'est ton pneumologue qui connaît les chiffres de ta fonction respiratoire et qui te conseille ce traitement qui peut t'eviter, sûrement, un passage aux urgences et en réanimation..
Pas d'autre choix sérieux, ( sous réserve d'autres éléments que nous ne connaitrions pas)
La consultation d'un allergologue me paraît nécessaire.
0