Keratite cils poussent à l'interieur de la paupiere inferieure

Signaler
Messages postés
172
Date d'inscription
vendredi 9 novembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
1 octobre 2019
-
 geegee -
Bonjour,
depuis longtemps j'ai des cils qui poussent à l'interieur de la paupiere inferieure
en general ca se passe que je les enlève avec une pince à epiler et une mirroir grossissant.
la derniere fois il y a 15 j j'ai fini aux urgences des 15 20 avec une keratite severe....
le medecin qui m'a soigne m'a dit de revenir en RV dans l'hopital avec un optalmo specialiste des paupieres.
j'ai pris RV pour début fevrier
mais que va t on me proposer comme aide??
les cils ça pousse tous les moisavez vous une idee de la solution?
merci
A voir également:

1 réponse

bonjour

Kératite: Inflammation de la cornée. Celle-ci peut être d'origine microbienne, virale, allergique ou d'origine neuro-paralytique ou neurotrophique mais encore liée à d'autres causes comme la sécheresse oculaire, etc.
Kératite atopique: voir Allergie oculaire

Kératite filamenteuse: inflammation de la cornée caractérisée par des filaments composés de l'épithélium cornéen et de mucus, qui accompagne certains syndromes secs.
Kératite phlycténulaire (également kératite pustuleuse, kérato-conjonctivite phlycténulaire, ophtalmie phlycténulaire, conjonctivite phlycténulaire, conjonctivite impétigineuse): est un inflammation parfois en rapport avec certains dysfonctionnements meibomiens (ex: la rosacée). Cette affection s'accompagne de photophobie et d'épiphora. Dans certaines situations des ulcérations marginales peuvent être constatées sur la cornée.
Kératite neuro-paralytique (ou kératite neurotrophique)
.
Kératite neurotrophique: pathologie appartenant à la famille des maladies de la surface oculaire, caractérisé par une anomalie/perte de sensibilité de la cornée associée à un déficit du métabolisme et la vitalité de l'épithélium conduisant à une cicatrisation inadéquate (perte de la transparence/ néovascularisation de la cornée qui est normalement dépourvue de vaisseaux sanguins pour assurer sa transparence) après la moindre blessure ou agression et même en leur absence (dans certains cas). *La perte de sensibilité peut être totale (anesthésie cornéenne) ou partielle (hypoesthésie de la cornée)*. La sensibilité peut être atteinte à plusieurs niveaux et variable selon le type de sensibilité (sensation de douleur, de chaud ou froid, etc). Voir kératite neurotrophique

Kératite superficielle ponctuée:
Kératite vernale: voir Allergie oculaire