J' ai juste besoin de vous parler

Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
mardi 20 novembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
20 novembre 2012
-
 engoissé -
Bonjour,
y a un an on m a appelé pour renter en urgence car ma mère était très malade une fois arrivée j'ai appris qu'elle a une tumeur du foie résultat d une cirrhose
j ai pas pu lui dire ce qu elle avait je dormais mal tt la nuit je surveillais si elle respirait encore elle a bcp bcp bcp maigri elle a vieilli d un seul coup ça fait un an que je souffre a chaque fois que le telef sonne j'ai le coeur qui bat trés trés vite j'ai peur de répondre aprés elle s est amelioré un peu elle commençait a sortir et manger même si c'est pas bcp
depuis qq jours son etat s est agravé elle a tt le temps mal au dos aprés c'est ces poumons on lui a dit a l hopital que c'est une ascite au niveau des poumon mais vu son état coeur et corps trés faible ils peuvent pas lui faire une ponction pour la soulager elle doit se douter de sa maladie mais on lui a rien dit pour l instat
ces derrnier jour elle mange trés trés peu et n arrette pas de vomir elle a tt le tems du mal a rester assise et parler car ça la fatigue et la tete qui tourne comme si c etat une hypotension
j ecris mon msg et j'ai les larmes qui coulent je suis loin je sais plus quoi faire pensez vous qu il lui reste pas bcp de temps pensez vous que je dois faire ma valise ? ou bien c'est juste comme a chaque fois c'est une crise qui va passer car a cahque fois que j'ai fait ma valise et suis rentré elle s en sortait dite moi meme si la veritée est douleureuse j attends vos conseils merci bcp a l avance
excusez moi pour toutes les fautes d orthographe et meme ma façon de s exprimer mais je sais pas du tt comment vous en parler c'est juste le besoin de parlez avec vous

4 réponses

Messages postés
9
Date d'inscription
jeudi 22 novembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
22 novembre 2012
2
bjr ...moi je croix qu il faudrait déja dire la vérité ...lui dire qu elle a le cancer car quand tu y vas tu a deja peur de sa alors mets toi un coup de pied aux fesses et dit lui elle doit pour moi le savoir ....apres je pense que tu est proche de cette personne alors rapproche toi le plus possible mais tout en sachant qu elle va partir pour un long voyage mais qu elle sera pas seul ....en discutant de la mort avant qu elle partent te le prendra mieux ...ce voiler la fasse est pas la bonne décision car j'ai l impression que tu ments mais pour toi car tu as peur de sa réaction ...et bien oui elle a le droit d ettre en colère cette personne ...enfin je vous souhaite bon courage
merci de votre reponse je souhaite avoir le courage de la regarder dans les yeux et pouvoir lui dire la veritée sur sa maladie
Messages postés
1
Date d'inscription
lundi 26 novembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
26 novembre 2012
1
Bonjour.
Ayant moi même souffert d'un cancer du foie il y a 6 ans, je peux si tu le souhaites te remonter un peu le moral. Cancer ne veut pas dire, qu'il n'y a plus d'espoir, la preuve je suis suis encore là. J'ai soixante dix ans et je suis guéri. Je souhaiterais que tu m'en dises plus sur ta maman.
A bientôt de te lire
jacques.
merciiiii bcp bcp suis contente pour toi et comme tu dis je souhaite le meme retablissement a ma chere maman ton msg m a fait bcp de bien et je te souhaite une longue vie pleine de joie de santé et de bonheur
Messages postés
5
Date d'inscription
lundi 26 novembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
26 novembre 2012
3
bsr , je sui atteinte aussi d'un cancer du foie ( tumeur carcinoide) cancer incurable mais on m'a trouve une chimio adaptee qui le stabilise depuis 3 ans
j'estime qu'il faut dire la verite a une personne atteinte d'une grave maladie car je pense que quand on sait contre quoi on se bat que l'on connait son adversaire on est plus apte a le contrer je pense aussi que il ne faut pas prendre les gens pour des idiots et que la cette dame se doute probablement de sa maladie et elle se retrouve seule face ades nons dit il est preferable de releve un defi face a face il me semble
c'est mon point de vue du moin c'est comme ca que moi je reagis j'ai 57 ans et je suis encore battante je ne suis pas dans l'etat de faiblesse que tu decris mais je peux m'imaginer l'etat de detresse enfouie dans le coer de cette dame et si tu veux l'aider parle lui avec ton coeur meme si c'est dur pour toi pense quand meme que c'est elle qui supporte et vit la maladie
je ne sous estime aucunemet la souffrance des proches mais je pronerais toujours d'abord le malade comme ayant droit a toutes les attentions
a bientot et n'hesitte pas
courage a toi
merci


merci bcp d avoir répondu a mon appel je pense que ma mère et bcp plus courageuse que moi moi suis une personne très faible j arrive pas a trouver ce courage pour lui parler mais en même temps j en ai parlé a plusieurs médecins 3 ou 4 et tous m ont dit de la laisser tranquille moi j habite en france et j'ai parlé a 2 médecin en France ils m ont dit vaut mieux la laisser tranquille car l état de ma mère est dépassé car on a pas découvert la maladie tôt moi je suis pas médecin je comprends rien en médecine mais je la vois sourire malgré ses douleur et elle a bcp de projet voyager vendre la maison et acheté une autre dans une autre ville elle a l espoir de voir ses petits enfants elle veut vivre encore longtemps et je préfère qu elle garde le sourire au moins pour le moment bien sur a un certain moment je crois qu il faudra lui dire mais a l instant je peux pas elle est parti malgré que son corps est fatigué plusieurs fois en voyage dans la famille .......
merci a vous et toutes les personnes qui m ont répondu et a mon mari qui me soutient bcp bcp bcp et me supporte tellement car je suis tt le temps triste merci a vous pour vos réponse et je vous souhaite une vie pleine de santé de bonheur je te souhaite une longue vie un bon rétablissement et merciiii bcp
Messages postés
5
Date d'inscription
dimanche 6 janvier 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
9 janvier 2013
1
salam

J'espere que votre maman va mieux. Je viens de perdre mon frère cela fait trois mois. J'arrive pas à l'oublier. c'est difficile on devient dingue. Moi je me suis ressourcé de ma religion qui m'a bcp aidé a retrouver la paix. Si tu veux en parler je serai la.
navrée pour votre frère lah irahmo
et merci bcp de votre message
ma mère reste toujours clouée à son lit pour le moment je la vois car pas je me suis fait opérer du dos donc je lui ai rien dit bien sur pour pas lui rajouter
je l appelle presque chaque jour on me dit q elle va mieux mais je sais qu'elle n arrive pas a retrouver sa santé elle le maigris de plus en plus elle est affaiblie et mange peu en plus ces dernier temps elle souffre de douleur dans le dos et elle pense que c'est au niveau des reins et si c'est vrai cela veut dire que la maladie est entrain d envahir d autre organes
je suis impuissante incapable de l'aider ou changer quoi que ce soit j'ai tellement peur je passe des moment d'angoisse j'en ai parler a mon médecin et m'a prescrit des anti-de-presseur mais hamdolah j'en ai pas pris car juste le fait de parler au médecin m'a fait du bien
j'ai tout le temps la tête ailleurs mon mari me soutien bcp mais j'essaie de lui cacher ma souffrance
des fois j'ai peur de répondre au téléphone
je suis croyante je sais qu'on peut pas échapper à son destin je sais que quand il faut passer par là on peut rien changer
encore une fois désolée pour ton frère et merci pour ton message
je sais pas ce que j'ai écris ni ce que j'ai oublié j'ai les idées en désordre excuse moi si j'ai tous mélangé mais je sais que tu pourras me comprendre
Messages postés
1
Date d'inscription
vendredi 11 janvier 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
11 janvier 2013

bonsoir,
moi je trouve que ce n'est pas à la famille d'annoncer un diagnostic ! c'est aux médecins de le faire, et ils peuvent demander à une psy de les aider . C'est leur job !
la famille doit déjà gérer ses propres émotions, c'est pas facile, donc on ne peut pas leur demander ça ! il ne faut pas embarquer les enfants du malade là dedans ! on est des enfants même si on est adulte, on a peur, on est triste, on essaie de ne pas le montrer et c'est déjà pas facile !

je suis passée ici car je viens d'apprendre ce soir que mon parrain a un cancer du foie ... Et si dans ma quête d'informations je réponds c'est que j'ai perdu mon cher Papa il y a 4 ans .
Papa a été malade plusieurs années, et quand je me retourne sur ma vie, j'ai l'impression "d'avoir un trou " de plusieurs années dans ma vie , et ce qui est pire, dans la vie de mes enfants . Je ne revois pas leur adolescence, j'ai vécu avec eux leur enfance de manière très intense, et puis le trou, et j'ai des adultes ...

papa est tombé malade (c'est le mot, tout a commencé par une chute...), ils avaient 14 et 13 ans, la maladie a duré 3 ans , j'expliquerai après, mais j'ai tellement été aspirée dans cette maladie que j'en suis ressortie complètement anéantie quand tout a été terminé, que j'ai mis du temps à ressortir la tête de l'eau ( l'ai je d'ailleurs complètement ressortie ? ) et là j'ai vu de jeunes adultes qui quittaient déjà la maison pour les études ...

J'adorais mon papa, mais on n'aurait pas dû me responsabiliser comme ça .... J'explique :
Papa était atteint de dégénérescence cérébrale . IL a petit à petit perdu toute autonomie , perte de la marche ( avec chutes à répétition, entraînant blessures, fractures etc...) perte du langage, etc... et papa était très lucide ... quelle douleur de le voir devenir prisonnier de son corps ...

Moi je suis la dernière d'une fratrie de 3, la petite dernière, le bâton de vieillesse, en plus je suis infirmière, donc j'ai été "vampirisée" ... alors j'avais 2 enfants qui demandaient encore bcp d'attention , l'adolescence est un âge "sensible" , il faut être présent pour eux, que j'étais quasi seule pour m'occuper d'eux car mon mari travaillait en déplacement à l'époque, ils ont dû passer au second plan car j'atais monopolisée par la maladie de Papa .

J'adorais mon Papa, je ne lui en veux pas du tout, il me manque et je sais que ce n'était pas lui le responsable de cette situation, mais c'est ma Maman qui s'est déchargée sur moi, et les médecins qui me traitaient comme une professionnelle et non comme une fille qui avait peur pour son Papa !

Maman a inversé les rôles, elle a eu besoin que moi la fille, je les materne .

Quand Papa devait aller en consultation quelquepart, quand il devait être hospitalisé, hop coup de fil : " tu dois conduire ton père là ou là ..."

quand Papa tombait , hop coup de fil, de jour, de nuit " il faut venir de suite, ton père est tombé ", sans même me dire s'il s'était blessé ...
le pire c'est que moi je n'avais pas d'autre ressource qued'aller chercher ou de réveiller mon fils aîné qui est un grand costaud pour qu'il m'aide à relever son grand père ... ( aujourd'hui il est étudiant infirmier... pour dire comme il a été marqué par cette période ...)
pendant des mois j'ai eu peur dès que mon téléphone sonnait ...

et les médecins me donnaient des informations à transmettre , " il faut que vous arriviez à convaincre vos parents qu'il faut placer votre père en maison médicalisée, ça va être trop difficile pour votre maman, elle va craquer ..." et moi je rentrais ensuite dans la chambre et maman me disait " qu'est ce qu'il t'a dit le médecin ? " qu'est ce que je pouvais répondre, anéantie comme je l'étais !!!!! je répondais n'importe quoi .... je ne pouvais pas leur dire ça : " papa , il faut que tu ailles dans une maison médicalisée, bientôt tu ne sauras plus manger seul ! " impossible !!!!

je n'avais plus une seconde de légèreté dans ma vie, je me souviens d'un samedi , mon mari était rentré, papa était encore une fois hospitalisé, donc je métais dit qu'une séance chez le coiffeur me détendrait un peu ... ben non, ma soeur aînée avait conduit maman à la clinique, et là elles ont trouvé pAPA la sonde urinaire à la main, il l'avait arrachée et du coup avait saigné, il y avait du sang plein le lit ... tout ce que maman a trouvé à faire c'est de m'appeler , paniquée pour me demander de vite venir !!!! alors qu'il suffisiat de sonner ...

j'ai été longue, mais j'ai tellement de choses sur le coeur encore ...
je voulais juste témoigner pour dire que les enfants sont et restent les enfants même s'ils sont adultes !
ils ne faut pas les propulser dans le rôle de parents de leurs propres parents, c'est trop destructeur !
aussi douloureuse que soit la maladie , le départ de nos parents, on a fait notre vie, on est nous même parents et on doit essayer de garder notre vie comme une bulle de bonheur à protéger !
bien sûr que pour des parents malades ça doit être tentant de se reposer sur ses enfants , mais par amour pour eux il ne faut pas !

je me suis battue pour essayer de rester pour Papa la fille qui vient pour distraire, amener des petits plaisirs , faire la lecture, parler des petits enfants, et non pas celle qui soigne, qui va chez le médecin etc... presque en vain ...

Quand la roue de la vie aura tourné et qu'à mon tour je devrai m'acheminer vers le grand départ ou accompagner mon mari sur ce chemin , j'espère avoir la force par amour pour eux de ménager mes enfants , même celui qui sera infirmier .

Protégez vous, avec votre maman essayez de profiter vivre des petits moments de bonheur ensemble, mais continuez à vivre votre propre vie ...

Moi j'ai été cassée, et aujourd'hui l'annonce du cancer de mon Parrain, qui m'a dit lorsque mon Papa est décédé que si je n'avais plus de Papa, lui était toujours là pour moi , me replonge quelques années en arrière et me bouleverse à nouveau ...

Bon courage ...
merci bcp pour votre témoignage ça me touche beaucoup votre histoire et vous avez totalement raison
c est vrai dans une telle situation on sait pas quoi faire mais en même temps on peut pas laisser tomber vraiment on vit comme si on était à la fois le grain et le moulin et ça c'est un peu difficile moi c était très lourd sur mon coeur car a la fois je sais que ma mère est souffrante d'une maladie grave et a la fois je garde le secret pour moi depuis plus d'un an et c'est très dur mais hier j'ai appelé ma mère pour avoir ses nouvelles et elle avait passé une radio je sais pas laquelle car elle souffre de douleurs permanentes dans le dos et puis le médecin a dit a mon frère q'elle devrais commencer un traitement a un hôpital X _ et c'est un hôpital spécialisé dans les cancers ce qui fait elle a compris q'elle a cette maladie pourrie qui frappe toutes les familles bref d un coté ça me fait mal qu'elle soit au Courant ce qu'elle a car ça va la rendre encore plus malheureuse mais d autre coté je sens que j'ai plus de secret qui pèse sur mon coeur jours et nuits ça me soulage tellement même si j'ai pas trouvé de mots a lui dire je sais que les jours a venir seront durs car plus le temps passe plus ses douleurs deviennent plus fortes et permanentes j étais longue dans mon msg mais je sais pas quoi dire je sais pas comment réagir ni quoi faire des fois je passe a coté de la tristesse mais des fois c'est un peu dure surtout que j'ai déjà perdu mon père soudainement y a 14 ans donc il me reste que ma mère je souhaite bon rétablissement a toute personne malade et je souhaite bon courage a leurs proches merci a tous