Oedeme de quincke (étouffement brutal gorge..

Résolu/Fermé
madoraise - 24 juin 2008 à 00:13
 allan - 21 mai 2014 à 06:08
Bonjour,

Je viens de faire quatre crises d'oedeme de quincke (sensation d'étouffement au niveau de la gorge provoqué par un gonflement brutal des muqueuses qui survient brutalement et peut conduire au décès...) Bien sûr, ne connaissant pas cette maladie je ne recevais aucun traitement.

Mais cela a fait suite à une rhino-pharyngite qui a duré trois semaines et qui malgré deux traitements d'antibiotiques persistait. Le médecin m'avait prescrit cétirizine pour l'allergie au rhume des foins et des inhalations de symbicort!

Lors de la dernière crise, j'ai bien cru mourir. Ma fille de treize ans qui était à mes côtés a été très choquée...
Heureusement, j'ai réussi à reprendre progressivement de l'air mais ...
Mon ex mari appelé par ma fille m'a emmenée aux urgneces où on nous a fait attendre 1heure...

Le médecin ne m'a pas parlé d'epipen, ces "stylo" de piqures auto injectables d'adrénaline qui je viens de le lire peuvent sauver la vie de la personne. Il a expliqué à ma fille comment me piquer en cas de crise mais c'est très mal pratique, il faut préparer la piqure, enlever pantalon... alors que quand on étouffe, on se débat!!
... et trouver le bon endroit sur la fesse!
Il m'a donné une ordonnance de 40mg de corticoïdes à prendre le matin et 20 mg le soir et m'a demander de consulter un allergologue pneumologue.

Bref je suis très angoissée après les deux crises survenues la nuit et je consulte internet pour en savoir plus et j'aimerais que si d'autres personnes ont connu ces symptômes horribles et cette sensation de mourir, elles me parlent de leurs expériences!
Merci d'avance pour vos réponses!

Madoraise
A voir également:

24 réponses

Docteur Pierrick Hordé
Messages postés
39818
Date d'inscription
vendredi 21 décembre 2007
Statut
Webmaster
Dernière intervention
3 août 2022
28 148
Modifié par CommentCaMarche le 25/05/2011 à 17:07
Docteur Pierrick Hordé

Directeur éditorial de Santé Médecine et du Particulier Santé

6
Bonjour je m appelle machael j'ai 28 ans j'ai 3 enfants j'ai commencé vers fin août à gonflé au niveau de la main un peu vers les pieds ... En croyant que je me faisais pique par les moustiques et au moi de décembre ça s est aggravé le visage de plus en plus gonflé et devenu tout gonflé et c était tous les jours et la nuit pour moi ça allait passe jusqu au jour ou je ne pouvais plus respire une fois le matin mais j'ai pu géré mes enfants étant avec moi ma fille ma pris en photo étant choqué et l après midi c'est revenu de plus belle et la pour moi c était la fin j en tremblait je ne pouvais plus respire les larmes coulait tout seul je suis parti au urgence pour eux ce n était pas une urgence il m'a fait la moral avec le tabac et la pullule risque d infarctus et je me suis énervé il m adonne un traitement pour la nuit et le lendemain j'ai vu mon médecin il m'a dirigé vers un allergologue d urgence il m'a fait aucun test pour lui ce n est pas allergique ça serait un dysfonctionnement dans mon corps alors que le problème est toujours la je suis sous traitement en permanence la je me dirige vers un autre allergologue pour faire des test et si c'est pas ça je dois me diriger vers les médecins internes et j'ai vu aussi une endocrinologue de toute façon ça va être long des que je prend pas les médicaments ça me prend la gorge toute suite et je gonfle et au fond j'ai peur mon mari travaille je suis avec mes enfants et j'ai vraiment pas envie de Mourrir
comme ça je te souhaite bon courage mais le combat est long
1
Bonjour. Moi aussi j'ai failli passer l'arme a gauche a deux reprises. Un jour on a mange de la blanquette de veau et je me suis retrouvee a l'hosto deux heures plus tard. Il faut 20 min pour aller jusque la et j'etais sure de ne pas y arriver tellement ma gorge se reserrait et que je n'arrivais plus a respirer. J' ai ete prise en charge immediatement et avec une piqure de cortisone et d'adrenaline on m'a ramenee. Conclusion: allergie probable au veau injecte de penicilline car je suis allergique -a la peniciline. Lorsqu'on m'a fait une coronarographie, j'ai refait un oedeme de quincke et la aussi j'etais persuadee de ne pas m'en sortir. Allergie au produit de contraste. 2 jours aux soins intensifs et j'etais meconnaissable, de mes yeux il ne restait que deux fines lignes, parler etait impossible tellement ma bouche, ma langue etaient gonflees. D'ailleurs personne ne comprenait ce que je disais.... Apres je suis carrement tombee dans des angoisses qui ont fini par me rendre dingue. Ont suivi des visites chez la psy et des anti depresseurs. Ca va maintenant mais je ne vais nulle part sans mon epipen. Il ne faut pas oublier d'aller aux urgences apres avoir injecte l'adrenaline pour un controle. Pendant les 7 heures qui suivent la crise on risque une rechute.
courage
0
pourquoi dire que le médecin FAIT LA MORALE en parlant du tabac??? il a raison, ce toubib ! La clope est un poison grave qui cause 73 000 morts chaque année en France !Au lieu de s'énerver contre le médecin, il faut arrêter le tabac, et cesser d'imposer les fumées aux autres...
0
Bonjour;

J'apporte ma petite pierre à l'édifice.

Je suis sujet depuis plusieurs années à des oedeme de quincke qui sont provoqué chez moi par un excès de sel. Les petits fours, les poissons en croute de sel, ou les plats simplement trop salé.

J'ai la luette qui gonfle et s'étend jusqu'à 7 cm bouchant les voies respiratoires.
Lorsque ça m'arrive, c'est plutôt la nuit et je me réveille par manque d'air.
La solution d'urgence que j'ai trouvé est de toussé pour placer la luette sur ma langue avec la tête penchée en avant.
J'ai alors le temps de prendre des corticoïdes (10mg / 10Kg de mon poids).

Je n'ai jamais cherché une solution de "traitement" sachant que c'est le sel qui en est la cause.

Néanmoins, j'émets un doute sur les facteurs psychologique qui pourraient provoquer cela. (stress, anxiété, etc..)

Voila, si vous avez aussi cette pathologie, je suis preneur de votre expérience.

Merci;
0