Sevrage citalopram [Fermé]

Signaler
-
 chris27 -
bonjour,
cela fait trois ans que je prends du séropram pour crises de panique.
j ai commencé a en prendre un demi comprimé un jour sur trois pendant un mois puis j'ai arreté!
depuis j'ai des vertiges avec droles de sensation!
comme si ma tete se vidait et drole de sensation au milieu de la poitrine et quand ça m arrive je n entends pas bien et j'ai l impression d avoir du mal a parler!
au début ces choses bizarre n étaient qu au coucher! maintenant ça m arrive la journée et ça dure longtemps!
et ce depuis deux mois! les médecins disent que ça ne vient pas du sevrage de séropram!
j en peux plus d etre comme ça moi!
aidez moi avec vos témoignages!!
merci d avance!

4 réponses

je viens de commencer le traitement par citalopram,sincerement jai pas envie de gouter a ces medicaments et jai hesiter beaucoup jai vue 2 medecins qui me lont conseiller ,moi jaimerais savoir est ce ce mediacament est effiicace ,est ce que ca vaut la peine de le prendre.
99
Merci

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

journal des femmes avec santé médecine 25507 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Bonjour,

Je suis en sevrage de Célexa depuis plusieurs mois. J'étais à 60 mg., je baissais de 10 mg. pendant 4 semaines, etc... J'en suis à 10 mg. et c'est la première phase où j'ai des effets secondaires. Des sensations de chocs électriques du coté droit seulement, à la main, au pied, au visage et aux lèvres. Aussi impression d'avoir la langue gelée comme lorsque nous allons chez le dentiste. Assez agaçant, même irritant car cela me réveille parfois la nuit et cela me donne l'impression d'avoir envie d'uriner. Assez étrange que les pharmacies n'aient pas de données sur le sevrage des médicaments! Probablement que les gens ne les mentionnent pas à leur médecin. Je vais faire encore 1 semaine à 10 mg. et ensuite pour 3 semaines à 5 mg. pour en finir une fois pour toute avec cette maudite cochonnerie. Je retrouve de plus en plus mes vraies émotions et comme je suis extrêmement motivée, rien ne pourra m'empêcher d'arriver à mon but final c.a.d. fini les antidépresseurs!

Je ne dis pas que c'est facile mais il faut le vouloir à la base et être bien déterminé. Heureusement que mon mari m'appuie dans ma démarche. Trop de personnes abandonne en cours de route, il faut continuer malgré les effets secondaires car notre cerveau en redemande et j'ai décidé que mon cerveau n'aurait pas raison sur mon corps. J'ai lu sur un article concernant les Oméga-3, j'ai commencé à les prendre. J'ai téléphoné à l'Université de Laval à Québec pour savoir lesquels ils avaient utilisé pour leur recherche. OM3 équilibre émotionnel de la compagnie Isodis Natura, il faut prendre 3 capsules par jour de préférence au début du repas ou le soir. Le chercheur est Dr. Michel Lucas.

Bonne chance à vous toutes dans vos démarches d'abandon d'antidépresseurs.

Panthere :)))
Bonjour Panthere,


Je suis vraiment heureuse d'ententre quelqu'un appeler ca : maudite cochonnerie! Je l'ai pris pour 6 mois, à 20mg et j'ai moi-meme arrêter graduellement en coupant à 10mg pendant 10 jours mais QUEL ENFER je vis depuis! Je suis en sevrage depuis une semaine et j'ai déjà manqué 2 jours de travaille parce que j'ai : NAUSÉE intense, étourdissement, diharrée, crampes, sensation d'être completement droguée, étourdissements et j'en passe!

Quelle poison que ce médicament. Les médecins nous prescivent cette merde et nous laisse ensuite à nous-même, et nous disent : y a rien là arrêter ces médicaments, bla bla...

Quelqu'un d'entre-vous aurait-il la sympathie de me dire QUAND ces effets secondaires finiront-ils???

Svp j'en peux plus, je ne suis plus déprimée mais je sens que je vais devenir folle à force de me sentir nauséeuse tout le temps !

Merci.. et bonne chance à vous ... :(
> CC28
Bonjour à Panthere qui a du mal à arrêter le citalopram [nom generique ou DCI du Seropram], La méthode
simple conseillée par mon médecin généraliste pour arrêter en douceur le citalopram est la suivante: un demi comprimé de20mg un jour sur DEUX pendant deux semaines,
puis ensuite, un demi comprimé de20mg un jour sur TROIS pendant deux autres semaines,
puis arrêt définitif.
Le citalopram agit en augmentant le taux dans le cerveau d'un neuro-transmetteur chimique
appelé serotonine.
Si les troubles persistent après le sevrage complet du citalopram il y a possibilité de recourir à des moyens
plus naturels pour se soigner comme par exemple le millepertuis (demander à votre pharmacien)
ou de recourir à prendre momentanément de la vitamine B6 [B_six] sans dépasser cent milligrammes par
jour mais à ne surtout pas prendre en même temps que le citalopram
sinon il y aurait un risque TRES GRAVE de syndrome serotoninergique avec risque d'hospitalisation.
A regarder dans google : syndrome serotoninergique
C'est vrai que le citalopram et tous ces antidepresseurs sont des vraies cochonneriies.
GARDEZ GOURAGE.
> CITALOPRAM_SEVRAGE
alors moi je vais vous dire en ce moment jai des vertiges des nausées de la diarrhée et des vomissements jai arreter il y a 3 jour et c'est la cata mais je persiste en attendant que sa passe c t citalopram 20mg
bonjour!
j ai arrete le seropram completement il y a quelque jours, ca s est passe comme ca :pour la derniere moitie de cachet :
9 jours avec 2jours prise, 1 jour sans
9 jours 1 jour avec 1 jour sans
9 jours 2 jours sans 1 jour avec
mais pour cela il faut d abord 1 mois avec 1/2 cachet
ca s est passe assez bien; pas d angoisses mais un peu de vertiges, de moins en moins; il faut attendre 2 semaines sans prise pour voir le vertige disparaitre
bon courage!
Bonjour a toutes je voi que je suis pas seule dans ce procesus de sevrage, pour ma prt cella est différent , cela fait 5 ans que je prenais du citalopramau début 1 1/2 comprimé o couché et depuis plus de 6 mois 1/2 par soir , puis depuis 1 mois 1/2 un soir sur deux , sela fait 5 jours que je ne prend pluis de comprimé et g trés peu d'éffét , juste une bouffé d'engoisse une seule fois , et une nuit trés agitée , mais sinon cela ce passe trés bien ..
Je suis étonne de voir tout c effet , amis je remarque cue certain d'en vous , avae arreter bcp plus rapidement ce comprimé, je vous souhaite a tous que cela se passe bien ...!!!!!
Messages postés
1
Date d'inscription
lundi 23 juin 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
23 juin 2008
2
Bonjour,
celà fais 10 ans que je prends du citalopram (ceropram) depuis quelques semaines j'essaie d'arrêter mais je vis un enfer !!!!!!!! saut d'humeur, crise de larmes et effets secondaires. J'ai déjà essayé plusieurs fois de l'arrêter et j'ai déjà eu le même genre de sensations que toi quand les arrêts étaient trop brutaux. J'ai recommencé plusieurs fois et là j'essaie la méthode progressive mais c'est difficile ...........
Bonsoir

j etais sous seropram depuis 13 ans... moi egalement j'ai essaye d arraiter à plusieurs reprise sans succes cela fait mnt un mois que j en prends aucuns j'ai quelques effet secondaires mais très supportable ceci je pense grace à l accuponcture en effet ca me reussi super bien j espere ne pas replonger... un conseil essayez vous aussi bpnne suite et courage...
Bonjour

C est pas rtes encouragant mais j'ai du malheuresement reprendre mes medocs j crois que je vais me faire une raison..
> thallia
Bonjour,

Avez-vous repris le traitement à cause des effets indésirables (suite à la tentative de sevrage) qui n'étaient plus supportables ou est-ce parce que votre état le "nécessitait" ?

Pour ma part, j'ai débuté ce traitement en décembre 2008, traitement que j'ai arrété (prématurément peut-être, mais progressivement tout de même) 3 mois après et j'avais été également victime de ces effets indésirables (sensation d'étourdissement quasi permanente, fatigue, maux de tête ...). J'en avais fait part à mon médecin (qui m'avait prescrit ce médicament. NB : j'ai suivi une psychothérapie en parallèle du traitement) et celui-ci m'avait rétorqué que je n'avais pas pris le médicament suffisamment longtemps ! Les effets indésirables avaient quoiqu'il en soit fini par disparaitre. Sauf que j'ai "rechuté" quelques mois après, et j'ai donc redémarré le traitement en juin.
Aujourd'hui, cela fait une semiaine que j'ai définitivement (mais à nouveau progressivement) arrété. Et les effets indésirables réapparaissent ... j'avais oublié que c'était si désagréable. En tous cas, je n'ai pas l'intention de reprendre le traitement pour autant !!!!!

Qu'en pensez-vous ? Voius parliez d'acupuncture ? Dans le cadre du sevrage ou en cas d'épisode dépressif ?
Bonjour,
Je suis présentement moi aussi en période de sevrage. En fait, je prenais du Celexa à raison de 30 mg par jour
sur 6 mois puis 40 mg /jour sur 1 an. (Celexa serait l'équivalent du citalopram) Le sevrage s'effectue depuis 6 mois.
Tout se passait relativement bien jusqu'à ce que je diminue de la façon suivante: 1 jour nil.....1 jour 10 mg.
J'étais traité pour anxiété. Après 2 semaines je me suis réveillé avec des symptômes se rapprochants étrangement
à ceux vécus durant mes crises. Bouffée de chaleur, engourdissemnt des membres, palpitations......étourdissemens,
nausées, très grande fatigue, bouche sèche, gaz intestinaux.
Plus les effets se présentent et plus je panique . Je ne peux faire la différence entre une rechute ou de mauvais
effets secondaires. Je croyais vraiment que j'étais seul à vivre cela.
J'aimerais savoir où vous en êtes rendu dans vos démarche. Y-a-t'il une autre façon de procéder?
vous parliez d'acuponcture....?Est-ce que quelqu'un peut me renseigner?
Je désire ardemment en finir avec ce médicament
Merci