Allergie au froid ?

Fermé
isa36 - 20 avril 2008 à 16:32
 Payam Armin - 29 déc. 2010 à 21:48
Bonjour,

Je me rapproche de vous, car j'espère trouver des explications plus précises au problèmes que rencontre ma fille (8 ans) depuis près d'un mois.


Voilà, il y a environ un mois, elle est traitée pour la soigner contre une angine (sans antibiotiques).

A la fin du traitement nous partons dans le sud (à Cannes ou vit sa grand mère, nous vivons dans l'Indre) et là 40° de fièvre, etc... nous consultons un medecin sur place qui lui prescrit des antibiotiques et du repos.

A deux reprises des plaques rouges (comme si elle était tombé sur des orties apparaissent), plus une toux terrible.

Deux semaines plus tard, nous remontant dans l'Indre.

Sa toux ne s'arrêtant pas, nous consultons notre Medecin, qui s'arrête sur le bruit que fait son poumon droit ( des crépitants ), il nous demande de faire une radio de celui-ci d'urgence, chose faite, diagnostique: diminution de transparence et augmentation de la trame broncho intersestielle au niveau des deux champs pulmonaires pouvant correspondre à une bronchopneumopathie, gros hiles pulmonaires droits, scanner à faire dans les 48h.

Scanner effectué (sans injection), bilan: bronchite, on note augmentation de la trame broncho intersestielle au niveau des deux champs pulmonaires correspondant à une bronchopathie, pas de syndrôme pleural, absence d'adénopathie médiastinale.

Antibiotiques, Amoxicilline, pendant 12 jours, Célestène 2 mg pendant 5 jours et Cétirizine 10 mg/ml.

Le résumé vous est fait.

Depuis plus d'un mois une souffre d'une sorte "d'allergie au froid" en plus du fait que malgré ses traitement le bruit que fait son poumon n'a pas diminué.

Son allergie:
Elle se manifeste plusieurs fois par jours par des démangeaisons trés fortes, des plaques rouges et des boursoufures plus pâles. le simple fait de mettre un pied dehors (si il fait plus frais que dehors) lui déclanche une crise ( aux genoux, bras, presque partout, nous avons fait une seule sortie ensemble au supermarché et là la catastrophe son visage, sa gorge étaient boursouflés avec des boutons !), le Cétirizine agit un peu mais pas longtemps.

Voilà, est-ce quelqu'un peut m'aider à comprendre, est-ce que la "soit disant bronchite" peut en être la cause ?

Merci à tous pour vos réponses que j'attends avec impatience.
A voir également:

13 réponses

Bonjour, je suis aussi atteint d un urticaire au froid, J'ai 23ans et j'ai cette maladie depuis 2 ans déja, travaillant dans le médical et ayant une étroite collaboration avec mon medecin je sus bien ransaigné sur le sujet. mais contrairement a ce que vous penser l uticaire se déclanche au variation de la température que ce soye l eau l aire le vent ou encore ma propre transpiration (chaud froid). si le corps s habitue progessivement au froid, exemple lors de baignade il ne devrait pas y avoir d urticaire sauf si l eau est déja très froide a la base. j'ai aussi des plaques rouges sur tout le corps l extrème s est d avoir comme une cloque de froid après un long contact avec du verre ou du métal froid, bon sa part après 2 a 3 heurs, le pire s est le choque anaphilactique (choque allergique que j'ai eu cette été dansle lac) pour ça il existe des seringues a s injecter sous le nom de anapen (encore jamais utiliser) en cas de grosse crise je prends du spiricort 50 et du semprex. sinon je prends un traitement tous les jours qui améliore l état et qui stabilise un peut, mais surtout l allergie se résorbe beaucoup plus vite une fois au chaud, les médicament sont telfast180 siquan qui est un vieux médicament utilisé a lépoque pour la dépression mais efficaces contre ce type d allergie, et encore le singulare qui est un médic pour l asthme. ce que je peut vous conseiller s est de faire passer des annalise de sang a votre enfant, peut ètre y a t il un problème avec la glande tyroidiènne (souvant la cause de cette allergie mais pas pour moi) cette maladie cher moi s est déclanché peut ètre a cause de la mononucléose (maldie du sommeille ou du baiser) qui s est révélé sur mes annalyses sanguine. il exicte encore quel que moyens tel que des bains de chaud au froid dans une clinique privée ou ecore des injections les mème que pour les asthme,ou l homéophatie qui ne sert a rien d après moi vu les études qui a été faites a ce sujet. en éspérant vous avoir aider un peut.



pour conclure on apprends a vivre avec mème si s est très dur et que j'ai perdu mon travail, ne plus pouvoir ce baigner et d aller au ski est très dur mais il faut tenir bon mon medcin et tous les spcialiste que j'ai rencontré mon dit sa partira comme s est vennu alors j attends
18