Arreter de fumer sans médicament et substitut [Résolu/Fermé]

Signaler
Messages postés
35
Date d'inscription
vendredi 18 avril 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
15 novembre 2009
-
 Utilisateur anonyme -
Bonjour,
comment arrêter de fumer? sans aucun substitut sans médicament ni autre.
A voir également:

23 réponses

Bonjour,

Arrêt sans substitut, ni médicament....
J'ai 38 ans, une vie avec cigarettes, j'ai commencé à fumer à 14 ans.... 1,5 par jour
Jamais sans mes clops!!!!
Décidée d'arrêter après plusieurs tentatives..... sans succès...
Cette fois ci, je ne prend rien
C'est un peu dure le sevrage mais je sais qu'après je serais libérée , libre de la cigarette!!!
Que du bonheur !
C'est une drogue qui n'apporte rien, vraiment rien .....
La vie sans cigarette doit être merveilleuse....
Les fumeurs sont à plaindre !!!!
45
Merci

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

journal des femmes avec santé médecine 29484 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Moi j,ai réussit à arrêter. à chaque fois que j'avais envie de fummer, je m'imaginais que serait-ce la vie sans cette dépendance? essai ça marché pour moi mais c'est sur, il te faut trouver quelquechose pour remplacer. Moi j'ai commencé a faire du sports. Bref, j'ai vite comprid qu'une personne qui ne fume pas est beaucoup plus attirant qu'une personne qui fume.
Juste pour vous dire que je suis fière de moi :)
Ca fait maintenant 14 ans que je fume enfin... que je fumais!
Je n'ai jamais réussi à passer une journée sans fumer, même en essayant les patchs, gommes et autres substituts et méthodes :/
La volonté, est la méilleur façon d'y arriver je crois!
donc, depuis avant hier soir, j'ai décidé de dire stop! je n'ai pas retouché un cigarette et j'y arrive :)
j'ai mal dormi cette nuit, c'est dur, mais c'est posible. Quand j'y pense, je me dit que ca fait 14 ans que j'attend ce moment alors je vais pas reprendre bêtement une clope et tout gacher!
Pas de substitus cette fois ci, pour la simple et bonne raison que la nicotine reste présente avec leur utilisation...
Pourquoi dire se changer les idées, faire du sport, manger? combler quel manque? On a l'impression de se sentir si heureux :) Il n'y a pas de subtitut "Miracle" Tout est dans la tête ;)

Ca va faire plusieurs semaines que j'ai arrêté subitement de fumer. Afin de mettre toute les chances de mon côté j'ai fait un gros travail sur moi même et sur mon comportement vis à vis de la cigarette. Se poser les bonnes questions (Santé, finance, utilité, lien social, efficacité au travail....) est une étape cruciale avant d'éteindre définitivement sa dernière cigarette. L'état de manque de nicotine est une étape éprouvante moralement et physiquement. C'est pour cela que pour mettre toutes les chances de mon côté j'ai choisi l'isolement. Cela peut paraître radical, cependant j'ai été à l'abri de toute tentation externe. Amis, travail, bureau tabac, soirée.....Pendant 2 semaines je suis resté isolé du monde externe afin de me libérer de ce fléau. Les 4 premiers jours ont été un enfer, Cependant en réalisant une autocritique permanente sur mon comportement vis à vis de la cigarette je me suis rendu compte qu'il y a avait des éléments probants qui me donnait énormément de courage. 1. On ne peut pas mourir de l'absence de cigarette (Ca parait bête.......) 2. Je ne veux plus que la cigarette contrôle ma vie et mon comportement. 3. J'ai envie de profiter pleinement de ma retraite lorsque je partirai à 67 ans. J'espère seulement en avoir terminé avec ce fléau de ma vie. Au fond de moi même je me sens libre apaisé et confiant dans l'avenir. Je vous avouerai sincèrement que j'ai failli craquer un soir suite à des problèmes personnels. Je suis parti au tabac acheter un paquet de cigarette, de retour à la maison j'ai pris un malin plaisir à détruire toutes les cigarettes du paquet une bonne fois pour toute (Je vous jure que ça procure une joie libératoire incommensurable). On ne doit pas culpabiliser pour nos erreurs passés, par contre on peut essayer de les corriger........ Bon courage pour les futurs téméraires ....
Bonjour à tous.
1) Premièrement je tiens à vous féliciter, vous êtes motivés, c'est bien.
2) Ensuite, j'ai vu passer plusieurs fois des remarques du genre : "si tu n'as pas la volonté, tu n'y arrives pas" ans ce forum. C'est tout à fait vrai dans ce sens, mais absolument faux dans l'autre : ne pas réussir à arrêter de fumer ne veut pas dire que vous êtes faibles. La nicotine est un poison extrêmement attractif, les insecticides de la famille des néonicotinoïdiques l'utilisent pour détruire le système neural des insectes... qui en redemandent. Ne pas réussir à arrêter N'EST DONC PAS UNE FAIBLESSE.
3) Parlons d'Allen Carr : je n'ai pas lu le livre. J'ai vu le film. C'est vrai, ça marche (pour mon meilleur pote en tout cas). Mais pour moi ça n'a pas marché. Pourquoi ? parce que j'ai retardé, je me suis dit que j'appliquerai la méthode le lendemain. Avec cette méthode, c'est quand vous éteignez votre télé ou que vos fermez votre livre que vus devez arrêter. Sinon vous discréditez cette méthode dans votre inconscient.
4) Ensuite, quelques trucs pour arrêter de fumer en une seule fois, sans aucun aide de produits quelconques, par la volonté seule (et qui n'a d'ailleurs rien à voir avec la volonté) :
- n'achetez plus de cigarettes ;
- n'ayez jamais de feu sur vous ;
- si jamais vous rentrez dans un tabac ( ce qui arrivera probablement, on craque tous), achetez un billet de loto et des paquets de chewing gum pour un montant égal à celui du paquet de clopes. Croyez-moi, vous vous en lasserez vite.
- ne taxez pas dans la rue : si vous abordez quelqu'un dans l'intention de lui demander une clope ou du feu, ayez le réflexe de lui demander l'heure à la place.
- a la maison, quand vous avez envie de fumer, avalez cul-sec grand verre d'eau salée (attention, ça peut faire vomir, ne mettez pas trop de sel)
- quand vous avez du temps, si l'envie de fumer vous prend, faites des pompes (ou des flexions extensions si vous n'êtes pas très sportifs)
- fréquentez un peu moins vos amis fumeurs ;
- trouvez des gens que vous adorez et qui fument aussi et ARRETEZ VOUS ENSEMBLE. N'hésitez pas à conclure ce pacte au cours d'une cérémonie très solennelle.
- dans un lieu public, si vous avez envie de fumer, récitez-vous intérieurement la liste des avantages qu'on a à arrêter de fumer : plus jolie peau, meilleure odeur, meilleures érections, meilleure respirations, limitation des risques de cancer, etc...
- vous pouvez vous entraîner à faire un peu d'apnée, ou commencer un instrument à vent (je suis saxophoniste depuis 10 ans, je sais de quoi je parle), car une autre utilisation poussée de vos poumons peut vous faire passer une envie ponctuelle de refumer ;
- si vous avez un(e) compagnon/agne, embrassez-le/la à chaque fois que vous avez envie de fumer.
- NE FUMEZ PAS DE JOINT OU DE CHICHA OU DE CIGARE, CA VOUS REMETTRAIT LE GESTE EN TETE. Si vous êtes vraiment toxicos, préférez le poppers en usage modéré, ou un shoot d'oxygène (2min30 en apnée me donnent le même effet, mais commencez par 1 min, tant que vous ne connaissez pas vos capacités : je suis saxophoniste et plongeur, j'ai l'habitude, vous pas forcément...)
- occupez votre vie : faites plein de trucs, même si c'est juste vous balader à pied. Ne restez jamais comme des larves devant la télé, car ca ne vous fera pas passer l'envie de fumer(l'ennui y renvoie).
- ne compensez pas par la bouffe. Le sexe est mieux, il ne vous fait pas prendre de poids et si c'est votre partenaire légitime vous ne culpabiliserez même pas.
- ne buvez pas d'alcool pour compenser.
- pour vous occuper les mains : un rubixcub, une boule antistress, un zippo SANS ESSENCE, un stylo à clic, une pièce de monnaie, un jeu de cartes... soyez inventifs
- si vous rechutez, ne vous découragez pas. Une enquête montre qu'à chaque essai on augmente ses chances de réussir la fois suivante.
- sortez, voyez du monde, mettez vous à la danse ( ca vous donnera un air dans la soirée,et ça remplacera celui que vous croyiez vous donner en fumant), et ne culpabilisez jamais : vous êtes les meilleurs, nous sommes tous les meilleurs, je crois en nous.

J'ai été élève de prépa. Pendant trois ans je fumais entre 15 et 35 clopes par jour. J'avais fait 4 tentatives infructueuses, sans avoir de plan. Maintenant j'en ai un, les conseils que je vends de vous filer. La semaine dernière, j'en était encore à 1 paquet par jour. Je n'en ai fumé aucune depuis lundi. A 21 ans je viens de connaître le premier état de manque de ma vie. Mais après 5 jours, ma copine ne sentira plus jamais l'odeur de la clope sur moi. S'il y a quelqu'un que vous aimez vraiment, croyez-moi, vous y réussirez. C'est un équilibre instable, nous le savons tous. Mais avec de la volonté et suffisamment de présence d'esprit pour vous rappeler les conseils qui précèdent lorsque vous en aurez besoin, vous devriez pouvoir le faire.

Courage. Et bienvenue dans un monde nouveau. Celui de votre liberté.

De nombreuses informations sur le tabagisme et les méthodes pour arrêter :
https://sante-medecine.journaldesfemmes.fr/faq/tabac-13
Étant un professionnel de l'aide à l'arrêt, il est rare que j'apprenne des choses sur les forums. Cela arrive et bravo à pllebe : dans l'ensemble son plan est viable.

* Ne pas retarder ? Je pense que c'est une histoire d'inconscient ; il n'était pas prêt. On ne le manipule pas comme ça, il faut lui donner du grain à moudre, cela peut prendre un peu de temps. Cool.

* On apprend de ses échecs ? On apprend ce qu'il ne faut pas faire, pas ce qu'il convient de faire (ce qui est efficace). Cet argument éculé est une excuse pour les stratégies médicales , qui sont médiocres. Se coller des patchs sur la fesse n'a jamais appris quoi que ce soit à quiconque. Et cliniquement cela a été prouvé. On apprend plus des exemples de gens qui ont réussi : sans rien à 90 % (établi).

* Ne pas refumer : ça dépend. Le cigare et la chicha induisent rapidement la rechute. Quand je dis rapidement : il suffit d'une bouffée. Le tabagisme passif n'est pas suffisant. Et j'ai plusieurs clients amateurs de pétard qui continuent de fumer sans reprendre la cigarette. Ce n'est pas fumer le problème, c'est s'il y a de la nicotine, même à l'état de traces : <ital>Les cigarettes de tabac dénicotinisé ne peuvent être une aide à l'arrêt</gras>
On peut fumer ce qu'on veut, pourvu qu'il n'y ait pas de tabac dedans ! Bon je n'ai pas fait d'étude sur des volumes statistiquement suffisants, mais la règle Zéro nicotine semble valide. Bien sûr quoi que l'on aspire comme fumée, ce n'est pas bon, mais on ne peut pas tout interdire quand même. Le tabac est vraiment le plus accrocheur de tous les produits de la nature ou inventés par l'homme ! Le cannabis ne crée quasiment pas de dépendance physique (psychologique oui, et alors cela relève du psychiatre).

* Arrêter en groupe : oui, je l'ai vérifié empiriquement : si 20 fumeurs veulent suivre une formation pour cesser de fumer, un groupe de 20 aura de meilleurs résultats que deux groupes de 10. Ce n'est pas une affaire de motivation mais d'étayage (on dit en psychologie), de soutien mutuel plus ou moins explicite. On se sent plus fort en groupe. Excellent conseil !

* Alcool ? Cesser de fumer ne rend pas alcoolique (établi). Je connais plusieurs femmes qui se sont mis à boire un grog bien chaud avant de se coucher, le temps du sevrage. Ma consigne est : pas plus d'alcool que ce qu'autorise le code de la Route (3 verres pour les hommes, 2 pour les femmes). Mais si l'on aime boire un peu, ne pas s'interdire un verre. Ni fêter sa nouvelle vie sans clopes !


Bonne chance à tous et à toutes !
Juste un p'tit mot de soutien pour tous ceux, qui comme moi, arrète de fumer. J'ai choisi la méthode " le mal par le mal" et ne prend aucun produit de substitution pouvant me réintroduire de la nicotine dans le corps. Si j'en crois les divers commentaires, il faut un peu près 4 semaines pour être désintoxiquer ( physiquement j'entends ). Cela ne fait que 4 jours mais l'espoir est là.
Courage à tous, et pourquoi pas nous ?????

4h55, le 10-9-10, j'arrète
Un mental d'acier est la meilleure méthode pour arrêter de fumer. Merci pour tes conseils.
Que de bons conseils pllebe... merci à toi...
Quand on a commencé à fumer, quelle galère pour arrêter...
Tous les moyens sont bons, mais plus ou moins efficace.
bien sur, le mental est très important.
quelqu'un a entendu parlé d'une technique révolutionnaire qui va bientôt sortir, pour arrêter définitivement de fumer, sans médicament, sans grossir et sans stresser ?! le rêve me direz-vous...
je vais poursuivre mes investigations et vous ferais suivre les infos si elles sont intéressantes...
A bientôt
Miss
Salut tout le monde aujourd'hui le 10/02/2009 j'essaie une tentative d'arrêt de clopes .
Je suis vraiment jeune (20 ans) et ça fait déjà 7ans que je fume sans arrêt, mais fumer c'est vraiment fumer quoi ? :S a part des clopes, je fumais aussi des pétards des bing-bang ça veut dire tabagique et toxicomane :P .
Aujourd'hui je veut arrêter parce que a force d'être occupé ces derniers temps avec mes études et mon stage de fin de formation je me suis pas rendu compte que j'ai pas fumer hier :P je ne sais pas comment ce se fait mais bon et ce matin au bureau au lieu d'allumer une cigarette j'ai décider de faire un tour sur quelque forum la raison pour laquelle je suis la . Je voulais rajouter que je suis marocain et au Maroc vous ne trouverez jamais des discussions ouverte du genre.

Et bien souhaitez moi bonne chance et a très bientôt

Bon courage a tout (e).
moi j'ai arreté tout seul du jour au lendemain.
En fait tres facile ma femme a eu un cancer de la tyroide alors qu'elle fume pas,jusque là j'aurais pu me dire je continu vu que la vie est pas logique.Plusieurs fois j'ai dit a ma femme pourquoi toi,j'aurais du franchement avoir le cancer avant elle non?
Je peux vous dire que lorsque nous sommes allé dans l'hopital de cancerologie de TOULOUSE mon regard fut differant,lorsque vous appercevez des pauvres gens tres malades donc pour certain la cause vient du tabac vous percevez un danger imminant pour vous et vos proches.
Maintenant j'essaye de convaincre mes amis ou personnes que je connais de bien reflechir au risque et surtout a la souffrance de l'entourage.
Je veux surtout pas devenir un donneur de leçon,car j'oubli pas que je suis un ancien fumeur,un ancien fumeur est jamais vraiment guerri.Un combat permanant reste devant moi ne jamais en reprendre une ma devise

bonjour à tous... J'ai commencé à fumer à l'age de 15 ans, je crapotais comme tout le monde, à l'époque fumer "faisais bien".... Je fumais en cachette et j'ai eu le droit de fumer ma première cigarette devant mon papa à l'age de 18 ans.
Aujourd'hui j'ai 54 ans et l'année dernière j'ai arrêté de fumer avec la "méthode simple" d'Allen Care.
Au bout de trois mois, et en ayant passé, Noel, le Jour de l'an et autres avec des fumeurs, j'ai repris... Je me persuadais que je ne fumerais que les cigarettes qui font plaisir et que je dépasserais pas 5 cigarettes par jour... Mais je me trompais, les premiers jours j'en fumais 5, ensuite 10 et je suis vite passée à 15 et les mauvais jours à 20...
L'envie d'arrêter me taraudait, j'y pensais en me couchant et tous les soirs je me disait "demain je ne fume plus".... et je ne le faisais pas...
Au mois de mai peu de temps après mon anniversaire, les médecins ont découvert à mon papa un cancer du médiastin (pulmonaire), il avait arrêté de fumer il y a dix huit ans... C'était un gros fumeur, deux paquets par jour... Son cancer était à un stade 4 quand on l'a découvert... il a vécu deux mois, et après de terrible souffrance s'en est allé...
Moi j'ai continué à fumer malgré l'horreur de ce que je voyais, toux, crachats, extinction de voix, douleurs, et j'en passe.... Après son décès j'ai continué en me disant que j'étais complètement cinglée de ne pas arrêter, et puis le déclic s'est produit... Le 24 octobre il aurait fait 78 ans, ma fille a accouché d'un petit garçon le 19 octobre et mon papa aurait tellement voulu connaitre son arrière petit fils... alors pour moi c'est ce jour là, le 24 octobre que j'ai décidé d'arrêter pace que je veux pofiter de mes petits enfants, les voir grandir...
Je sais que malgré le fait que papa avait arrêter de fume depuis dix huit ans ça ne l'a pas empêché de déclancher un cancer du poumon...
Comme dirait un ORL avec qui je travaille...."les cellules ont de la mémoire"
Il ne faudrait jamais commencer car le jour où l'on fume sa première cigarette on a l'épée de Damoclès au dessus de la tête...
Il faudrait dire au jeune...."ne commencez jamais sinon vous vous condamnez"... voilà le message qu'il faudrait faire passer...
Et puis à ceux qui fument ..."arrêtez avant qu'il ne soit trop tard" mon papa aurait pu déclancher son cancer avant... le fait d'arrêter aura empêche qu'il le déclanche plus tôt...
Donc voilà j'ai arrêté il y a une semaine avec cette motivation et sans substitut...Le livre d'Allen Care m'a beaucoup aidé, je le conseille à tous...
En tous les cas je souhaite bon courage à tous ceux qui vont devenir des non-fumeurs..
BISES A TOUS
tres emouvant
ou en etes vous?j espere que vous tenez bon
moi c'est le 40ieme jour sans cigarette aujourdhui et tout va bien, sans substitut et avec Allen Carr aussi...
Messages postés
35
Date d'inscription
vendredi 18 avril 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
15 novembre 2009
3
merci pour tes,conseils.mais malheuresement c'est la volonte qui manque.
je crois que ca va me tue,si ce n'est,pas deja en route.
Je comprend tout a fait ce que tu ressens, je suis dans la meme situation que toi , sauf que moi la je desespére, je commence a avoir des probléme respiratoire, jarrive meme plus a tenir un jour sans fumer, je fume quand je vais au toilette, quand je cuisine, quand je regarde un film quand je me rase, quand jécoute de la musique quand je parle a quelqu'un... et le pire dans tout ca je connais les dangers

Je sais que j'en est plus pour vraiment longtemps si je continue comme ca, et je comprend ta difficulté...

ce que je peux te dire c que il faut que tu fonce, arrete de refléchir, comment ca va se faire si tu va resister, lance toi c'est tout, et je crois que tu pourra vu que deja tu fais leffort de venir en parler donc tu le veux vraiment , c ca la volonté.

J'espére avoir pu t'aider
Messages postés
1336
Date d'inscription
dimanche 9 décembre 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
22 février 2013
1
c'est en route .... le tout est d'arrêter au plus tôt pour limiter la casse.

Moi j'ai arrêté en faisant plusieurs choses: j'ai d'abord arrêté de fumer à l'intérieur .... quel que soit le temps dehors. J'ai fait ça pendant plusieurs mois .... puis j'ai arrêté d'un coup.... et j'ai remplacé la cloppe par le vélo.

De toutes façons, 'faut pas longtemps poru s'apercevoir des effets bénéfiques quand on arrête. Je te laisse les découvrir.

Voilà. bonne route.
Messages postés
35
Date d'inscription
vendredi 18 avril 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
15 novembre 2009
3
oui..... mais voila,je suis mere au foyer, sans occupation exterieur.
meme pas de sorti,aucun loisir,rien pour m'occupe l'esprit,pour eventuellemnt,oublie la cigarette" nom pourit je la maudit".
Messages postés
194
Date d'inscription
dimanche 13 avril 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
18 septembre 2013
33 >
Messages postés
35
Date d'inscription
vendredi 18 avril 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
15 novembre 2009

désolé,femme de foyer ca n veux pa dire sans occupation,dés le matin il y a plein de chose a faire ,l entretien de la maison,les enfants sans oublié tes hobby,ce que tu as envie de faire ,il faut le savoire faire,tu sais moi aussu femme du foyer mai je n ai jamais fumé ,j essaie de me changer les ideés autrement;je sors,je cherche des forums pour parler discuter,je suis amoureuse des livres ,je t assure c tres amusant et important,le sport,des activites av tes amies,il y a plein de chose
une nouvelle recherche en italy et japon:la femme au foyer travaille7fois plus la femme qui travaille
sois optimiste,dis toi bien que ta santé est plus cher que la maudite cigarette
bon courage et tiens moi de tes bonnes nouvelles,je serais ravie de les connaitre
Messages postés
74
Date d'inscription
vendredi 16 février 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
20 mars 2010
>
Messages postés
35
Date d'inscription
vendredi 18 avril 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
15 novembre 2009

bonsoir moi ossi j'ai un trés gros probléme c'est que je n arrive pas a arreté .je n ai pad de loisirs je sort rarement .donné moi envie d arreté .donné moi des idées merci a vous tous j attends vous reponses
Messages postés
35
Date d'inscription
vendredi 18 avril 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
15 novembre 2009
3 >
Messages postés
74
Date d'inscription
vendredi 16 février 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
20 mars 2010

BSR! DES SOLUTIONS,DES RESOLUTIONS,YA RIEN DU TOUS. DU COURAGE,ET UNE VONLONTE DE FER,C'EST CE QU'IL NOUS FAUT, OUI MAIS OU LES TROUVE?SI ON LES A PAS EN SOIS MALHEURESEMEN!!!!!!!!!!!!!
Bonjour, je pense qu'il va falloir que je passe par le champix. Je suis devenue esclave moi qui suis plutôt indépendante. Je ne me reconnais pas. J'arrive à faire des tas de choses incroyables et là ................ je me sens nulle et petite.
J'ETOUFFE !!! A L 'AIDE !!!!!
Si vous êtes malade ou avec des antécédents psychiatriques (anxiété, dépression, etc.), alors il est conseillé se faire prendre en charge par un professionnel, car cela peut être long et compliqué. Ce peut être votre médecin, un psy ou un centre de tabacologie, mais il ne faut pas hésiter à se faire aider. Même Barack Obama n'a pas réussi à arrêter de fumer, alors... Il n'y a pas de honte.

Les fabricants de médicaments ont réussi sur des publics de test à 'doubler les chances de succès' avec un médicament par rapport à un faux médicament dit 'placebo' : c'est bien pour eux mais ne prouve rien pour ceux qui ne veulent rien prendre. Bizarrement la médecine ne sait que comparer un médicament qu'à un autre médicament, pas un médicament à une formation ou à une aide psychologique.

Plus de 90% des gens qui réussissent à cesser le tabagisme y parviennent sans rien, sans aide médicamenteuse : c'est ce que l'on nomme l'ARRET FRANC. On décide de ne plus fumer et on attend quelques jours que ça passe, et puis voilà. En fait avoir envie de fumer ne fait mal nulle part et les fumeurs ne sont pas des malades. Alors on se demande pourquoi ce seraient les médecins les mieux placés pour en parler. En réalité, ils n'ont pas de solution efficace, car pour prévenir la rechute après le sevrage, qui est le principal problème à résoudre, ils n'ont rien dans leur sacoche à miracles.



Je recommande aussi le livre d'Allen Carr comme mentionné précédemment : c'est le plus efficace, le plus vendu. Lui aussi déconseille les aides médicamenteuses, qui ne font que retarder l'échéance de la rechute en donnant illusion quelque temps. Les médicaments ne nous aident pas à apprendre comment faire...

Bonne année à tous !
Je suis plutot d'accord avec Randall.
Il faut essayer d'arreter de fumer sans medicament ou substitut. Sinon comme son nom l'indique on ne fait que remplacer par qq chose d'autre qu'il faudra ensuite aussi arreter (ou remplacer), etc...
Personellement j'ai fumer pendant plus de 20 ans. J'ai commencer j'avais 13 ans au college comme tous les jeunes (quelle stupidité!!). En 20 ans je n'ai jamais passé un seul jour sans une cigarette (malade ou pas).
Puis on m'a indiquer un livre : "La méthode simple pour arrêter de fumer" de Allen Carr. Desolé pour la pub mais c'est la seule facon de partager mon experience.
Ce livre essaye d'expliquer les mechanismes du tabac et pourquoi on a du mal a s'en defaire (pas au niveau physique, genre cancer etc...) mais pourquoi apres manger on veut fumer, pourquoi avant d'excuter une tache (genre ranger le garage) on veut fume....
J'ai commencer ce livre, lu 20 pages et je l'ai reposé.
Un an après, ayant vraiment envie d'arreter, j'ai repris le livre et je l'ai lu. A la fin, j'ai jeter ma dernière cigarette et ca fait maintenant 3 ans et demi. J'aurais jamais penser que ce serai aussi facile. Il y a des moment de doute mais quand on comprend pourquoi la maintenant j'ai envie de fumer, il est plus facile de dejouer les tours du "petit monstre" qui est en nous.
Attention: Meme avec le livre, l'envie d'arreter reste une condition obligatoire.

Bon courage a vous. La vie sans cigarette est vraiment d'un autre niveau.

Azz.
> Azz
bonjour, j'attaque mon 3 eme jour d'arret mais c'est tres dur je doute en me disant que je vais reprendre mais en repoussant l'echeance j'en suis la a 3 jours .si quelqu'un a un petit mot reconfortant ce serait avec plaisir.merci
> sam 74
3 jours c'est bien !! continue tu verras au jours la nicotine disparait de ton corps d'ou moins de manque
tu verras les biens faits et tu seras fière de toi CONTINUE !!!

Bon bon bon,
Alors, moi j'étais pas un gros fumeur la journée.
Le soir venu, je fumé 1/4 de tabac à roulé en gros on va dire suivant les soir l(semaine week end vacance) je fumer l'équivalent de 10 à 30 gramme donc de 5 à 50 clope.. non j'déconne mais sa va assez vite quand la soirée comme à 17h et qu'elle fini à 6 ou 7h du mat...
Donc la ou je veux en venir, c'est que je me suis pris une méga torche qui m'a fait trop mal (pourtant c'étais pas la première) et depuis 1 semaine j'ai tout arrêté.
Alcool, tabac.
Plus rien.

Ca faisais déjà un peu plus de 6 mois que je pensé à diminuer, mais il manqué le déclik.
MAintenant le soir je rentre, je vois ma copine qui fume, ça me dégoute plus qu'autre chose (entre l'odeur de la fumer, le tabac froids, les cendres, et ça bouche...quand elle m'embrasse..) ben voilà ça me dégoute total.

Le matin je me lève j'ai une pêche d'enfer, j'ai envie de me motové pour trop plein d'truc, et au passage pour les gens qui dirai que c'est parce si ou j'sais pas quoi, ça aurai bnientôt fait 8 ans que je fumer, que le soir certe, mais tout les jour, et le week end durant (1 paquet de roulé par week + 2 la semaine)...
des fois 2 dans le week end (ben oui le vendredi soir + le samedi...)

Donc voilà.

Le tout et de ne pas rechuter avec les quelques goutte d'alccol qui serons bu pendant certaines occcasion...
Mais même ça...

Enfin bon, tu me dira que je suis jeune .. Oui c'est vrai j'ai 25 ans.

Mais envie de profiter des 60 restant, et non pas que de 30.

Bonne chance.
bonsoir moi j'ai une artherite obliterante des membres inferieur avec de l hypertension je voudrais connaitre quelque truc pour arreter de fumer
Salut yoyo !je crois qu’on ai au même point moi ça fait plus d’un an que j’essai
Et on plus j’en suis malade ressemant j’ai découvert que j’ai une BPCO puisque j’ai plus de 20 ans de cigarettes alors bonne chance a nous tous.
Bonsoir,
Cela fait plus de 15 ans que je fume de 10 a un paquet par jour, et ma troisième tentative d'arrêt : une en aout, septembre et maintenant c la dernière depuis le 14 novembre. J'ai acheté des patchs, c mon deuxième paquet de 7, je suis déterminée, je veux me débarrasser de cette habitudes j'ai déjà l'impression de moins perdre mon temps à fumer tous les "5" minutes, je peux donc faire plus de choses. Ensuite je vais diminuer les doses des patchs et je vais y arriver meme si mon ami n'envisage pas d'arreter, c mon combat toute seule et je vais y arriver :
-je ne veux plus puer,
-je veux dépenser mon argent autrement,
-je veux récupérer mon souffle,
-je veux un enfant,
-je ne veux plus perdre mon temps avec ces foutues clopes de brin !

malheureusement, s'ajoute à l'arret du tabac un gros problème de nerfs, que mon médecin (qui ne veux pas m'aider dans ma démarche !) résout par la prise occasionnel d'anxiolytique (style xanax ou dérivé)
j'ai donc de gros problème de peau de type psoriasis palmo-plantaire qui me bouffe, et je pense que c un effet boule de neige : je suis nerveuse de nature, donc je fume, dès le moindre problème ça s'emplifie, je fume plus, en réalité çà n'en finit jamais, c n'importe quoi
bien sur je parle de mon état d'esprit, d'ou ma résolution d'arret du tabac puisque ca ne change absolument rien a mon problème nerveux. Je vais donc m'en sortir toute seule comme une grande (puisque mon entourage ne m'aide pas,)
Bon courage
Il faut prendre la décision d'arrêter et se tenir à cette décision !
j'ai 40ans, je fume depuis l'age de 14!! hier, je suis allé faire une radio du thorax et.. verdict du toubib "arrêt du tabagisme souhaitable" donc, j'arrête immédiatement!! et sans substitut ! :o)) j'ai fais le gros con de cowboy américain pendant tant d'années, lol, alors je vais pas faire la mauviette parce que je salive et que je suis torturé par le manque, non!! Alors en bon mec motivé, force et sereinité, je prends sur moi et je suis patient. ça faisait partie des plans sur la comète de toute façon : Ne pas passer le cap des 40 avec une telle addiction! ma seule drogue, c'est LA VIE!

seule solution: "La volonté"

Mais bon un petit patch ne fait pas de mal et permet d'aider. Il vaut mieux en mettre un et réussir que de ne pas le faire et de continuer à fumer...
Messages postés
1
Date d'inscription
lundi 21 avril 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
21 avril 2008

Salut,
Je connais bien ce problème car j'y étais confronté il y a 1 an. J'ai arrêté de fumer et je ne fume plus depuis plus d'1 an.
Il te faut de la volonté et surtout du monde qui t'entoure; Ne plus penser à la cigarette!
Je suis allé voir mon médecin traitant qui m'a donné des patchs à mettre et c'est vrai que ça aide bien au départ.
Ce qui a fait basculer la balance du côté Stop cigarette, ce sont mes enfants qui ont insisté car ils ne veulent pas me voir mourir à cause de la cigarette.
Et je t'avoue aussi que je fais de sacrées économies même si j'allais les chercher en Italie (elles sont moins chers).
COURAGE
Persuades-toi et dis toi que c'est pour ta santé!
Ciao