Luc ne va plus au collége

Résolu
Signaler
-
Messages postés
38402
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
8 juillet 2021
-
Bonjour,
au mois d'avril dernier Luc 14 ans nous a avoué étre le souffre douleur de sa classe de 3eme,malgré nos demandes le collége a refusé de le changer de classe et a minimisé le probléme ,car c'était une classe de bon niveau et sans histoire donc nous n'avons pas été entendu.Luc n'a pas fini son année scolaire,il n'a pas passé son brevet.Et nous avons pensé bétement que les vacances et un redoublement régléraient le probléme.Le 5 septembre rentrée au collége crise d'angoisse,tremblements ect.Luc a fait une journée une matinée et depuis le 6 plus rien.Si on va jusque devant le collége,il reste dans la voiture tétanisé ou il descend et s'enfuit.Il est suivi par une pédo-psy qui lui a prescri un anxiolitique,qui n'a pas d'effet bénéfique mais Luc a des nausées,il dort mal on a essayé d'adapter la dose mais sans succés.Voila on ne sait plus quoi faire le médecin scolaire propose l'école a mi-temps mais sans succés non plus,je dois presque m'excuser de ne pas le trainer au collége,je suis une mére incapable et j'en passe,notre famille est dans la tristesse.Si vous avez essayé une méthode un traitement homéopathique ou autres merci de m'aider

5 réponses

Messages postés
38402
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
8 juillet 2021
19
Bonjour
La solution n'est certainement pas la fuite dans les cours par correspondance, il faut regler le mal à la racine
Cet enfant a peur depuis ces brimades et harcellements l'année derniere.
Pour que cela est pu fonctionner, il a obligatoirement un manque d'estime de lui et un manque de confiance qui est manifeste, ce qui a permis aux autres camarades de l'embetter .
C'est la dessus que vous devez discuter et lui redonner confiance en lui car si vous le faites fuir aujourdh'ui , que va t'il advenir de son avenir ?
Il apprendra que pour affronter les dificultés de la vie, il faut fuir ?
Dans son futur travail, il démisionnera à la moindre dificulté ?
Dans sa futur vie de couple, il baissera les bras car il n'aura pas appris que la vie est parfois cruel et n'aura pas regler ce probleme d'estime de lui ?
La solution est justement de l'aider à affronter ce probleme et le pédo psychiatre devrait aller dans ce sens la , c'est son interet
Messages postés
40678
Date d'inscription
mardi 12 avril 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
27 septembre 2021
7 666
pourquoi n'envisager vous pas les cours par correspondance afin qu'il puissent faire ses étude dans un climat serein sans crainte pour cette année et l'année prochaine vous voyez comment sa se passera a ce moment là
;=)

Bonsoir,

Suis tout à fait d'accord avec 1tibou, pourquoi ne pas essayer cette solution?

Si pas possible, pourquoi ne pas le changer d'établissement scolaire?

Suis très étonnée que la direction n'ai pas entendu votre appel !

Bonne soirée.
Messages postés
113932
Date d'inscription
mardi 6 septembre 2005
Statut
Membre
Dernière intervention
28 août 2020
12 194
Bonjour

La solution n'est certainement pas la fuite dans les cours par correspondance, il faut regler le mal à la racine
Cet enfant a peur depuis ces brimades et harcellements l'année derniere.

Phrase très importante à essayer de mettre en application.
La fuite ne servira à rien, et ne l'aidera pas dans son futur.

@+
Messages postés
38402
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
8 juillet 2021
19
Bonjour Marie et merci
Messages postés
75639
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
8 décembre 2021
9 368
Bonjour.

La phobie scolaire est un problème de plus en plus présent dans la société.
C'est important que ton fils puisse être pris en charge car son avenir est en jeu.

La phobie scolaire, s'il s'agit de ce problème, peut se soigner et le plus vite possible.

L'homéopathie ne l'aidera pas.

Ce sont des entretiens avec le pédopsychiatre qui sont importants.

Toi-même, en tant que maman soucieuse de la santé de ton fils et ceci jusqu'à remettre ta compétence de mère en question, tu pourras aussi de ton coté trouver de l'aide pour arriver à mieux gérer la situation.

Demande conseil à ton médecin. Un soutien psycho-émotionnel avec l'aide d'un psychothérapeute peux être utile, même momentanément.