Les meilleures solutions pour arrèter de fumer ?

Résolu/Fermé
anonyme - 29 sept. 2010 à 15:26
 autre - 26 mai 2018 à 13:35
quelles sont les meilleures solutions pour arrèter de fumer ? qu est ce qui marche le mieux mises à part la motivation et la volonté qui sont présentes mais pas suffisantes . je précise que ce n est pas pour moi .

12 réponses

Bonjour, Oui la motivation est le principal élément. Voici mon histoire qui j'espère va contribuer à votre arrêt du tabac: J'ai 63 ans, j'ai fumé uniquement 8 ans en étant jeune, avec abstinence de tabagie, sans médicaments depuis 34 ans. Ancien cadre, j'ai des revenus corrects, permettant de bien profiter de ma retraite, quand début août j'ai eu un boule qui grossissait dans le cou. Je suis allé voir mon médecin, des spécialistes, radios, scanners etc... Diagnostic " vous avez un cancer du fumeur sur le bas de la langue". A ma question, mais il y a 34 ans que je ne fume plus" réponse " depuis quand un jambon qui a été fumé redevient il de la viande fraiche même après 34 ans" et quand on sait que les charcuteries sont la nourriture la plus cancérigène, on comprend mieux. Autre discours des professeurs, c'est chimique, cela finit toujours ainsi, si vous aviez encore fumé, votre organisme l'aurait peut être déclenché à 45 ans ou avant. Parfois les gens meurent avant d'un accident de voiture ou de problèmes vasculaires (liés au tabac) mais qu'ils n'interprètent pas comme tel. On connait tous des exceptions, le Mr de 85 ans qui fume (très rare), mais il aurait peut être vécu 100 ans et en meilleure santé. Pas fous les animaux qui se sauvent à la vue de la fumée, ils ont un 6ème sens. Sans compter le moral, cela vous tombe dessus au moment ou vous faites des tas de projets. ON NE MEURT PAS TOUT DE SUITE, on souffre longtemps, je fais des chimios, j'ai l'impression que cela bouillonne dans ma tête, il y a des moments ou j'ai envie de me frapper la tête contre les murs et ou je pense au suicide. Sans oublier des dizaines de prises de sang, piqures, déplacements en ambulance ou taxi pour se faire soigner, les attentes de soins etc... Entre les séjours au CHU, je suis à la maison, dépendant de ma femme et de mes enfants et amis pour tout, c'est dégradant surtout pour moi qui était très actif (ski, marches, voyages, bricolage, jardinage). Bien sur, (comme tout malade) pour mon entourage, c'est toujours "tout va bien je n'ai pas mal", ils n'ont donc qu'une vision sommaire de mon réel état, mais un conseil arrêtez pendant qu'il en est temps. J'ai vu une jolie jeune fille au CHU 18 ans, cancer de la gorge après 4 ans de tabagie, à chaque cigarette, vous jouez au loto, vous augmentez vos chances et vous pouvez gagner. Réfléchissez, en continuant, la finalité c'est cela, pour demain qui n'est peut être pas loin, on bloque les projets de toute la famille, car personne ne s'amuse autour d'un malade, même le départ en vacances, on ne le laisse pas seul à l'hôpital. Placez tout cela sur la balance... vous verrez elle penchera vers l'arrêt du tabac. Pensez que par rapport à tout ce qui vous attend, il ne vous suffit que d'un peu de volonté, le jeu en vaut la chandelle. Personnellement, quand j'ai arrêté, il y a 34 ans, je me suis dit que mon cerveau et ma volonté seraient supérieurs à ce petit morceau cylindrique blanc, j'ai conduit ma voiture avec un paquet de cigarettes devant moi, je faisais toujours en sorte d'en avoir à porter de main, mais ancien sportif, j'en ai fait un jeu, c'est toi la cigarette ou moi qui vais gagner!
75
merci
0
Fumeuse qui a définitivement décidé d'arr&e
6 juil. 2017 à 13:46
Merci.
0
Merci beaucoup de votre honnêteté et de vos conseils !!! Je suis de tout cœur avec vous dans cette épreuve et oui la vie est belle tant qu'il est encore temps!!! Au bout de 20 ans de tabagisme je crois qu'il est plus que temps de dire STOP!!!
0
Merci et bon courage
0
Merci pour votre témoignage
0