Est -ce possible de moin souffrir de l pèrte d'un ètre cher?

Résolu
anonyme - 11 sept. 2010 à 14:32
 anonyme - 28 déc. 2010 à 13:09
Bonjour, mon papa est décédé IL y'a trois ans et IL me manque toujours autant . Je Souffre de ne plus le voir .... JE savais que perdre un de ses parents était forcement dur mais JE ne fais toujours pas le deuil et JE souffre terriblement moralement......... AIDEZ -MOI !!!!! bises NATHALIE

7 réponses

Ne plus voir les gens que l'on aime est plus dur que de les oublier. Les souvenirs qui restent nous aident a nous les rappeler . La souffrance s'apaise tout au fil des années et chaque jour qui passe nous aide à surmonter. pour vivre une seconde d'un trop court éphémère, comme les papillons s'activent à disparaitre, dans un vieux rêve fou s'envoler à se perdre, lis se prennent à la vie , au silence , à se taire .... je ne te parle pas , tu ne me parles pas, le silence est la cause de ce mal qui nous ronge ...
1
Oui, il est possible de moins souffrir, mon papa nous a quitté à 56 ans, j'en avais 23, il me manque toujours autant, mais je souffre toujours de son absence. Je tiens grâce aux bons moments passés ensembles, et pour tenir, je le vois de temps en temps à mes côtés. Il faut savoir qu'il est décédé 2 jours avant mon mariage. j'ai perdu un frère qui avait 18 ans, j'en avais 12, et c'est très très dur, là, je souffre toujours, disons un peu moins, mais ce frère était mon ami, mon confident, mon protecteur, il me manque terriblement, oui je peux dire que c'est plus fort que mon père. J'essaie aussi de repenser à quand il était là, et ce qu'il serait aujourd'hui. J'en ai toujours parlé, et j'en parle toujours à mes enfants comme s'il était avec nous.. La souffrance peut parfois nous jouer des tours, je m'imagine le passé au présent, mais çà me permet de continuer mon chemin de vie....
1
Nathalie je sais de quoi vous parlez j'ai aussi perdu mon cher papa il y a 4 ans et pas un jour sans que je pense à lui Au fil du temps la douleur s'estompe mais jamais on oublie. Je repense au bon moment que j'ai eu avec lui et je me surprend à en rire. Il sera toujours présent dans mon coeur. Soyez sûr que vous n'êtes pas seule.
0
merci Marie-France pour Ton émouvant témoignage...' garder les bons moments qu'on a vécu" ... c'est effectivement ce que Je vais essayer de faire aussi ...JE pense que Tu es très courageuse en tout les cas....... merci encore Bisous
0

Vous n’avez pas trouvé la réponse que vous recherchez ?

Posez votre question
Merci Nathalie de m'avoir répondu, et je suis heureuse d'avoir pu t'apporter un petit plus, c'est une des rares réponses que j'ai qui me touche autant, encore merci ....
0
Non, on souffre toujours autant, c'est le temps qui apaise un peu les choses. Mais si nous ne les voyons pas, ils sont là près de nous, c'est à nous de leur montrer notre force et notre amour en faisant de notre mieux en toute chose.
0
Oui Maryse, pour moi ma force s'est accentuée au fil du temps, mariée, enfants, petits enfants, Mon papa et mon frère font partie de ma vie, sans excès bien sûr, mais, ils sont présents partout, Je ne peux oublier ce mariage annulé, et puis un nouveau mariage sans mon papa, j'ai une de mes filles née le jour du décès de mon frère mais pas la mème année, mon mari se nomme Christian, mon frêre était aussi un Christian, tout me rapproche d'eux, mais en fait, celà me fait du bien, je les ai prêts de moi, disons que je vis bien. Je suis un peu le petit canard boiteux de ma famille de sang aujourd'hui , c'est ainsi, je ressemblais trop à mon frère, mais je m'en contrefiche, j'ai ma petite famille bien à moi, mes souvenirs propres, et je suis heureuse, mème si nostalgique parfois. Oui il faut une sacrée force pour vivre, mais quand on se souvient, on se dit qu'il n'en reste que le meilleur. Alors courage à toutes celles et ceux qui perdent un être cher, c'est très dur, mais une petite lumière veille sur vous, et pour moi, elle a toujours été là...
0