Pourquoi souffrons nous de l'existence ?

anonyme - 29 sept. 2008 à 01:45
 anonyme - 8 oct. 2008 à 23:13
il s'agit d'une interrogation fondamentale sans connotation positive ou négative...simplement découvrir le réel sens de ce sujet pour offrir des jours meilleurs aux personnes que nous aimons et surtout aux Enfants....

4 réponses

c'est vrai on souffre parfois de l'existence.Et ceci on peut l'expliquer par le rythme accéléré les difficultés de la vie l'abondance des guerres... Mais bon il faut pas écarter les bras en se plaignant. En fait on doit penser à tous ce qu'on a du bien et à ce qu'on peut donner aux autressurtout il ne faut pas oublier que chacun de nous a un message à révéler et à transmettre et voilà un sens de vie.
0
pour nous permettre de faire des efforts dans la vie les efforts mene a une récompense personelle fesant avancé l'humanité pas d'effort crée souffrance c'est la loi de la nature celui qui ne fais rien pour arranger son cas est condamné a disparaitre car il est inutile dans ce monde c'est dur a entendre mais la réalité
0
Ma réponse est assez spirituelle : on souffre lorsqu'on s'arrête sur ce qui nous fait du tort en ignorant ce qui nous procure du bien. etre positif c'est prendre conscience qu'il n'y a pas que des mauvaises choses. On souffre également parce qu'on accorde beaucoup d'importance à des choses qui n'en ont pas (ou moins qu'on ne le pense). Sans être insensible il y a des choses naturelles comme la mort que nous intellectualisons jusqu'à atteindre des dépressions. Cela ne signifie pas ignorer la douleur ; elle existe mais savoir qu'elle fait partie de la vie la rend plus supportable surtout lorsqu'on n'y peut rien. Je crois pour ma part qu'une interprétation au second degré de notre départ de l'Eden pourrait signifier la perte de notre capacité à intégrer pleinement la "nature" (au sens le plus large qui soit). Un animal tourne la page à un malheur et va de l'avant les peuplades dites primitives savent relativiser les malheurs qui leur tombent dessus. Non pas qu'ils soient insensibles mais parce qu'il savent que la vie est ainsi faite que nous ne pouvons tout maîtriser. Si nous parvenions à allier notre savoir scientifique à notre capacité à être partie intégrante de la nature (l'Univers dirait certains) et non nous ocnsidérer comme au dessus alors peut-être ne ressentirions nous pas la souffrance mais verrions nous simplement des étapes plus dures que d'autres sur le chemn de notre vie. Bien sûr cette vision n'engage que moi !
0
Merci infiniment pour ces réponses...En effet, nous avons un schéma de pensée où la souffrances prend une place prédominante notamment à travers des idées alimentés par nos peurs, nos angoisses et fondamentalement notre ignorance... D'ailleurs, nous sommes tous sujets à la plus haute forme d'ignorance, à savoir ; " Nous ne savons pas que nous sommes ignorants "( c'est le comble de l'ignorant ).....et nous apprenons à nos enfants cette même ignorance....est ce peut être le sens du péché originel que toute civilisation abordent depuis l'aube de l'humanité ? Chaques mots que nous utilisons sont prononcer avec certitude telle " le respect", l'amour, l'éducation, le bonheur...tout cela appris aux enfants de génération en génération....mais que savons nous réellement ? Qu'elle est le sens de l'éducation que nous devons donner à nos enfants pour les aider à vivre en paix ? Devons nous, d'abord nous rééduquer, nous ré approprier notre condition Humaine ? Je ne suis guère un pessimiste où un dépressif, bien au contraire, le bonheur pour soi et pour Nos enfants est une Réalité qu'il est nécessaire et responsable D'aborder.... Simplement échanger pour avancer pas à pas vers l'inestimable....merci à vous...
0