L'enfer c'est de ne plus aimer ? Qu'en pensez vous ?

Signaler
-
 anonyme -
L'enfer c'est de ne plus aimer ? Qu'en pensez vous ?

8 réponses

je suis du meme avis que corinne
Je suis d'accord avec Corinne et Nicolas.
l'enfer c'est chaud..... aimer c'est chaud.... Plus aimer c'est froid.... C'est pas le pied
l'enfer c'est la separation eternelle d'avec Dieu, l'impossibiblite de communiquer avec ceux qui partagent notre sort et le regret eternel de ne pas avoir offert sa vie a Jesus. L'enfer, c'est la souffrance physique comme mentale! L'enfer est une place reelle; je le sais puisque Dieu m'y a envoyee un jour! Un jour, je demandais a Jesus: "la Bible dit que tu as souffert sur la croix; or lorsque tu as ete crucifie, le supplice de la crucifixion etait deja vieux de plusieurs centaines d'annees. Et donc probablement des milliers de gens ont souffert cette mort horrible et atroce." Puis j'ajoutais: "qu'as-tu souffert de plus que ces personnes infortunees?" Peu de temps apres, j'etais en train de lire un article sur les Pharisiens (l'Esprit Saint m'avait deja dit que les Pharisiens etaient "la synagogue de Satan; Apocalypse 2:9 et 3:9) lorsque je sentis mon humeur decroitre jusqu'au "36e dessous" pour ainsi dire! Jamais de ma vie je n'avais ete aussi deprimee, et triste, et sans espoir. (C'est ca, l'enfer: LA PERTE DE L"ESPOIR!!!) J'etais toujours assise a mon bureau, devant mon ordinateur, mais mon esprit etait ailleurs, en... enfer! Je vis en pensee un endroit tres sombre, sans lumiere, avec devant moi une lourde porte, "en fer".... toute cloutee et aux bords arrondis; comme une porte pare-feu, et etanche. Je vis le mechanisme d'ouverture, une poignee circulaire comme sur les bateaux. Je savais que j'etais venue par la, mais je savais aussi que cette entree etait a sens unique; que je pouvais desormais plus sortir! Je savais aussi qu'il etait trop tard a present pour moi pour "etre bonne", que j'avais rate ma chance, celle de croire en la seule porte du Salut: Jesus Christ! Je sentis qu'un poids fut mis sur mes epaules et je compris que c'etaient mes peches. Jesus, pardon, Je "sus" pourquoi j'etais arrivee la; j'avais refuse de croire aux evangiles de Jesus Christ et j'avais refuse Son offre gracieuse de porter mes peches pour moi, et donc, je devais les porter moi-meme! Jesus, pardon... Je "sus" egalement que toutes les autres personnes presentes avec moi dans cet endroit horrible avaient recu la meme revelation; et le pire, c'est que toutes, elles l'acceptaient! Car Dieu est un juge juste! En enfer, vous portez le poids de vos peches, et pas celui des autres! Notre systeme judiciaire a nous est imparfait, et il est commun de voir des gens "payer" pour des choses qu'ils n'ont pas commis, tandis que d'autres, coupables, s'en sortent sans une eraflure... Pas avec Dieu! En enfer, tout le monde est sous la Loi: dent pour dent et oeil pour oeil! Je ne comprenais pas la vision. Je savais que j'etais sauvee (j'ai donne mon coeur a Jesus en 2003) et donc je demandais a Jesus ce que tout cela signifiait. Pendant tout le temps que j'avais cette vision, j'errais sans but dans ma maison et dans mon jardin, l'ame "au diable vauvert" et tout ce que je voulais alors, c'etait mourir. J'etais dans l'agonie! Je "savais" que lrosque je mourrais, j'irais dans cet endroit desole! A ce moment-la, aucune de mes bonnes actions ne comptaient; ni mes maigres possessions, lesquelles paraissaient si vaines a cote de ce qui m'attendait. Je continuai donc a prier, lorsque "la toute petite voix silencieuse dans mon coeur" me dit: "Ce que tu as souffert, Anne, c'est si tu n'avais pas ete sauvee, si tu etais morte aujourd'hui et si tu avais ete en enfer. Le poids sur tes epaules est le poids de tes peches. Imagine, Anne, les milliers de personnes qui meurent chaque jour sans avoir l'Esprit Saint dans leur coeur; ce que tu as souffert, c'est ce que je souffre chaque jour, multiplie par autant! Souviens-toi ce qui est ecrit, lrosque dans le jardin de Gethsemani, tous tes peches, ainsi que tous les peches de l'humanite passee, presente et future, furent mis sur mes epaules, et tu comprendras pourquoi j'ai sue des gouttes de sang! Nous connaissons la suite: la Bible dit que Jesus "fut fait peche pour nous" et qu'a Sa mort, Il alla en enfer. La seule pensee d'y aller, etait suffisante pour Lui faire suer du sang! Plus moi j'avais porte mes propres peches; mais Lui avait porte les peches de milliards et de milliards de gens! Evidemment, je ne vais pas aller en enfer a ma mort, puisque je suis sauvee. Mais Dieu peut "a volonte" nous faire oublier que nous sommes sauves! Il y a meme un verset pour le prouver: 1 Jean4: 18 La crainte n'est pas dans l'amour, mais l'amour parfait bannit la crainte; car la crainte suppose un châtiment, et celui qui craint n'est pas parfait dans l'amour. Jesus est amour! Et donc, pour un temps, Jesus "m'ota son amour". Il y a un autre verset qui dit: Jean 14:27Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. Je ne vous donne pas comme le monde donne. Que votre coeur ne se trouble point, et ne s'alarme point.
Pour aimer les autres, il faut avant toute chose s'aimer soi. Si on s'aime plus, alors nous sommes centré sur nous-même, nous nous isolons et par la force des choses, nos rapports aux autres diminuent tout autant...et c'est alors que l'on peut se retrouver dans une très grande solitude affective. Ne plus s'aimer c'est un enfer permanent...mais pour moi, l'amour est à la base de tout. L'amour est universel, et finit toujours par triompher... Apprenons aussi à ce que la porte de notre coeur soit toujours ouverte...Soeur Emmanuelle, à la suite de Bernadette Soubirou, disait souvent:"Il suffit d'aimer." C'est tellement important et pour moi c'est mon moteur, ma raison de vivre, de me battre (attention il s'agit d'un véritable amour, pas de l'amourette ou de la simple sympathie, ou de la pitié, de la compassion, d'un élan passager). Amour = vie Amour = don de soi Amour = gratuité Le véritable amour, solide, durable, est celui qui cherche le bonheur des autres en même temps que son propre bonheur. Bonne soirée.
Crois moi,l'enfer c'est pire que ça!!!!!!!.......
Je ne vais pas parler le "l'enfer", celui qui est en opposition au "paradis"... Cela a déjà été fait, était-ce le sujet ? Pour moi, la première chose qui me vient à l'esprit en lisant votre question, est ceci : L'enfer, ne serait-ce pas parfois de trop aimer ???
L'enfer, c'est de ne plus S'aimer. Faut voir...