DIALOGUE ECHANGE EXPLICATION DISCUSSION [Résolu]

anonyme - 11 juin 2011 à 12:05 - Dernière réponse :  anonyme
- 26 juin 2011 à 11:12
Bonjour. Le dialogue, l'échange, l'explication, la discussion, sont-ils vraiment utiles, sachant que beaucoup de gens écoutent mal et restent sur leurs idées, hélas tic ? Merci . . .
Afficher la suite 

Votre réponse

15 réponses

Meilleure réponse
1
Merci
Bonjour François, Je considère le dialogue et l'echange, son proche cousin, comme indispensablesà toute harmonie entre deux êtres, amis ou amants, ou même simples relations de camaraderie ou de travail. Il est en effet si simple de "se dire" sans ambages, tout reste clair, diaphane et les mauvaises interprétations seront vite balayées. Pour moi, je le pratique quotidiennement depuis toujours, même s'il est des vérités qu'il vaudrait mieux taire, tant pis !

Merci anonyme 1

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

journal des femmes avec santé médecine a aidé 15246 internautes ce mois-ci

Publi-information
Commenter la réponse de anonyme
Meilleure réponse
1
Merci
Bonjour, comment savoir si l'on ne le fait pas, et que l'on présuppose que de toutes manières ce que l'on dit est inutile, puisque l'autre ne nous écoute pas. Bien sur il faut échanger, il en restera toujours quelque chose. Il y a le cas des champions du monologue, qui eux n'ont besoin que d'un public, là il faut les fuire, ou leur acheter une glace, pour qu'ils puissent discuter avec leur égo.

Merci anonyme 1

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

journal des femmes avec santé médecine a aidé 15246 internautes ce mois-ci

Publi-information
Commenter la réponse de anonyme
Meilleure réponse
1
Merci
il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis. Le dialogue est constructif et doit nous aider à faire la part des choses ou à apprendre

Merci anonyme 1

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

journal des femmes avec santé médecine a aidé 15246 internautes ce mois-ci

Commenter la réponse de anonyme
Meilleure réponse
1
Merci
Bonjour. Le monologue, c'est l'excès. Comment avoir une discussion calme et constructive ? Parfois c'est très tendu. Tout le monde parle en même temps et se coupe la parole. Il est très difficile de placer sa phrase. Très bon exemple, les discussions avec des divergences d'opinions politiques . . .

Merci anonyme 1

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

journal des femmes avec santé médecine a aidé 15246 internautes ce mois-ci

Commenter la réponse de anonyme
Meilleure réponse
1
Merci
Il est "politiquement correct" de penser que toute question peut trouver une solution dans l'échange et la confrontation des opinions. Il me semble s'agir là d'une illusion. Pour 2 raisons: 1. La communication entre les gens "passe mal" par le fait que chacun interprète différemment les mots employés. L'un dit qch et l'autre comprend autre chose. 2. Croire qu'un équilibre peut résulter d'un échange c'est faire sienne la théorie libérale de "l'équilibre de marché", l'offre et la demande finissant par s'équilibrer autour d'un optimun. C'est bien sûr un mythe (main invisible, démon de Maxwell, commissaire priseur de Walras, optimum de Pareto, équilibre démocratique de Hobbes...).

Merci anonyme 1

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

journal des femmes avec santé médecine a aidé 15246 internautes ce mois-ci

Commenter la réponse de anonyme
0
Merci
Bien obligés François de rester sur nos positions! Tu n'écoutes pas et il faut toujours dire comme toi, pour ne pas encourir tes foudres!!! Bisous.
Commenter la réponse de anonyme
0
Merci
Si on ne s'en tien cas l'avis que l'autre écoutera mal alors il ne sert plus en rien de dialoguer en quoi que ce soit, dialoguer permet l'ouverture de l'échange et de donner son ressenti et de connaitre celui de l'autre, mieux vaut dialoguer que de rester dans le silence.
Commenter la réponse de anonyme
0
Merci
Rapports entre langage et pensée : -point de vue social, moyen d'agir sur autrui. La vie en société se réduirait à peu de choses si l'homme ne parlait pas. -point de vue du locuteur. Tout homme peut se parler mentalement, pour étudier ses idées, les coordonner et bâtir des théories. -point de vue de l'auditeur. Le style personnel permet à l'auditeur de connaître certains aspects de la psychologie du locuteur.
Commenter la réponse de anonyme
0
Merci
bonjour ils sont complètement utiles mais une communication en direct est complètement nécessaire parce que en trente seconde déja vous éliminez ceux qui ne peuvent correspondre je dis ça pour moi qui est une très très grande habitude et expérience du contact et ceci rien que à l' aspect pourrait on dire je parle de l' aspect moral qui se lit très vite au regard à la façon de s' exprimer à l' aspect physique aussi je ne parle de beauté si elle est là tant mieux mais de rapports qui font que certains ne peuvent absolument pas correspondre une confrontation directe éclaire sur ces choses qui ne sont pas du domaine du raisonnement ou du calcul mais tout simplement de la complicité possible sans cette élémentaire complicité rien faîtes " pipi " dans le sable rien ne reste vous perdez votre temps infiniment mais si dans cette approche réelle quelque chose s' allume fait sourire quelque chose fait que vous ne partez pas et que vous dîtes à la dame - vous voulez que nous prenions un café on est dans un hall de gare et prenant votre timidité la mettant dans la poche la dame dit - oui ... une dame dit toujours oui quand vous avez un regard franc un sourire gentil et une attitude respectueuse je sais plus où j' en suis j' étais avec la dame laissez moi parler et vous allez tout simplement à une petite table ronde devant le buffet et la dame s' assoie et vous vous asseyez et la garçon ... - vous prendrez .... - que prenez vous ... - un café ... - moi aussi et alors que la cgarçon est parti vous dîtes - oui ... vous me disiez ... et la dame vous regarde en souriant ........ mais vous savez que ça passe ça se vois à son sourire à ce que vous ressentez à des choses et autour les choses prennent beaucoup moins d' importance .... ... vous regardez la dame qui parle ... vous la connaissez depuis trois on va dire quatre minutes mais ... là ... elle ... vous ... à cette table ... déja les choses s' estompent autour et vous la regardez sérieux mais vous ne pouvez empêcher un sourire de poindre sur vos lèvres ... malgré vous et ... la dame là ... elle sourit aussi ... malgré elle ... elle est très belle quand elle sourit ... comme ça ... et les paroles ... anodines volent ... mais rien n' est moins anodin ... et .. là il y a contact qu' est ce que j' ai dis je sais plus je suis bien avec la dame là ... le sujet ? - les cafés ... messieurs - dames ... - ah oui ... merci ... les pigeons de la gare n' ayant aucune crainte d' aucune sorte s' avancent très près des tables pour récolter les débris de croissants et autres miettes ... G spagghettis complètement " cramés "pendant que j' écrivais pourtant j' ai courru
Commenter la réponse de anonyme
0
Merci
J. Claude certains aspects personnels permettent à l' auditeur de connaître la psychologie de ... bien et c' est en ceci que je préconnisais le contat direct qui élimine d' emblée les incompatibilité stériles et frustrantes qui sont complètement inutiles parce que l' on est là pour avoir des échanges nourrissants positifs fortifiant qui enrichissent le " vous" et apportent à l' autre ce que vous avez à donner même très riche en donnation possible et ardent receveur à apprendre et recevoir le contact virtuel empêche cette élimination d' instinct et peut conduire à des cheminements ... sans donnation et réception ce qui n' est pas le but de la communication quelque fois miracle des comment dire des affinités se dessinent oua ....... que ça été long et au moins .. à travers de petits signes .. les mots ... des émotions ..... passent silencieusement là c' est sublime mais le contact vrai est alors criant de désir ... G
Commenter la réponse de anonyme
0
Merci
si c'est utile, le but n'est pas d'être d'accord avec tout le monde, c'est de voir les différentes manières de réagir face à une même question ; je trouve cela très enrichissant ;
Commenter la réponse de anonyme
0
Merci
OK, partait. Mais que faire alors si on a affaire à la fermeture et à l'intoléranve : "Ce n'est pas important", "Ce n'est pas intéressant", "Je m'en fous", "C'est hors sujet", "Tu me l'as déjà dit", "Je n'ai pas envie de parler de ça", etc, en d'autres termes, quand on ne peut pas dire ce que l'on veut ? Bravo pour la liberté d'expresion ! . . .
Commenter la réponse de anonyme
0
Merci
ecouter.. se compremdre .... et ne pas essayer de convaincre à tout pris....... bien sur, il faut de l'esprit pour bien parler ..mais il faut beaucoup d' l'intelligence pour écouter oui cet idéal existe ...mais pas avec tout le monde....
Commenter la réponse de anonyme
0
Merci
Chaque mot a son importance. Pour dialoguer il faut être proche dans le domaine dont on parle. Pour l'échange, nous devons avoir quelques pensées assez proches pour que l'échange soit fructueux et intéressant. Pour l'explication, il nous faut une personne qui connaisse bien le problème posé,et qu'il nenous ment pas. Pour la discution c'est là le plus difficile; d'une part il faut que les personnes soient ouvertes ,donc non doctrinale ( ou buté) car c'est perdu d'avance. Pour ma part ,je balance mes pensées comme un cours et la personne en face elle en fait ce qu'elle veut, parfois il y a des résultats positifs. De toute façon la parole est la seule chose qui nous différencie des animaux. Pour les religieux ils peuvent faire comme les Cathare et méditer sur les Premiers versets de l'évangile de JEAN
Commenter la réponse de anonyme
0
Merci
Un impression. Lors d'une discussion, un dialogue, un échange, une confrontation, une concertation, une explication, ce sont pratiquement toujours les mêmes qui décident, qui l'emportent, qui tranchent, surtout s'ils sont très malins et qu'ils utilisent la manipulation et même la manoeuvre. Rien de tel pour influencer et convaincre . . .
Commenter la réponse de anonyme
Publi-information