Partir à 900 km pour essayer de vivre mieux selon mes convictions

Résolu
Signaler
-
 anonyme -
Mariée depuis 19 ans, une fille de 13 ans très très indépendante. D'importants conflits familiaux (je fait le tampon...) Professionnellement pas mieux ; déçue+++ par l'évolution de ma carrière (secrétaire médicale : métier que j'adorais mais malmenée par les administrations). J'ai envie de tout plaquer et de partir en Bretagne, le rêve de ma vie depuis plusieurs années (sans savoir pourquoi cette région m'attire tant). Je n'aime pas ma maison, pas mon village, pas ma région (d'origine pourtant). Pourquoi ? Dans les pires moments je souhaite tout laisser et partir seule, essayer de refaire ma vie là bas, d'y trouver un équilibre que j'ai perdu ici. Donnez moi votre avis...comme sur la photo, le chemin, si je le choisi sera long... (tout laisser derrière soit n'est pas chose aisée) NB mon mari refuse tout de bloc l'idée même de passer une semaine en bretagne ; je me sens prisonnière de ma vie alors que je voudrais au contraire la vivre. Tout simplement. Conseillez moi, aidez moi j'en ai besoin...
A voir également:

11 réponses

Catherine, pour avoir vécu une situation bloquée , une longue traversée du désert , je comprend votre situation. Aujourd'hui , j'en suis sortie . Si vous désirez échanger , discuter , je suis là. Crdl
A l'autre bout de la Terre vous serez toujours avec vous même et la problèmatique non résolue... L'éloge de la fuite n'est pas toujours la solution...
S'enfuir et après revivre à peu prés les mêmes choses qu'on fuit s' en aller ailleurs passer l'Équateur et se croire à l'abri le monde est sans bout le centre est partout notre ombre nous suit ........ aussi loin qu'on va on part avec soi on ne s'oublie jamais "Michel Sardou"
Mes excuses Catherine pour avoir enlevé ma première réponse que j'ai pensé inadaptée... Les paroles de la chanson parlent à elle seule... Bon courage
il faut pas fuir en avant car le passe vous rattrape toujours il faut se preparer et tout regler les conflits pour pouvoir partir sereine et tout recommancer courage
Oui , Jean Pierre ,je suis OK avec toi, bien résumé.
partir beaucoup d'entre nous le souhaite et quelques uns le font;mais partir avec de lourds bagages,c'est à dire sans rien avoir réglé de votre vie présente ne paraît pas je crois être une bonne solution; parlez en avec votre époux ;dites lui combien c'est important pour vous;comme dis un autre intervenant (pardon j'ai oublié son nom ) aussi loin que l'on part c'est soi que l'on emmène.Faites vous légère pour que ce voyage et ce nouveau départ ne ressemble pas à une fuite ;Bonne chance et bonne route.danièle.
Nous n'avons qu'une vie , il est dommage de s'apercevoir au bilan que l'on aurai pu faire autre chose , et se dire pourquoi je ne l'ai pas fait ; il est trop tard .Et je pleure . Maintenant si vous partez et que cela ne marche pas , vous pourrez dire j' ai essayé.
je suis entièrement d'accord j'ai 47ans cette année j'ai connue un homme à 18 ans je suis partie en Angleterre pendant un an à 25 pour oublier et repartir sur de bonnes bases mais cela à été une grosse erreur. J'ai revue cette personne 20 après nous étions tout deux malheureux maraige râté enfin triste et malheureux je pense que nous aurions du nous revoir depuis bien longtemps maintenant j'ai tiré une bonne leçon je reste seule car je suis une personne entière avec des convictions, et je n'ai jamais été dans l'erreur, Mais je préfère finir ma vie seule que mal accompagnée voilà ma devise, avoir des amis sur qui compté cela est important. Je ne suis pas une grande poete mais j'aurais aimé recevoir des poemes, et quand je passe devant une bijouterie et bien quelques fois je me fais un petit cadeau ou un petit bouquet de fleurs et j'apprécie voilà ma vie alors profité en car elle passe très vite et une fois que l'on vous la prise et bien c'est finie Marie
Cette question date d'environ un an et j'espère que depuis vous avez trouvé la ou les solutions pour mieux vivre en adéquation avec vos désirs profonds et que vous avez fait la paix avec vous même car comme le dit François aussi loin que l'on parte (ou que l'on fuit ) on s'emporte partout avec soi !
bonjour danièle et oui là ou l'on va on emporte toujours tout avec nous rien ne change jamais il ne faut jamais se voiler la face en tout les cas moi je ne l'ai pas fait car cela ne serre à rien bise à vous marie-pierre