Stress de la maladie

sanosuke64 - 17 avril 2011 à 11:05
 sanosuke64 - 18 avril 2011 à 17:47
Bonjour à tous,

Voilà je souhaiterais avoir des conseils. Ca fait un mois que j'ai un nouveau boulot et j'ai eu deux arrêts maladies. Virus gastrique type gastro pour la première fois (trois jours d'arrêt plus une autre semaine pour vraiment me remettre en forme) et là état grippal intestinal (deux jours d'arrêt - je suis allé bosser vendredi tant bien que mal tellement je stresse de perdre mon nouveau taf à cause des maladies).

Je suis encore à l'ouest aujourd'hui, je mets longtemps à m'en remettre encore...

Je stresse à présent d'être encore malade. A chaque fois que je le suis, je supporte pas de l'être, j'ai peur de ne pas guérir, ça me fait angoisser et du coup ça altère ma perception de mon état. Ca me fatigue beaucoup et ça me brise le moral... J'ai l'impression de ne plus vivre pendant cette période...

Pensez-vous que je puisse y faire quelque chose ? J'essaie de me donner un coup de pied au derrière mais rien n'y fait, ça recommence après. Je suis sous antidépresseurs pour information. J'ai des anxiolytiques à la maison. Mon psy m'indique que je fais bien de prendre un anxiolytique la veille pour bien dormir mais j'aimerais pouvoir réussir à contrôler tout ça moi-même... je fais partie de ces "hommes qui ont l'impression de mourir quand ils sont malades".

Si vous avez des conseils... Merci d'avance.
A voir également:

2 réponses

begonie Messages postés 86357 Date d'inscription mardi 13 avril 2010 Statut Modérateur Dernière intervention 21 juillet 2024 9 363
Modifié par begonie le 17/04/2011 à 11:59
Bonjour sanosuke.

Nouveau travail ... période aussi de refroidissements ... tendance au stress ....
anxiété.

Tout cela est peut-être un peu lié.

Suis les conseils de ton psy (qui est probablement psychiatre compte tenu de la prescription des médicaments).
Prend les médicaments qui t'aideront à récupérer durant le sommeil jusqu'à ce que ton médecin propose de les diminuer ou de les arrêter.

Les changements importants fragilisent souvent les gens, déjà naturellement sensibles.

" je fais partie de ces "hommes qui ont l'impression de mourir quand ils sont malades " : rassures-toi, il y en a beaucoup dans ce cas. :))

Bonne journée, bonne soirée ou bonne nuit !
begonie
Bonjour,

Merci pour ta réponse. Je viens donner un complément... Je suis de nouveau en arrêt pendant une semaine. Je reviens du médecin, y a clairement un problème au niveau des intestins. Ils sont anormalement bruyants et le virus aurait déjà du s'estomper. J'ai encore de la fièvre, courbatures, et ma tension est à 11.6 allongé. Quand je m'assoie ou je me lève, elle chute à 8-9 avant de remonter (hypotension si j'ai bien compris). Bref je suis en arrêt d'une semaine et analyses prises de sang, selles et urines à faire demain.

Je voulais pas prendre l'arrêt mais mon patron m'a dit de le faire. Il m'a dit qu'il vaut mieux que je revienne entièrement rétabli. Je vais essayer de bosser depuis la maison (l'avantage, je peux le faire avec mon portable) pour montrer que j'aime mon boulot car ça ne fait qu'un mois que j'y suis... Avec déjà plus d'une semaine d'arrêt sur 30 jours...