Lichen plan buccal

Fermé
Signaler
-
 redys-m -
Bonjour,
J'ai un lichen plan buccal. Cela a commencé par un lichen plan cutané suivi le mois suivi d'un lichen buccal. Le lichen cutané a disparu avec le temps. Le lichen buccal résiste malgré une corticothérapie locale. Connaissez vous quelque chose pour se débarrasser du lichen plan buccal. C'est douloureux, ça "lance", ça "fourmille"... SOS. j'ai compris le risque de dégénérescence, quand on aime la vie, ça fait mal...
Je ne vois jamais de témoignage de personnes ayant un lichen plan buccal depuis de très nombreuses années.... elles sont donc toutes mortes alors ?!
Biz

1 réponse

Bonjour,
désolée , mais je cherche un traitement de guérison pour le lichen cutané , ma mère en a eu depuis quelques, elle a developpe le muqueux aussi, aujourd'hui elle est désespérée . Merci de me communiquer le traitement que vous avez suivi

merci d'avance
3
Merci

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

journal des femmes avec santé médecine 21672 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Bonjour, parle a un dermatologue e lui demande de faire um traitement a base du PROTOPIC, ça marche. C'est une pomade que pourrez etre de usage interne e externe.
Bonne change
Le lichen plan (LP) est une maladie in?ammatoire d'évolution chronique et récidivante, généralement bénigne, atteignant la peau, les phanères et les muqueuses malpighiennes. L'origine exacte du LP est mal connue.
Le diagnostic positif se base sur les éléments cliniques et surtout anatomopathologiques.
Histologiquement, on trouve un infiltrat lymphocytaire en bande du derme superficiel associé à une nécrose kératinocytaire des couches basales.
Les formes cliniques sont multiples et la symptomatologie est variée.
La première ligne thérapeutique comprend les corticoïdes topiques, mais les études ne permettent pas d'établir un protocole clair concernant les formes galéniques, les posologies et les durées à utiliser. Les corticoïdes systémiques sont également à utiliser en première intention dans les formes sévères et étendues du LPB, résistant à la corticothérapie locale. Les inhibiteurs de la calcineurine, tels que le tacrolimus ou la ciclosporine topique constituent la deuxième ligne thérapeutique.
La transformation maligne du LPB reste un sujet de controverses malgré les nombreuses études qui lui ont été consacrées.

http://www.lecourrierdudentiste.com/dossiers-du-mois/le-lichen-plan-buccal-mise-au-point.html