Cardiomyopathie restrictive idiopathique

Fermé
adrenaline.. - 16 juin 2010 à 22:41
DCI Messages postés 83096 Date d'inscription mercredi 30 avril 2008 Statut Modérateur Dernière intervention 3 décembre 2022 - 4 nov. 2010 à 18:48
Bonjour,

j'aimerais avoir une documentation à propo de la cardiomyopathie restrictive idiopathique. C'est assez urgent, merci d'avance!

2 réponses

La cardiomyopathie restrictive est une forme de cardiomyopathie (littéralement, maladie du muscle cardiaque) secondaire à une perte de la souplesse des parois des cavités cardiaques, principalement des ventricules, (diminution de la compliance cardiaque), ce qui entraîne une résistance au flux sanguin normal.
Sommaire [masquer]
1 Épidémiologie
2 Physiopathologie
2.1 Mécanismes physiopathologiques
2.2 Causes
3 Diagnostic
4 Prise en charge
5 Evolution et complications
6 Notes et références de l'article
7 Voir aussi
7.1 Articles connexes
7.2 Lien externe
Épidémiologie [modifier]

Cette section est vide, pas assez détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue !
Physiopathologie [modifier]

Mécanismes physiopathologiques [modifier]
Le rythme et la contractilité du coeur peuvent être normales, mais les parois "enraidies" des cavités cardiaques les empêchent de se remplir correctement de sang.
Les parois des ventricules sont moins souples mais pas nécessairement épaissies.
Causes [modifier]
Elle peut être idiopathique (aucune cause n'est identifiée), ou secondaire à diverses pathologies telles que une fibrose endomyocardique (tropicale, syndrome hyperéosinophilique idiopathique), une maladie infiltrative (amylose, sarcoïdose), une maladie métabolique (maladie de Gaucher, mucopolysaccharidoses, maladie de Fabry, syndrome carcinoïde). Elle a également été décrite dans les suites de radiothérapie.
Les sujets atteints d'une forme idiopathique peuvent avoir une histoire familiale de cardiomyopathie.
Diagnostic [modifier]

Les signes fonctionnels ne sont pas spécifiques et regroupent asthénie (fatigue), dyspnée (essoufflement), palpitations, oedème. Le diagnostic est fait par l'échographie cardiaque. Les autres examens (l'électrocardiogramme, et le cathétérisme cardiaque) ne sont pas nécessaires au diagnostic mais apprécient son retentissement.
Prise en charge [modifier]

La transplantation cardiaque est le seul traitement permettant une survie prolongée. Il n'existe pas de traitement curateur. Le but du traitement est d'améliorer les symptômes.
Chez les patients présentant des troubles du rythme cardiaque ou des troubles de la conduction peut être proposé un pacemaker.
Evolution et complications [modifier]

La cardiomyopathie restrictive idiopathique de l'enfant est presque toujours fatale. Seule la transplantation cardiaque est possible. Les complications sont principalement les troubles du rythme cardiaque et les complications emboliques.

voila une petite info pour toi j'ai ma meilleur amie qui est atteinte de sa c tres grave :( voila
by
9
DCI Messages postés 83096 Date d'inscription mercredi 30 avril 2008 Statut Modérateur Dernière intervention 3 décembre 2022 36 233
4 nov. 2010 à 18:48
Le message remonte à juin dernier....

Et il était "urgent " !
0
DCI Messages postés 83096 Date d'inscription mercredi 30 avril 2008 Statut Modérateur Dernière intervention 3 décembre 2022 36 233
23 juin 2010 à 09:08
Bonjour,

Question : pourquoi "urgent ?

-1