Une pervers manipulatrice

Franck - 12 mai 2010 à 00:20
 Franck - 14 mai 2010 à 21:48
Bonjour a tous et toutes, je suis un homme et je suis avec ma femme depuis 20 ans et depuis toujours elle m'écrase tout en restant dans le supportable (me dire que je fais des fautes avec grande pression, que je ne sais pas m'habiller, que je suis nul que ses pb sont de ma fautes, son surpoids, etc....)
Elle se jetait sur moi affectivement avec surprise puis me rejetait en prétextant que je la rejetais.
Elle faisait souvent des crises de spasmophilie et se tapait dessus et toujours quand j'étais seul avec elle et du coup je tentais de l'empêcher.
Elle a fait une grave dépression avec hospitalisation de 2mois et demi il y a presque 2 ans en psychiatrie et depuis le phénomène c'est amplifié, elle a fait plusieurs tentatives de suicide mais selon elle , une ou elle avait décidé réellement d'en finir mais le soir même des choses m'on surpris mais je ne pouvais pas imaginer que ça puisse être de la manipulation: elle s'était enfermée dans la maison avec la clé dans la serrure mais elle sait que je suis bricoleur et que j'allais arriver a entrer, une fois ds la maison je l'ai trouvé sur le canapé et je lui ai demandé ce qu'elle avait pris et elle m'a répondu : ce qu'il faut. J'ai donc cherché dans la poubelle les plaquettes vident et en fait elle avait laissé en évidence au bord le l'évier une boite vidée remplie de plein de plaquettes vides bien rangées à l'intérieur, une autre chose qui m'a surpris c'est qu'il y avait encore des boites pleines a proximité et sur le moment je me suis dit que si moi j'avais voulu en finir, j'aurais tout pris. Les pompiers sont ensuite arrivés et nous sommes partis à l'hôpital et elle ne s'est jamais endormie (elle était juste dans les vap) . A l'hôpital elle a dit qu'elle avait pris 1 boite et demi de Valium et le médecin a dit devant moi que si elle avait pris tout ça elle serait dans le coma avec des tuyaux partout. Je me suis donc encore questionné et j'ai donc appelé son psy qui m'a dit que dans certain cas on pouvait devenir résistant au médicament et que le foie pouvait filtrer, il m'a donc rassuré. Le lendemain elle a signé une décharge contre avis des médecins pour sortir de l'hôpital et le soir même elle est sortit s'amuser avec ses amis.
Elle m'a certifié avoir décidé d'en finir ce soir là et lorsqu'aujourd'hui je met sa parole en doute elle part en pleure et elle parait en être convaincu à un point extrême.
Les mois sont passés et j'ai subit de plus en plus de pression et j'ai tenté de tout faire pour sauver notre couple en l'emmenant par exemple dans un hôtel somptueux ce qu'elle aime et comme quelques temps avant elle m'avait fait part de ses frustrations sexuelle que je pensais avoir moi aussi nous avons parlé d'aller en club libertin ce que nous n'avons pas fait mais j'en étais là ! elle m'a dit quelques semaines avant qu'elle voulait devenir une salope comme ça sans raison, juste pour m'attaquer je pense. Elle ne travaille plus depuis presque 2 ans et je porte tout, les enfants, un magasin que nous avons en commun et la plupart du rangement et ménage et je n'en fait jamais assez elle est très habile pour retourner les choses .Elle se fait passer en victime et même quand elle est complètement en tord : elle m'a appelé en pleine nuit disant qu'elle était en panne d'essence sur l'autoroute alors qu'elle avait fait une sortie pour s'amuser comme elle fait sans cesse en me disant qu'elle préfère faire ça que de prendre des medocs , je lui ai donc dit que je ne voyais pas ce que je pouvais faire a 2h du matin avec les enfants qui dormait et elle m'a dit agressivement qu'elle allait se débrouiller et le matin j'ai voulu lui demander ce qui c'était passé et elle m'a agressé verbalement en me disant que ça n'était pas normal que je la laisse sur l'autoroute et que j'avais du prendre mon pied . Je lui ai donc dit que je ne comprenais pas sa réaction car je ne vois pas ce qu'elle voulait que je fasse et elle m'a fait culpabiliser en disant que si ça avait été moi qu'elle ne m'aurait jamais laissé au bord de l'autoroute et elle m'a dit que j'aurais dû appeler la voisine pour qu'elle surveille les enfants et par contre je me suis défendu en lui disant que jamais je ne dérangerais les voisins en pleine nuit et qu'elle devait assumer ses bêtises et bien elle a réussit a tourner les voisins contre moi pour cette histoire......
Je suis parti en vacances 10 j et j'ai aussi pris RDV avec un acupuncteur qu'on m'a conseillé d'aller voir car j'ai un problème à l'oeil lié au stress et il m'a dit que d'après ce que je disait il pensait que ma femme pouvait être pervers narcissique , j'ai donc regardé sur internet et presque tout correspond à elle a part une chose et pas des moindre c'est que je ne pense pas qu'elle ait une bonne estime d'elle-même donc je remet en question le coté narcissique mais pour le reste tout colle à moins que ça ne soit encore une tromperie et manipulation de plus.
Je suis revenu hier soir de congé et je lu ai dis que dorénavant j'enregistrerais toutes nos conversations et elle c'est jeté sur moi comme une furie. Elle criait sans se préoccuper des enfants qui pleuraient (4ans et 6ans), elle m'a même frappé d'une droite. J'ai peur pour mes enfants, elle les laisse parfois sans surveillance et part dormir, ou est dangereuse en laissant trainer a leur porté des objets dangereux ou des médicaments.
J'ai vu sa violence et je pense qu'elle peut l'être avec eux aussi et je ne sais pas comment faire, à qui m'adresser, personne ne me croit dans mon entourage. J'ai peur et il n'y a pas de preuve pour ce genre de problème a part le coup mais il ne se voit pas !
Si elle avait eu une arme je suis sure qu'elle s'en serait servi .
J'ai des centaines de scènes à décrire mais je prendrais un forum à moi tout seul donc j'arrête.
mes grandes questions sont: est ce une PNM ? peut on etre depressif en etant PNM ?
Merci.
A voir également:

4 réponses

lumiered'Arabie
13 mai 2010 à 23:23
Bonjour Franck, je vous remercie d'avoir accepte ma reponse, je tiens par contre a vous ecrire que je n'ai pas defendu votre (ex) femme, disons que je ne l'ai pas critiquee. j'ai decide de vous repondre car j'ai subit durant 28 ans le meme traitement en sens inverse. j'etais l'excellente epouse rendant beau mon mari durant tout ce temps et j'ai ete traitee de meuble alors que je suis une belle femme, universitaire. j'ai tout abandonne pour lui, mon pays mes amis perdant ainsi mes points de reperes (je ne suis pas francaise d'origine) il n'a jamais appris ma langue, je l'ai aide a "monter" en travaillant, cravachant afin qu'il atteingne le nirvana professionnel. nous avons deux grands enfants universitaires aussi. Tout ce temps perdu pour moi sur plusieurs plans mais gagnes en savoir et sagesse. Un jour, j'en ai eu ma claque et j'ai decide de me rebeller en changeant drastiquement autant physiquement que mentalement. Il me faisait aussi du chantage enfant au plus haut degre, sexuellement mediocre, j'etais sa poupee gonflable durant toutes ces annees. Lorsque je me suis mise a me respecter -moi meme- il ne m'a plus reconnu et m'a rejettee disant que je n'etais plus la femme qu'il avait epouse, j'ai quand meme tenu le coup, lui disant que ce qu'il pensait etait sa verite pas la mienne, son probleme pas le mien. les annees sont passees et nous sommes toujours ensemble cela fait aujourd'hui 35 ans de mariage. j'ai 60 ans et en parait 40 selon les autres. finalement le chantage enfant a change pour ne plus exister, mon mari a fini par me regarder sous un autre angle. Plus je suis forte, decidee et moi-meme et plus il m'admire. j'ai meme termine un master il y a deux ans. La reponse que vous attendez de moi au sujet de vos enfants?!! je vais vous la donnee et ceci est juste MA verite. peu importe son attitude a elle et ce qu'elle pourrait leur dire de vous. ce qui compte c'est vous et vos rapports avec eux, quel type de communication vous avez. Soyez avec vos petits un veritable pere a l'ecoute soyez "opened minded". Pour ma part, je dialogue depuis toujours avec mes enfants, sans tabou aucun, ils ont confiance en mes mots et mes reponses sur l'ecole de la vie. meme s'ils sont de "grands bonhommes" 25 et 30 ans. je ne leur reproche rien, je donne tout simplement un avis ou une suggestion lorsqu'ils me la demande et je suis en tant que parent tout simplement presente donc pas du tout demissionnaire.Ne craignez pas de perdre vos enfants meme si votre couple est fini.Lorsque je vous ai ecrit "changez" je sous-entendais redevenez celui que vous futes ne continuez pas a etre celui que le mariage a transforme. Aussi, il est vrai que la separation ou le divorce est difficile a supporte car il est considere comme un echec en soi-meme. Pardonnez je vous prie le fait d'ecrire sur moi et de donner des exemples. Je n'ai pas cherche une consolation ailleurs, j'ai cherche le bonheur a l'interieur de moi. Aujourd'hui je suis heureuse a ma maniere. Je voyage de part le monde je suis actuellement en chine pour l'expo universelle. je vis tout simplement. La connaissance du monde m'apporte paix en moi, apres tant d'annees de soufrance je suis enfin moi-meme. Nous sommes devenus lui et moi "copain", mes enfants font ma gloire, c'est mon heritage, ils sont adorables. j'ai des propositions plein les bottes de personnes que je rencontre sur mon chemin mais je n'en prends aucun, je me suffit a moi-meme alors que j'etais dependante emotionnellement, je me suis detachee de mon mari pour aimer la vie. Soyez heureux de ce que vous faites, heureux pour vous et vos enfants, l'avenir est comme un pere noel il nous offre pleins de cadeaux prennez les. votre reponse a mon premier message est excellente, vous m'avez dit d'une certaine facon "je suis moi et je veux rester MOI, bravo. Ne vous posez plus de questions vivez tout simplement avec vous-meme et vos enfants a vos cotes, meme mentalement en admettant que cela soit elle qui en ait la garde. Restez ami avec elle, elle n'est pas votre ennemie, elle est obligatoirement votre alliee dans l'education de ces derniers et elle est la mere de vos enfants. je vous prie d'accepter mes excuses si je vous ai ou si je vous froisse dans mes reponses. il n'y a pas de coupable, il y a tout simplement une difference d'opinion qui s'est installee entre vous. a bientot. ici il est 5 heures du matin alors que chez vous il n'est que 23 h. je vous salut et vous dit a bientot surement. Positivons!!!!!
4
lumiered'arabie
12 mai 2010 à 06:04
Vous savez Franck si votre femme est dans cet etat, elle n'est pas forcement fautive. Je suis certaine que votre vie a tout les deux a ete "bouffee" par les heures de travail et peu de vie en couple. Il faudrait voir aussi l'age, elle fait peut etre une crise de la quarantaine ou cinquantaine et doit etre convaincue qu'elle ne peut plus plaire ou qu'elle est "vieille". alors son attitude vire vers des appels au secours. mais VOUS ne pouvez rien faire car vous ete un intime.
Certaines fois pour comprendre un etre humain il faut avoir beaucoup lu de livres ou etudier la vie des animaux. Souvenez-vous de la "Mégère apprivoisée" de W. Shakespeare. Votre femme a la sensation de ne plus etre femme. sa frustration sexuelle n'est pas vous, mais, elle.
Comme vous ne pouvez l'aider quand vous sacrifiant ou sacrifiant une partie de vous meme, je vous propose une solution, avec tte sincerite. Transformez-vous physiquement!!!!perdez du poids si vous etes rond, ou musclez-vous. Changez de coupe de cheveux et de style de vetement. VOUS ETES SON IMAGE, vous vous refletez en elle. Offrez-lui l'homme qu'elle a aime lorsqu'elle vous a rencontre. Qu'etes-vous devenu?. Et je peux vous assurer qu'en vous mettant en valeur vous la mettrez en valeur. Elle sera de nouveau amoureuse de vous et se calmera. Ne vous inquietez pas pour les enfants elle les aime et ne leur fera pas de mal. Elle ne fait que vous lancer des appels aux secours c'est tout, elle a besoin de se sentir aimee par un veritable homme pas par une lavette que vous semblez etre devenu. Les femmes sont attirees par les hommes au sens propre du mot, pas par un homme qui subit. Elle vous aime mais ne sait plus comment vous le dire, vous ne repondez plus a ses attentes, alors changez maintenant qu'il est encore temps. les psy et les docs mettez-les de cote pour l'instant et pensez a vous monsieur....elle vous suivra tres vite, en se voyant belle au travers de vous, Vous ne savez pas l'aimer, prouvez lui le contraire en vous aimant d'abord. tenez-moi au courant. amitie.
0
Tout d'abord merci, je trouve que vous avez une bonne vu d'ensemble et je
pense en effet avoir été faible, mais pas une lavette, j'ai été simplement toujours présent quand elle en avait besoin et toujours là pour lui mettre une chaise sous les fesses pour ne pas qu'elle tombe. Je ne l'ai jamais laissé se débrouiller, quand elle sifflait j'accourais. J'ai continué le rôle qu'avaient ses parents mais pas celui d'un mari ou amant, j'en suis consciant. J'ai entretenu ses caprices et avec les années et les événements elle est devenue pire.
Par contre j'ai beaucoup réfléchit et me suis remis en question et j'ai réfléchit à une chose, pourquoi faudrait il que je change et de toute façon c'est moi ! Simplement je suis comme ça, je suis un gentil et je me fais bouffer par les animaux et bien, qu'il en soit ainsi. Il faudra que je côtoie des gens comme moi ou qu'ils me respectent pour ce que je suis je ne pense pas que ce soit un défaut d'être gentil, d'être con peut-être, donc à moi de me méfier et d'ouvrir l'oeil.
Depuis 3 ans environ, j'ai fait un travail sur moi-même et j'ai beaucoup avancé, il reste encore beaucoup de travail pour que je puisse renaitre et reprendre confiance en moi.
Notre couple et fini de toute façon sans possibilité de retour, les choses ont été trop
loin et nous sommes devenu incompatible mais vous la défendez et je
n'admets pas qu'elle puisse se servir de nos enfants comme témoins de nos
désaccord et que je passe pour le salop, le gros con comme elle a dit
il ya peu devant eux. Je ne suis pas rond et j'ai un physique normal.
Vous la défendez beaucoup et je sais que je ne suis pas tout blanc mais ça n'est pas moi qui lui ai tapé dessus et qui fait des douches chaudes puis froides constamment. Je suis surement responsable de m'être laissé faire. C'est sur aussi que maintenant qu'elle m'a pompé toute vitalité et caractère je suis faible et qu'elle me rejette pour ce que je suis devenu. Elle m'a dit il ya peut de temps être toujours amoureuse mais trop de choses se sont passés et le mécanisme serait impossible à enrailler car elle continuera à me bouffer et me manipuler.
Ma question et vous m'avez répondu en parti est surtout au sujet des enfants car si elle peut me manipuler, elle peut le faire avec des enfants, alors sont-ils en danger avec elle ?
Elle a 35 ans et moi 37 donc la crise de la quarantaine est bien là !
A bientôt peut ètre.
0
Bonjour, c'est moi qui vous remercie de m'écrire aussi librement et c'est ce dont j'ai besoin, des personnes qui vont dans mon sens ou en sens inverse j'en ai déjà plusieurs autour de moi.
Je trouve très intéressant votre parcourt car j'ai aussi toujours essayé de monter mon ex et de la valoriser car elle semblait en avoir besoin et en faisant ça je me suis oublié et effacé.
Pour les enfants, je m'en occupe beaucoup et même trop selon elle, elle m'a dit plusieurs fois que je lui avais piqué sa place ! Je communique beaucoup avec eux mais j'ai voulu parler de la séparation, mais je veux qu'on le fasse à 2 pour qu'ils voient que nous sommes d'accord et pour l'instant mon ex ne veut pas et ne se sent pas prête donc je l'attends.
Pourquoi devrais-je vous pardonner d'écrire sur vous ? bien au contraire, vous m'aider beaucoup en me parlant de vous et en lisant hier soir votre message il ya eu comme un déclic en moi qui m'a fait encore un peut plus prendre du recul par rapport à la situation. Donc un grand MERCI, merci de prendre du temps pour moi que vous ne connaissez pas.
J'ai pendant un temps pensé que j'avais besoin de partager les sentiments que j'ai en moi. Suite à cette rupture j'ai eu beaucoup d'émotions qui sont montées en moi, à ne plus pouvoir les maitriser, moi qui ne pleurais jamais (la fierté de l'homme, les conneries de l'éducation mais tellement difficile à faire partir) j'ai tellement d'amour à donner et à recevoir que j'ai eu besoin de le faire partager mais mes amis m'ont dit qu'il était trop tôt et qu'il fallait d'abord que je me reconstruise seul et vos mots et votre vécu me l'ont fait comprendre car je cherchais quelqu'un pour exister à travers elle alors qu'il faut que j'existe sans personne. Je cherchais à recommencer la même erreur et NON surtout pas ! Encore une page de tournée. Je me sens en plein renouvellement en ce moment, je sens et comprend des choses qui son en moi, c'est très curieux car j'étais conscient de certaine choses sans en avoir l'explication et maintenant le brouillard commence à partir et je commence à voir le chemin.
Vous avez l'air d'être heureuse mais que vous auriez eu d'autres attentes, en tout cas au niveau de votre couple. Vous dites que vous êtes copain. Pour l'instant je ne me vois pas être aussi indépendant et je ne sais pas si j'en serais heureux.
Vous ne me froissez pas et je ne suis pas susceptible où du moins j'encaisse et réfléchis et de toutes façon c'est le seule moyen d'avancer, il faut reconnaitre ses torts et j'en ai obligatoirement.
Je vous suis très reconnaissant et je pense que vous êtes une belle âme .
Merci.
Franck.
0