Syndrome de MUNCHHAUSEN par procuration

Résolu/Fermé
Signaler
-
 LINE -
Bonjour,

Ayant été victime du syndrome de Munchhausen par procuration par ma mère, je cherche à discuter avec d'autres personnes ayant pu être également victimes ou associations.
Tout ce que je trouve sur internet n'est pas très récent.

Merci d'avance pour votre aide
A voir également:

15 réponses

up
3
Merci

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

journal des femmes avec santé médecine 21672 internautes nous ont dit merci ce mois-ci


Bonjour Dolly, lorsque j'ai lu ton message, j'ai commence a pleurer. C'est horrible de realiser que sa propre mere est aussi degueulasse, non ?! Je te comprends completement d'avoir couper les ponts avec ta famille. Je parle encore un peu avec les miens car je me sens coupable de les laisser tomber. Cependant, j'ai l'impression que nos conversations sont vides et inutiles. Je ne sens pas qu'elles sont sinceres ou qu'elles ont de la valeur. J'ai l'impression que nos contacts sont faux. Je vais les voir pour apaiser ma culpabilite. C'est ridicule. Dans mon coeur, une famille doit etre unie, solidaire, pleine de bonte et d'amour envers chacun. J'ai 2 freres plus jeunes ( 23 et 19 ans ) qui ont toujours vu mes parents, surtout ma mere, me repousser, me traiter de facon haineuse et meprisante. Comment veux-tu qu'ils agissent envers moi ? De la meme facon. C'est tellement decevant d'etre le patient identifie. Je me suis souvent demande ce que j'ai bien pu lui faire pour qu'elle me deteste de la sorte. Un ami m'a conseille de la poursuivre en justice pour abus afin de me sentir mieux mais je n'ai pas envie de rebrasser tout ca et cela couterais cher en avocat aussi. De plus, aux yeux des autres membres de la famille ( grands-parents, freres, pere, oncles, tantes, cousins etc) j'aurais l'air d'un monstre a m'acharner sur ma mere " depressive" qui a deja assez de problemes comme ca. Je ne sais pas quoi faire pour me liberer de toutes ces mechancetees de la part de ma mere et de tous ces moments perdus a souffrir seule, a pleurer, sans comprendre la raison de mes chatiments. Je me disais que j'etais maudite. L'attitude cruelle de ma mere a mon egard a serieusement miner la confiance en moi. Vers 16-17 ans je souhaitais mourir rapidement car dans ma tete, la vie n'etait que souffrances apres souffrances. Quand j'etais petite ( disons 5-6-7 ans) je me rappelle que ma mere m'enfermait durant des heures dans ma chambre. Elle avait pose un petit crochet en haut de la porte afin que je ne puisse pas sortir. Je me souviens qu'une fois je pleurais tres fort et que mon petit frere, de 2 ans mon cadet, etait venu me liberee. Une autre fois, nous etions dans la cuisine et je me plaignais qu'il n'y avait pas grand chose a manger et ma mere m'a lance un verre en plastique a la figure. Je l'aie regardee et je lui aie dis: << Maman, pourquoi ? >> Et je me suis mise a pleurer. Elle s'est ensuite mise a pleurer aussi en disant qu'elle m'avait blessee a l'oeil. Bien souvent, lorsque je pleurais, enfant ou adulte, ma mere se contentait de me regarder. Pas une larme, pas un calin, rien. On dirait qu'elle savourait ces moments. Elle est folle. Et cruelle. J'ai eu plusieurs reves ou je la bat a coups de poings et coups de pieds. Meme mon subconscient est traumatise. Je ne sais pas quoi faire a propos de l'avenir. Si mon copain et moi avons des enfants, j'aurais peur de les faire garder chez elle, ou qu'elle soit impliquee de quelque facon que ce soit les concernant, comme le ferais une grand-mere "normale". Je ne lui fais pas confiance du tout. J'ai quelques fois discute avec elle concernant ses agissements envers moi dans le passe mais elle pretend que j'etais une enfant difficile et qu'elle a fait du mieux qu'elle a pu et qu'elle n'est pas parfaite. Quel tissu de conneries!! Je lui aie demande si mes sentiments avaient une valeur quelconque. Elle conclut la conversation en disant qu'elle en a assez de se faire dire des betises et qu'elle n'est plus interessee a me parler. Elle me dit de me calmer et de lui reparler lorsque je serai de meilleure humeure. La situation est toujours aussi frustrante pour moi alors je me mets a pleurer de rage et ma mere me crit de rester polie et de la respecter en ne haussant pas le ton envers elle. Tu vois le genre? C'est le style d'interactions que j'ai eu avec elle toute ma vie. Depuis quelques annees, je suis "nee", c'est a dire que je decouvre la vie avec mon copain, qui est mon seul ami. Je n'aie que lui et mon petit chien de 2 ans. Ma mere m'a isolee de tous et tout le monde toute ma vie. Changements d'ecoles, interdictions de sortir, interdiction de prendre les cours pour faire mon permis de conduire sous pretexte que je n'etait pas assez responsable, interdiction d'aller sur internet car je chattais et que je n'etais pas assez responsable. Ma mere avait fait instaure un code d'acces sur l'ordinateur que tous savaient sauf moi. C'etait tellement frustrant!
coupe les ponts avec cette mère , qui a un grave problème psy , elle va te détruire ! VIT TA VIE ! je t'en supplie . je connais ce genre de pathologie , la meilleure solution , c'est la mise à l'écart !!!
COURAGE
UNE PSY

J'ai oublie de te dire ceci Dolly: tu n'es pas folle du tout et moi non plus! C'est meme l'inverse. N'oublie pas ca. J'essaie de me changer les idees en faisant du sport ( natation, velo) et en prennant soin de moi et de mon chien. C'est trop dur d'oublier le passe mais c'est peut-etre mieux. Je ne sais pas... Il faut garder la tete haute.
Bonsoir,

Ton message aussi est bouleversant. Je sais très bien que l'on n'est pas folle mais ça restera toujours dur de vivre avec une casquette de "coupable".
Moi j'ai coupé les ponts mais trop tard et il y a eu effectivement le problème de ma fille. Quand je suis tombée enceinte, ma grand-mère était encore de ce monde. Je n'avais rien contre ma grand-mère, elle avait 91 ans et était cloitrée depuis plus de 20 ans, oui je dis bien 20 ans chez elle, ma mère lui avait infligé le même sort en la considérant comme invalide et ayant pris le monopole du médecin de famille. Ma grand-mère aurait été pour la 1ere fois arrière grand mère ! Je n'avais aucune raison de la priver de ce bonheur. J'essayais d'aller voir ma grand-mère à des heures où ma mère n'y était pas, mission hyper compliquée car elle y était toujours fourrée. Ma mère a donc su comme ça que j'était enceinte.
Ma grand-mère est décédé brutalement 10 jours avant la naissance de ma fille. Je suis encore triste qu'elle n'ait pas pu à 10 jours près connaitre son arrière petite fille. Si j'avais su qu'elle allait décédée sans la connaitre, je ne l'aurais même pas dit comme ça ma mère n'aurait jamais été au courant.
C'est comme ça en tous les cas que mes parents ont su que j'allais avoir un enfant. A 3 reprises, ils ont tenté de me menacer pour faire valloir leurs droits de grands-parents.
A chaque fois un courrier recommandé les a stoppé dans cette démarche.
Je ne suis jamais à m'abrit que ça ne les reprenne pas un jour auquel cas il faudra en plus aller en justice avec les angoisses, les frais que ça entraine et sans garantie de succès (la justice est tellement mal faite parfois !). Surtout que moi mis à part un carnet de santé parfois falcifié car écrit de la main de ma mère, compte tenu de mon âge, c'est trop vieux, je ne pourrai jamais espérer retrouver les médecins (certains sont même décédés) pour recuperer des preuves et attestations. Donc il ne me reste plus que le dernier espoir qu'ils ne se décident jamais à attaquer.
Je ne saurais pas vraiment te conseiller sur le mieux à faire de ton côté. Cela reste une décision grave et personnelle. S'il n'y avait que tes parents (comme moi qui n'ai pas de frère ni de soeur et pas connu ma famille), je te dirais de couper les ponts avant d'avoir des enfants pour qu'ils ne le sachent jamais. Maintenant toi tu as des frères et soeurs, cousins et autres avec qui tu as probablement envie de garder des contacts donc ce sera difficile que tes parents ne soient pas au courant. Ce que tu peux faire c'est conserver le maximum de preuves sur ce qu'elle t'a fait subir, si tu arrives à avoir des attestations de médecins etc ... pour garder ça avec toi au cas où un jour tu en aurais besoin. Car après plus les années passent plus c'est difficile de retrouver des preuves.
Sinon même si on préfèrerais que ce soit dans de meilleures conditions, je suis contente de trouver des personnes qui ont vécu la même chose, au moins c'est avoir l'impression de se comprendre en parlant le même langage ! Celà fait à peu près 6 mois que j'ai lancé la discussion sur plusieurs sites mais ce n'est pas facile de trouver des gens. C'est une maladie qui reste heureusement rare et les gens n'en parlent pas beaucoup je trouve. Moi même il a fallu que je tombe un jour sur une émission télé et ensuite j'ai fouillé sur internet. Pour l'instant je n'ai trouvé que 2 personnes dans notre cas.
Si cela te tente de discuter avec moi de ça ou d'autres choses, après tout, ce serait sympa d'échanger notre adresse mail pour parler en direct. Par contre, je sais pour avoir déjà tenté que ce site censure les adresses quand on les indique et je n'ai pas trouvé le moyen de les donner en message privé.
J'ai ouvert également la même discussion sur le site de doctissimo,
https://forum.doctissimo.fr/famille/Enfants-maltraites/munchhausen-sujet_1140_1.htm
là on peut envoyer des messages privés. alors si ça te tente.
A bientôt j'espère
> dolly
Coucou Sweet,
Tu ne te connectes plus ? Dommage !
Il semblerait y avoir une réponse de "Zeblin" mais je n'arrive pas à la lire
Messages postés
37893
Date d'inscription
vendredi 21 décembre 2007
Statut
Webmaster
Dernière intervention
26 novembre 2021
26 997
Vous aviez déjà ouvert un post sur ce sujet Dolly?
Messages postés
113932
Date d'inscription
mardi 6 septembre 2005
Statut
Membre
Dernière intervention
28 août 2020
12 121
ma marraine a subi... et cherche une association ou des gens qui véçu la "même" chose pour dialoguer,savoir comment vous vous en sortez?
Bonjour Ness,

Moi j'ai subit et j'aurais aimé discuter avec des personnes ayant subit également. Je n'arrive pas à trouver d'association.
Si cela intéresse ta marraine, ce srait avec plaisir que je discuterais avec elle.

A bientôt
donnes moi ton mail et je t'envoie son tel ellle n'a pas internet!
merci d'avance ça me fait plaisir de pouvoir essayer de l'aider un peu
Bonjour,

Je vais t'envoyer mon mail mais j'espere que le message ne sera pas censuré comme ça m'est arrivé une fois.
Messages postés
37893
Date d'inscription
vendredi 21 décembre 2007
Statut
Webmaster
Dernière intervention
26 novembre 2021
26 997
Le mieux est que tu t inscrives sur le forum ainsi que ness , ainsi vous pourrez dialoguer sous forme de MP ( message prive) car nous ne laissons pas d' adresse perso sur le forum.
Nous attendons encore un peu avant de l enlever.
Merci P.Horde de nous avoir laissé le temps de récupérer l'adresse.
J'ai bien eu ton message Ness
Messages postés
37893
Date d'inscription
vendredi 21 décembre 2007
Statut
Webmaster
Dernière intervention
26 novembre 2021
26 997
OK j'enlève le post
C'est quoi le Syndrome du munchhausen ? :o
> dolly
Moi aussi ma mere m'a fait souffir. Elle avait aussi le syndrome de Munchhausen simple. Mon enfance a ete l'enfer. Quand j'ai eu 12 ans, elle a essaye de me faire passer pour bipolaire. Elle me poussait a bout de nerfs jusqu'a ce que je me fache pour ensuite me trainer de psychiatre en psychiatre afin qu'il m'evalue. Aucun d'eux ne lui disait ce qu'elle voulait entendre, c'est a dire que j'etais depressive ou bipolaire. Apres de nombreux essaies infructueux lors de visites chez les psychiatres, elle m'a menacee de me laisser tomber completement jusqu'a ce que j'admette que je sois bipolaire ( chose que j'ai du faire; sa mechancete et sa manipulation etaient plus forte et convaincante que tout) et qu'elle pousse les psychiatres a m'interner a l'hopital psychiatrique en pretendant que j'avais des hallucinations et que j'etais agressive ( mais c'etait elle qui me torturait psychologiquement). Puisque mon pere etait tout le temps absent a cause de son travail, il ne voyait pas les manigances cruelles de ma mere. Ou peut-etre preferait-il se fermer les yeux. Je le haie pour ca, pour sa froideur a mon egard et pour avoir laisser ma mere m'abuser de la sorte. Chaque jour de ma vie j'y pense. De 12 ans a 18 ans, j'ai ete internee on et off. Je suis retournee chez mes parents quelques fois durant ces 6 ans. Je m'etait fait un copain a l'ecole secondaire. Ca n'a duree que quelques mois car je devenais trop heureuse pour ma mere. Mon copain et moi nous nous aimions beaucoup. Le premier amour quoi. Il a fallu qu'elle me gache ca. Selon elle, j'etais dans une phase maniaque puisque je ne mangeais pas beaucoup et que je me couchais tard. J'etais en amour !! Vivre d'amour et d'eau fraiche! Ma mere est une manipulatrice hors pair. Durant ces 6 annees, il a fallu que je prenne bien-sur des medicaments notament du zyprexa, du lithium, du rispirdal et d'autres aussi. Elle m'emmenaie frequement pour des tests sanguins afin d'etre certaine que je les prenne. J'ai evidement pris du poids a cause des medicaments. A 12 ans, je mesurait 5 pieds 4 et je pesait 110 livres. Quelques mois plus tard, je mesurait a peu pres la meme chose mais j'avais pris 25 livres !! Vers 18 ans, je mesurait 5 pieds 6 et je pesait 180 lbs. J'etais devenue grosse. J'ai un degout des medicaments maintenant. Quelques semaines apres avoir eu 18 ans, j'ai cesse mes medicaments, j'ai demenage chez un ami et les choses ont commencees a se replacer. J'ai retouver ma silouhette malgre les vergetures que la prise de poids a occasionnees, je me suis trouve un emploi comme serveuse dans un bar. Mon ami chez qui je suis alle habite est devenu mon copain et nous sommes toujours ensemble aujourd'hui. J'ai bientot 25 ans. Ce qui est bizarre, c'est qu'etre loin de ma mere est benefique pour moi. Je trouve ca degueulasse a dire mais dans mon cas c'est vrai. Et ca m'ecoeure d'avoir ete manipulee et traitee de facon aussi cruelle par MA PROPRE MERE !! Une mere est supposee aime son enfant, le proteger et avoir plein d'amour a lui prodiguer. Ma famille proche ne se doute pas de la vraie nature de ma mere. Elle a l'air d'une mere soucieuse de ses enfants ( nous sommes 3) et d'avoir un bon coeur, d'etre une bonne personne. En realite, elle est nevrosee, manipulatrice, dangereuse, cruelle et jamais je ne voudrais lui ressembler. Depuis des annees ( peut-etre 10-12 ans), elle se dit deprimee et elle prend des anti-depresseurs chaque jour depuis. Elle boit par contre un verre a trois verre de vin chaque soir. Or, elle ne devrait pas melanger alcool et medicaments pour que ces derniers soient efficaces. Elle travaille depuis une vingtaine d'annees dans une compagnie pharmaceutique a titre de represantante. Elle visite divers medecins sur la route chaque jour. Durant un certain temps ( disons 3-4 ans), elle a reussit a obtenir un conge de maladie pour soigner sa ''depression''. Mensonges, manipulation de l'entourage. Mon pere, grand naif, se sentait mal pour sa pauvre femme qui n'allait toujours pas bien. Puis, 4 ans apres le debut de conger de maladie de ma mere, un medecin lui annonce qu'elle semble aller beaucoup mieux et qu'elle pourrait desormais reprendre son travail. Elle etait furieuse, mais seul mon pere n'a pas remarquer. Il lui a dit que les choses allaient mieux pour elle et semblait content. Elle ne l'etait pas.
> sweet jewels
Bonjour Sweet,

Comme tu dis ce sont des manipulatrices hors paire.
Moi elle m'a infligé ça de l'âge de 26 mois à 18 an spour les médecins (car à cet âge là j'ai commencé à me rebeller) mais je n'ai été tranquille que lorsque j'ai pris mon indépendance.
J'ai 41 ans aujourd'hui mais malheureusement je n'arrive pas à me libérer de ce passé trop lourd qui m'a complètement coupé de ma famille et du monde. Je n'ai jamais eu le droit de les connaitre et jamais le droit de sortir.
J'ai commencé à exister quand j'en suis partie, c'est triste à dire mais c'est comme ça.
Et ce n'est pas adulte qu'on récupère tout ça.
C'est vivre dans la solitude. Les autres ont leur propre entourage, leur racine, le monde est cruel, il n'accepte pas les différents comme moi.
Et pour clotûrer le pire, c'est que non seulement on a été leur victime mais on garde encore aujourd'hui la casquette de coupable. Même si j'ai coupé les ponts, mes parents sont toujours en vie mais ce serait toujours entendre que c'est A CAUSE DE MOi que ma mère n'a pu rien faire et que C'EST MOI QUI INVENTE TOUT, QUI SUIS FOLLE ! Vivre avec une telle accusation, je n'y arrive pas.
Mon père partait travailler en semaine et n'a jamais pris ma défense non plus.
Je suis de la région Ile de France (94) et toi ?
Messages postés
4
Date d'inscription
lundi 1 mars 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
26 mars 2010

Bonjour, je re-réponds (je crois que j'ai de la difficulté à être lue, un bug) donc je n'ai pas vécu la meme chose que vous mais je m'y suis bcp interressée. J'ai récemment lu "Ma mère, mon bourreau" de Julie Gregory. Ca m'en a appris bcp.... C tout! Bonne chance à toutes, cette maladie qui affecte vos tuteurs (mère, père etc) est si difficile à détecter!
Merci tout de même !
Plus personne ?