Sevrage

Signaler
-
Messages postés
651
Date d'inscription
dimanche 30 mars 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
13 juillet 2015
-
Bonjour,

Voilà maintenant 11 jours que j'ai arreté la cigarette. Je suis fière de moi et je tiens quand même le coup. Par contre, j'aimerais avoir les témoignages de d'autres personnes. J'aimerais savoir combien de temps ça prend pour ne plus avoir le réflexe de vouloir s'allumer une cigarette. Voyez-vous moi ce n'est pas le goût qui me manque mais le geste de prendre une cigarette et l'allumer.

Je tiens à féliciter toutes les personnes sur ce forum qui ont pris la plus belle décision de leur vie et qui tienne le coup.

Bravo et merci d'avance pour vos réponses!
A voir également:

3 réponses

Messages postés
118
Date d'inscription
mercredi 13 janvier 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
26 septembre 2016
38
bonsoir et bravo a toi d'avoir arreter!!!
de toute facon le plus dur quand on n'arrete de fumer c'est le geste car apres avec le temps on fume par habitude si je puis dire donc le geste de prendre une cigarette et de l'allumer n'est que par habitude apres la solution pour arreter ca justement je ne lai pas :)
quand cela t'arrive esseye de faire autre chose
avec le temps tu prendra l'habitude de ne plus faire ce geste en gros tout es une question d'habitude dans ce que je dis lol
mais ca viendra tout ca!! c'est deja tres bien de passer 11jours sans en allumer une donc encore une fois bravo! et continue sur cette lancer tu es tres bien parti!!! bon courage
Messages postés
79272
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
29 novembre 2021
34 277
Bonjour,

La gestuelle et le rituel d'un fumeur disparait très progressivement. Il faut plusieurs mois pour être débarrassé de ce conditionnement. C'est variable selon les individus, l'ancienneté et l'importance du tabagisme. Il faut compter au minimum 3 mois et le plus souvent 6 mois (en moyenne...) pour s'en délivrer.

A condition toutefois que TOUT ce qui ramène au tabac disparaisse de l'environnement immédiat : briquet, cendrier, etc....

Donc, il faut tenir bon et se dire que l'on reste vulnérable assez longtemps...

Messages postés
651
Date d'inscription
dimanche 30 mars 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
13 juillet 2015
301
On reste vulnérable à vie, exactement comme un alcoolique reste un alcoolique, même s'il ne boit plus. La meilleure preuve c'est que comme pour l'alcoolique, si on reprend une cigarette, on est perdu, et c'est le paquet qui y passe, comme l'alcoolique qui est devenu interdit d'alcool, au risque de replonger. Il en va ainsi de toutes les dépendances, parce que c'est dans la tête, et non pas dans le corps que tout se passe;

Bon courage à tous ceux qui ont arrêté ou qui vont le faire.